Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
Timinou
Attiré par les différentes vidéos et les tests globalement positifs, j'ai décidé de prendre Thumper sur Switch.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Thumper est un jeu de rythme dans un univers totalement psychédélique, métallique et lovecraftien (en gros), où l'on contrôle un... insecte? sur une piste avec des obstacles qu'il faut éviter de différentes façons et des bonus qu'il faut activer en appuyant au bon moment sur le bouton A.

C'est assez étrange. Au début, on a du mal à voir le rapport entre la "musique" et les actions que le jeu nous demande de faire. Puis ensuite, quand on commence à maîtriser les contrôles, on commence à comprendre ce qu'il se passe, et franchement c'est totalement jouissif. Et parfois douloureux, parce que c'est pas non plus super simple.

J'en suis qu'au tout début pour le moment, mais je sens que le jeu va me punir souvent et violemment. Mais je crois que ça me fait envie?

Sinon le jeu utilise sur Switch les vibrations HD. C'est plutôt sympa même si on y fait pas forcément attention... Mais je pense que c'est le genre de détails dont on remarque l'importance uniquement quand on joue sans et qu'elles manquent.
Xeen
Dans le registre shoot'em up 100% feeling arcade, très nerveux, avec réflexes à la "enter the zone" (enfin suivant le niveau de difficulté choisi), profusions d'effet au point de ne plus rien comprendre, bonne BO d'ambiance pour ce genre de titre, Nex Machina est vraiment bien foutu (PC, PS4).

J'ai pas fait le précédent jeu des développeurs, Resogun, qui s'apparentait à une espèce de Fantasy Zone (justement à cause de cela). NM en reprend certains éléments esthéthiques (dans les interfaces notamment). Mais question univers, le jeu rapelle un peu les productions de l'époque Atari/Amiga (style Bitmap Brothers).

NM est un shoot'em up / jeu de tir en vue de dessus avec des niveaux découpés en arênes cloisonnées dans lesquelles il faut éliminer tout ce qui se présente, un peu comme Gunspike pour ceux qui connaissent.

La maniabilité est simplissime au possible. un stick, on déplace le perso. L'autre, on tire. Une gachette pour utiliser les armes secondaires qu'on trouve dans les environnement. Une autre pour dasher et éviter certains obstacles et/ou ennemis.

Le jeu repose avant tout sur le feeling ressenti et le scoring. Faut dire qu'à moins de commencer en mode difficile, on a le droit en mode facile et normal aux continus infinis (par contre, le score retourne à zéro lorsqu'on les utilise). Et question durée de vie, suivant si on trace, faut 40 minutes - 1H pour le terminer.

Le scoring repose sur pas mal de choses : éliminer certains ennemis qui ne restent présents dans les arênes qu'un temps limité, sauver des otages, accès à des niveaux secrets, détruire des bases ennemis subsidiaires, etc. Enormément d'éléments sont planqués dans les environnements. Du coup, si on souhaite tout décrouvrir, il faut faire gaffe à ne pas éliminer de suite tous les ennemis d'une même zone, sinon, on est automatiquement projeté dans la suivante.

Suivant le niveau de difficulté choisi, les objectifs sont plus nombreux, tout comme les ennemis qui sont également plus rapides.

La vidéo suivante, d'IGN, montre à quoi ressemble le premier niveau. Les mecs semblent par contre jouer en mode facile car je trouve les ennemis pas très réactifs. En tout cas, dès la première minute de jeu, les mecs ont zappé pas mal de secrets, d'arênes cachées.


https://www.youtube.com/watch?v=so-I3pn2EEw


R.Z.
Je me suis pris pas mal de petits jeux indés sur Switch dernièrement.

Snake Pass :
Le jeu est génial en soi, mais pu***n de caméra de m**de !
Je comprends mieux le peut être de ND, même si je trouve que la maniabilité en soi est très réussie. Malheureusement quand la caméra s'auto ajuste pour un oui ou pour un non et que les mouvements sont relatifs à cette dernière (je crois que j'aurais préféré des contrôles type tank malgré le temps d'apprentissage supplémentaire que ça aurait demandé), le serpent a vite fait de glisser de son bâton.

GoNNER :
Un platformer/roguelike relativement classique qui arrive pourtant à se démarquer.
Je suis amoureux du design sonore du jeu, tous ces petits "ticks", "tocks", "clicks" et autres "pops" sont vraiment un plaisir pour les oreilles (mais faut aimer quoi). La D.A. minimaliste est chouette aussi avec son petit côté Mexicain.
Je retrouve un peu le feeling que j'avais sur Spelunky, même si GoNNER est beaucoup moins compliqué dans ses systèmes tout en demandant plus de skill pur pour progresser (j'ai cette impression en tout cas). Mon seul reproche serait que la visibilité en prend souvent un coup quand il y a beaucoup d'ennemis à l'écran et qu'il arrive qu'on perde le personnage et certaines menaces de vue.
Mais sinon le jeu est vraiment chouette.

Vaccine :
L'idée du Resident Evil Like généré procéduralement est sympa et c'est assez fidèle au modèle.
Il y a même des options pour avoir des effets "tube cathodique" histoire de vraiment se croire sur PS1.
Je n'y ai pas encore assez joué pour pouvoir définitivement me prononcer là dessus mais la jeu a quand même l'air d'être assez simpliste, il ne semble pas y avoir trop de subtilités du côté du gameplay.
Pour le prix ça m'a quand même l'air honnête, et pouvoir se recommencer un "mini Resident Evil" à l'envi est appréciable.
CooLJeDi
J sais pas comment vous faites pour jouer à autant de trucs nerd.gif

Toujours sur Zelda, 70 temples, 80 noix et 2 gardiens pour 80h de jeu.
Myaah
Citation (CooLJeDi @ lundi 10 juillet 2017, 19:05) *
J sais pas comment vous faites pour jouer à autant de trucs nerd.gif

Toujours sur Zelda, 70 temples, 80 noix et 2 gardiens pour 80h de jeu.


Ah tiens, toi aussi ?

