Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
R.Z.
Ayé ! Moi aussi j'ai fini Torna ! En 33 heures et des poussières !

J'ai battu tous les monstres uniques normaux permettant de débloquer une capacité complètement inutile sur Mythra, mais j'ai laissé tomber le tout dernier élément de la communauté pour lequel il faut battre les monstres uniques débloqués à coup de centaines de milliers de pièces (je les ai tous débloqués par contre) vu que leur niveau (de 75 à 100 ...) les relègue forcément au NG+ (ou alors il faut être bon ? Je ne me sens pas concerné dans les deux cas ph34r.gif ).

Alors en conclusion ... Techniquement, pour moi, c'est plutôt une bonne petite baffe. Est-ce parce que j'ai joué à YS VIII et MHGU auparavant ? Peut être, mais quoiqu'il en soit c'est hyper propre en mode portable contrairement au jeu d'origine, et ça permet d'apprécier les décors et les graphismes qui sont assez convaincants.

Pour tout le reste j'ai un avis plus mitigé.

Le scénario est faiblard et m'a rendu encore plus perplexe face aux motivations des "vilains" de XC2
Jin et Mikhail qui collaborent avec Malos après ça me semble vraiment tiré par les cheveux. Lora se confie à Jin et lui dit qu'elle aimerait fonder un orphelinat. Quand celle-ci se fait tuer, pour honorer sa mémoire, il décide de détruire l'humanité pour délivrer les lames. huh.gif Mikhail voit ses amis (humains) mourir par la faute de Malos, il décide lui aussi à détruire l'humanité pour délivrer les lames. huh.gif
Le scénario finit aussi d'enterrer le personnage de Pyra/Mythra. Donc c'est une ado rebelles à deux balles qui se transforme en cruche après des évènements traumatisants ... La logique des agissements d'Adam post-game est tout aussi mystérieuse.

Enfin bref, j'ai l'impression qu'à part de la très mauvaise psychologie de comptoir manga il n'y a toujours rien qui justifie en quoi que ce soit des agissements des personnages de ces jeux. J'espérais que ce DLC aiderait à comprendre ces aspects un peu branlant de l'intrigue, mais il ne fait à mes yeux que consacrer XC2 dans son statut de jeu à l'histoire écrite avec les pieds, probablement sur le tas. Tant pis.
Reste que je suis tenté de proposer l'ouverture d'un sujet plein de spoilers pour discuter de l'histoire de XC2 au global, au cas où j'aurais raté des choses. Ça intéresse quelqu'un ?

Concernant le contenu, il est plutôt conséquent pour DLC, mais il est un peu trop "évident" à mon goût. Le 100% est vraiment très accessible en jouant méticuleusement (en dehors de ces fameux monstres que je n'ai pas battus bien entendu) et je ne vois pas d'intérêt à faire un NG+ vu qu'on voit facilement tout du premier coup.

Dernière chose, ce DLC a renforcé ma déception par rapport à la taille des aires de jeu dans XC2 en général. Torna et la version tronquée de Gormott qu'on explore dans ce DLC me semblent à peu près équivalents à la plupart des titans de XC2 (et même des aires de XC). En remettant les choses à l'échelle et en passant outre les histoires de représentation, force est de constater qu'on est tout à fait dans la moyenne de ce qui se faisait dans des JRPGs 16 bits par exemple en ce qui concerne la taille des continents, voire un peu en dessous.
Après XCX qui lui avait vraiment donné une nouvelle dimension au genre mais aussi Zelda BotW dans une certaine mesure, ça me fait un peu mal de voir une telle régression.
Greg-sHAOlink
Citation (R.Z. @ mardi 16 octobre 2018, 21:10) *
Reste que je suis tenté de proposer l'ouverture d'un sujet plein de spoilers pour discuter de l'histoire de XC2 au global, au cas où j'aurais raté des choses. Ça intéresse quelqu'un ?


Moi je suis partant, j'ai pas mal de choses à dire, notamment par rapport à ce que tu mentionnes dans les balises spoiler juste avant. Mais j'ai pas le temps maintenant, donc je poste ce message en tant que note pour plus tard biggrin.gif
Suliven
Citation (R.Z. @ mardi 16 octobre 2018, 21:10) *
Reste que je suis tenté de proposer l'ouverture d'un sujet plein de spoilers pour discuter de l'histoire de XC2 au global, au cas où j'aurais raté des choses. Ça intéresse quelqu'un ?


ho ben oui smile.gif
Mais je suis d'accord aussi avec ton spoiler : le jeu se limite à nous narrer la chutte de Torna en mettant en place des éléments réelement incohérent avec la suite des évènements
Je pense que c'est tellement incohérent que les auteurs ont préféré ne pas les traiter tout simplement.
En gros il nous manquerai un DLC n°2 pour tenter de justifier la naissance de la team vilain du Xenoblade 2 tant ce DLC nous mène vers quelque chise de sensiblement différent avec Xeno 2.
Après c'est au joueur de recoller les morceaux, les dernières images du DLC montrant l'attaque qui se prépare sur Spessia mais rien de plus alors que Xeno 2 montre la fuite de Jin et Lora et la mort de Lora... mais rien qui explique le changement de Jin... on ne peut qu'imaginer.
Suliven
Undertale fini ! .... 3 fois même damnerd.gif

C'est un drole d'ascenceur émotionnel, je comprend la hype qui entoure ce jeu même si les scores quasi parfait qu'il a obtenu me semble un poil exagéré.
Je suis arrivé sur ce jeu en n'en sachant pas grand chose, donc assurément le 1er run m'a surpris par son final (que je ne spoilerai pas), mais le 1er run était juste bien, sans plus dans son déroulement.
Il n'y a vraiment que la partie finale qui est géniale le reste étant assez générique, d'ailleur pour les adeptes du Doki Doki literature Club certains évènements vous feront penser à ce jeu.

L'une des révélations finales va très probablement vous pousser à faire un 2nd run, celui ci, réalisé avec une approche radicalement différente est bien plus passionnante à suivre mais je repprocherai le fait que l'objectif qu'on cherche à atteindre soit au final pas si évident que ça à atteindre.
La quète pour avoir la vraie fin est véritablement géniale (avec au milieu le combat de cuisine qui dépasse tout le reste) mais étrangement tout cet aspect du jeu est assez planqué et sans passer par les soluces bien des personnes ont du passer à travers.
C'est dans cette optique que j'ai lancé le 3ème run, une soluce sur les genoux pour arriver vraiment à ce que je souhaitais.

3 run... qui annoncent le plus gros défaut de ce jeu : impossibilité de passer les dialogues !!!! et des dialongue il y a en a des tonnes ! Au mieux on peut appuyer sur A pour faire apparaitre une ligne de texte (qui défile, à l'ancienne) et B pour faire apparaitre d'un coup l'ensemble du texte prévu dans la case et refaire A pour passer à la ligne de texte suivante.
C'est lourd au possible et l'enchainement du A-B-A-B-A-B .... fait des "clic" au niveau des boutons peux agréables pour l'entourage du joueur.
C'est sans doute un choix assumé, certain dialogue changent dans les run (même en restant sur le même chemin) et l'auteur du jeu a peut être voulu s'assurer ainsi que le joueur les lira.

Bref pour moi ce jeu oscille entre le génial et le bof.... mais le bof est souvent nécessaire pour mieux faire ressortir le génial.
Je retiendrai surtout la morale du jeu et le fait que c'est un conte que j'adorerai raconter à des enfants dans le futur.


Et sinon nouveau jeu reçu hier.... attention je me met en mode "je suis faible" et "je suis un gros mouton" : Starlink !
ouais.... bon allez j'assume !
J'ai pas fais grand chose pour le moment mais je retiendrai surtout 3 très bonnes nouvelles :
- j'ai acheté la version physique (en promo à 59 € dans le seul but d'avoir l'ariwing) et dès le lancement le jeu propre de jouer en version "demat" me permettant de ne pas me servir des "jouets" (même en mode TV...) donc ça c'est parfait !
- le jeu annonce 6 go de download malgré le support cartouche (bouuhhhh) mais il peut malgré tout se lancer sans effectuer le téléchargement. Vous pouvez jouer pendant que ces 6 go se télécharge
- c'est beau.... très très très beau même ! Pour moi le top graphique sur Switch c'est Boyonetta 2 et Wolfenstein 2. Starlink n'a pas à rougir devant ces 2 jeux... il serait peut être même un cran au dessus lui descernant le titre de plus beau jeu Switch... et pourtant c'est un moteur maison derrière ce jeu (le Snowdrop d'Ubi qui fonctionnait déjà très bien sur Mario & Lapins)
Sur ce point j'ai lu des critiques allant dans les 2 extrèmes... j'ai du mal à comprendre ceux qui disent que c'est loche en tout cas.... à voir peut être en avançant un peu dans le jeu.

