Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
Kayle Joriin
Citation (R.Z. @ samedi 04 novembre 2017, 01:58) *
Ben j'ai joué à Nights of Azure 2 : Bride of the New Moon, pardi !
(coquin, va ! damnerd.gif )

Tu y as joué en mode docked ou portable ? Parce que là, je le teste en mode portable et je crois Dragon Quest Heroes I & II vient de se faire voler la couronne du framerate merdique.
CooLJeDi
Testé Sonic Forces (Switch) : Excellent jeu qui met en valeur les capacités de la Switch : des environnements grandioses alliés à un gameplay ultra-précis et des nouveautés comme la création d'avatar ou le mode mission qui renouvellent totalement l'expérience punk.gif punk.gif

Non je déconne damnerd.gif : Sonic Forces, en gros, c'est de la merde. Des niveaux ultra-courts, bien plus moches qu'un Unleashed sorti il y a quasi 10 ans (et même bien en deça de Sonic 2006, voilà, voilà), sur l'aspect techinique il me fait un peu penser à Sonic Generation mais version 3DS. Après on a le droit à un gameplay qui oscille entre le merdique (Sonic 3D) et le moyen moins moins (Sonic 2D), une maniabilité des plus bancales...et une OST dégueux, genre de la techno à la Thunderdome années 90 dans le niveau d'Eggman...NON ce n'est pas possible.

En fait quand tu joues à Sonic Forces, c'est un peu la même sensation que le lendemain d'une grosse cuite : des relents qui ne sentent pas très bon et un état général des plus comateux. Bref, même pour 25 balles, il faut soigneusement l'éviter, mais saluons Sega qui pour une fois est davantage honnête sur le rapport qualité/prix de son jeu.

2/10
R.Z.
Citation (Kayle Joriin @ samedi 11 novembre 2017, 02:10) *
Citation (R.Z. @ samedi 04 novembre 2017, 01:58) *
Ben j'ai joué à Nights of Azure 2 : Bride of the New Moon, pardi !
(coquin, va ! damnerd.gif )

Tu y as joué en mode docked ou portable ? Parce que là, je le teste en mode portable et je crois Dragon Quest Heroes I & II vient de se faire voler la couronne du framerate merdique.


J'ai commencé et fait l'intro en docké, là ça a été une purge niveau framerate, après j'ai joué en portable et j'ai trouvé ça moins choquant.
Je ne sais pas si c'est factuel ou juste que je le remarque moins sur portable.
Peut être aussi que ça se remarque plus avec seulement trois ennemis à l'écran comme durant la majorité des combats de l'intro.
En tout cas je trouve ça largement "moins pire" que le démo de DQ Heroes, mais là c'était vraiment le fond du fond.
Kayle Joriin
Alors, c'est peut-être le début dans la forêt qui rame à mort (surtout au niveau du décor). Car j'ai fait exactement l'inverse (portable puis docké) et je trouve ça plus fluide maintenant. Il faut que je relance une partie en mode docké pour être sûr.
R.Z.
On peut retourner assez vite dans la forêt, mais il y a peut être d'autres trucs qui jouent.
Kayle Joriin
Bon bah, j'ai testé sur les mêmes environnements et c'est juste incomparable... Même c'est loin d'être parfait en mode docké, c'est BEAUCOUP moins fluide en mode portable et cela fait parfois franchement mal aux yeux. Je ne sais pas comment tu peux trouver ça moins choquant. Et dans certains passages, c'est encore moins fluide que DQH1&2, tout en étant visuellement moins recherché.
R.Z.
Citation (Kayle Joriin @ dimanche 12 novembre 2017, 14:25) *
Bon bah, j'ai testé sur les mêmes environnements et c'est juste incomparable... Même c'est loin d'être parfait en mode docké, c'est BEAUCOUP moins fluide en mode portable et cela fait parfois franchement mal aux yeux. Je ne sais pas comment tu peux trouver ça moins choquant. Et dans certains passages, c'est encore moins fluide que DQH1&2, tout en étant visuellement moins recherché.


Ben en ce qui concerne les premières zones, je n'y suis retourné qu'une fois en jouant en mode portable. Par ailleurs à partir du moment où il commence à se passer beaucoup de choses et que je "rentre dans le jeu" la framerate me passe un peu au dessus de la tête, surtout en mode portable.
Il est très possible que je m'y sois habitué passé le choc initial, j'ai bien joué à Majora's Mask et Perfect Dark sur N64 sans être plus gêné que ça. mario.gif
Suliven
Après 2 heures sur Doom (oui j'ai démarré que ce matin, un peu à la bourre tongue.gif), le premier contact donne un véritable effet "wahou"
Alors oui à l’arrêt on sent bien que l'ensemble est assez flou, mais dans Doom si tu es à l’arrêt en gros tu meurs... bref en mouvement c'est très beau.

En mode portable c'est très beau et vraiment impressionnant ***pour de la Switch*** (évidemment incomparable avec une PS4 hein...)
Le sujet de tout les débats : le framerate qui me surprend agréablement pour le moment, pas trop par le fait que le 30fps est quasi constant mais surtout par le sentiment de vitesse et de nervosité qui reste bien réel malgré "que" 30 fps
Bon après de ce que j'ai vu les soucis de framerate viendront plus tard dans l'aventure... je verrai bien !
En attendant je vais docker la bête ... un simulateur de myopie il parait tongue.gif

Edit : benn.... en mode TV je trouve que ça passe eek.gif alors oui je n'ai pas un grand écran (98 cm, 1080p) avec un recul assez correct, mais c'est loin d'être l'image archi baveuse annoncée... c'est même un peu plus propre qu'en mode portable je trouve.
Darque
Suliven : est ce qu'ils ont adapté le gameplay a la reconnaissance de mouvement des joycon ou est ce que c'est une visée bateau au stick ?
MrGodjira
Citation (Darque @ jeudi 16 novembre 2017, 11:47) *
Suliven : est ce qu'ils ont adapté le gameplay a la reconnaissance de mouvement des joycon ou est ce que c'est une visée bateau au stick ?