Je dois en être à 90H de jeux, 3 gardiens, mais je dois avoir moins de temple je pense, et par contre les noix... Je ne sais absolument plus combien j'en ai... Viens de trouver par hasard la Source du Courage, en cherchant mes fichues libellules volt.... nerd.gif Comme d'habitude, je me suis perdue entretemps XD
Ziell
Si c'est à cause de vos mioches, achetez un plus grand congélo, vous trouverez vite plus de temps pour jouer.
CooLJeDi
Faut bien assurer la relève pour te mettre ta mandale à Mario Kart dans 5,6 ans nerd.gif
Suliven
Allez avec pas mal de retard je viens de finir Wonder Boy.... et finalement heureusement que je n'ai pas écrit ce mini test mercredi soir, quelques heures après l'avoir fini, sinon je l'aurais assassiné.
Ben ouais, des qualités il en a des tonnes et j'y reviendrai, mais il est terriblement court !!! J'ai lu entre temps que c'est logique pour un jeu 8 bits... mais l’excuse me semble un peu facile...
Déjà que sur 8 bits des jeux de ce genre qui dépasse les 3 heures de durée de vie il y en a à la pelle (on parle de Zelda...non vaut mieux pas) et puis mer** c'est pas une excuse !! Quand tu vends un jeu tu t'assures qu'il y ai un minium de durée de vie ou de jouabilité... ou de truc caché ... ou du scoring... enfin je sais pas quoi mais un truc ! Je doute clairement que ça soit acceptable à l'époque et pour moi ce n'est pas excusable aujourd'hui, même vendu à 20 € (bon à 10-15 € ça serai mieux passé il est vrai)

Bref voilà mercredi soir, juste après avoir eu la surprise de voir "fin" apparaître et être terriblement frustré... j'ai eu le temps d'amortir le choc et d'admettre que ma frustration n'était que le fruit d'un merveilleux jeu, hyper court, soit, mais merveilleux quand même.

Pour en finir avec la durée de vie, en effet en parlant de 3h je suis un peu méchant : déjà j'ai fais le jeu en "normal", forcément en "dur" j'aurais eu quelques minutes (heures) de plus au compteur.
Ensuite il me manque 3 ou 4 secrets secret et il y a cette fameuse épée gauloise que j'irai bien chercher (mais quel intérêt de pondre cette unique quête annexe qui ne peut être finalisée... qu'après la fin du jeu ? moi je voulais cette épée trop classe pour faire le dernier niveau au moins....)

Parlons quand même de tout ce qui rend ce jeu "merveilleux"
Déjà on retrouve ce gameplay old school, un feeling un peu trop oublié mais qui fonctionne toujours aussi bien. Alors oui les patern des boss sont relativement ridicule (ce qui les rends trop facile d'ailleurs) mais aujourd'hui encore ce jeu démontre qu'un gameplay qui à 25 ans d'age fonctionne encore à merveille.
Le tout sublimé par des graphismes 2D de toute boooooooooooOOOOOté et une bande son hyper agréable.... ha et puis sans oublier les animations... juste parfaite.
Je n'ai pas une grande expérience en jeu 2D, mais celui-ci se classe aisément dans mon top 5 (voir 3... voir 1) en terme artistique.

Néanmoins ce feeling old school n'a pas que du bon, certaines mécaniques sont un peu "datés" :
- Le village, hub centrale de l'aventure, fais office de point de sauvegarde (ou mise à jour du password à l'époque) et c'est tout. Résultat on se retrouve à parcourir un monde, arriver devant le boss avec un jauge de vie pas au mieux de sa forme... et là forcément les développeurs font le jeu de faire des boss "facile" pour que le jeu ne soit pas trop punitif (ban oui si le boss te tue, retour au village et obligation de se retaper tout le monde)
Honnêtement un check point devant le boss afin de nous proposer un vrai challenge sur le combat de boss n'aurait pas été un luxe... mais dans la volonté, très louable, des développeurs de coller au jeu d'origine au millimètre près ce n'est pas possible
- Autre exemple de gameplay "daté" : la quette de l'épée gauloise. On est face à des secrets bien planqué comme dans pas mal de jeu de l'époque et au final on se retrouve "par hasard" à traverser quelques mondes mystérieux bien planqué, collecter des gemmes sont on ne sait strictement pas à quoi elle peuvent bien servir... pour au final apprendre sur interet (aucun indice in game) que si tu trouves toutes les gemmes et les files à un vendeur tu auras l'épée en contrepartie.... bref rien n'est expliqué, c'est totalement nébuleux
Ca me rappel un peu ce fameux donjon de Zelda 1 (2nd partie) qui était planqué sous un arbre de foret qu'il fallait cramer.... sauf que des arbres il y en a 10 000 sur la map.
A croire qu'à l'époque il sortait les jeux en partenariat avec les éditeurs de livret de soluce.

Enfin voilà, j'ai vécu une très belle aventure, retrouvé un feeling oublié, émerveillé devant les animations, la musique, la finesse des graphismes.... et terriblement frustré que ça s’arrête aussi vite.

Bref difficile à noter... allez 6/10 !
CooLJeDi
J'attends qu'il sorte en boite sur Switch, j'y crois damnerd.gif

Ziell
Moi j'étais bien content qu'il ne dure pas plus longtemps, ça en faisait un bon petit jeu bien emballé dont une durée de vie supérieure m'aurait fait me lasser du gameplay forcément vieillot malgré quelques mécaniques qui restent relativement originales.
Xeen
Pyre


J'avais prévu de faire un gros retour dessus mais finalement, Gameblog, et surtout Gamekult, ont été plus rapides que moi (je ne m'attendais pas à ce qu'un test du jeu soit fait). Le test de GK est assez complet et au final, il ne diffère pas vraiment de ce que j'étais en train de rédiger.

Si c'est pour proposer le même avis; un contenu plus ou moins identiques, mais avec des mots et un style différents, cela ne sert pas à grand chose (voir le retour que j'avais fait sur Nier Automata qui servait à que dalle, sorti plus tard que ceux de la presse, et n'apportant rien de plus)


Je vais seulement mettre ici les deux trailers du jeu

https://www.youtube.com/watch?v=FvxfmnrNj2U

https://www.youtube.com/watch?v=9jBbq6c9EEQ

Et des liens vers certains morceaux de la BO.


Le thème du jeu :

https://www.youtube.com/watch?v=TAWmSzN7Uf8


Certains thèmes qu'on entend en parcourant la map :

https://www.youtube.com/watch?v=u438nebJzkI

https://www.youtube.com/watch?v=lBi5Dd1vn4A


Thème d'un des personnages (Sil Gilman) :

https://www.youtube.com/watch?v=yOqoKUhEjeo


Autres :

https://www.youtube.com/watch?v=T1k5SCCN1sk

https://www.youtube.com/watch?v=mGPaVcXz-0E
Xeen
SUNDERED

https://www.youtube.com/watch?v=zBYar-6mJhw

Un metriovania semi-procédural.

On incarne une femme, Eshe, se réveillant prisonnière d'un monde dévasté suite à l'affrontement entre deux races : les Eschatons, qui visiblement vénéraient des entités démoniaques qui leur ont transmis leurs pouvoirs, les transformant par contre en mutants ; et les Valkyrie qui souhaitaient s'approprier leur puissance. Eshe va donc chercher une échappatoire, en étant guidé pour cela par une entité ressemblant à un cristal rouge qu'elle a trouvé à ses côtés à son réveil.