Une petite deception quand même : tout le monde s'accordait à dire que l'Airwing était sublime... ben je serai un peu plus partagé à ce sujet. le plastique utilisé fait vraiment léger...
R.Z.
Je me suis pris Passpartout the starving artist hier sur un coup de tête et ayant oublié qu'Hyper Light Drfter, Undertale et Valkyria Chronicles existaient, que je me retenais d'acheter "faute de moyens". leo.png

Je voulais en parler parce que j'ai fait un run hier dans la soirée et que je suis arrivé assez vite à la fin ce qui m'a déçu bien que je me sois pas mal amusé. Après avoir vérifié sur internet il y a quatre fins possibles, ma déception s'en est trouvée amoindrie vu que je me vois bien retenter une "carrière".

On incarne un artiste qui commence sa carrière dans un garage minable. Tous les quelques temps il faut payer ses dépenses en loyer, vin et baguettes et il faut donc se débrouiller pour gagner assez d'argent pour ne pas crever de faim (enfin je crois, n'ayant jamais été en danger de ce côté).
Le jeu prend l'aspect d'un point & click mais tout ce qu'on peut vraiment y faire c'est cliquer sur son chevalet pour peindre une toîle, placer les toiles peintes sur l'un des emplacements d'exposition disponibles et les nommer. Des clients passent souvent et viennent examiner nos toiles et éventuellement les acheter, et il faut donc en vendre assez pour boucler les fins de mois. Au bout d'un moment un critique d'art ou autre passe et vous fait changer de décor. Le loyer est en général plus cher, les clients ont d'autres exigences et les emplacements d'exposition sont moins nombreux. Chaque "niveau" propose principalement deux types de client et selon ceux qui accrochent le plus à vos œuvres (ils ont des critères différents) la suite sera différente. Ça c'est internet qui me l'a dit, en pratique j'ai juste vendu mes obscénités nus artistiques sans discriminer et j'ai fini par être l'artiste le plus riche du monde (une des quatre fins possibles).

Pour peindre ses toiles on a droit à une interface assez simple avec une selection de couleurs et trois outils basiques dont on peut modifier la taille du trait (dont deux à débloquer) sur la droite et le cadre où on peut peindre et qui occupe un gros tiers de l'écran sur la gauche.
Le gros défaut de l'interface, pour moi est que le cadre soit forcément à gauche ce qui est assez accidentogène puisqu'il m'est arrivé de nombreuses fois de toucher la droite de l'écran avec le reste de la main dessinant un trait involontaire en travers de ma toîle (et vu que c'est une "simulation" de peinture, il n'y a pas de ctrl-z pour revenir en arrière). On pourrait penser que l'interface est pensée pour les gauchers, sauf que les raccourcis sont mappés sur les touches du joy-con gauche.
Dans les trucs un peu regrettables aussi il n'y a pas vraiment moyen de revoir ses peintures une fois vendues. La séquence de fin en montre une petite sélection, mais c'est tout.

Donc voilà, en gros le jeu consiste à passer une ou deux heures à barbouiller des toîles comme un forcené en essayant de comprendre ce qui plaira aux clients. Ce n'est pas forcément pour tout le monde, la Switch étant assez lourde les douleurs de poignet se font vite sentir et l'imprécision du tactile est souvent frustrante, mais le loop est assez satisfaisant et je ne sais pas quand j'aurais lâché la console si la fin n'était pas si vite arrivée.
Le rapport qualité/prix actuel (le jeu est à 9,99 €) n'est pas forcément génial, mais pour les artistes amateurs il y a moyen de s'amuser.
Ziell
J'ai fini Ōkami HD après 45 heures de jeu. Quelle aventure...

C'est un exemple sur le plan de la progression, je ne me suis tout simplement jamais ennuyé. Jouant à un seul jeu à la fois, je suis du genre à avoir un peu hâte de finir un jeu (même excellent) pour passer au suivant, donc arrivé à la fin de chacun des gros chapitres d'Ōkami j'étais prêt à plier bagage sans regret ; mais en fait en quelques dialogues, on est de nouveau happé car la scénarisation n'est pas lourde, les environnements toujours intéressants et les yōkai nombreux (et ces artworks...). Peut-être que l'histoire aurait pu être approfondie, mais en temps que gaijin le contexte des légendes japonaises et leur charme rendent probablement moins exigeant.
Le duo de héros et les PNJ sont attachants, les dialogues drôles... Je suis curieux de voir quel souvenir le jeu me laissera dans 1-2 ans, car sans trop pousser la comparaison, j'ai beau avoir adoré Zelda BotW, les environnements m'ont marqué mais les personnages absolument pas (ça fait pourtant moins de 2 ans). Ōkami réussit à créer des personnes qui deviennent attachant en une discussion, parfois même en une seule scène ou en une seule ligne de dialogue (l'apparition des différents kami ivres et/ou maladroits...), c'est vraiment très fort. Même sur Zelda TWW dont j'avais adoré la densité de Mercant'île, les personnages restaient assez extérieurs à l'histoire, il était difficile de tisser des liens affectifs avec ; ici le monde vit vraiment avec et autour d'Amaterasu, les PNJ ne sont pas juste des boîtes à dialogues mais bien les éléments d'un univers avec des éléments attachants. Sur TWW tout le monde se souvient du morveux sur l'île de départ ; sur BotW, du type qui veut sauter du pont ; mais à part ces exceptions, à part Majora's Mask les Zelda me semblent avoir beaucoup de mal à créer une vraie histoire autour des PNJ mineurs.

Sinon, même constat que Suliven sur la difficulté : c'est très facile, je ne suis jamais mort et ai dû consommer maximum 4 os pour récupérer 3 points de vie sur toute la partie... ce qui fait que quand on a balancé plein de points de bonheur pour upgrader la fonction Ressurrection sans la voir à l'œuvre une seule fois dans la partie, on peut se dire qu'il y a un problème d'équilibrage. Et en même temps, c'est une aventure, la traversée d'un monde légendaire rempli de divinités —on en dirige une— donc on n'est pas là pour souffrir, merde.
Là où ça m'ennuie plus finalement, c'est que malgré la variété du bestiaire et leurs nombreuses spécificités, j'ai un peu eu l'impression de battre beaucoup d'ennemis en bourrinant sans avoir compris leur pattern. C'est-à-dire que lorsque je connais le pattern d'un ennemi, je le bute avec les techniques adéquates et l'achève avec une Finition ( clown2.gif ) florale ; mais pour les ennemis un peu plus robustes, je trouve le jeu trop permissif, on peut s'en sortir sans avoir vraiment compris comment fonctionne chaque ennemi. Compte tenu du soin apporté au bestiaire et l'élégance que les techniques de pinceau confèrent au combat, je trouve ce point vraiment dommage.

Prochain jeu à choisir entre Pokémon Ultra Lune, Shovel Knight: Specter of Torment et Hollow Knight... Plutôt Pokémon à priori, pour laisser une marge de sécurité avant le prochain vrai épisode en 2019 (des fois qu'il révolutionnerait la série, sinon le rythme d'un jeu tous les 3 éditions me semble largement suffisant).

Mais pour l'heure... petite séquence nostalgique sur Total Annihilation punk.gif
Timinou
Bon, pour ma part, après environ 105h de jeu, j'ai terminé Assassin's Creed Odyssey sur PS4. Mon premier Assassin's Creed depuis le 3 que j'avais pris sur Wii U et à peine touché.

Hé bah ce qu'on peut dire, c'est que la série à sacrément évolué au fil des épisodes.

On retrouve toujours les bugs habituels des grosses production Ubi, mais le gameplay passe nettement mieux, et le contenu du jeu en lui-même est hallucinant. Si l'on aime explorer et tout découvrir, le jeu propose facilement 150h de jeu je pense.