C’est une visée bateau au stick..
Suliven
oui aucune reconnaissance de mouvements, un peu de mal à m'y habituer après ne pas avoir toucher à un FPS console depuis... heuuu... Halo je crois.
A noter que "l'aide à la visée" est activée par défaut, elle permet à l'arme de coler un petit peu à la cible (en gros faut déjà l'avoir correctement dans son viseur et si la cible bouge un peu l'arme la suit)
R.Z.
Si je ne me trompe pas on peut tout de même déclancher les mises à mort avec un mouvement des joy con, ce qui est sans grand intérêt.

J'espère toujours que Bethesda rajoutera la visée au gyro via un patch, perso le twin stick c'est vraiment une souffrance, dès son apparition d'ailleurs mais surtout depuis Splatoon.
Suliven
après je me dis que je dois avoir 2 mains gauche car en regardant le gaming live de Gautoz (gamekult) il enchaîne à une vitesse folle... alors qu'il avoue être peu habitué au pad.
J'ai encore trop peu joué à Doom, j'attend de voir si je vais pas prendre le coup au bout d'un moment...
Greg-sHAOlink
Je me suis remis à Zelda, parce qu'il est temps que je le finisse, quand même. Après avoir squatté le jeu pendant deux semaines assez violemment après sa sortie, je m'en suis assez vite lassé. Et la reprise m'a rappelé pourquoi : tout ce que la plupart des gens trouve génial me rebute assez. Cette liberté beaucoup trop importante n'est clairement pas ce que je cherche dans un jeu Zelda, et quand bien même je comprends qu'on puisse apprécier le concept, ça ne marche pas pour moi. Ce qui me plaît avant tout dans un Zelda c'est la notion de progression balisée et plus ou moins logique ; là c'est tout l'inverse. On peut aller partout, se perdre pendant des heures pour se retrouver coincé au milieu d'une ascension trop haute pour sa jauge d'endurance, ou au mieux pour une énième quête annexe qui nous recompense de seulement quelques rubis. Donc j'y reviendrai peut-être plus tard, quand on aura une disette de jeux sur la console (mais vu mon retard, ça ne devrait pas arriver de si tôt), pour finir au moins tous les temples (même si au bout de 40, franchement je trouve ça déjà rébarbatif) et la plupart des quêtes annexes, mais pour le moment je vais me contenter d'aller buter Ganon. J'ai activé toutes les tours, soulevé la Master Sword, battu les quatre gros boss, récupéré les 13 souvenirs, donc en gros toutes les missions principales, ce qui me convient amplement.

Entre deux sessions longues sur Zelda, je me suis laissé tenter par la démo d'Octopath Traveller, et j'accroche énormément. Les musiques sont superbes, le système de combat est ingénieux, tout en restant simple et dynamique, et les personnages semblent intéressants (bien que la démo ne nous permette pas de plonger dans le cœur de l'histoire). Ça demandera confirmation avec la version finale et sur la durée, mais c'est le jeu qui me fait le plus du pied depuis qu'il a été présenté, et cette démo ne fait que confirmer mon excitation. Je n'ai pas fait les Bravely (de la même équipe, si j'ai bien suivi), donc je ne sais pas si j'ai raison de m'enthousiasmer autant, mais je vais rester optimiste.
J'ai fait la partie avec le gars, que je pense avoir finie (une fois qu'on a récupéré la fille et fait les deux ou trois mini-quêtes dans la ville du désert, il y a autre chose à faire ?), donc je vais commencer la partie avec la fille maintenant, pour voir si ça conforte mes impressions.

Une fois que j'aurais fini Zelda et la démo d'Octopath, je vais me remettre un peu à Mario Kart 8, que je n'avais pas fait sur Wii U, en attendant qu'on me livre Mario Odyssey.
Slayne
Je suis assez d'accord avec toi sur Zelda, même si paradoxalement j'admire ce que le jeu propose.
Mais voila, quand t'es un joueur occasionnel comme moi qui vais passer une heure par soir au mieux, perdre cette heure à chercher une quête annexe qui rapporte un diamant ou à errer sans trop savoir où aller, c'est pas possible.
Au final, j'ai opté pour une solution qui me permet de jouer tout en étant efficace : j'ai acheté le guide. Du coup je le regarde un peu comme on consulte une carte et je me définie mes objectifs pour la soirée. Même avec ça je suis loin d'être là où tu en es ph34r.gif
Ziell
Avec du recul, je pense que c'est justement le fait que Zelda m'ait fait redécouvrir ce que c'était de « perdre du temps » tout en passant un bon moment sur un jeu, qui m'a fait autant accrocher sur la durée.
Depuis des années faute de temps, à l'exception de TW3, je me trouve toujours en train d'espérer que je ne passerai pas trop longtemps sur un jeu. Avec BotW c'est quasi impossible de raisonner ainsi, donc j'ai lâché prise et me suis plu à m'y perdre, ce qui immerge beaucoup plus que d'avoir les yeux rivés sur l'heure ou le compteur d'heures de jeu.

Le premier DLC ne m'intéressait pas mais ~9 mois après, je suis plutôt tenté par l'idée d'y replonger une dernière fois si l'extension ajoute 10-20 heures de jeu (et faire un tour par l'arène du premier DLC à la rigueur). Si c'est juste une série de quêtes pliée en 5h, ce sera sans moi.
Greg-sHAOlink
Comme quoi on a tous grandi en 15 ans smurf.gif

Plus sérieusement, moi aussi du fait de mes occupations d'adulte ( nerd.gif ) je n'ai clairement plus autant de temps qu'auparavant à allouer aux jeux vidéo. J'ai sauté au moins une génération entière, et la moitié d'une autre, avant de m'y remettre avec la Switch. J'avoue que ce Zelda m'a beaucoup attiré avec les trailers et tous les commentaires dithyrambiques qui ont suivi, et ça a bien marché pendant deux semaines. Mais après les obligations de la réalité m'en ont éloigné pendant un moment. Et comme je commençais déjà à me lasser de me perdre dans cette map énorme, il faut croire que le charme n'a pas opéré sur moi. C'est justement ce côté trop libre qui fait que ça ne me donne pas envie de m'y replonger pour savoir ce qui va se passer ensuite, parce qu'en gros on tourne en rond entre la chasse aux Korogus, les variantes des temples qu'on a vus et déjà revus, ou les quêtes annexes qui consistent à faire une recette ou trouver un morceau de viande rare. Et au bout de deux semaines d'extase devant les différents paysages, à divers moments de la journée ou de la nuit, bon, ça va, quoi. Je n'irai pas jusqu'à dire que le charme des précédents Zelda se trouvait dans leurs scénarios, mais au moins dans la progression de temples en temples, avec des objets qui permettent de progresser dans de nouvelles zones, etc. Il y avait une « évolution » logique, qui me donnait envie de découvrir le nouveau village, le nouveau temple, les nouveaux boss, tout ça parce que c'était ancré dans la trame scénaristique (même si elle était généralement maigre). Dans BotW, l'histoire est tellement diluée dans le gigantisme de l'univers que ça en devient plat au bout d'un moment. Et le fait qu'on puisse théoriquement aller se battre contre Ganon juste après la phase d'introduction du jeu montre clairement que la dynamique des précédents Zelda passe au huitième plan.