Il faudra se contenter de cela scénaristiquement parlant. Rien n'est détaillé, que ce soit le background de Eshe ou celui du monde parcouru. Seules quelques interventions du guide d'Eshe permettent de comprendre ce qui est écrit dans le précédent paragraphe.


---------------------------

Sundered nous fait traverser trois régions reliées à un sanctuaire faisant office de hub central. Une fois le boss de chaque région vaincu, on passe à l'affrontement final. Chaque région est composée de nombreuses zones ayant des entrées / sorties figées. L'aspect procédural tient dans l'agencement des salles contenues à l'intérieur de chaque zone, en sachant que celui-ci change en cas de game over (on est dans ce cas ramené au sanctuaire). Les ennemis apparaissent / surgissent dans les décors aléatoirement, après qu'ait retenti une alarme.

Sorti de là, on est face à un metroidvania classique. En termes de progression, on acquière des pouvoirs spéciaux qui permettent de progresser dans certaines zones autrement infranchissables : double saut; grappin; dash; etc. Question combat, on a deux armes : une sorte d'épée psychique (l'arme de base) ; et un canon aux munitions limitées mais faisant grandement le ménage face de soi. Les attaques peuvent être esquivées en effectuant des roulades, et un bouclier protecteur nous permet d'encaisser sans broncher un certain nombre de coups, avant de se briser et de nous exposer pleinement. On perd alors des points de vie le temps que le bouclier se recharge et nous couvre à nouveau. Eshe porte également sur elle des fioles d'élixir pour restaurer ses HP.

Eliminer les ennemis ou détruire des éléments du décor permet de récupérer des cristaux verts servant de points d'expérience et utilisés pour débloquer diverses aptitudes dans un arbre disponible au sanctuaire (augmentation de la vie, du bouclier, de la chance pour trouver plus de cristal, de l'attaque, etc.). A noter qu'Eshe conserve les cristaux glanés même après un game over.

Ensuite, les différentes zones renferment des "coffres" contenant des "talents" dont on s'équipe, mais présentant pour la grande majorité des bonus et malus (exemples : augmentation drastique du bouclier mais vie réduite à 1 pt de vie ; coups critiques faisant plus de dégats mais attaque normale plus faible...). Les talents sont aussi récupérables en affrontant des ennemis couleur or.

Vient enfin un aspect important du gampelay. En éliminant les boss ainsi que des sub-boss (3 par région), Eshe acquiert des fragments de cristaux appelés "Eclats des Anciens" qui vont lui permettre d'apprendre des compétences particulières. Or, pour s'en servir, un choix doit être fait : soit rendre ces compétences encore plus puissantes en les corrompant grâce à des autels disséminés dans les trois régions; soit les conserver telles quelles en détruisant les Eclats dans un incinérateur se trouvant dans la première région. Corrompre les compétences affectera le physique d'Eshe qui perdra à force de son humanité et se transformera en démon, alors qu'elle restera pleinement humaine en résistant à la tentation. Aussi, trois fins sont possibles selon qu'on corrompe toutes les compétences (Chaos); qu'on fasse un mix (Neutral); ou qu'on résiste(Law). Le ou les boss finaux à affronter seront d'ailleurs différents en fonction de l'orientation prise. Au total, il existe sept cristaux des anciens / compétences.

---------------------------

Graphiquement, Sundered propose un cel-shadding assez fin, et surtout une esthétique générale racée (principalement le monster design des Eschatons). On peut néanmoins regretter qu'il y ait peu de régions, et que la variété des ennemis affrontés d'une région à l'autre soit essentiellement liée à des changements de coloris, comme c'est le cas des ennemis dorés ou des sub-boss, avec parfois une petite variante dans leur design.

Rien de particulièrement notable concernant la BO. On est plus sur des musiques d'ambiance.

La durée de vie, du moins pour un run, est d'environ 12H - 15H. Après, reste à savoir si vous aurez envie de voir les autres fins en sachant que toutes durent seulement une poignée de secondes et qu'elles sont, d'une certaine manière, attendues.

La durée de vie est en partie due au gros problème : c'est le bordel. Les ennemis apparaissent aléatoirement certes, mais par très grosses vagues, faisant que l'écran devient vite surchargé. Comme les attaques de nombreux ennemis ont souvent droit à des déluges d'effets et/ou s'étalent sur une large périphérie, des gros problèmes de lisibilité se font sentir. Si affronter des flots de dizaines d'ennemis est encore possible, voire une vingtaine, le jeu devient rapidement injouable dès qu'ils apparaissent à l'infini comme c'est le cas dans certaines zones. Pour tout dire, il devient limite quasi-impossible de déplacer Eshe tant elle se prend de coup. En général, se sortir de ces zones tient plus de la chance, avec agencement des salles opportun.

A cela s'ajoutent, comme lors des affrontement avec les boss qui sont énormes, des zooms arrières tellement conséquents qu'Eshe n'est plus distinguable des éléments de décors, des plateformes sur lesquelles on peut sauter, des ennemis, etc.

Enfin, sur PS4 du moins, le jeu accuse de violentes saccades et freeze de l'écran alors que l'action continue, posant des problèmes de jouabilité et de précision, comme pour les sauts au-dessus du vide par exemple. Des temps de chargement de plusieurs dizaines de secondes sont aussi observables lorsque les régions sont chargées un premières fois, ou en cas de game-over (chargements dus au système procédural).

La difficulté de base est ensuite toute relative. Si au départ affronter les ennemis est une gageure se traduisant par des game over fréquents, la conservation des XP en cas d'échec fait qu'Eshe devient rapidement surpuissante au fur et à mesure du remplissage de l'arbre d'aptitudes. Elle finit donc par rouler complètement sur l'ensemble des ennemis rencontrés, boss compris. Seules les zones avec apparition illimitée demeurent problématiques.

Malgré ces défauts, Sundered reste efficace. L'ennui, c'est qu'il existe une flopée de metroidvania et que Sundered ne se détache pas vraiment de la masse. Le titre se distingue essentiellement par son ambiance et son esthétique générale. Sorti de là, on ne retient pas grand chose. Même l'aspect semi-procédural n'est finalement pas percutant. On est donc loin par exemple d'un titre à la Axiom Verge plus marquant car proposant certes une esthétique travaillée, mais aussi une BO de qualité, un scénario fouillé, et une maniabilité sur laquelle il n'y a rien à redire.