Niveau gameplay donc : l'exploration et l'escalade sont plus naturelles que jamais, on peut escalader (presque) tout à la manière d'un BOTW, plus besoin d'appuyer sur des touches en court d'exploration pour se balancer ou que sais-je (j'avais eu des soucis avec ACIII qui m'avait assez traumatisé) : si on veut continuer les acrobaties, il suffit de rester appuyé sur croix.

Quant aux combats, les différents pouvoirs et les trois arbres de talent permettent une assez grande liberté sur la façon de jouer au jeu : l'arbre "chasseur" se focalise sur les pouvoirs d'archer pour tuer à distance, l'arbre "guerrier" sur les pouvoirs de combat au corps à corps, et l'arbre "assassin" sur la discrétion (+ quelques pouvoirs de càc, étonnament). On se retrouve donc avec différentes façons d'appréhender chaque problème et chaque fort : tuer tout le monde en foutant le bordel, éliminer chaque garde un à un de façon discrète, ou tuer le moins de gens possible pour seulement atteindre les objectifs?

Par ailleurs, chaque arbre de talent est associé à une valeur de dégats séparée : un assassinat fera ainsi beaucoup plus de dégats qu'un coup d'épée au corps à corps, et les dommages des pouvoirs de chasseurs seront associés à la valeur correspondante. Chaque pièce d'équipement booste ainsi les dégats associés à l'un de ces arbres, et l'optimisation de son équipement en fonction de ce que l'on souhaite faire est assez importante : si mon équipement booste mes dégats de guerrier, il y a de fortes chances que mes tentatives d'assassinat échouent fautes de dommages suffisants.


Ce qui est alors une façon intéressante de personnaliser son expérience est ainsi aussi un problème selon moi : si l'on a pas l'équipement adéquat, ou si l'on souhaite éliminer des cibles d'un à deux niveau supérieur au notre, il n'est tout simplement pas possible de les tuer en un seul coup. On se retrouve donc régulièrement à devoir affronter bruyamment un adversaire en plein camp ennemi, car celui-ci a tout simplement une barre de vie plus importante que nos dommages d'assassinat. Ce qui est alors une série basée entièrement sur l'aspect infiltration et assassinat ne nous permet pas d'assassiner tout le monde, et ne récompense plus forcément l'infiltration. Et c'est un peu dommage.

Enfin, l'histoire : c'est pas foufou. Le groupe des méchants que l'on cherche à traquer a un système séparé dans le menu qui est assez sympatique et bien fichu, mais l'histoire en elle-même, et surtout les dialogues, ne font pas vraiment de sens. Les réactions des gens à tes actions ou dialogues sont généralement imprévisibles (et je ne parle pas des réactions des PNJ qui décident soudainement de t'attaquer après t'avoir remercié chaleureusement pour les avoir sauvés hein), et ça gâche totalement l'immersion, et donne l'impression que chaque "choix" est en fait inutile, puisque les dialogues ne semblent pas particulièrement changer.

Mention spéciale aux romances d'ailleurs (qui ne sont en réalité rien de plus que des coups d'un soir), qui apparaissent souvent comme un cheveu sur la soupe. Exemple, le bon docteur qui veut tuer sa grand-même pour la disgrâce qu'elle a apporté à sa famille. Après l'avoir convaincu que tuer sa grand-mère n'était pas forcément nécessaire, celui-ci nous propose une partie de jambe en l'air. Très à propos et naturel.
Sabidbol
3 jeux en alternance actuellement :

Taiko No Tatsujin : Je l'attendais énormément étant un gros fan des jeux musicaux en général et malheureusement, je suis assez mitigé.
J'ai un peu de mal avec la tracklist qui est vraiment ultra japonaise ! Pourtant, ça ne me pose pas plus souci que ça sur certains jeux (coucou Osu Tatakae Ouedan) mais là, la pop japonaise ne m'accroche pas vraiment.
Mais le pire dans Taiko, ce qui me déçoit plus que tout, c'est la qualité du tambour !!! Quand on compare avec la perfection des détections des bongos de Donkey Konga, on est très loin de cette qualité !
Et sur un jeu de musique qui peut s'avérer très rapide, c'est insupportable d'avoir des endroits du tatacon qui ne répondent pas du tout ou qu'il faille taper vraiment fort pour que cela fonctionne correctement. dry.gif
J'ai fait un peu le tour sur le net et Twitter et mon cas n'est pas isolé.
J'aime quand même jouer de temps en temps, me faire quelques sons que j'aime bien mais globalement, assez déçu.

Red Dead Redemption 2 : Bon je suppose que je ne suis pas le seul dessus actuellement ici. C'est d'une part une grosse claque et de l'autre, des moments longuets et des missions un peu chiantes mais j'arrive apparemment au moment où ça décolle vraiment (le chapitre 3).

Into the Breach : J'ai gardé le meilleur pour la fin !
Mon coup de cœur sur Switch ces derniers temps. J'en suis à une 40aine d'heure et j'ai encore envie de rallumer la Switch à chaque fois pour faire une petite partie de plus.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un rogue like comparable à un jeu d'échecs où le but est de survivre à des attaques de monstres sur un plateau de 8x8.
C'est une tuerie, hyper bien calibré, très facile d'accès, rejouable à la folie grâce aux différentes teams avec leurs spécificités propres, des armes / pouvoirs à gogo et les différents niveaux de difficulté. En 40h de jeu, j'ai fini 2 fois en Easy et 2 fois en normal avec des teams différentes.
Ca se joue extrêmement bien en portable mais étonnamment, ça passe aussi très bien sur ma TV 55 pouces alors qu'à la vue des graphismes, c'était vraiment pas gagné !

Into the Breach va se batailler la place de mon GOTY avec Celeste !
Kayle Joriin
Citation (Sabidbol @ jeudi 08 novembre 2018, 14:57) *
Into the Breach : J'ai gardé le meilleur pour la fin !

aime2.gif
Sabidbol
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 08 novembre 2018, 18:43) *
Citation (Sabidbol @ jeudi 08 novembre 2018, 14:57) *
Into the Breach : J'ai gardé le meilleur pour la fin !

aime2.gif


#LesVraisSavent
Suliven
Citation (Sabidbol @ jeudi 08 novembre 2018, 14:57) *
3 jeux en alternance actuellement :

Into the Breach va se batailler la place de mon GOTY avec Celeste !


#teamceleste damnerd.gif

plus sérieusement ça serait bien d'organiser en fin d'année sur le forum un ND award 2018 ^^
Ziell
2 heures de Pokémon Ultra Lune et la console ne cesse de me tomber des mains. Il se termine un jour, le tuto ? huh.gif
Toute cette garniture d'ajouts gadgets, de Nintendogsisation sans intérêt, et le constat que les dialogues sont toujours aussi lents, qu'on ne peut toujours pas simplement accélérer les combats (ce serait bien mieux que la suppression des anims, principe archaïque), ça me démotive complètement.
Je vais m'accrocher encore un peu mais pour l'instant, quel ennui... C'est dommage car l'enrobage visuel est clairement plus agréable qu'avant, mais à l'intérieur manifestement, ça tourne encore au fioul.
Firebrand
Globalement, Mélé-Mélé sert de tuto. Après, on te laisse te débrouiller.
Pour les dialogues, n'oublie pas de mettre en vitesse maximale dans les options.
Dwarfal
Y a longtemps que j'étais pas passé, red dead 2 me prend tout mon temps smurf.gif
J'ai passé la barre des 50h de jeu, je viens d'arriver au chapitre 4 et je me lasse toujours pas. Largement supérieur au 1er, ça fait plaisir de voir qu'ils ont taffé ce qui faisait grave défaut (l'écriture et les personnages), et que la map est super bien exploitée contrairement à GTA5 ou la moitié sert à rien
Mortifuce
J'ai commencé la nouvelle aventure Pokémon.
C'est clairement la nostalgie qui me fait avancer. Retrouver les villes, les musiques du premier jeu Pokémon auquel j'ai joué, remis au goût du jour.
Je n'ai pas acheté la Pokéball Plus, tant pis pour Mew, il fut un temps où on pouvait l'avoir sans devoir acheter des goodies supplémentaires. Je n'ai pas Pokémon Go non plus, je n'adhère pas au concept, tant pis pour le nouveau Pokémon qu'on ne peut avoir que si on joue à Pokémon sur tous nos équipements électroniques.
Je regrette un peu cet esprit hyper-commercial, attrapez-les tous mais pour ça vous devez acheter tous nos accessoires et jouer sur tous les supports.
Donc esprit nostalgique oui, mais ça se limite à l'univers du jeu.
C'est un peu difficile de s'adapter aux concepts "Pokémon Go" du jeu. J'entre dans le Mont Sélénite, je m'attends à trouver plein de Pokémon Roche, donc je prépare mes Pokémon Plante au cas où je me fasse attaquer par un Racaillou... Ah ben non, pas la peine, quand un Pokémon apparaît, on ne peut que l'attraper (ou fuir). Du coup, voir les Pokémon sur la carte est une bonne chose, pour pouvoir les éviter, parce qu'attraper 20.000 Racaillou pour que mon équipe fasse de l'XP, très peu pour moi.
Je n'ai pas beaucoup avancé pour l'instant, j'espère avoir quelques surprises dans le jeu. Pour l'instant, à part le côté nostalgique, je ressens surtout de la frustration je crois. Frustration de ne pas pouvoir combattre tous ces Pokémon sauvages, frustration de ne pas pouvoir faire des œufs aux Pikachu pour obtenir des Pichu...
À côté de ça, les graphismes sont sympa, comme les cinématiques. J'arrive quand même à faire évoluer mes Pokémon et à monter une bonne petite équipe.

