Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
Zegema
J'ai fini The Witcher 3. Quelle claque, putain ...
Ziell
Tu as fait Blood & Wine et Hearts of Stone ?
J'ai fini TW3 l'hiver dernier et me garde les extensions pour cet hiver, c'est plutôt un jeu pour les soirs où la nuit tombe tôt, sous un plaid. punk.gif
Zegema
Justement, j'ai quelques trucs à finir (notamment l'équipement de l'Ecole du Loup, pour laquelle j'ai un gros bug avec un coffre qui ne veut pas s'ouvrir), et j'ai pas mal de trucs à Skellige à voir (j'ai encore genre 70 points d'interrogation à Skellige, essentiellement dans l'eau évidemment), mais je ne sais pas si j'enchaîne les DLC tout de suite, alors que je suis encore dans le truc, ou si je laisse retomber tout doucement, pour y revenir quelques mois plus tard. Parce que j'ai quand même MGS5 qui m'attend depuis 6 mois, j'ai là aussi de quoi faire.

Bon, et sinon, j'ai fini en un peu plus de 140h, et je relisais ce que tu disais Ziell l'année dernière, et j'ai en tout point le même avis que toi (pas fan de gros rpg à la base, propension à y voir ce qu'aurait pu être un Zelda, qualité de l'écriture, etc).

Et pour la petite histoire, je ne sais pas si c'est arrivé à tout le monde concernant Keira Metz, mais je l'ai envoyé péter ailleurs dès le début, donc je ne l'envoie pas à Kaer Moehren, donc on ne la revoit plus ... pendant un temps. On apprend qu'elle finit empalée sur la place du Hiérarque par Radovid. Charmant. Moi qui n'ai pas l'habitude des choix / conséquences dans une quête, j'ai été scotché.
Ziell
Je me suis fait MGS V juste après TW3 et ce n'est clairement pas le même délire (la progression est tellement inégale dans TPP)... J'ai passé plus de 100 heures sur TPP aussi mais je ne sais pas trop où elles sont passées.
J'ai encore hâte de retourner sur TW3 et ça fait bientôt 1 an, mon implication émotionnelle dans l'univers TW3 et les personnages qui entourent Geralt était à bloc à la fin du jeu donc je sens que les retrouvailles n'en seront que meilleures, mais je pense que ça ne fait pas de mal de faire une pause avant les extensions. D'autant que d'après ce que j'ai lu, scénaristiquement il y a moins d'enjeux (plus de monde à sauver), donc ça risquerait d'être décevant après le vide que laisse la fin du jeu principal.

En ce qui concerne MGS V, j'ai fait l'erreur de passer trop de temps sur les quêtes annexes et je regrette d'avoir passé plus de 100 heures dessus. Le gameplay est au poil mais ça s'étire en longueur et la diversité des environnements est... ben y'en a pas.
Pour autant, 6 mois après l'avoir terminé, côté univers et scénario il me fait le même effet que Lost : quand j'étais dessus je n'arrêtais pas de soupirer car ça semblait interminable et souvent pataud, n'empêche que c'est quand même une clôture correcte d'un univers trop étiré mais à l'ambiance unique. Par contre bizarrement, c'est surtout repenser à Ground Zero, sa BO vintédje, et bien sûr la vidéo de transition (dans l'hélico) entre GZ et TPP qui me met la larme à l'œil, donc essaie quand même de torcher GZ au préalable, si ce n'est déjà fait.

Citation (Zegema @ lundi 29 août 2016, 00:58) *
Et pour la petite histoire, je ne sais pas si c'est arrivé à tout le monde concernant Keira Metz, mais je l'ai envoyé péter ailleurs dès le début, donc je ne l'envoie pas à Kaer Moehren, donc on ne la revoit plus ... pendant un temps. On apprend qu'elle finit empalée sur la place du Hiérarque par Radovid. Charmant. Moi qui n'ai pas l'habitude des choix / conséquences dans une quête, j'ai été scotché.