Pas déplaisant à faire donc, mais pas non plus mémorable.
Ziell
Bordel, après 35-40 heures fort sympathiques mais où je sentais le besoin que le jeu se conclue, voilà que je découvre la seconde moitié de Bravely Default. Et en googlant « bravely default chapter 5 wtf » => ô joie : ça ne sera pas juste un reset relou, mais plutôt 3.
Pitié pas ça... ph34r.gif Je trouvais le jeu sympa à jouer en longues comme en petites sessions, mais là pas sûr d'avoir le courage de tout faire. D'après ce que j'ai cru comprendre, le mieux dans ce cas est de juste aller choper les cristaux et ne pas s'occuper des astérisques, sauf lors du chapitre 7.
Firebrand
Très précisément à cet endroit où j'ai lâché le jeu. smurf.gif Après 1 ou 2 resets, je ne sais plus. Mais vu qu'il y avait encore besoin de leveling après déjà une longue séance lors de la boucle précédente et ça m'a complètement dégoûté.
CooLJeDi
Bon ça y est, je viens de commencer Mario & les Lapins Crétins.

Au bout d'une heure de jeu, c'est sympa, l'humour est plutôt équilibré, j'avais peur que ce soit bien lourd avec les lapins mais finalement ça passe bien. Par contre graphiquement, je dois avoir un soucis car je trouve ça plutôt terne (comme Splatoon 2), c'est même plutôt général à tous mes jeux Switchs, pourtant je n'ai pas de soucis sur les autres consoles // périphériques...
Ziell
En mode portable ou sur ton téléviseur ? Dans le second cas, n'aurais-tu pas oublié de configurer les paramètres d'image du canal HDMI sur lequel ta Switch est branchée ? (Je me suis rendu compte récemment que l'un de mes canaux était mal configuré depuis le début, heureusement c'était celui de ma PS3 donc ça ne changeait pas grand-chose aux couleurs dégueulasses, surtout quand il s'agit de jouer à Demon's Souls damnerd.gif )
Dwarfal
Je joue à sonic mania, enfin un bon jeu sonic ça fait 20 ans qu'on attendait ça nerd.gif
Par contre il est hyper difficile, les mecs ont pas rigolé niveau challenge weirdsmiley.gif
MrGodjira
Citation (CooLJeDi @ mardi 29 août 2017, 20:33) *
Bon ça y est, je viens de commencer Mario & les Lapins Crétins.

Au bout d'une heure de jeu, c'est sympa, l'humour est plutôt équilibré, j'avais peur que ce soit bien lourd avec les lapins mais finalement ça passe bien. Par contre graphiquement, je dois avoir un soucis car je trouve ça plutôt terne (comme Splatoon 2), c'est même plutôt général à tous mes jeux Switchs, pourtant je n'ai pas de soucis sur les autres consoles // périphériques...


T'as essayé de passer la gamme RVB en full et pas en automatique dans les paramètres ?
CooLJeDi
Je vais tester ça...merci pour l'info smile.gif
Suliven
Citation (CooLJeDi @ mercredi 30 août 2017, 21:43) *
Je vais tester ça...merci pour l'info smile.gif


Question bête : tu as essayé en mode portable ? Car si c'est terne sur la tv + sur l'écran de la switch y a problème
Kayle Joriin
L'écran d'une Switch sera forcément plus terne qu'un téléviseur sur lequel il est possible de faire varier à loisir toutes sortes de paramètres (couleur, constrate, température, saturation, rétroéclairage, netteté).
Myaah
Moi je suis toujours sur Zelda BotW nerd.gif

J'ai toutes mes créatures divines, tous les souvenirs, toutes les cartes, je cherche juste à faire le max de missions et de sanctuaires et upgrader un max tout mon équipement nerd.gif
R.Z.
Citation (Myaah @ jeudi 31 août 2017, 21:46) *
Moi je suis toujours sur Zelda BotW nerd.gif

J'ai toutes mes créatures divines, tous les souvenirs, toutes les cartes, je cherche juste à faire le max de missions et de sanctuaires et upgrader un max tout mon équipement nerd.gif


Bon courage !
Perso j'ai laissé tomber pour l'équipement, surtout qu'il y a des doublons et qu'on ne se sert jamais de tout.
Tourner sur la map pour rassembler les quelques dizaines de tripes de lynel nécessaires, "farmer" les dragons (les longues minutes entre la tombée du soir et l'apparition de la bestiole )... les limites du fun étaient depuis très longtemps dépassées en ce qui me concerne.
Par contre les sanctuaires, j'aurais aimé qu'il y en ait plus ! D'ailleurs vu la récompense pour les avoir tous fait ce serait une bonne idée d'en faire une priorité, histoire de ne pas regretter d'avoir dépensé des matériaux rares pour upgrader des tenues osef (et puis ils contiennent aussi quelques sets intéressants).
Xeen
White Day (PC, PS4).

https://www.youtube.com/watch?v=tb8BNXADCbk

Je ne vais pas m'étendre sur le scénario, pas très original. On incarne un lycéen, Hei-Min Lee, qui, la veille du White Day, s'infiltre de nuit dans son lycée pour déposer une boîte de chocolat dans le casier de la fille sur laquelle il a des vues. Evidemment, il se retrouve piégé à l'intéieur et va essayer de trouver un moyen d'en sortir, tout en évitant les fantômes et démons pullulant, le lycée ayant un passif macabre.

WD est donc un classique survival horror ambiance "lycée/ésotérisme", sauf qu'il est coréen et non japonais.Il s'agit là du second remake d'un titre sorti début 2000 en Corée, après une version mobile aux alentours de 2010. Le jeu est en français et question doublage, on a le choix entre anglais et coréen.

Pour faire simple et visuel, et au risque de faire gueuler les fanboys, on va dire que WD ressemble aux Resident Evil original version, mais sans la partie combat et en vue subjective. Il s'agit donc de déambuler dans plusieurs bâtiments du lycée avec ramassage de documents et objets, résolution de puzzles...

Sur ce point, WD peut se révéler assez old-school. Par exemple, au début de l'aventure, vous lirez dans une note que le code d'un cadenas empêchant l'ouverture d'une armoire est inscrit sur les manches de tournevis, et dans un autre document que les tournevis se trouvent dans une boîte à outil. Même si vous trouvez la boîte à outil, il sera impossible de prendre les tournevis tant que vous n'aurez pas auparavant lu les deux notes, le héros ne voyant pas à qui pourraient lui servir les outils.

------------------------

L'aspect survival du soft réside certes dans la recontre avec les fantômes, mais surtout avec les deux gardiens du lycée complètement tarés et munis de batte de baseball. On arrive alors sur ce qui est l'un des points forts du titre, mais aussi le plus pête-couille car parfois incompréhensible.