J'ai un collègue qui y joue aussi, cible parfaite de ce nouveau jeu : il a connu l'univers Pokémon grâce à Pokémon Go et s'est fait offrir une Switch pour la sortie de Pokémon Let's Go (il l'a eu pour son anniversaire qui tombait avant la sortie, du coup il a eu une console classique alors qu'il aurait bien aimé avoir la version spéciale Pokémon). Il a eu le jeu avec la Pokéball Plus. Le fan absolu. Mais aujourd'hui il n'est pas content de savoir qu'il lui faut aller dans une des dernières villes du jeu pour pouvoir échanger ses Pokémon entre sa Switch et son smartphone. Je peux comprendre que c'est frustrant, surtout quand les pubs te vendent qu'on peut faire ces échanges, mais comment expliquer à un joueur casu qu'il ne peut décemment pas importer un Dracolosse dans son jeu dès le début de l'aventure ? nerd.gif
Suliven
YS VIII
Avec un certain retard je me suis enfin lancé dans l'aventure... et je ne l'ai pas regretté !
Tout démarre assez lentement, le premier tiers du jeu est pas foufou avec essentiellement la recherche des naufragés...
Mais après c'est du tout bon, une sorte de grosse accelération scénaristique qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout, soit une grosse trentaine d'heure de jeu, sans temps mort, bravo !
Et puis Dana.... c'est vraiment un très très bon personnage, une vraie réussite

CIVILIZATION VI
Tout juste commencé (enfin une dizaine d'heure au compteur quand même) et plutôt satisfait. Je ne serai quand même pas aussi positif que les quelques test que j'ai pu voir, les temps mort pendant lesquelles la console mouline étant fréquent.
Ma première partie, sur une petite carte, avec seulement 3 adversaires et rapidement toujours le même problème : attendre près de 10 secondes pour accéder à l'écran de production de la ville.... c'est juste pas possible (surtout quand vous commencez à gérer une douzaine de ville ...)
Dommage car je craignais que les "tour des autres joueurs" soit rapidement trop long mais à ce niveau rien de méchant.
(EDIT : je viens de redémarrer la Switch pour cause de mise à jour et donc de relancer ma partie de CIV 6, comme par magie je n'ai plus ce gros délai d'attente en ouvrant le menu de production des villes ! la mémoire de la console devait être satturé...)
Greg-sHAOlink
Pokémon Let's Go Évoli (superior version nerd.gif ). J'ai bouclé le Pokédex depuis mercredi, en 38 heures de jeu environ, j'ai donc bien fait le tour du jeu. Il me reste à défoncer tous les Experts, mais ça se fera petit à petit. Mes impressions sont globalement bonnes. J'avais peur que les mécaniques de Pokémon Go empiètent sur les mécaniques traditionnelles, je ne m'attendais donc pas à toute la complexité habituelle, mais au final je trouve le compromis plutôt réussi.

Alors certes les combats contre les Pokémon sauvages ont disparu, ce qui est pour moi le plus gros changement, du moins au niveau de la trame principale, et cela rend le jeu beaucoup trop facile. Connaissant la Version Bleu par cœur, je savais à quoi m'attendre tout au long du cheminement, et j'ai donc traversé toutes les Arènes et la Ligue avec quasiment mon seul Évoli. C'est donc le gros point négatif du jeu, c'est qu'il est trop simple, il n'y a aucun challenge, jusqu'au post-game (et j'entre pas dans les détails du côté stratégique, mais c'est également beaucoup simplifié : plus d'objets, plus d'EV mais des AV qui permettent d'ajouter +200 à toutes les stats, des attaques qui ont disparu, etc.). Autre point noir, c'est la maniabilité. C'est complètement personnel, mais je déteste le motion gaming, et dans ce jeu, peu importe le mode de jeu employé, il y en aura au moins à petite dose : soit utiliser son Joy Con (un seul, ce qui est injouable, je trouve) pour envoyer les Poké Ball, soit la Poké Ball Plus, qui mixe stick et bouton A, ce qui est exaspérant dans les menus, surtout en combat quand on veut choisir une attaque et qu'au moment d'appuyer le stick déplace le curseur sur une autre attaque et la valide (...), reste le mode portable, qui est le meilleur compromis en termes de maniabilité, vu que le seul motion gaming consiste à déplacer l'écran pour se retrouver en face d'un Pokémon afin de le capturer. Mais c'est problématique, car mon utilisation de la Switch se fait principalement en mode téléviseur, et je suis ici presque forcé de jouer en portable. C'est dommage.

Voilà pour les points négatifs. Et franchement, c'est bien peu pour éteindre le feu de la nostalgie ! Parce que quel pied c'est, de redécouvrir l'un de mes premiers amours du jeu vidéo, 19 ans plus tard (Version Bleu), modernisé et embelli, offrant un univers visuel tellement réussi. Alors certes, c'est pas de la grosse 4K ultra réaliste qui tache, mais c'est pas du tout ce qu'on demande de Pokémon non plus, et en ce sens, le travail artistique réalisé, même s'il reprend grosso modo le moteur des jeux 3DS, est vraiment sublimé en HD. Et puis le fait de voir les Pokémon sur la carte, pouvoir les monter (et attendez de voir ce que vous pouvez faire après avoir battu la Ligue !), c'est un gros plaisir, parce que ça rend enfin proprement à l'écran. Le tout magnifié par les musiques de base réorchestrées... le petit garçon de 10 ans en moi était en plein délire ! (Oui, j'assume complètement le côté fanboy abruti de tous ces propos.)

Et puis il faut quand même parler des ajouts, parce que ce n'est pas qu'un retour en arrière avec le remplacement des mécaniques traditionnelles par celles de Pokémon Go, ce n'est pas juste un remake visuel et sonore d'un épisode vieux de 18 ans (Version Jaune), mais c'est aussi pas mal de nouveautés très intéressantes. À commencer par les starters, Pikachu et Évoli, et leurs capacités exclusives qui permettent de créer des équipes complètement nouvelles (surtout grâce à Évoli et son rôle de clerc). D'ailleurs, toujours au niveau de la formation des équipes, il est intéressant de noter la présence de toutes les versions Alola des créatures 1G, ce qui permet plus de variété également. Et enfin l'ajout de Meltan, mais surtout Melmetal, qui deviendra à coup sûr l'un des meilleurs Pokémon en stratégie (sur ce jeu en tout cas, et qui devrait rester assez confidentiel, tout de même). Au niveau du scénario (qui est grosso modo le même qu'à l'époque), il est quand même plaisant de voir les nombreuses retouches et clins d’œil aux épisodes originaux... et postérieurs ! Je n'en dis pas plus à ce sujet, et même si effectivement, ça ne change pas grand-chose au final, les références au reste de la série canon, inscrit bien cet épisode comme partie intégrante du tout. Et enfin, ne pas oublier le remplacement du Parc Safari par le GO Park, où l'on peut enfin transférer toutes les bestioles capturées dans Pokémon Go, pour y jouer dans un vrai jeu (c'est la seule raison pour laquelle j'utilise cette application, en réalité).