J'avais regardé la plupart des fins alternatives mais celle-ci m'était passée à côté.
C'est encore « mieux » (SPOILER) image à l'appui (/SPOILER). Merci au message accompagné d'un smiley tout mignon qui poste ça l'air de rien damnerd.gif
CooLJeDi
J'ai préco l'édition GOTY de W3 il y a quelques jours. J'espère réussir à accrocher, tellement de bons retours dessus...
Timinou
Bon, j'ai ENFIN fini Life is Strange nerd.gif

J'ai BEAUCOUP aimé l'épisode 4. Y'a beaucoup de choses, l'enquête est intéressante, le début est touchant...

Par contre... L'épisode 5, quelle purge. Le "cauchemar" est absolument dispensable, et franchement chiant. On sens qu'ils avaient pas plus d'histoire à intégrer dans l'épisode mais qu'ils ne pouvaient pas le faire durer seulement 20 minutes...

J'ai bien évidemment sacrifié Chloé, pas trop tôt , mais j'aurais préféré avoir une autre option : Max se sacrifie en sautant pour protéger Chloé dans les toilettes, comme ça Chloé est sauve et on évite la tempête. EASY. .

Honnêtement, je me suis un peu renseigné sur les choix possibles dans le jeu et... Chloé est juste la grosse connasse par excellence quoi. Apparemment à la fin du jeu tu peux finir avec Max et Chloé "amoureuses" où elles se roulent une pelle, sauf que pour ça il faut en gros supporter tous ses délires de junkie kleptomane et possessive : la laisser voler la thune dans le bureau de Wells, prendre le blâme pour la drogue face à David, ou encore ne pas répondre au coup de fil de Kate dans l'épisode 2. La sacrifier était donc bel et bien le choix évident, c'était un poids mort nerd.gif
CooLJeDi
Ah moi j'ai bien aimé au contraire le final avec son coté un peu apocalyptique. Après je ne suis peut être pas très objectif, car à partir de la fin de l'e02, j'ai vraiment adoré LIS. Par contre je n'étais pas au courant concernant le roulage de pelle damnerd.gif et je n'ai choisi aucun des choix qui m'aurait amené à cette fin. Mais bon je l'ai quand même sauvé, osef des autres connards dans la ville, seul Cloé compte grrr.gif
Timinou
J'ai un peu lurké sur le subreddit de Life Is Strange, tous (toutes?) sont hystériques avec Chloé.

J'imagine que tout le monde kiffe les relations abusives en fait? nerd.gif
CooLJeDi
Bon je continue RER 2. Le contenu a l'air assez étoffé pour un jeu à 20 boules (pas mal de modes de jeu, des bonus genre refaire les niveaux avec des monstres invisibles damnerd.gif, débloquer des tenues, collection de figurines etc.). Donc mon constat au bout de 5h de jeu : c'est fun, riche mais vraiment moche.
Draco
Citation (CooLJeDi @ mardi 30 août 2016, 13:23) *
Bon je continue RER 2. Le contenu a l'air assez étoffé pour un jeu à 20 boules (pas mal de modes de jeu, des bonus genre refaire les niveaux avec des monstres invisibles damnerd.gif, débloquer des tenues, collection de figurines etc.). Donc mon constat au bout de 5h de jeu : c'est fun, riche mais vraiment moche.


C'est quoi RER 2 ? Un jeu de la RATP ? mario.gif
CooLJeDi
Ouais, c'est pour ça que j'y joue en retard damnerd.gif
Darque
en ce moment je lutte pour ne pas acheter legion la dernnière extention de wow
c'est dur sad.gif très dur
Draco
Citation (Darque @ lundi 05 septembre 2016, 12:01) *
en ce moment je lutte pour ne pas acheter legion la dernnière extention de wow
c'est dur sad.gif très dur


Heureusement que je n'ai jamais succombé à WOW, je me demandais l'autre jour si c'était toujours si joué que ça Wow ! Il y a des chiffres récents sur le nombre de joueurs actuels ?
Kayle Joriin
Citation (Draco @ lundi 12 septembre 2016, 11:15) *
Citation (Darque @ lundi 05 septembre 2016, 12:01) *
en ce moment je lutte pour ne pas acheter legion la dernnière extention de wow
c'est dur sad.gif très dur


Heureusement que je n'ai jamais succombé à WOW, je me demandais l'autre jour si c'était toujours si joué que ça Wow ! Il y a des chiffres récents sur le nombre de joueurs actuels ?