Fondamentalement, les gardiens effectuent des rondes dans les bâtiments suivant un itinéraire précis, sauf que cet itinéraire peut changer du tout au tout suivant nos propres actions, les alertant et faisant qu'ils vont être plus minitieux dans leur inspection. Si le héros en temps normal marche, il peut courir et ramper. S'il marche ou courre, il attirera évidemment plus l'attention des gardiens qu'en rampant. D'autres actions peuvent nous mettre en danger : si on laisse une porte ouverte, les lumières allumées dans les salles... Hei-Min trouvera d'ailleurs un brqiuet dans une salle pour s'éclairer. Si cela permet de rester plus furtif, forcément, on voit moins ce qui nous entoure. Et il est assez facile dans le titre de louper un objet à ramasser avec lequel il faut interagir.

Jusque là, rien de choquant. L'ennui, c'est que la pratique est bien plus floue que la théorie. En outre, un gardien est capable de vous entendre marcher au rez-de-chaussée alors qu'il est au 4ème étage, alors qu'il ne vous remarque pas alors que vous rampez juste derrière lui. Idem, s'il ne vous remarque pas alors que vous êtes à 3-5 mètres de lui, il va vous voir à travers des vitres alors que pourtant, le héros et lui sont à aux deux extrémités du bâtiment. A cela s'ajoute le fait que certaines actions ont pour effet de "réinitialiser" les rondes. Le gardien était au 4ème étage, le simple ramassage d'un objet le replace au rez-de chaussée.

Théoriquement, les gardiens sifflent un petit air donc on peut les entendre arriver. Le problème, c'est que les mecs sont tellement réactifs qu'en général, entendre le sifflement fait qu'il est déjà trop tard pour réagir. Normalement, si les gardiens repèrent le héros, il s'agit d'aller se planquer dans une salle dans le noir. L'ennui, c'est que les gardiens courent vite, très vite, même celui des deux qui est pourtant boîteux. Vu la configuration des salles et des étages, se planquer relève plus de l'exploit qu'autre chose. La seule solution, c'est de pouvoir courrir relativement longtemps pour les distancer, en sachant que de temps à autre, ils peuvent lâcher l'affaire.

Si on se fait chopper, les gardiens nous tabassent et c'est le game over en quelques coups. Même si le jeu propose des sauvegardes automatiques (on abusera d'ailleurs par la suite des sauvegardes automatiques à chaque changement de bâtiment), les sauvegardes sont manuellement en taggant des photos avec un feutre. Mais, tout comme les rouleaux d'encre de RE, les feutres sont à utilisation unique et limités.

Bien sûr, on trouve de la nourriture pour repndre de la vie, des sédatifs (si le héros a peur ou est essouflé, il attire davantage l'attention).

Ainsi, la tension générée dans le jeu est la peur du game over suscitée par le face à face avec un gardien, en schant parfois que c'est complètement cheaté et incompréhensible.

Le plus gros problème, c'est de se retrouver avec un gardien à une extrêmité d'un batiment sans moyen de pouvoir lui échapper. Car si les mecs nous coursent comme des lapins, ce sont des feignasses niveau inspection. On peut alors se retrouver à devoir attendre 10 minutes avant de pouvoir réaliser la moindre action, le temps qu'il soit suffisamment éloigné.

De fait, la difficulté tient à notre postion vis à vis de la leur. Si on est à des endroits totallement opposés du bâtiments, on va pouvoir rouler sur la partie exploration. Et suivant comment on va déambuler dans le lycée, on va rarement les croiser. Si ce n'est pas le cas, cela va être une véritable gageure.

Outre les gardiens, on est amené à rencontrer des fantômes qu'il faudra fuir en courrant mais globalement, ils sont moins vindicatifs que les gardiens. Sauf un, le visage d'une femme, que vous allez croiser une chiée de fois. C'est d'ailleurs le seul vrai aspect "jumpscare" du titre, mais pas dans le sens terrifiant du terme. Etant donné qu'on est concentré pour savoir si le gardien est proche ou pas de nous, on ne pense pas à cet esprit récurrent. Du coup, quand il nous attaque, et vu qu'il gueule, on sursaute. Après, on voit le spectre venir à des kilomètres car la vision du héros devient flou.

Viennent ensuite les "boss", plus précisément, il s'agit de se débarasser d'un fantôme scénaristique en réalisant dans un temps limité dans les bâtiments des actions précises (objets à récupérer, énigmes à résoudres, QTE,...).


-----------------

Globalement, WD a durée de vie de 6H pour un run, avec 7 fins possibles. Au cours de l'histoire, le héros rencontre plusieurs autres lycéennes piégées avec lui. Ce sont les choix de dialogue lors de nos conversations avec elles, et ce que nous faisons lorsqu'elles sont avec nous, qui influent sur la fin obtenue.

A noter que le remake PC / PS4 introduit une nouvelle lycéenne, mais celle-ci ne pourra être rencontrée qu'en obtenant auparavant une fin précise, et en réalisant à un moment donné lors du run suivant des actions spécifiques.

Autrement, le titre a 5 niveaux de difficulté. Pour les plus maso, il faudra finir le jeu 35 fois (7*5) pour tout débloquer.

A noter que le choix de la difficulté a son importance. De nombreux objets et énigmes ne servent pas à progresser dans la trame principale, mais à découvrir des histoires de fantômes relatives aux évènements passés dans le lycée et à croiser certains spectres. En revanche, si vous souhaitez croiser tous les fantômes, il faudra jouer au minimum en mode difficile.

----------------

Question graphismes, WD fait très PS2, avec des graphismes ternes (mais bon, vu la gueule du lycée), de l'aliasing et du scintillement suivant certaines scènes. De même, l'animation, durant les cinématiques, peuvent être relativement rigides.

Rien de spécial à dire en termes de jouabilité. Le jeu se prend facilement en main.

Forcément, la grande force du titre, c'est l'ambiance sonore avec effet de spatialisation : les gardiens, spectres qui se foutent de nous ou entonnent des chansons dans l'obscurité avan de nous sauter dessus, vent qui souffle et tape après les fenêtres, bruit d'ongle crissant les tableaux des salles de classe, etc.

La BO est "spéciale", comme en témoigne cet extrait (un exmple de musique de boss se trouve à 8:45).

https://www.youtube.com/watch?v=a_HrXfWsThU

Après, et c'est un peu dommage, WD n'est pas en soi particulièrement flippant. L'ambiance est là, la tension également, mais le titre n'est pas très malaisant ni effrayant.