Donc au final, ce Pokémon Let's Go est à conseiller à ceux qui découvrent Pokémon et qui veulent s'y mettre doucement, avant de rejoindre les épisodes traditionnels à partir de l'an prochain ; aux enfants, du fait de mécaniques vraiment simplifiées, puisque de nos jours les enfants ne sont pas capables de jouer à des jeux complexes, faut croire... ; à une partie des joueurs de Pokémon Go, qui veulent découvrir le véritable univers de Pokémon, en gardant certains repères de l'application mobile (mais je crois comprendre que certains sont encore réfractaires au fait de passer à un vrai jeu vidéo) ; et enfin, et surtout, aux nostalgiques qui, comme moi, rêvaient d'enfin pouvoir gambader dans Kanto à l'ère moderne. Pour les fans purs et durs à qui la fibre nostalgique ne parle pas et qui n'ont que faire d'un remake/reboot simpliste, et pour ceux qui jouent à Pokémon en mode stratégie uniquement, vous pouvez en faire l'impasse.

Sur ce, je retourne compléter mon Living Pokédex (plus que 17, ça ira vite) et attaquer les Experts.

Kayle Joriin
CooLJeDi
Jamais accroché à Pokémon : son univers, le jeu, la DA...pas faute d'avoir essayer plusieurs fois mais...non.

Etant donné que je range Smash au même niveau, il n'y a pas à dire que c'est une fin d'année de folie me concernant sur Switch damnerd.gif

Heureusement que je viens de recevoir Mario Party (true goty) aime2.gif
Mortifuce
J'ai commandé Super Mario Party pour Noël., j'ai hâte !
J'ai joué à Pokémon avec le fils d'une amie ce week-end... Je lui ai laissé le contrôle et j'ai pris la place du "joueur fantôme".
C'était sympa mais ça ne m'a pas fait changer d'avis sur le sentiment d'ennui que me procure le jeu...
Il a voulu jouer à Super Mario Odyssey après, du coup j'ai gardé cette cartouche et j'ai repris la chasse aux lunes, un an après avoir mis le jeu de côté rolleyes.gif
Timinou
Mario Party est vraiment très bon, mais il faut vraiment qu'ils fassent une mise à jour gratuite pour qu'on ait plus de plateaux. Parce que oui, c'est cool, y'a plein de modes de jeux différents donc on est pas obligés de refaire tout le temps la même chose mais... 4 plateaux, c'est vraiment peu.
CooLJeDi
Justement, après quelques parties je le trouve plutôt décevant par rapport au précédent sur Wii U que je trouvais bien plus intéressant...

Je m'explique : Sur Wii U, il n'y avait pas de nombres de tours définis, il y avait juste un plateau sur lequel il fallait arriver au bout avec le max d'étoiles (il n'y avait pas de pièces, que des étoiles). Ce qui était sympa, c'est qu'il y avait une épreuve avec un mini-boss au milieu de la map et un boss final avec une épreuve spéciale, généralement un peu plus longue et qui rapportait masse d'étoiles. Les fins de tableau jusqu'au boss était assez retorses, avec plein de cases malchances etc.

Dans celui sur Switch, ben étant donné que tu fais des tours, tu n'as plus ce système de boss et de challenge qui devenait plus difficile vers la fin du plateau. Ici, le principe de partenaire qui ajoute des lancers ruine le dé pipé qui te permet de choisir ton lancé vu qu'il y a de l'aléatoire après. Pareil, je trouve les mini-jeux dans l'ensemble bien plus court et beaucoup moins inspirés par rapport au précédent opus.

Bref, faut que j'y rejoue plus pour saisir d'éventuelles subtilités de gameplay mais pour l'instant je suis assez déçu...Pour vous donner une idée, mon gamin de 4 ans a remporté une partie alors qu'il n'a gagné aucun jeu grâce à l'aléatoire du positionnement des étoiles sur le plateau. Voilà, voilà...
Timinou
Citation (CooLJeDi @ mercredi 28 novembre 2018, 11:00) *
Justement, après quelques parties je le trouve plutôt décevant par rapport au précédent sur Wii U que je trouvais bien plus intéressant...

Je m'explique : Sur Wii U, il n'y avait pas de nombres de tours définis, il y avait juste un plateau sur lequel il fallait arriver au bout avec le max d'étoiles (il n'y avait pas de pièces, que des étoiles). Ce qui était sympa, c'est qu'il y avait une épreuve avec un mini-boss au milieu de la map et un boss final avec une épreuve spéciale, généralement un peu plus longue et qui rapportait masse d'étoiles. Les fins de tableau jusqu'au boss était assez retorses, avec plein de cases malchances etc.

Dans celui sur Switch, ben étant donné que tu fais des tours, tu n'as plus ce système de boss et de challenge qui devenait plus difficile vers la fin du plateau. Ici, le principe de partenaire qui ajoute des lancers ruine le dé pipé qui te permet de choisir ton lancé vu qu'il y a de l'aléatoire après. Pareil, je trouve les mini-jeux dans l'ensemble bien plus court et beaucoup moins inspirés par rapport au précédent opus.

Bref, faut que j'y rejoue plus pour saisir d'éventuelles subtilités de gameplay mais pour l'instant je suis assez déçu...Pour vous donner une idée, mon gamin de 4 ans a remporté une partie alors qu'il n'a gagné aucun jeu grâce à l'aléatoire du positionnement des étoiles sur le plateau. Voilà, voilà...


Pour le coup, je pense qu'ils ont voulu revenir aux sources car la fanbase de plaignait des derniers Mario Party. Donc plateaux "jeu de l'oie" et mini-jeux courts. C'est un choix, personnellement je n'ai pas joué aux derniers opus plus controversés, donc je n'ai pas grand chose à y redire. Par contre on s'amuse, et ça c'est cool.

AH, et sinon le dé pipé n'est pas ruiné par les partenaires hein. C'est écrit sur la description quand tu sélectionnes l'objet : les partenaires ne lancent pas de dé si tu sélectionne cet item.
CooLJeDi
Je sens que je vais alors faire parti des 0,1% de joueurs qui préféraient l’ancienne formule, crotte. Tu joues en quelle durée au fait ? Même sur le format le plus court (10 tours), je trouve les parties bien longues...(env. 1h contre 30 min. sur l’ancien).
Pour l’instant, la seule satisfaction que j’en retiens c’est sur les deux nunchuks rose et vert qui ne sont pas si moches au final.
Ah et merci pour le dé, j’avais jamais osé sur mes 2 parties pour le coup.
Timinou
Toujours 10 tours, c'est déjà effectivement assez long, et personne n'a envie de faire des parties de plus de 2h.
Xeen
Monster Boy : metroidvania générique, reposant essentiellement sur le 100% fanservice à destination des fanboys nostalgiques de Wonder Boy 3 : Dragon's Trap.
Ziell
Avec une DA digne des plus beaux jeux mobile.
Les deux jeux ont beau avoir une approche un peu différente, je n'arrive pas à comprendre comment l'attente pour celui-ci a pu se maintenir après la sortie de The Dragon's Trap qui suffisait amplement (et caressait la rétine).
Xeen
Citation (Ziell @ jeudi 06 décembre 2018, 15:50) *
Avec une DA digne des plus beaux jeux mobile.
Les deux jeux ont beau avoir une approche un peu différente, je n'arrive pas à comprendre comment l'attente pour celui-ci a pu se maintenir après la sortie de The Dragon's Trap qui suffisait amplement (et caressait la rétine).


Parce qu'au moins, Monster Boy propose du neuf par rapport au simple remake qui se contente seulement de proposer une DA à chier honteuse. Le problème de Monster Boy, c'est qu'outre une DA effectivement discutable, il y a une palanquée de metroidvania de qualité en face.

Suliven
bon ben Smash ultimate.... on en parle pas des masses je trouve damnerd.gif
Sinon un poil hors sujet, la vidéo qui m'a plié en 2 de rire : https://www.youtube.com/watch?v=y6z2PBK_VhE ... pas besoin de jouer à Smash ultimate, ils sont déjà tous dans ce jeux.
R.Z.
Citation (Suliven @ mardi 11 décembre 2018, 21:59) *
bon ben Smash ultimate.... on en parle pas des masses je trouve damnerd.gif


Ben moi j'ai du y jouer vingt minutes, le temps de tenter une partie en mode classic avec Link en difficulté 4 et d'user (bêtement j'imagine, aucune idée de ce à quoi ils peuvent servir) tous mes tickets Smash de départ sans pour autant arriver à finir. leo.png

J'ai beau avoir pas mal joué à l'épisode 3DS, j'arrêtais pas de me gourer dans les touche entre saut et attaque spéciale, c'était vraiment catastrophique, j'ai besoin d'une ré-éducation complète. helpme.gif

Sinon je joue toujours à Disgaea 5 que j'ai repris dernièrement, j'ai l'impression que je pourrais y jouer jusqu'à la retraite tellement il y a de trucs à faire.