C'est sans doute tout simplement que je ne suis pas fait pour jouer aux mondes ouverts. Et je regrette que la série Zelda ait pris cette orientation-là.

J'en reviens à Octopath, dont j'ai été happé par l'univers beaucoup plus que ce Zelda, tellement ça me semble mieux structuré et ordonné. C'est simple, mais ça me touche beaucoup plus.

(Slayne, moi aussi j'ai utilisé le guide, mais seulement pour retrouver tous les souvenirs, parce que j'avais pas envie de me faire chier à explorer toute la carte pour trouver à quels endroits correspondaient les photos d'Impa. Je l'utiliserai sans doute au cours des futurs mois entre deux gros jeux pour explorer les temples qui me manquent.)

R.Z.
Hier ou avant-hier, je ne sais plus (c'est dur la vieillesse), en fouillant l'e-shop de la Switch et sur un semi coup de tête je me suis pris PAN PAN à 5€.

Puis cet après-midi j'y ai joué.

Il s'agit d'un petit jeu d'aventure/énigme en vue isométrique (avec des rotations de caméra libres cependant) où on incarne une spationaute qui se crashe sur une planète et qui explore les alentours pour réparer son vaisseau recueilli par des autochtones (le vaisseau, parce que la spationaute ils l'ont laissée sur le site du crash).
Le jeu arbore un style graphique très simple mais réussi inspiré des livres pour enfants.
Il n'y a pas de vrai dialogue, l'interaction avec les pnj se limite à quelques onomatopées, et la seule action disponible au départ en plus des déplacements et des interactions "simples" est de porter des objets. Par la suite on peut effectuer quelques autres mouvements, mais leur utilité est surtout contextuelle.

Après une rapide introduction dans laquelle on est amené à ouvrir une porte en posant un objet sur un interrupteur et qui présente de cette manière succinte le principe de résolution de 80% des énigmes du jeu, on est lâché dans la nature et on doit se démerder sans aucune indication supplémentaire.
On tombe assez rapidement sur des énigmes ou éléments d'énigme qu'on peut ou non résoudre.

Au début du jeu je dois avouer avoir un peu ragé, au point que je me demandais si je n'allais pas avoir recours à une soluce à force de me retrouver coincé dans un passage ouvert après avoir résolu quelque puzzle, de trouver des objets visiblement importants mais n'ayant nulle part où les poser, et de prndre des éléments de décor purement décoratifs pour des indices ou des éléments de puzzle.
Après quelques dizaines de minutes passées à errer un peu partout, à transporter des objets inutilement et à me demander ce que j'ai bien pu rater, j'ai fini par tomber sur LA bonne séquence qui permettait d'avancer et le reste du jeu est passé comme une lettre à la poste.

Du coup, ce qui me semblait au début être un jeu ardu et cryptique à la Fez s'est vu torché en un peu plus d'une heure (voire deux ? il n'y a rien pour indiquer le temps de jeu), les énigmes étant finalement relativement simples et la difficulté venant surtout du fait qu'on ne sait pas trop par quel bout s'y prendre au départ et qu'on peut perdre du temps à s'acharner sur une énigme qui ne peut pas encore être résolue ou à faire des allers-retour pour chercher des objets qu'on avait déplacés inutilement.

La replay-value du jeu me semble inexistante, donc même à cinq euros j'ai du mal à le recommander.
C'est joli, presque "poétique" parfois, mais ça se torche aussi très vite et il n'y a aucune raison d'y retourner.
Myaah
Tout comme Slayne, j'utilise également le guide pour rentabiliser mon temps dessus, même si je me plais à me perdre sans trop savoir comment je fais (grimper une montagne sûrement nerd.gif )

Alors que j'ai vraiment très très très peu de temps pour le coup, j'ai vraiment accroché et j'approche de la 100aine d'heures (enfin en plus de 6 mois) et même comme là, je n'ai pas pu y toucher depuis septembre (la rentrée trop de trucs et tout) j'espère pouvoir y toucher en décembre. Par contre, chez moi, c'est un peu l'inverse : le fait que le scénar soit concentré sur quelques trucs et on peut extrapoler comme on veut, et qu'on puisse faire quelques trucs par ci par là en peu de temps (par exemple, les noix korogus, j'ai beau me perdre et très peu productif, comme j'en trouve une je suis contente).
Pourtant j'adore les trucs avec scénario, et je me suis surprise justement à bien accrocher à celui ci alors que justement, je n'arrivais pas à m'imprégner dans Zelda 1 (oui j'y ai joué à l'époque quand c'était fabuleux nerd.gif )

A l'inverse, quand on parle de scénario, typiquement, Xenoblade Chronicles premier du nom, j'avais bien accroché au monde et surtout aux quêtes annexes.... et trop de quêtes annexes... je me suis perdue quelque part et je n'ai jamais repris le jeu. Le scénario ne m'attirait pas plus que ça, sentant à plein nez le coup fourré du rebondissement qui se veut trop bien mais que comme je m'y attends fait un peu soufflé qui se dégonfle.... Et résultat... jamais fini (enfin j'ai toujours pas fini Zelda mais je pense que lorsque les vacs de Noël seront là, je vais de nouveau en profiter) (à noter que l'interface simple niveau touches/combat/action ça aide aussi pour reprendre après une longue période sans y jouer contrairement à Xenoblade où je suis perdue dans le gameplay si je voulais reprendre)
Suliven
nouveau petit message pour dire tout le bien que je pense de Doom .... le jeu est vraiment excellent !
Bien que jouant à un doom like tous les 5 ans j'imagine que je dois être fan de ce type de jeu... le dernier étant Bioshock 3 un titre que je défendrai envers et contre tous ^^