Au final, malgré le côté WTF relatif aux apparitions et au comportement des gardiens, le titre reste plaisant à faire. Par contre, même s'il reste efficace, il n'apporte rien de neuf au genre.
Myaah
Citation (R.Z. @ jeudi 31 août 2017, 22:40) *
Tourner sur la map pour rassembler les quelques dizaines de tripes de lynel nécessaires, "farmer" les dragons (les longues minutes entre la tombée du soir et l'apparition de la bestiole )... les limites du fun étaient depuis très longtemps dépassées en ce qui me concerne.


Pour les dragons, c'est rigolo, moi c'était surtout au petit matin, et j'ai trouvé des bons spots incroyables au moins pour le rouge et le vert (à côté d'un relais à chaque fois). Le bleu reste le plus dur mais j'ai pallié avec des fagots de bois et du silex.
Après je ne peux jamais jouer de "grandes" sessions et j'ai toujours quelques jours entrent souvent (la magie des enfants/de la rentrée/des journées trop courtes) donc perso, ça ne me dérange pas de retrouver des repères en termes de quêtes... D'ailleurs des conseils pour les sanctuaires d'épreuve de force extrême ? J'ai pas tenté depuis que j'y suis allée par mégarde au tout début du jeu mario.gif
Firebrand
Dès lors que tu as un bon équipement et suffisamment de cœurs, ça pose nettement moins de problèmes. Et il faut utiliser le terrain (colonnes de pierre, Cryonis sur les surfaces d'eau, blocs métalliques à relever, etc... ) pour se protéger lorsqu'ils te foncent dessus.
Myaah
okay merci smile.gif
Bon je retenterai alors et je verrai si j'ai suffisamment de coeur justement XD mario.gif
R.Z.
Citation (Myaah @ samedi 02 septembre 2017, 18:44) *
okay merci smile.gif
Bon je retenterai alors et je verrai si j'ai suffisamment de coeur justement XD mario.gif


C'est plutôt une question d'armures upgradées et d'armes qui font assez de dégats (genre au moins 25/30 d'attaque sinon on a vite fait de vider l'inventaire), les coeurs ça peut toujours se "cuisiner".
Si tu as le set ancien vendu dans le labo de la region d'Akkala boosté deux/trois fois ça aide pas mal je crois. Sinon les armes élémentaires sont pas mal, surtout celles de foudre et de glace.
Firebrand
Ouais, enfin faut aussi en avoir un minimum. Un coup mal placé est vite arrivé. damnerd.gif
R.Z.
Il suffit de quelques grosses truffes ou radis pour booster sa jauge de coeurs au max, pas contre si même avec deux lignes de coeurs on se fait two-shot là on est vraiment mal.
Perso j'avais vraiment privilégié l'endurance lors des upgrade et je ne l'ai pas regretté. Ceux là par exemple quand ils se mettent à te balancer des rafales de laser sur la fin t'es bien content de ne pas avoir le souffle court.
Kayle Joriin
Un gros radis, ça fait toujours du bien. Draco en sait quelque chose. mario.gif
Draco
Citation (Kayle Joriin @ samedi 02 septembre 2017, 21:53) *
Un gros radis, ça fait toujours du bien. Draco en sait quelque chose. mario.gif


Moi je suis plutôt radis, toi c'est les gros trucs en forme de champignon hein mon salop ? Une corrélation avec ton amour pour Mario ? nerd.gif

Là actuellement je joue à Outlast 2, un jeu d'horreur vraiment génial et Hellblade, un jeu d'aventure au Royaume des Vikings qui envoie vraiment du paté ! Je le recommande surtout que c'est signé Ninja Theory et qu'ils ont quasi tout produit et développé tout seul ! smile.gif
Xeen
Citation (Draco @ lundi 04 septembre 2017, 19:48) *
Hellblade, un jeu d'aventure au Royaume des Vikings qui envoie vraiment du paté ! Je le recommande surtout que c'est signé Ninja Theory et qu'ils ont quasi tout produit et développé tout seul ! smile.gif



C'est con, le jeu m'intéressait au départ niveau univers, thématique (même si c'est du vu et revu), BO (rien que le morceau de Passarella Death Squad) mais après avoir vu le jeu de l'"actrice" dans certaines cinématiques importantes ou durant "les phases de gameplay", cela m'a carrément refroidi. Idem pour les incrustations d'acteurs réels bien cheap.

Donc, c'est mort de mon côté, vu que c'est un peu le point le plus primordial. Parce que bon, tu parles de jeu d'aventure, mais de ce que j'en ai vu j'ai plus l'impression qu'il s'agit d'un "walking sim romancé", avec des phases BTA, un peu comme ce que propose Get Even (mais avec des phases FPS), ou récemment Observer (qu'il faut que je récupère d'ailleurs).


Suliven
I am Setsuna

Il me fallait un jeu solo pour les vacances en août et ayant déjà torché Zelda, Shovel Khnight et Wonderboy je ne savais trop quoi choisir.
I am Setsuna a souvent été très mal accueilli mais il me faisait quand même envie.... la promo dont il a bénéficié en juillet (-30%) a été l'argument ultime pour passer à la caisse.

Résultat ? Ben c'est moins pire qu'attendu mais en effet il y a de lourd problème.
Dès le début on sent que le jeu a envie de nous hurler "ai pitié, j'ai eu un budget ultra limité pour être développé alors m'en demande pas trop"
C'est dommage, car contrairement à ce que j'y pu lire ici ou là, j'ai bien accroché à l'ambiance, à la musique réalisé à 99% au piano et à l'univers enneigé.
L'idée de départ tien la route pour monter un scénario que j'espérai solide, mais au final là encore on sent qu'il y avait de l'idée mais pas de budget. Il convient donc d'accompagner une jeune femme qui compte s'offrir en sacrifice afin de limiter la présence des monstres dans le monde.
Ce voyage à donc pour but dès le départ de nous emmener aux terres éloignés mais il sera toujours question d'imprévu, de truc qui marche pas ou que sais-je pour passer au final toutes les heures de jeu à partir sur un gros détour (le jeu de propose pas de carte du monde mais vers la fin quand vous verrez globalement où se situe les terres éloignés par rapport au reste du monde vous aurez envie de hurler au foutage de gueule)

Un des problèmes concerne le système de combat, d'une complexité folle ! On gros en attaque de façon normale et quand on a chargé sa barre "momentum" on peut balancer une super attaque.... ok, l'attaque je maîtrise.
Alors il y a aussi des "spirite" (la magie) et là ça devient galère : il y en a plus d'une centaine à débloquer, la plupart ne servant strictement à que dale. Ces spirite profite aussi du mode "momentum" (ok ça va) mais aussi de bonus aléatoire de soutien (gloups) ou encore de sublimation (ça honnêtement j'ai toujours pas compris ce qu'étais la sublimation).... bref j'ai finis le jeu sans sublimer quoique ce soit
Aussi en mode sublimation on peu faire des combo... ouais sauf qu'on vous dira jamais quel personnage doit avoir quel spirite équipé et active pour faire le combo... bref j'ai fini le jeu sans combo
Ha aussi il y a la cuisine,mais la condition d'obtention des recettes est tellement perché que j'ai finis le jeu sans avoir débloqué une recette (à terme j'ai compris mon erreur de tout vendre au marchand du consortium de magie)... bref j'ai finis le jeu sans cuisine.