Citation (Suliven @ mardi 11 décembre 2018, 21:59) *
Sinon un poil hors sujet, la vidéo qui m'a plié en 2 de rire : https://www.youtube.com/watch?v=y6z2PBK_VhE ... pas besoin de jouer à Smash ultimate, ils sont déjà tous dans ce jeux.


Chépa, j'ai ni vu Waluigi ni Goku. mario.gif
Ziell
SSBU je ne pensais pas le prendre (pas remis des 4h max de jeu sur Wii U), mais l’OST monstrueuse m’a fait changer d’avis. (Ça, et puis Ridley). Je le prendrai fin décembre (avec Diablo III si mes doigts glissent).

Pour l'heure je suis sur Wasteland 2 (sur Mac, la version Switch ayant l'air affreuse), très sympa et qui m'immunise contre le crève-cœur de voir Fallout violé d'année en année sur la place publique mario.gif
Dwarfal
L'OST de ce que j'en ai entendu c'est juste l'intégrale des ziks précédentes laugh.gif Du coup les rares nouveautées sont difficiles à entendre

ET j'arrive pas à me décider à l'acheter, ma hype sur smash se réduit à chaque itération ph34r.gif Dire que j'ai acheté une wii u exprès pour le précédent
Suliven
je pense que niveau musique, entre les réorchestrations exclusives à cette version et toutes les nouveautés liées aux séries absentes de Smash Wii U... ben doit y en avoir quelques centaines qui sont nouvelles.
Ca reste pour moi le gros plus de ce jeu, j'ai tout le temps l'une des musique en tête... et chaque jour cette musique qui trotte dans ma tête change au gré de ma dernière partie

Sinon je prend mon pied.... mais j'avoue que c'est mon tout premier Smash (ouais ok damnerd.gif ), j'ai eu quelques soucis au démarrage, c'était pas très fun... mais maintenant que je maitrise plutôt correctement un perso (Kriby... ok je suis le noob de service) ben je prend vraiment mon pied.
Même le mode aventure ultra répétitif je le farm avec plaisir (j'en suis à 50% de perso débloqué en gros sur ce mode)
Bref un gros coup de coeur du moment même si je comprend aisément qu'on ai pas envie de se retapper ce jeu à chaque génération de consoles.
Ziell
Citation (Dwarfal @ mercredi 12 décembre 2018, 16:59) *
L'OST de ce que j'en ai entendu c'est juste l'intégrale des ziks précédentes laugh.gif Du coup les rares nouveautées sont difficiles à entendre


Ayant joué 4h à la version Wii U et pas du tout à la version Wii je ne suis pas inquiet, ajoutes-y les inédits issus de Castlevania et tu l'as punk.gif
Bayocorneillita
Citation (Suliven @ mardi 11 décembre 2018, 21:59) *
Sinon un poil hors sujet, la vidéo qui m'a plié en 2 de rire : https://www.youtube.com/watch?v=y6z2PBK_VhE ... pas besoin de jouer à Smash ultimate, ils sont déjà tous dans ce jeux.

Excellent! Dans le même esprit, Kirby risque de devenir le cosplay de l'année dans de futurs salons (de l'érotisme bien entendu).

Citation (Suliven @ mercredi 12 décembre 2018, 19:47) *
je pense que niveau musique, entre les réorchestrations exclusives à cette version et toutes les nouveautés liées aux séries absentes de Smash Wii U... ben doit y en avoir quelques centaines qui sont nouvelles.
Ca reste pour moi le gros plus de ce jeu, j'ai tout le temps l'une des musique en tête... et chaque jour cette musique qui trotte dans ma tête change au gré de ma dernière partie

Sinon je prend mon pied.... mais j'avoue que c'est mon tout premier Smash (ouais ok damnerd.gif ), j'ai eu quelques soucis au démarrage, c'était pas très fun... mais maintenant que je maitrise plutôt correctement un perso (Kriby... ok je suis le noob de service) ben je prend vraiment mon pied.
Même le mode aventure ultra répétitif je le farm avec plaisir (j'en suis à 50% de perso débloqué en gros sur ce mode)
Bref un gros coup de coeur du moment même si je comprend aisément qu'on ai pas envie de se retapper ce jeu à chaque génération de consoles.

Citation (Ziell @ mercredi 12 décembre 2018, 20:20) *
Citation (Dwarfal @ mercredi 12 décembre 2018, 16:59) *
L'OST de ce que j'en ai entendu c'est juste l'intégrale des ziks précédentes laugh.gif Du coup les rares nouveautées sont difficiles à entendre


Ayant joué 4h à la version Wii U et pas du tout à la version Wii je ne suis pas inquiet, ajoutes-y les inédits issus de Castlevania et tu l'as punk.gif

Je ne comprends pas votre engouement sur la bande-son, qui même si elle pioche allégrement dans l'épisode wii u, se trouve souvent trop éloignée des morceaux originaux.
Il suffit juste d'écouter le remix Kass'theme pour comprendre! Mais qu'est-ce que...mais qui est le/la responsable? Ont-ils engagé Shakira? fear2.gif
Idem pour la plupart des musiques venant de Donkey kong, qui sont déjà massacrées depuis des lustres dans les Smash bros.

Concernant Castlevania, ils n'ont tout simplement pas sélectionné les meilleures... et c'est malheureusement le cas pour Metroid aussi; quel gâchis.

D'une manière générale, ils pourraient rendre disponibles les pistes originales d'un côté et les remixes en plus pour étoffer la sélection. Comme la majorité des titres provient de chez nintendo, je ne pense pas que cela les asphyxierait d'un point de vue financier.
---------------------------------------------------------------------------------------------

Mon ressenti après une dizaine d'heures est que l’appellation "ultimate" demeure galvaudée. Certes, le mode solo est bien foutu, dynamique et intéressant dans ses challenges grâce aux fonctions des esprits; mais c'est au détriment d'une base de données décente (rôle du musée dans le précédent). J'ai beau être pétri par les années, j'ai parfois du mal à identifier les différentes sources vidéoludiques, et ça n'est pas ces pauvres sprites entourés de lumière qui vont m'éclairer. L'éditeur de niveaux a également été zappé pour une raison inconnue.

Techniquement c'est la même chose. Bien que j'ai rarement vu un jeu d'une telle fluidité en mode portable, les temps de chargement entre chaque défaite sont tout bonnement indignes pour une console à support cartouche. En sachant en plus qu'il n'y a qu'une arène à charger... Je pense qu'ils devraient moins compresser les informations stockées et nous sortir la fameuse cartouche de 128 gigas (valeur exagérée, soyons fous, le Graal pour Capcom). Une petite MAJ corrigeant ces lenteurs serait donc la bienvenue.

Pour l'ergonomie des menus, c'est juste un cran au-dessus du précédent sans être totalement instinctif (notamment dans le choix des noms). Ceci grâce/à cause du nettoyage dans les différentes sections et à une petite fusion au sein du mode spirits. Bref, ils nous ont habitué à beaucoup mieux dans d'autres productions.

Pour finir, j'ai du mal à voir une réelle évolution dans cette série en comparaison aux Mario kart(s); là où le design des circuits fait toute la différence. Ici ça reste sympa mais on reste quand même sur sa faim. Malgré le succès détonnant et prévisible, ça ressemble quelque peu à un bouche planning selon moi.

Next step=> Super smash bros ultimate ultimate (ou ultimate²) combinant la version wii u et celle switch avec:
-l'intégralité des persos et la totalité des musiques
- musée + un véritable éditeur de persos et de niveaux
- des commandes facilement personnalisables en pause
- des menus lisibles et hiérarchisés
- un gilet rose et un SMIC à 1600 euros car la cartouche vaudra désormais 120 euros (ben oui 128 gigas, vous suivez ou quoi?)
- un joint d'Elon Marine pour éviter la fuite des cerveaux (on ne peut plus rien pour le mien)
- en bonus, un sac à Sapin pour emballer l'ex-ministre devenu vétuste. Un sac à Papin pour emballer l'ex-footballeur devenu on ne sait pas. Un sac à tapin pour emballer les séries pathé-ticiennes... newyear.gif
- du repos sous l'emprise d'h2S.
Timinou
Citation (Xeen @ vendredi 14 décembre 2018, 13:36) *


Définitivement dans ma wishlist.
R.Z.
Avis aux joueurs de Minecraft :
https://www.destructoid.com/new-minecraft-i...nd-535170.phtml
Il semblerait que les fonds provenant de l'achat d'un des derniers packs de skins soit reversé à la WWF, et il y aurait une cagnotte en lien avec le plantage de bambous in-game.
Enfin bref, ça va peut être me motiver à m'y remettre vers la fin du mois.