Mais pour revenir à Doom, après quelques heures d'adaptation je me suis fait à la maniabilité en mode portable. D’ailleurs l'absence de giro ne me gène pas du tout et me semble presque logique, avec ce rythme effréné j'ai le sentiment qu'une visée au giro irait ralentir le jeu ... bon après je ne suis pas un pro de Splatoon.... mais pour ma part jouant en grande partie dans le train ça m'arrange de ne pas devoir bouger ma console.
A noter que l'aide à la visée est un truc assez génial.... on se demande à quoi ça sert puisque tout semble naturel... et quant on le désactive on se dit "ok je suis nul, merci l'aide à la visée tongue.gif"
Bref vive l'absence du giro, je préfère une toute petite aide à la visée que d'avoir l'air d'un elliptique dans le train wink.gif


Et quel gros kif !!!! Entre les secrets planqués, les phase de fight hyper intense/nerveuse, les monstres variés, le feeling des armes, les niveaux doom classic... le tout avec une grosse durée de vie pour le genre (je dois en être à une quinzaine d'heure en n'ayant pas fait la moitié... mais j'avoue je torche chaque monde à 100%).... bref c'est LA bonne surprise de fin d'année pour moi (enfin reste Xeno 2)
Je l'ai acheté plus par grosse nostalgie de Doom classic (sur Snes, oui je sais.... tongue.gif) jeu pour lequel j'ai gardé un gros souvenir.
Bref Doom Switch est puissant, beau (ok un peu flou mais on l'oubli vite) et surtout FLUIDE ! Pour le moment le framerate n'a quasiment jamais bronché ! J'avais lu que sur la fin de la tour d'argent, la console toussait.... ouais elle tousse 2 secondes... et pour une raison assez valable d’ailleurs.... et sur ces 2 secondes je peux vous assurez que vous vous en foutez total que la console rame ^^
Sinon elle peut "parfois" tousser sur des zonnes de gros fight où on se fais déborder... je m'explique : dans certaines zone les monstres vont pop régulièrement et il est important de les butter rapidement pour ne pas se faire dépasser par les événements. Une fois (oui une seul) j'ai fais un peu n'importe quoi et il y avait des mob partout (une vingtaine au moins) et la console a pas aimé.... en même temps avec autant de mob autour de moi, avec ou sans 30 fps je crevais dans les 3 secondes qui suivaient wink.gif

J'attaque la 2nd partie du jeu, on verra comment ça se passe.... mais quel kif ! hâte d'y retourner.....
Darque
Citation (Suliven @ mardi 21 novembre 2017, 22:06) *
Bien que jouant à un doom like tous les 5 ans


magnifique Morty !! Nous sommes très précisément en dix neuf cent quatre vingt dix neuf !
R.Z.
Citation (Darque @ mercredi 22 novembre 2017, 13:55) *
Citation (Suliven @ mardi 21 novembre 2017, 22:06) *
Bien que jouant à un doom like tous les 5 ans


magnifique Morty !! Nous sommes très précisément en dix neuf cent quatre vingt dix neuf !


La preuve :
Citation (Suliven @ mardi 21 novembre 2017, 23:06) *
D’ailleurs l'absence de giro ne me gène pas du tout et me semble presque logique, avec ce rythme effréné j'ai le sentiment qu'une visée au giro irait ralentir le jeu
[...]
Bref vive l'absence du giro, je préfère une toute petite aide à la visée que d'avoir l'air d'un elliptique dans le train wink.gif

smurf.gif
Je déconne, je ne suis pas ayatollah total du gyro, et d'ailleurs dans les transports et souvent en mode portable c'est bien plus raisonnable de le désactiver.
Par contre en mode T.V. ça aurait pu permettre de se passer d'aide à la visée, qui reste une béquille nécessaire avec ce mode de contrôle forcément limité et bridant qu'est le twin-stick.
hibouc.gif
Dwarfal
Je comprend pas comment on peut jouer à doom pas en 1080p 120fps nerd.gif
Suliven
Citation (Darque @ mercredi 22 novembre 2017, 12:55) *
Citation (Suliven @ mardi 21 novembre 2017, 22:06) *
Bien que jouant à un doom like tous les 5 ans


magnifique Morty !! Nous sommes très précisément en dix neuf cent quatre vingt dix neuf !


ARF oui désolé... pris dans mon élan!
Je voulais bien entendu dire "Quake like " soyons moderne 😂
Darque
Citation (Suliven @ mercredi 22 novembre 2017, 22:33) *
ARF oui désolé... pris dans mon élan!
Je voulais bien entendu dire "Quake like " soyons moderne 😂


quel avant-gardisme fear2.gif
Xeen
Volgharr the Viking (version PS4)

Un jeu d'action plateforme 2D de/pour Draco. Avec un barbare blond barbu et musclé qui défonce tout sur son passage. Niveau gameplay, c'est comme Ghost and Goblin, avec un univers à la Rastan Saga. De base, le personnage a un bouclier qu'il perd s'il se fait toucher en ayant pas paré l'attaque avec, un autre coup et c'est la mort. Les boucliers, selon le métariel dont ils sont faits (bois, acier), ont un certain niveau de résistance. Le bouclier en acier permet de parer plus de coups que le bouclier en bois donc.

Ensuite, au cours de sa progression, le héros ouvre des coffres qui lui permettent de se renforcer (casque, puis épée de feu). Cependant, comme dans GandG, le moindre coup et le barbare perd ses précieux bonus.

C'est là qu'intervient un élement important du jeu. Si vous voulez voir la vraie fin (il y a 7 niveaux), il va falloir jouer parfaitement. En effet, après avoir acquis la dernière pièce d'équipement (l'épée de feu), ouvrir un nouveau coffre sans s'être fait toucher permet d'acquérir "une orbe des dieux" qui va permettre de choisir un chemin alternatif plus diffile à la fin d'un niveau (en gros, au lieu de faire le niveau suivant classique, vous en ferez un autre). Et forcément, pour voir la fin ultime, faut avoir fait tous les chemins alternatifs.