Le jeu n'est pas trop dur malgré les handicaps ci dessus, exception faite (logique) du boss de fin où j'ai du farmer quelques heures pour me faciliter la taches. Ainsi on fait face à un système de combat complexe... mais au final on s'en cogne, le passage en force marche tout aussi bien.
Néanmoins les combats restent assez dynamique et stratégique (et vite expédié à condition de prendre le ennemie à revers ce qui est facile la plupart du temps)

Bon alors globalement au final qu'en penser ? qu'il faut le prendre pour ce qu'il est : un rpg réalisé par une petite boite d'indépendant (ok il y a Square Enix derrière). On a au moins un univers sympa, des personnages réussi (pas trop de cliché ni de tête à claque... exception faite de Setsuna), une durée de vie correcte (20h) et un paquet de défaut vu ci dessus.... ça vaut la moyenne mais pas plus.


(PS : un fois bouclé je me suis jeté sur Mario & les Lapins crétins et là part contre c'est génial !!!)
Draco
Merci pour ta critique de I Am Setsuna, tu veux pas revenir tester des jeux sur ND, on manque de testeurs Suli mrgreen.gif Pour les Lapins Crétins je n'ai pas encore pu y jouer mais en effet les critiques sont unanimes, sur ND on l'a déjà dit et j'ai pas mal d'amis aussi qui l'ont pris et qui en sont très content. Finalement ce n'était pas une mauvaise idée de confier ça à Ubi !
R.Z.
Je suis aussi sur I am Setsuna par intermittence mais je suis loin d'en voir la fin.
J'ai aussi été agréablement surpris et charmé par l'enrobage du jeu et je suis plutôt satisfait de la progression jusque là (ce qui n'est pas évident parce que les jeux Square ont tendance à m'exaspérer assez vite avec leur encadrement excessif).

En tout cas je ne suis pas sssez loin pour bien en parler mais je plussoie sur le système de combat ésotérique avec une chiée de termes "originaux" pas bien explicites qui rendent le fait de s'équiper assez hasardeux.
Pour la sublimation je crois que c'est le fait que les spiri-machins puissent gagner des bonus permanents en fin de combat suite à des activations de "super attaque".
Pour les recettes de cuisine par contre j'en ai pas raté une seule jusque là, il suffit de ramasser les items "brillants" sur la carte et les donjons et de suivre la bonne vieille methode de garder au moins un exemplaire de tout.
Par contre je suis toujours à sec, niveau fric du coup ...
Kayle Joriin
Citation (R.Z. @ lundi 11 septembre 2017, 22:28) *
Par contre je suis toujours à sec, niveau fric du coup ...

A force de ne plus te souvenir des jeux que tu précommandes, ça ne m'étonne pas. damnerd.gif
Suliven
Citation (Draco @ lundi 11 septembre 2017, 19:02) *
Merci pour ta critique de I Am Setsuna, tu veux pas revenir tester des jeux sur ND, on manque de testeurs Suli mrgreen.gif Pour les Lapins Crétins je n'ai pas encore pu y jouer mais en effet les critiques sont unanimes, sur ND on l'a déjà dit et j'ai pas mal d'amis aussi qui l'ont pris et qui en sont très content. Finalement ce n'était pas une mauvaise idée de confier ça à Ubi !


mais non vous en avez plein des testeurs mrgreen.gif ils font un très bon boulot d'ailleurs wink.gif
Par contre pour le VD v3 qui sortira à l'E3 (on précisera pas l'année, mais ça sera à l'E3) pensez à rajouter la possibilité aux lecteurs de donner leur avis sur les jeux vous avez avez testé tongue.gif
Suliven
Ayé Mario & Lapins Crétins fini !
Je vais être bref, tout a déjà été dit à ce sujet, mais c'est vraiment un très bon jeu !
Petit bémol sur le scénario et la mise en scène de l'histoire qui font vraiment "fait à l'arrache" dommage pour un jeu censé être fini depuis pas mal de temps.
Gros bémol sur les plantages à répétition par contre !!! je ne sais pas si je suis le seul a avoir eu ce problème (peu ou pas relayé dans les tests) mais arrivé dans la 2nd partie du jeu je me suis trouvé face à des plantages régulier fermant le jeu (sans oublier 3/4 bug où mes persos se sont retrouvés coincés)

Mais sinon c'est du tout bon, aussi bien au niveau "tactique" dur comme il faut que sur la création des personnages... Peach Lapin en tête est excellente... et le boss du 3ème monde fait office de bon moment d'anthologie smile.gif
A noter que beaucoup ont critiqué la difficulté trop élevé... je ne suis pas vraiment d'accord : alors oui il faut mieux torcher un monde à 100% (défis inclus) avant d'attaquer le suivant, et en respectant cette règle j'ai pu finir le jeu sans jamais enclencher le mode facile.
Et puis en cherchant assez naturellement le 100% on obtient une durée de vie plus que correcte, proche des 40h
Bref un jeu avec un vrai challenge comme au final la plupart des Mario wink.gif

8/10 (voir 9 si j'avais pas eu cette armée de plantage)
Kayle Joriin
Aucun plantage de mon côté. J'en aurais parlé dans le test.
Ziell
J'ai bien dû rallumer le jeu 3 ou 4 fois en 25-30 heures également. Un bug dans le hub (Beep-O qui était rentré dans un recoin dont je n'ai pas réussi à sortir), le reste lors de combats dont l'intro ou certaines animations de combat plantaient.
Timinou
Pareil, deux ou trois plantages et l'obligation de redémarrer une fois parce qu'une des "languette verte" permettant de descendre d'un bloc s'était déplacée au milieu du dit bloc, m'empêchant donc de descendre du bloc nerd.gif
Suliven
Citation (Ziell @ mardi 26 septembre 2017, 16:28) *
J'ai bien dû rallumer le jeu 3 ou 4 fois en 25-30 heures également. Un bug dans le hub (Beep-O qui était rentré dans un recoin dont je n'ai pas réussi à sortir), le reste lors de combats dont l'intro ou certaines animations de combat plantaient.