Plus de six millions, apparemment :
http://www.millenium.org/wow/accueil/actua...t-117901?page=2
Ziell
Ça me déprime un peu de voir autant de monde rester bloqué en 2004 (et certainement pas le meilleur de 2004...)
WoW ne m'a jamais intéressé dans les années 2000 donc même s'ils semblent relativement parvenir à renouveler le gameplay, je ne m'explique pas ce succès (commercial et critique) continu. Visuellement ça a toujours été assez repoussant (je n'ai jamais aimé l'esthétique de War3 en même temps), et puis le niveau d'investissement moyen m'a toujours semblé effrayant... il faut savoir passer à autre chose quand même. En comparaison, les joueurs de CS à l'époque de la 1.5 ou de la 1.6 semblaient être des gens sains, c'est dire.
Timinou
"Je n'ai jamais été attiré par WoW, les joueurs de WoW doivent donc être des cinglés pour y passer autant de temps!".

Merci Ziell pour cette fine analyse d'un des nouveaux pans de notre société. nerd.gif
Ziell
Je t'en prie.

(Mon opinion est bien sûr alimentée par de trop nombreuses connaissances ayant changé de couleur de peau, d'acuité intellectuelle et de goûts vidéoludiques après avoir fréquenté plus ou moins longtemps cette calamité à diverses époques, ainsi que le fait qu'il y ait peu de choses plus ridicules ou tragiques que les commentaires —témoignages poignants— accompagnant les news liées à WoW.)
CooLJeDi
C'est un peu le problème de tous les jeux Blizzard, c'est hautement addictif mais au bout d'un très très long moment, tu te dis ''mais au final je joue pourquoi ???''. Perso je sors de plus de 2 années d'Hearthstone, alors certes c'était très sympa, sauf maintenant où c'est devenu trop RNG à mon goût (et je n'ai de toutes façons plus le temps damnerd.gif).
Ziell
Je viens justement d'enchaîner les trois campagnes de SC2 (j'avais juste fait la moitié de WoL à sa sortie puis arrêté), je ne toucherai pas au multi, je n'ai ni le temps ni la patience pour des jeux à investissement énorme avec une population ignoble.
C'était prenant et relativement d'une campagne à l'autre, par contre la compression énorme appliquée sur les cinématiques gâche méchamment le rendu, c'est fort regrettable pour des cinématiques de cette qualité qui laissent respirer entre deux cinématiques avec le moteur du jeu donc un peu moins flatteuses.

Prochain jeu : j'hésite entre Wasteland 2 et Bioshock Infinite. Deux ambiances, deux durées de vie très différentes. leo.png
J'ai aussi envie d'Inside, Stasis (que j'avais backé), Deadspace 2, Ni No Kuni, Grim Fandango hachedé et bien sûr les extensions de The Witcher 3, mais ce sont plus des jeux pour l'hiver, tout ça nerd.gif
Darque
Citation (Draco @ lundi 12 septembre 2016, 11:15) *
Heureusement que je n'ai jamais succombé à WOW, je me demandais l'autre jour si c'était toujours si joué que ça Wow ! Il y a des chiffres récents sur le nombre de joueurs actuels ?


en terme d'abonnements avant legion on était dans les 5/6 millions, apres la sortie on estime a plus de 11 millions d'apres leurs déclarations, ça devrait se tasser dans les semaines/ mois qui suivent évidemment.


Citation
Ça me déprime un peu de voir autant de monde rester bloqué en 2004 (et certainement pas le meilleur de 2004...)

bah franchement j'ai joué a des centaines de jeux de toutes sortes dans ma vie et aucun n'est aussi prenant et addictif que wow je trouve.
Je comprend pas le concept de traiter un jeu de "calamité" s'il est prenant ? Un jeu se doit d'être chiant et te sortir de son univers le plus vite possible ?

Je parlerais pas de la liste des qualités du jeu, mais c'est plus qu'un jeu c'est une légende qui respire l'epique.
Le jeu est au panthéon de la pop culture et peu de jeux videos encore d'actualité peuvent prétendre à ça.
Apres faut aimer l'esthétique et l'ambiance de warcraft, bien sur.
Mais le jeu n'a plus grand chose a voir avec ce qu'il était en 2004.