Autre truc, la possibilité de recommencer au début du niveau à partir duquel vous avez arrêté la partie, une sorte de point de sauvegarde. Sauf qu'en y ayant recours, vous verrez uniquement la fin la plus mauvaise.

En conclusion, pour voir la fin normale, et la fin ultime, il faut faire le jeu d'une traite.

Et question difficulé, c'est du niveau des jeux que j'ai cité. Avec le même type de jouabilité bien rigide (le bon souvenir des sauts complètement foireux/approximatifs).

En gros, un très bon titre, bien nostalgique, mais surout à destination des hard core gamers fous furieux.


-----------------

Battle Chef Brigade (version Switch)

Possible que je fasse un retour plus tard si un test n'est pas prévu ici (disons que ce serait un plus gros pavé pour expliquer le gameplay que celui au-dessus).

En attendant, les reviews US sont assez explicites et je suis plutôt en accord avec.



R.Z.
Je fais un tour ici vite fait pour parler de
"Red Game without a great name" et "Green Game : Time swapper" disponibles pour pas grand chose sur l'e-shop de la Switch.

C'est pas que les jeux soient particulièrement intéressants, en dehors peut être du style graphique et de leur musique (pour rappel), c'est surtout l'aspect tactile qui m'a intéressé.
Il s'agit grosso merdo de jeux ou un piaf mécanique se déplace automatiquement dans des niveaux remplis d'obstacles et dans l'un il faut le téléporter pour lui éviter les encombres alors que dans l'autre il faut altérer les mécanismes du niveau en changeant de "temps" (les machines fonctionnant à un "temps" précis) pour l'aider à atteindre son but.
Tout ça se joue uniquement à l'écran tactile.
Alors autant Red game marche à peu près comme il faut autant Green game est carrément "cassé' et semble avoir été mal configuré pour l'écran de la Switch, rendant la navigation dans les menus cauchemardesque (même les crédits son difficiles à faire défiler, un comble) et la traversée des niveaux difficile puisque le moindre swipe fait passer le curseur qui sert à manipuler le "temps" à l'extrême inverse alors qu'il faut souvent avoir recours à des positions intermédiaires.
Je noterais aussi les icônes des jeux qui sont vraiment immondes, visiblement des recyclages des icônes smartphone avec des coins arrondis gris parce que la transparence ne passe pas sur Switch. helpme.gif

bref, autant Red Game est tout à fait viable et même assez sympa autant je déconseille de télécharger Green Game avant une grosse mise à jour.


Mais en fait si j'en parle ce n'est pas autant pour les jeux eux mêmes mais surtout parce que cette première expérience d'un gameplay 100% tactile sur Switch m'a fait constater que la machine est une bien piètre tablette.
J'invite les joueurs de Voez à venir me contredire s'ils ont trouvé des trucs pour rendre l'expérience confortable, mais perso entre la taille de l'écran qui oblige à bouger au moins l'avant bras pour le "traverser", ce qui prend aussi un certain temps pas forcément compatible avec une action rapide, et le poids assez important de la machine je me suis assez vite fatigué de ce mode de jeu.
J'ai joué dans mon lit, la Switch à moitié tenue à la main gauche, et que ce soit au doigt ou au stylet je n'ai jamais réussi à me sentir à l'aise et à jouer correctement. Après quelques minutes j'avais mal au bras qui tenait la console.

Du coup les jeux utilisant l'écran tactile, finalement, je vais plutôt éviter. Mes excuses à Jupiter pour leur avoir reproché l'absence de mode tactile sur Picross S (d'ailleurs j'y aurais passé plus de temps que sur Super Mario Odyssey, finalement).
Koobiac
Citation (Darque @ mercredi 08 novembre 2017, 18:28) *
Citation (Koobiac @ mercredi 08 novembre 2017, 16:14) *
Merci pour le retour sur DOS2, c'est déjà grâce à toi que j'ai fais le 1 aime2.gif


de rien c'est un plaisir !
par rapport au 1, le jeu est beaucoup moins rigide, que ce soit au niveau des animations, des dialogues,du systeme de combat ou du build de perso : on a plus de points a répartir, les bonus des stats sont plus cohérents (par ex la force augmente les dégats et il n'y a plus une compétence séparée pour arc et arbalète), et au final il y a beaucoup plus de choix de builds viables
les compétences de combat sont séparées des compétences "sociales" ce qui permet de mettre librement des points dedans en restant opti
les nouvelles écoles : invocation, métamorphe et nécromancie ajoutent pas mal au gameplay, et permettent à des non mages d'avoir d'autres sorts (le guerrier nécro est tres sympa ou le rogue métamorphe... )

enfin bref pour quelqu'un qui a aimé le 1, le 2 est vraiment vraiment à faire smile.gif

cette année entre zelda, mario et dos 2, je n'avais pas autant joué a des jeux vidéos depuis des années !


Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh je viens de me rendre compte qu'il n'est pas sorti sur Xbox One pleure.gif
Darque
Citation (Koobiac @ mercredi 29 novembre 2017, 16:58) *
Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh je viens de me rendre compte qu'il n'est pas sorti sur Xbox One pleure.gif


non pas de version console de prévue pour le moment; mais le jeu est plutot bien optimisé sur PC et peut se jouer au pad en coop smile.gif
Koobiac
Moi pas jouer sur PC helpme.gif
Darque
Citation (Koobiac @ jeudi 30 novembre 2017, 14:43) *
Moi pas jouer sur PC helpme.gif

pardonnez leur seigneur, ils ne savent pas ce qu'ils font
Suliven
South Park Phone Destroyer

Ouais... un jeu mobile free to play... le genre de truc qu'on approche avec craintes et doutes.
Mais voilà ce Phone Destroyeur est nettement au dessus de la mélée des F2P qui vous incite sans cesse à sortir votre CB.
Dans son approche il est très similaire au Fire Emblem Heroes où il n'est vraiment pas indispensable de sortir sa CB.