Sinon Gris a l'air vraiment bien, mais là j'ai pas les moyens.
Et Smash, ça commence à revenir, les esprits sont assez addictifs à farmer, mais c'est vrai que balancer des artworks sans la moindre info supplémentaire ça le fait moyen alors que ça aurait pu faire passer l'absence de trophées. Et la vitesse de déblocage des persos est assez ouf aussi, ce que je trouve un peu dommage.
Firebrand
Citation (R.Z. @ vendredi 14 décembre 2018, 19:02) *
Et la vitesse de déblocage des persos est assez ouf aussi, ce que je trouve un peu dommage.


Pas tant que ça. Il m'a fallu une trentaine d'heures pour finir la Lueur du Monde à 100% et tu débloques des persos jusqu'à la fin du mode. D'un autre côté, il y a aussi une chiée de persos dans le jeu, donc c’est normal qu'on en débloque un peu à la chaîne. damnerd.gif
Xeen
Citation (Timinou @ vendredi 14 décembre 2018, 19:15) *
Citation (Xeen @ vendredi 14 décembre 2018, 13:36) *


Définitivement dans ma wishlist.


Après, GRIS vaut surtout pour l'expérience visuelle et auditive, de la façon dont cela se combine

J'ai pas été particulièrement convaincu sur le reste. Le gameplay plateforme/reflexion est très classique (avec des idées parfois trop vite expédiées), et c'est assez plat.

Par rapport aux tests ou aux avis joueurs, c'est le même type de hype que pour Monster Boy.

MB et GRIS sont de bons titres. En termes d'intérêt, MB est bien supérieur à Dragon's Trap (durée de vie, gameplay, univers malgré la patte graphique, bon après les scénarii des deux jeux sont complètement foireux. Seulement, il y a de la concurrence en face et de poids.

MB, il y a pléthore de Metroidvania avec des univers, gameplay, scénarii plus travaillés : Axiom Verge, Salt and Sanctuary, Hollow Knight, Iconoclast, etc.

GRIS, c'est un peu pareil. Le jeu joue la carte du contemplatif, du ressenti, mais on a quand même pal mal de titres dans le genre : les jeux Ueda, Journey, Flower, Fragile.. Les thématiques de GRIS sont bien mieux traitées dans RIME par exemple (et RIME est plus intéressant niveau gameplay). Et certains titres avec une dimension plus meta comme Gorogoa sont davantage originaux.

Suliven
Je viens aussi de finir Gris et l'impression est aussi mitigée.

Oui c'est un jeu sublime, clairement un des plus beaux sur Switch (et sans doute même ailleurs). Il y a une technique utilisée de haute volée... bref ce n'est pas qu'une simple direction artistique excellente, il y a aussi de la technique (un peu comme la claque qu'était le cell shading à l'époque).
C'est parfaitement fluide sur Switch mais il y a du y avoir un gros travail d'optimisation pour en arriver là.

Oui le jeu file des frissons, il y a quelque chose qui fait qu'on en garde une expérience qui nous marque.
Et oui, les quelques (trop rares) séquences d'action sont une merveille d'intensité, sans oublier la direction artistique encore plus impressionnante lors de ces moments.

Mais Non, le jeu n'est pas à mettre entre toute les mains. Le contemplatif ça va 5 minutes quand même. Le gameplay est hyper limité.
La première heure de jeu est un simple walking simulator : j'avance et j'assiste aux évènements en tant que spéctateur et même si c'est logique dans la conception même du jeu (voir la partie en spoiler) ça reste chiant à jouer
La suite mettra en avant quelques énigmes, peu (voir pas) répétitive mais rien ne vraiment passionnant

Et Non le jeu n'est malheureusement pas assez clair dans son propos. Je pense que l'immense majorité des joueurs raconterons le jeu comme "c'est l'histoire d'une fille qui a perde sa voix" et c'est tout
C'est clairement plus profond et pour bien comprendre à quoi on joue il est presque souhaitable de savoir dès le début que la fille vient de perdre sa mère et le jeu va retracer les différentes étapes de son deuil sous forme de "couleur" (choc, déni, colère ... par exemple la première heure de walking simulator expliqué ci dessus met en avant le "choc" : période où l'on ne fait plus rien, on subit le coup du dèces en étant totalement passif. Viendra ensuite la colère où Gris va acquérir un pouvoir lui permettant essentielement de casser des objets ...)

Bref c'est un immense "je ne sais pas à qui conseiller ce jeu" ... j'ai sauvegardé sur ma switch de nombreux extraits très marquants via la fonction de caputre de vidéo et ils me font toujours de l'effet après 10 visionnages.
C'est le force de Gris, avoir de temps en temps des frissons qui nous parcours le corps, faire des "Waaaaaaaa" admiratif devant la plupart des décors (et des annimations) mais se faire clairement chier entre 2 moments forts.
CooLJeDi
Fini Detroit Become Human (PS4 Pro) :
Comme d’hab avec les prods de Quantic Dream, j’ai adoré. Graphiquement, chaque séquence est sublime, l’histoire est sympa et le dénouement hélas un peu trop vite expédié. Bref pour moins de 20 balles, c’est clairement un must-have de la pisse 4 pour peu que vous soyez pas trop hostile aux expériences narratives.
9/10 + CJ approuved.
R.Z.
Moi, dans mon petit coin à moi, j'ai enfin reçu ma cartouche Switch de Yooka Laylee par Limited Run Games, et je l'ai presque fini à 100% en~25h depuis (faudrait encore que je batte le dernier boss et que je retrouve deux pagies dans le hub).

Et franchement je le trouve pas mal du tout, même s'il a quelques défauts de conception et de technique.
Pour moi le contrat est rempli, on se retrouve vraiment avec une suite spirituelle de Banjo Kazooie qui rappelle la grande époque Rare. Les bruitages relous, les musiques enjouées, le design cartoon, les niveaux à explorer dans tous les sens et surtout l'humour vache, occasionnellement pipi-caca ou insidieusement cochon classieux qui caractérisait leurs productions, tout ça y est et c'est bien ce que j'en attendais avant tout.
Certes, ça ne vaut pas un Super Mario Odyssey autant pour la quantité de contenu que pour certains problèmes de finition, mais ça n'en a pas le prix non plus (enfin, sauf si on le prend sur cartouche chez LRG whistle.gif ). Pour la quarantaine d'euros qu'il coûte normalement sur Switch je trouve ça honnête.

Pour les points positifs, en dehors de ce que j'ai cité ci-dessus, j'ai particulièrement apprécié l'éthique (si si) qui a été appliqué à l'évolution des personnages incarnés dans l'environnement. Ce que je veux dire par là c'est que j'adore le fait que tous les éléments de décor soient physiquement reconnus, qu'il possèdent des masques de collision et qu'on puisse se servir de presque toutes les corniches et autres éléments de modénature pour atteindre des endroits à priori inaccessibles et souvent tout à fait inutiles. damnerd.gif

Pour les points négatifs, je retiendrais un souci technique qui fait que l'image et l'input freezent parfois pendant une fraction de seconde alors que l'action continue de se dérouler, ce qui peut amener à se foirer méchamment dans des passages de plate-forme un peu délicats. Je trouve aussi qu'il y a un gros problème de lisibilité de la position dans l'espace pour tous les éléments flottant au dessus du sol ; les personnages principaux ont bénéficié d'une ombre projetée au sol en plus de leur ombre portée dépendant de l'éclairage et ça aurait été pratique qu'il en soit de même pour les ennemis et les objets à collectionner qui n'ont que leur ombre portée et dont la position est parfois dure à déchiffrer.
Enfin il y a des mini-jeux globalement ratés ou inintéressants, que ce soient les parcours en chariot avec une caméra trop rapprochée, des collisions étranges et une complexité accrue du fait de devoir gérer un boost et un frein à temps de refroidissement pour récupérer les gemmes indispensables à la validation du parcours ou les jeux arcade de Rextro qui sont à peu près aussi "amusants" et bien conçus que les productions résultant des tutos Unity.
Mais voilà, c'est à peu près tout ce que je trouve à reprocher au jeu, et ça pèse assez peu dans la balance de mon point de vue.