Citation
Je viens justement d'enchaîner les trois campagnes de SC2

elles sont tres bonnes oui, faudra que je les fasse mais payer les deux extentions juste pour les campagnes ça fait un peu mal.



J'ai donc craqué pour legion, le début est vraiment excellent avec les armes prodigieuses et les quetes de classe..
Par contre avec leur histoire de choisir sa zone au début tu te retrouve avec un fourmillement de hordeux de 5 lvl de plus qui n'ont rien d'autre a faire que te tuer gratuitement . Enfin bon ça reste jouissif de réussir buter un mec plus haut lvl qui voulait faire le malin !
Ziell
Citation (Darque @ mardi 13 septembre 2016, 15:09) *
Citation
Je viens justement d'enchaîner les trois campagnes de SC2

elles sont tres bonnes oui, faudra que je les fasse mais payer les deux extentions juste pour les campagnes ça fait un peu mal.


J'avais payé plein pot pour WoL, mais j'ai chopé HotS à 10 € et LotV à 20 € neufs, il faut juste ne pas être pressé. Et pour entre 15 et 30h par campagne selon le style de jeu, c'est honnête même sans toucher au multi.
Dwarfal
Je viens de commencer The Witcher 3: Wild Hunt - Game of the Year Edition

RDV dans 6 mois damnerd.gif
Donax
C'est moi ou t'as rajoute ton gamertag a ta signature ? leo.png


Pour ma part j'ai fini Halcyon 6, un petit jeu inde assez sympa qui est deja complet et qui va s'etoffer dans les mois qui viennent avec du contenu supplementaire gratuit smile.gif
Je sais pas encore sur quoi je vais me lancer, j'ai un peu peur de commencer un truc trop prenant. Je vais peut-etre me remttre a Chaos on Deponia ou Brothers a tale of two sons que j'ai toujours pas fini.
CooLJeDi
Citation (Dwarfal @ mardi 13 septembre 2016, 18:50) *
Je viens de commencer The Witcher 3: Wild Hunt - Game of the Year Edition

RDV dans 6 mois damnerd.gif

Pareil, et pour le moment, à part effectuer des quêtes pourries dans un village pérave avec un gameplay dans les combats digne de Barbarian sur Atari et 150000 objets qui ne servent à rien dans un inventaire, et bien...j'accroche bizarrement damnerd.gif
Ziell
Si même en y mettant autant de mauvaise volonté que toi on y adhère, ça prouve bien que TW3 est probablement le meilleur jeu de cette décennie. nerd.gif
Dwarfal
Citation (CooLJeDi @ mardi 13 septembre 2016, 21:08) *
Citation (Dwarfal @ mardi 13 septembre 2016, 18:50) *
Je viens de commencer The Witcher 3: Wild Hunt - Game of the Year Edition

RDV dans 6 mois damnerd.gif

Pareil, et pour le moment, à part effectuer des quêtes pourries dans un village pérave avec un gameplay dans les combats digne de Barbarian sur Atari et 150000 objets qui ne servent à rien dans un inventaire, et bien...j'accroche bizarrement damnerd.gif

Bigre pour une fois nous avons le même avis surpris.gif Mais j'aime bien les quetes pourries où faut suivre des traces rouges damnerd.gif

WTF la caméra pendant les combats, faut avoir 3 pouces nerd.gif

Donax > j'ai juste mis le lien à jour smurf.gif
Tails
Ah ouais t'utilises toujours True Achievements après toutes ces années, les habitudes ne changent pas à ce que je vois leo.png .
CooLJeDi
Juste son pourcentage completion qui a l'air d'être à la ramasse. La fin d'une époque sad.gif
Draco
Citation (Dwarfal @ mercredi 14 septembre 2016, 19:13) *
Citation (CooLJeDi @ mardi 13 septembre 2016, 21:08) *
Citation (Dwarfal @ mardi 13 septembre 2016, 18:50) *
Je viens de commencer The Witcher 3: Wild Hunt - Game of the Year Edition