Bref le jeu en lui même : le concept est assez simple et déjà vu : vous invoquez sur un champs de batailles des cartes (en réalité des personnages) de l'univers de South Park avec comme unique objectif d'aller entamer la barre de vie du chef adverse.
Là où le jeu est très malin c'est justement au niveau des personnages à invoquer où vous aller pouvoir tester des dizaines de stratégies tout en prenant bien conscience des limites imposées par le jeu.
Les limites sont les suivantes :
- votre deck se limite à 12 cartes à choisir parmi près de 200 cartes disponibles
- vous n'aurez pas plus de 5 cartes simultanément dans votre main
- chaque carte coûte des points d'invocations pour être activé, ces points se rechargeant lentement.
- chaque carte appartient à un univers (neutre, aventure, science fiction, fantasy, mystique) et vous ne pourrez composer votre deck que de cartes neutre + 2 univers uniquement

Au fur et à mesure de vos combats vous allez gagner divers objets d'amélioration permettant de faire gagner vos cartes en puissance et si vous possédez plus cartes identiques vous pourrez même les faire augmenter de niveau.

Le jeu en lui même se décompose essentiellement en 2 parties :
- le PVE : Je ne l'ai pas terminé mais j'en suis déjà au combat n°50, sachant que chaque combat proposera 15 niveaux de difficultés afin de gagner des objets de plus en plus nombreux/rares
Ce mode de jeu cache pour moi l'unique point faible de ce titre : une fois un combat gagner dans un mode de difficulté il sera impossible de le refaire. C'est la seule limitation du jeu qui fais qu'au bout d'une vingtaine d'heure de jeu vous risquez de vous retrouver un peu coincé en PVE (et encore....)
Ha et aussi l'obligatoire d'être online même en jouant en PVE... casse pied.

- le PVP : jeu classique face à des joueurs bien réel. Le match making est très sympas puisque vous serez classé, en fonction de vos victoires, avec un rang PVP ce qui fait que vous jouerez tous face à des adversaires ayant sensiblement votre niveau.
Ainsi le jeu ne vous frustre pas en permanence en vous mettant face à des gros goldeur imbattable.

Dernier point ultra positif : il n'y pas de système de vitalité ! Vous pouvez jouer autant que vous voulez.

A noter que sans golder il faut mieux privilégier une progression assez lente, le but étant d'obtenir le pack de carte PVP déblocable avec 3 victoires toutes les 4 heures et de faire un peu de PVE de temps en temps (il existe aussi un pack de carte gratuit à récupérer toutes les 4 heures mais dont l’intérêt est bien plus négligeable que le pack pvp)

Bref une très bonne surprise qui va m'occuper pas mal de temps.
Ziell
Tu en es où dans DOOM ? Bonne impression confirmée dans la seconde moitié du jeu ? C'est là que le framerate de la version Switch douille le plus apparemment.
Suliven
Doom fini !
Le fremerate aura été solide jusqu'au bout ou presque. Il est vrai que sur les gros fight des derniers chapitres avec souvent +10 mob autour du joueur la console souffre un peu, mais même avec le sentiment qu'on perd quelques petits fps dans ces occasions il n'y a rien de bien méchant et ça reste parfaitement jouable.
A noter que j'y ai joué en mode "normal" (je sais plus le nom exact, le 2nd mode de difficulté). Peut être qu'en plus dur il y a encore plus de mob et là je pense que la console aura vraiment du mal.
CooLJeDi
Je reste très sceptique sur les Bethelsda Switch, surtout quand tu as les jeux en ultra-superior sur PS4 et à 15 balles max...Perso j'attends une grosse baisse de prix.
Slayne
Citation (CooLJeDi @ lundi 04 décembre 2017, 21:05) *
en ultra-superior sur PS4


ph34r.gif ph34r.gif ph34r.gif
N'importe quoi. PC Master Race damnerd.gif damnerd.gif damnerd.gif
Ziell
J'avais joué à la démo sur PS4 et trouvé ça tout caca (avec la rigidité du flingue de départ l'impression de visée moisie au pad est renforcée, or ayant tendance à économiser mes munitions je n'utilisais quasi que ça sur le premier niveau).
Là c'est juste pour le plaisir bourgeois d'y rejouer devant la cheminée avant les fêtes, puis plus tard en voyage, mais sinon je ne me serais pas imaginé le faire autrement que sur mon pécékitue nerd.gif (malheureusement j'ai été trop radin pour acheter un écran G-Sync quand je me suis refait une config, donc j'y ai joué comme la plèbe, en 60fps TÀF... sad.gif )
CooLJeDi
Donc Doom Switch > Doom PS4 ? J'avoue ne pas avoir porté d'intérêt à la version PS4, après étant un consoleux de la première heure, je me contrefous total de la version PC, donc après si la version Switch est supérieure à la version PS4 pour diverses raisons (sans parler de l'aspect portatif, ça on a bien compris), ça change tout pour ma part.
Ziell
Ben non, je disais juste que quand on a un PC, une PS4 et une Switch, la version PS4 est la seule qui me paraisse dispensable. nerd.gif
Je viens d'essayer la version Switch 10 minutes, le flou ne me gêne pas par contre c'est sûr que la maniabilité prend un coup dans la gueule et c'est peut-être non moins dû à la course limitée des sticks des Joy-cons qu'au fait de jouer au pad. J'essaierai au pad Pro ce soir (et en essayant de choper d'autres armes que le flingue et le shotgun, forcément celles qui pénalisent le plus en maniabilité console), mais bon jouer sur un écran 6" avec un pad Pro, mouaif damnerd.gif
Darque
Citation (CooLJeDi @ mardi 05 décembre 2017, 13:52) *
Donc Doom Switch > Doom PS4 ? J'avoue ne pas avoir porté d'intérêt à la version PS4, après étant un consoleux de la première heure, je me contrefous total de la version PC, donc après si la version Switch est supérieure à la version PS4 pour diverses raisons (sans parler de l'aspect portatif, ça on a bien compris), ça change tout pour ma part.