Ça me rassure, tout pareil de mon côté, j'ai le sentiment que ça s'est accentué après la MAJ qu'on a eu une semaine après la sortie
Sabidbol
Fini également récemment et 0 plantage ou bug....

J'ai beaucoup aimé aussi même si j'ai trouvé ça assez répétitif sur la longue mais j'avoue que c'est le 1er jeu du genre que je fais vraiment (pas fan à la base).

Sinon en ce moment avec l'avalanche de jeux depuis quelques temps + ce qui arrive....ben c'est Destiny 2 sur PS4, Picross S ou Rayman Legends sur Switch pendant les pauses cacas et vais surement commencer Hellblade prochainement que j'ai pas encore lancé.

En attendant le Mario, j'ai une wishlist immense mais je prioriserai surement Uncharted Lost Legacy qui n'est apparemment pas bien long.
R.Z.
Mario & Les Lapins Crétins : Kingdom Battle

J'ai fini le jeu aussi (mais juste en ligne droite), aucun plantage à signaler.
Il y a des moments où j'y ai cru, pendant les phases de combats il ne se passait parfois rien pendant une dizaine de secondes, mais ça a toujours repris.
Les bugs que j'ai croisés c'est :
- Des Lapins-gags qui n'avaient pas chargé dans les décors, du coup il y avait le commentaire mais rien à voir quand on passait à côté.
- Les vibrations qui se sont retrouvées coincées en mode "tuyau" à un moment et qui ne se sont arrêtées qu'après avoir éteint le jeu. Au passage c'est la première fois que je trouve que le HD rumble est sympa.
- Un merdage sur un puzzle où on déplace des tuyaux dans le dernier monde. Certaines configurations pourtant bonnes étaient impossibles à emprunter et je me suis retrouvé coincé dans une zone avec un coffre ne pouvant pas reprendre le tuyau par lequel j'étais arrivé.

Sinon concernant la difficulté, j'ai fait le jeu en "ligne droite" n'ayant pas spécialement envie de retraverser les mondes immédiatement après les avoir finis et je n'ai vraiment pas eu de problèmes. Je me suis certes concentré sur les capacités d'attaques un peu cheatées dans le développement des personnages mais j'ai aussi pris le luxe de "sauter" l'achat d'une arme sur deux. J'ai recommencé certaines batailles de-ci de-là mais en dehors de certains boss et batailles un peu tendues je m'en suis sorti avec des trophées or sur la grande majorité des chapitres.
Parmi les T-RPGs que j'ai eu l'occasion de faire ces derniers temps (Disgaea 5, FE : Echoes, Codename STEAM ...) il est même plutôt dans la catégorie facile.

Là j'ai réexploré les deux premiers mondes (j'ai la rage parce qu'il me manque un coffre sur le deuxième), en ce moment je me retape le troisième qui est très chiant vu sa structure. Les défis optionnels sont pour l'instant un peu trop faciles vu mes persos OP, par contre les défis ultimes du château semblent encore hors de ma portée.

Sinon je rejoins tout le monde, le jeu est excellent et je ne regrette pas ma précommande semi-accidentelle. damnerd.gif
Son plus gros défaut pour moi c'est les gags textuels qui tombent souvent à plat.


Dragon Ball Xenoverse 2 Switch edition

J'y ai à peine touché, mais ce que je peux en dire pour l'instant c'est que la caméra est vraiment moisie dans le hub et que la configuration par défaut a vite fait de me filer des crampes en jouant en mode portable.
Pour l'instant je fais un peu n'importe quoi dans les combats où j'ai plus tendance à abuser de certaines techniques vaguement cheatées (quand j'arrive à les sortir). Peut être que je changerais d'avis si j'arrive à maîtriser le système, mais pour l'instant je trouve ça vraiment brouillon.
Globalement le jeu me donne pour l'instant l'impression d'un petit bidule étonnamment cheap, je ne suis pas sûr d'arriver à accrocher.
Xeen
Je ne pense pas que l'information intéressera grand monde ici, mais au cas où.

Actuellement, la version PS4 de DanganRonpa V3 souffre d'un bug bloquant toute progression dans le jeu lorsqu'on y joue en VF. Je ne sais pas si ce bug est présent dans les versions VITA et PC.

Le bug se produit au cours de la 2nde moitié du procès du chapitre 2, lors de la phase dite "showdown". La réponse à sélectionner pour "sabrer" les arguments du coupable est : "entailles sur le rebord de la fenêtre". Or, elle ne fonctionne pas en VF.

Le seul moyen de passer outre le bug, en attendant un éventuel patch correctif, est de changer la langue dans le menu des options de la PS4, en la passant en "anglais (Royaume-Uni)". Dans ce cas, avec les textes en anglais, la phase showdown se déroule sans accroc. Note : le changement peut être fait avant la seconde moitié du procès vu qu'il est proposé de sauvegarder sa partie.

Une fois la phase de procès terminée, et la partie sauvegardée (début du chapitre 3), libre à chacun de continuer le jeu en version anglaise ou de le repasser en français, via toujours le menu "langue" de la PS4
Kayle Joriin
Les VF... damnerd.gif
Xeen
Citation (Kayle Joriin @ mardi 03 octobre 2017, 18:36) *
Les VF... damnerd.gif


Très impressioné d'ailleurs sur la qualité (chose assez rare venant de moi). L'équipe de traduction a vraiment fait un travail remarquable, a bien cerné l'esprit de la série, a respecté le texte (en tout cas, pour les moments où j'entend le doublage VO) contrairement à la version US qui me semble plus sage d'ailleurs que dans les autres volets; a su adapter les jeux de mots à la con en français mais tout en conservant justement l'idée du texte japonais, et s'est même permis d'aller plus loin avec allégresse dans le trash et le mauvais goût
Timinou
Et bah figure toi que ça m'intéresse comme information, ayant fait les deux premiers et prévoyant de faire le suivant sur PS4.
Xeen
De mon côté, j'ai eu un autre bug sur la 1ère moitié du procès du chapitre 1. En revanche, il semble que celui-ci soit aléatoire contrairement à celui du chapitre 2 qui arrive à tout le monde. J'avais sauvegardé à la moitié du procès et avais arrêté le jeu. En le reprenant plus tard, il s'est avéré que j'avais plus que le texte affiché à l'écran (plus d'image qui va avec). Et pas moyen de rectifier cela en chargeant la sauvegarde et/ou arrêtant le jeu. Heureusement, j'avais une autre sauvegarde relative à la première moitié du procés. Donc, j'ai fait celui-ci d'une traite.

Sinon, et cela se sent que le jeu est pas optimisé des masses : il pèse 25 Gigas.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.