RDV dans 6 mois damnerd.gif

Pareil, et pour le moment, à part effectuer des quêtes pourries dans un village pérave avec un gameplay dans les combats digne de Barbarian sur Atari et 150000 objets qui ne servent à rien dans un inventaire, et bien...j'accroche bizarrement damnerd.gif

Bigre pour une fois nous avons le même avis surpris.gif Mais j'aime bien les quetes pourries où faut suivre des traces rouges damnerd.gif

WTF la caméra pendant les combats, faut avoir 3 pouces nerd.gif

Donax > j'ai juste mis le lien à jour smurf.gif


Pour l'avoir terminé à 101% sur PC, The Witcher 3 est au début étrnage dans son gameplay et ses combats et puis en fait au bout de 20h tu te dis que c'est juste parfait, c'est assez étranges mrgreen.gif Après vous verrez, les quêtes annexes sont innombrables et certaines qui semblent dérisoires au départ son en fait extrêmement bien romancée et t'emmène dans des histoires de dingue... "c'était juste une quête annexe ca ???" voilà le type de phrases que vous allez vous répéter punk.gif

The Witcher 3 je regrette un point important, les équipement à forger servent à rien car généralement tu as déjà trouvé mieux avant en fouillant des grottes et cie et ça c'est assez con ! Pour le reste... c'est sans doute l'un des meilleurs jeux jamais sortis avec une qualité de narration et de doublage fantastique, des musiques exceptionnelles et une claque visuelle, un vrai voyage, bref... aime2.gif aime2.gif
Ziell
Citation (Draco @ jeudi 15 septembre 2016, 11:24) *
Pour l'avoir terminé à 101% sur PC, The Witcher 3 est au début étrnage dans son gameplay et ses combats et puis en fait au bout de 20h tu te dis que c'est juste parfait, c'est assez étranges mrgreen.gif


C'est le coup des « finishing moves » évolutifs qui rend cette progression jouissive.
Kayle Joriin
Citation (Draco @ jeudi 15 septembre 2016, 11:24) *
Pour le reste... c'est sans doute l'un des meilleurs jeux jamais sortis avec une qualité de narration et de doublage fantastique, des musiques exceptionnelles et une claque visuelle, un vrai voyage, bref... aime2.gif aime2.gif

J'ajouterai que TW3 sait alterner avec brio entre des passages très drôles (certaines dialogues d'ambiance, les discussions avec les trolls, la quête des nains sur l'île des brumes) et d'autres assez poignants ou qui prennent aux tripes. J'ai ainsi essayé de finir la quête des chasseurs de sorcières (celle où on doit infiltrer leur QG) de plusieurs manières. Et en jouant le jeu jusqu'au bout pour extorquer un maximum d'infos, j'avoue que j'avais du mal à me contenir.
Dwarfal
Citation (Tails @ mercredi 14 septembre 2016, 22:23) *
Ah ouais t'utilises toujours True Achievements après toutes ces années, les habitudes ne changent pas à ce que je vois leo.png .

Bah depuis que y a plus mygamercard plus trop le choix non ? leo.png
(et toi t'as joué a rien depuis 2014 ? smurf.gif)

CJ > noraj de mes 14% sur Halo 5 cool.gif
Tails
Citation (Dwarfal @ jeudi 15 septembre 2016, 19:55) *
(et toi t'as joué a rien depuis 2014 ? smurf.gif)

J'ai pas de Xbox One, PC master race hibouc.gif .
CooLJeDi
Citation (Dwarfal @ jeudi 15 septembre 2016, 19:55) *
CJ > noraj de mes 14% sur Halo 5 cool.gif

pleure.gif

Sinon TW3 : bon il y a pas mal d'évènements scénaristiques issus des 2 premiers épisodes, du coup je me suis retrouvé un peu con durant l'interrogatoire du général avant la rencontre avec l'empereur, j'ai tout répondu au pif. Sinon, c'est la première fois que j'ai l'impression par moment de me retrouver devant un vrai RPG sur table mais en jeu vidéo, ceci étant dû je pense à l'incroyable qualité des dialogues. Un rêve d'ado en gros aime2.gif

Par contre graphiquement pour le moment je trouve pas ça fou fou. J'attends d'en voir plus mais forcément un an et demi après sa sortie, ça a peut être déjà vieilli après avoir fait Uncharted 4 notamment...Skyrim à ce niveau est mieux foutu.