déja jouer a un fast fps a la manette c'est une hérésie nerd.gif
Ziell
Donc quitte à le faire, autant que ce soit sous une couette, à l'abri des regards lourds de jugement, non ? damnerd.gif
Suliven
Citation (Ziell @ mardi 05 décembre 2017, 13:57) *
Ben non, je disais juste que quand on a un PC, une PS4 et une Switch, la version PS4 est la seule qui me paraisse dispensable. nerd.gif
Je viens d'essayer la version Switch 10 minutes, le flou ne me gêne pas par contre c'est sûr que la maniabilité prend un coup dans la gueule et c'est peut-être non moins dû à la course limitée des sticks des Joy-cons qu'au fait de jouer au pad. J'essaierai au pad Pro ce soir (et en essayant de choper d'autres armes que le flingue et le shotgun, forcément celles qui pénalisent le plus en maniabilité console), mais bon jouer sur un écran 6" avec un pad Pro, mouaif damnerd.gif


au contraire je trouve que le jeu au shotgun est celui le plus adapté à la manette car c'est que flingue qui impose le moins de viser.
Dans mon cas (jeu fais à 95% au shotgun et double shotgun) le stick droit me sert surtout à orienter mes déplacements et je joue hyper speed pour foncer sur le mob, esquiver les attaques à distances, arriver à bout portant, les achever en un coup de shotgun
R.Z.
Bon ben j'ai enfin réceptionné mon Xenoblade Chronicles 2.
Rien à dire sur l'édition collector qui déboîte assez, je trouve, même si certaines parties font un peu cheap et auraient mérité du carton plus épais.
Par contre sur le jeu ... là il y a des trucs à redire, même si j'ai du en faire trois heures à tout péter.

Le point qui me choque vraiment c'est le manque de direction artistique globale. Tout part dans des directions différentes.
Entre les héros avec leur look manga générique raté (les visages cartoon sur des corps aux proportions à peu près réalistes, perso ça me met mal à l'aise ... Et puis merde, Pyra et ses protubérances mammaires qui envahissent l'écran helpme.gif), les persos de Nomura dont il me semble que les PNJ reprennent vaguement le style et les décors qui eux tendent vers le réalisme, j'ai vraiment l'impression de jouer un globi-boulga mal fagotté. Devil Survivor a l'air cohérent à côté.
Il n'y a même pas un traitement graphique cel-shadé ou autre pour essayer de donner de la cohérence au tout.
On me dira que j'étais prévenu dès les premiers trailers, mais bon, j'espérais que ça allait mieux se passer pad en main.

Sinon je n'ai pas vraiment eu de soucis techniques de chargement ou autres pour le moment, mais j'ai joué avec la console dockée et j'ai tendance à aimer prendre mon temps pour explorer les lieux. D'ailleurs l'exploration est en retrait aussi, point que je laisse filer pour l'instant vu que j'en suis à l'intro.
Mais j'ai été déçu par le rendu du jeu. Peut être qu'il y a des zones plus intéressantes par la suite, mais là le rendu global est juste hyper quelconque, que ce soit au niveau de l'éclairage, des textures des effets spéciaux c'est tout simplement décevant, surtout quand on a pu jouer à Zelda ou Mario sur la même console.

Je n'ai pas eu grand chose à redire sur le doublage anglais, mais c'est vrai que l'acteur qui fait Rex a très vite des ratés. Il y a assez rapidement une scène où on se demande si le son correspond à ce qu'on voit à l'image.
J'ai aussi eu le problème de la musique qui couvrait les voix durant une cut-scene, et bien sûr c'est à ces moments que les menus sont indisponibles.

Malgré tout ça je ne peux pas dire que l'expérience soit désagréable, mais je suis un peu déçu.
Je vais probablement poursuivre un peu en mode portable ce soir, on verra si ça passe mieux. mrgreen.gif
Kayle Joriin
Citation (R.Z. @ mercredi 06 décembre 2017, 22:59) *
les visages cartoon sur des corps aux proportions à peu près réalistes, perso ça me met mal à l'aise

C'est pas un peu le cas de 90% de l'animation japonaise ? whistle.gif
Ob1 Keshnobi
Je trouve ça incroyable ces reproches sur le personnage de Pyra. Vous n'avez jamais lu de manga ou quoi ?
Notamment la réaction de Suliven dans le test.

On doit pas jouer au même jeu. Ne serais-ce que dans un manga hyper populaire comme One Piece c'est nettement plus vulgaire que Pyra.

En tout cas, pour le moment après quelques heures de jeu, je suis plutôt content de ce nouveau Xenoblade. Un peu moins émerveillé que précédemment, faute peut-être à une intro un peu ratée, mais là je suis à la première vraie grande zone avec la première vraie ville du jeu, et ça prends forme.
L'OST est top, le système de combat me semble plutôt complet, et l'histoire sait m'entraîner pour l'instant.
Kayle Joriin
Citation (Ob1 Keshnobi @ jeudi 07 décembre 2017, 15:23) *
Je trouve ça incroyable ces reproches sur le personnage de Pyra. Vous n'avez jamais lu de manga ou quoi ?
Notamment la réaction de Suliven dans le test.

On doit pas jouer au même jeu. Ne serais-ce que dans un manga hyper populaire comme One Piece c'est nettement plus vulgaire que Pyra.

Moi, je trouve ça incroyable d'imaginer qu'un truc ne puisse pas être critiqué juste parce qu'il y a pire ailleurs. Ici on parle de XC2 pas de la pléthore de mangas au charac design ridicule qui remplissent les étagères des otakus du monde entier. Cela dit, puisque tu abordes la question, tous les "mangas" n'ont pas une direction artistique pensée pour des ados prépubères en pleine puberté. De plus, le fait qu'une série "hyper populaire" comme One Piece fasse absolument n'importe quoi avec ses personnages féminins depuis déjà quelques années n'excuse absolument pas les errements de XC2 en la matière. Surtout lorsqu'on voit que les précédents volets avaient réussi à éviter cet écueil.