Enfin bref, pour ceux qui étaient fan de Rare à l'époque N64 je recommande tout à fait Yooka Laylee, expérience fidèlement reproduite et assez modernisée dans sa réalisation pour vous faire retrouver vos joies d'enfant (?). Pour ceux qui ne supportaient déjà pas les voix débiles ou la collectionnite imposée de Banjo Kazooie, passez votre chemin.


Sinon, il y a quelqu'un qui a prévu un topic du genre "vos jeux de 2018", "votre top 10 de l'année 2018" ou autre "votre année 2018 en tant que joueur" ? Et est-ce que ça intéresse quelqu'un ?
Kayle Joriin
Citation (R.Z. @ mardi 01 janvier 2019, 23:17) *
Sinon, il y a quelqu'un qui a prévu un topic du genre "vos jeux de 2018", "votre top 10 de l'année 2018" ou autre "votre année 2018 en tant que joueur" ? Et est-ce que ça intéresse quelqu'un ?

Lance-toi ! mario.gif

Sinon, dans mes jeux du moment, en dehors des jeux en test, j'ai passé un excellent moment sur Diablo III: Eternal Collection. Il y a quelques trucs qui m'ont dérangé, notamment vis-à-vis des précédents volets, mais j'ai été tout de même été happé par le jeu pendant 80 heures. La période de fin d'année ayant été riche en achats et cadeaux, j'ai également passé un peu de temps sur Hollow Knight (que j'avais déjà), West of Loathing, Starlink: Battle for Atlas, Wizard of Legend et Sega Mega Drive Classics (tout ça sur Switch, évidemment). Mais depuis Noël, c'est surtout sur Dark Souls que je passe du temps. Et c'est toujours une tuerie sept ans après.
Suliven
Citation (R.Z. @ mardi 01 janvier 2019, 23:17) *
Sinon, il y a quelqu'un qui a prévu un topic du genre "vos jeux de 2018", "votre top 10 de l'année 2018" ou autre "votre année 2018 en tant que joueur" ? Et est-ce que ça intéresse quelqu'un ?


J'y pensais aussi... ça fait un peu cliché mais ça fait toujours vivre la communauté mrgreen.gif
Donc Yes wink.gif

Quant à Yooka layle ... la comparaison avec Banjo me fais peur... j'ai adoré le jeu à l'époque mais plus trop envie d'y toucher aujourd'hui... un sentiment de jeu surcôté pour lequel je préfère gardé cette image parfaite plutôt que d'être déçu
Mortifuce
En ce moment je joue beaucoup à Hyrule Warriors dont je ne me lasse pas, je voudrais tout simplement débloquer toutes les armes, tenues, tableaux, etc. Les batailles sont toujours les mêmes oui, mais je prends toujours du plaisir à augmenter mes persos, affiner mes stratégies pour obtenir les récompenses.
J'ai reçu à Noël Super Mario Party, qui réussit à réunir toute la famille autour de la Switch. Le jeu du rafting est une bonne surprise, on trouve le jeu en plateau un peu plus ennuyeux à côté...

Hors Switch, j'ai eu la PS4 à Noël aussi, avec Spider-Man. Le dernier jeu auquel j'ai joué sur une console Sony était Ultimate Spider-Man sur PS2, je renoue avec PlayStation avec le denier Spider-Man mrgreen.gif Je retrouve le côté grisant de se balancer de builings en buildings, se retrouver en haut des tours, en chute libre en attendant de pouvoir trouver un sommet sur lequel lancer une toile, et me balader ensuite à ma guise au milieu des passants. L'histoire est sympa, les à-côté sont nombreux et je prends plaisir é dénicher les clins d'œil à l'univers de Spidey... Mais je crains de finir le jeu assez rapidement (j'en suis déjà à 25 %).
Et j'ai eu la bonne surprise d'avoir Red Dead Redemption II... Quelle claque ! Les paysages sont magnifiques, le doublage en V.O. et les bruitages permettent une immersion sans pareille... Galoper sur les chemins terreux, traverser une rivière, puis rentrer dans un saloon au parquet grinçant... Sans parler des innombrables à côté, les gens qu'on croise sur la route, bonnes ou mauvaises surprises, les quêtes annexes, toute la faune et la flore à découvrir... De nombreuses heures de jeux en perspective.
J'ai également téléchargé la démo de Detroit: Become Human, et je compte bien acheter le jeu smile.gif
Mortifuce
Je me suis mis au premier Zelda ces derniers temps, histoire de connaître mes classiques, et avant d'attaquer le 2e épisode qui arrive demain.
Eh ben c'est pas évident. Le jeu a eu beaucoup de succès à l'époque, je me demande comment c'est possible. Un bonhomme au milieu de nulle part, aucune instruction, on fait les donjons qu'on trouve au hasard, on découvre des objets sans trop savoir comment s'en servir... Sans parler des monstres à foison qui courent dans tous les sens. Et à l'époque, la sauvegarde ne devait pas être évidente (à vrai dire, en dehors de la sauvegarde du Nintendo Switch Online, je ne sais pas comment sauvegarder dans le jeu).
J'ai perdu mille fois, sauvegardé/chargé le jeu mile fois, à chaque changement de case, recommencé, sans cesse. Ma dernière trouvaille, le donjon de Ganon, alors que je n'ai pas fait la moitié des autres. Mais où sont-ils ?! Je vais devoir explorer Hyrule...
D'un autre côté, quel plaisir de découvrir des escaliers cachés, une grotte renfermant une arme plus puissante, au gré des détours de notre héros pixellisé. Le mode extra ne doit pas nous permettre ce sentiment d'accomplissement.
Firebrand
Les 3 premiers donjons sont faciles à trouver: il suffit d'explorer la carte, pas vraiment d'astuce particulière.
Le 4ème n'est accessible qu'avec l'objet du niveau 3 qui n'est utilisable qu'à très peu d'endroits.
Pour le 5ème, il y a un indice dans le 4ème niveau qui mène vers un autre indice pour le trouver. mrgreen.gif Même si on peut potentiellement le trouver seul.
Le 6ème est sur la carte, mais dans une zone plus difficile d'accès avant d'avoir fait le niveau 4 (on peut y accéder dès le départ si on connait l'astuce pour y aller).
Pour le 7ème, tu as un indice dans le niveau 6. Maintenant, il faudra en ouvrir l'accès...
Pas vraiment d'indice pour le niveau 8, c'est probablement l'un de ceux qui te donnera le plus de fil à retordre. Un élément du niveau 7 pourrait cependant te mettre sur la voie. Cela dit, on peut y avoir accès très tôt, si on a un peu de chance.

La sauvegarde d'époque était proposée lors d'une mort, ou en faisant un manip' avec la manette 2 pour accéder au menu. C'était indiqué dans la notice, donc pas vraiment un truc caché.
Mortifuce
Sauf que là, y'a pas de notice mrgreen.gif
Mais bon, de toute façon, il y a les sauvegardes online... et heureusement.

J'ai déjà fait les 2 premiers donjons, pas sûr pour le troisième... J'ai fait le 5e, le 6e aussi je crois ?
Bref, j'ai les bombes, l'arc, le boomerang, le radeau, l'échelle et la flûte. Et l'épée bleue (l'épée de légende ? Rien à voir avec les donjons mais je suis content de ma trouvaille tongue.gif ).
Je me rappelle avoir vu un homme qui m'a dit qu'il y avait un truc à faire avec un arbre, mais de quel arbre il parlait, où ça, et pourquoi est-ce qu'il me le dit ? mrgreen.gif
Quoiqu'il en soit, c'est vraiment un plaisir de découvrir les jeux NES. D'ailleurs je me suis abonné à l'année.
Firebrand
Vus tes objets, je te confirme que tu as fait le 1er, le 3ème, le 4ème et le 5ème (2ème possible mais pas sûr sans précision). wink.gif
L'épée bleue est appelée "Epée Blanche". Y'en a une autre, pas évidente à localiser.
Alors oui, y'a bien un truc important à faire avec un arbre, garde bien cet indice en tête. mrgreen.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.