On joue donc bien "au même jeu", mais ce n'est pas parce que tu acceptes un personnage difforme sous un prétexte absurde ("ça existe dans des mangas") qu'on doit tous faire de même. wink.gif
MrGodjira
Je ne me souviens pas d’un tel déchaînement de la part des médias et des joueurs sur Dragon’s crown hibouc.gif
Peut-être que les consciences se sont rapidement ouvertes ou tout simplement que le jeu n’est pas considéré pour être joué par des prépubères huh.gif
Quoiqu’il en soit chez Monolith il se sont tirés une balle dans le pied, avec cette malformation mise en avant, on zappe totalement tout le travail fait sur les expressions et le design global des perso. C’est juste le Xeno le moins crado à ce niveau, et en même temps ils reviennent de loin.
Par contre je trouve que la DA est globalement trop mixée et n’a au final quasiment pas d’identité. Ça, plus les aspects glaireux et les QTE ne me donnent vraiment pas envie d’y jouer.
R.Z.
Concernant Pyra je trouve surtout qu'elle fait anomalie au sein ( damnerd.gif ) du casting.
D'ailleurs c'est pas tant que les Xenoblade soient des jeux innocents en ce qui concerne le fan service, il y a des tenues carrément improbables dans les épisodes précédents mais ici c'est complètement WTF au vu du reste du jeu. Le personage est d'ailleurs même plutôt sympa, mais on a constamment l'impression que la pauvre est handicapée par sa poitrine, faut le faire !
Concernant le "pire" qu'on trouve autre part, ben sur One Piece par exemple le style complètement cartoonesque/caricatural de l'ensemble du manga fait que les disproportions passent mieux, et puis ça n'a pas toujours été autant le cas.
Dans Nights of Azure tous les personnages sont à la même enseigne, donc il y a une cohérence.
Là je trouve que le design des héros jure déjà tellement avec le reste du jeu qu'on ne voit plus que ça quand ça fait dans le fan-service, surtout que le mec s'est senti obligé de rajouter des éléments fluo sur les boobs ... huh.gif
Kayle Joriin
Citation (MrGodjira @ jeudi 07 décembre 2017, 17:15) *
Je ne me souviens pas d’un tel déchaînement de la part des médias et des joueurs sur Dragon’s crown hibouc.gif
Peut-être que les consciences se sont rapidement ouvertes ou tout simplement que le jeu n’est pas considéré pour être joué par des prépubères huh.gif

J'ai toujours trouvé trouvé le design des personnages féminins de Dragon's Crown totalement ridicule et je ne m'en suis jamais caché.
Après, je me fous de savoir si "les médias et les joueurs" pensent la même chose.

Soit dit en passant l'expression "ados prépubères" étaient pour le coup impropre puisque c'est justement ceux en pleine puberté qui peuvent se retrouver émoustillés par du bonnet F.

Citation (MrGodjira @ jeudi 07 décembre 2017, 17:15) *
Quoiqu’il en soit chez Monolith il se sont tirés une balle dans le pied, avec cette malformation mise en avant, on zappe totalement tout le travail fait sur les expressions et le design global des perso. C’est juste le Xeno le moins crado à ce niveau, et en même temps ils reviennent de loin.

Le fait de critiquer un truc obstensiblement ridicule dans le charac design de XC2 n'empêche absolument pas d'apprécier ses éventuelles autres qualités. coucou.gif

Citation (R.Z. @ jeudi 07 décembre 2017, 17:41) *
Concernant le "pire" qu'on trouve autre part, ben sur One Piece par exemple le style complètement cartoonesque/caricatural de l'ensemble du manga fait que les disproportions passent mieux, et puis ça n'a pas toujours été autant le cas.

C'est justement parce que ça n'a pas toujours été autant le cas que ça passe d'autant moins bien à mes yeux. Qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête de Oda pour qu'il enlaidisse à ce point ses héroïnes au fil des tomes (sachant que ça ne date pas non plus de l’ellipse temporelle).

Citation (R.Z. @ jeudi 07 décembre 2017, 17:41) *
Dans Nights of Azure tous les personnages sont à la même enseigne, donc il y a une cohérence.

Ce n'est pas tout à fait vrai. Dans NOA2, toutes les héroïnes ne sont pas traitées de la même manière sur ce point. Toutefois, le "problème" ne vient pas tant d'une hypertrophie mammaire que d'une cambrure de dos destinée à mettre en avant leurs attributs. Cela se voit particulièrement bien quand elles sont en tenue de bain.
Suliven
Citation (Ob1 Keshnobi @ jeudi 07 décembre 2017, 15:23) *
Je trouve ça incroyable ces reproches sur le personnage de Pyra. Vous n'avez jamais lu de manga ou quoi ?
Notamment la réaction de Suliven dans le test.

On doit pas jouer au même jeu. Ne serais-ce que dans un manga hyper populaire comme One Piece c'est nettement plus vulgaire que Pyra.

En tout cas, pour le moment après quelques heures de jeu, je suis plutôt content de ce nouveau Xenoblade. Un peu moins émerveillé que précédemment, faute peut-être à une intro un peu ratée, mais là je suis à la première vraie grande zone avec la première vraie ville du jeu, et ça prends forme.
L'OST est top, le système de combat me semble plutôt complet, et l'histoire sait m'entraîner pour l'instant.


La comparaison avec One Piece est effectivement très valable pour moi : dans les 2 cas on touche à quelque chose que j'adore (car oui après 15-20 heures de jeu j'adore ce Xeno 2 et je suis hyper fan de One Piece) et dans les 2 cas Nami & Pira sont capables de me sortir totalement du jeu / animé à cause de leur design proprement inhumain.... et je met Pira au même niveau que la "technique" en mode portable qui souvent pique trop fort mes yeux. (j'ajouterai récemment les hitbox totalement foiré qui m'ont bien gonflé)

Donc oui je regrette fortement le desgin de Pira (et ce n'est pas la seule à me gêner) qui est pour moi totalement hors sujet (mais une fois encore, j'écris "pour moi") et j'en arrive même à aimer les design de Nomura, c'est dire damnerd.gif

Bref je suis aussi remonté contre Nami que contre Pira.... dans les 2 cas je trouve ça dommageable de faire gonfler les seins comme des ballons de baudruche pour un sois disant argument marketing.
Et ce qui choque surtout c'est "l'utilisation' de Pira, je compte plus dans les cinématiques les plans sur ses seins, ses fesses.... génance assurée. Je me souviens de Tifa dans FF7 qui était aussi très solidement équipé à ce niveau mais les cinématiques n'osait jamais ce genre de plan "pervers". Bref on peut avoir des gros seins et être classe, mais c'est pas le cas de Pira (cette phrase... faut que je la mette en signature, c'est trop classe nerd.gif )
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.