Dwarfal
Moi aussi j'ai répondu au pif ptdr.gif
D'ailleurs ça fait quoi l'option "simuler la sauvegarde the witcher 2" quand on fait une nouvelle partie ? J'ai laissé sur oui vu que y a rien d'expliqué

Tails > c'est la fin d'une époque sad.gif Pourtant c'est toi qui m'avais converti a la xbox nerd.gif
Kayle Joriin
Citation (CooLJeDi @ vendredi 16 septembre 2016, 08:27) *
Par contre graphiquement pour le moment je trouve pas ça fou fou. J'attends d'en voir plus mais forcément un an et demi après sa sortie, ça a peut être déjà vieilli après avoir fait Uncharted 4 notamment...Skyrim à ce niveau est mieux foutu.

Quelle idée d'y jouer sur PS4, aussi. smurf.gif
Draco
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 15 septembre 2016, 17:20) *
Citation (Draco @ jeudi 15 septembre 2016, 11:24) *
Pour le reste... c'est sans doute l'un des meilleurs jeux jamais sortis avec une qualité de narration et de doublage fantastique, des musiques exceptionnelles et une claque visuelle, un vrai voyage, bref... aime2.gif aime2.gif

J'ajouterai que TW3 sait alterner avec brio entre des passages très drôles (certaines dialogues d'ambiance, les discussions avec les trolls, la quête des nains sur l'île des brumes) et d'autres assez poignants ou qui prennent aux tripes. J'ai ainsi essayé de finir la quête des chasseurs de sorcières (celle où on doit infiltrer leur QG) de plusieurs manières. Et en jouant le jeu jusqu'au bout pour extorquer un maximum d'infos, j'avoue que j'avais du mal à me contenir.


Ha mais carrément, le jeu sait être drôle comme il faut je crois ne l'avoir jamais vu dans un jeu un dosage aussi fin, les scénaristes ont fait un énorme travail. Et idem sur certaines quêtes la possibilité de les terminer de plusieurs façon est assez incroyable ! En parlant de sorcières, je crois que mon passage préféré reste toute la quête sur Les sorcières du Marais, ce trio fait froid dans le dos, l'historie est vraiment effrayante, ils ont réussi quelque chose d'incroyable !
Zegema
Citation (Kayle Joriin @ vendredi 16 septembre 2016, 16:25) *
Citation (CooLJeDi @ vendredi 16 septembre 2016, 08:27) *
Par contre graphiquement pour le moment je trouve pas ça fou fou. J'attends d'en voir plus mais forcément un an et demi après sa sortie, ça a peut être déjà vieilli après avoir fait Uncharted 4 notamment...Skyrim à ce niveau est mieux foutu.

Quelle idée d'y jouer sur PS4, aussi. smurf.gif


Sur PS4, il est parfait, faut arrêter de déconner.
Kayle Joriin
Sur PC, il est donc plus que parfait. cool.gif
Ziell
Après avoir fini la troisième campagne de Starcraft II la semaine dernière, je me suis attaqué ce week-end à Bioshock Infinite. J'avais fini les 1 et 2 en retard, l'année dernière.
Je dois dire que ça m'amène pas mal à relativiser mes envies de baffe graphique, car à l'instar de ces prédécesseur, il prouve qu'une DA unique (et bien sûr une écriture prenante) suffit à mettre une bonne gifle dans la tronche. Bon je dis ça, le jeu n'a certes que 3 ans, mais techniquement il sent quand même fort la génération PS360 (j'y joue sur 360, j'ignore s'il rend beaucoup mieux en TÀF sur PC ?).
CooLJeDi
J'avais trouvé la DA un peu plus cartoon que les deux précédents, on aime ou pas. Par contre niveau ambiance et gameplay j'avais beaucoup moins accroché sans parler du scénar totalement WTF (et hop un ptit spoil damnerd.gif).

KJ > Et tu la revends combien ta version téléchargée sur PC une fois le jeu terminé à 100 % ? Le PC punk.gif

Sinon j'avance à 2 à l'heure sur the Witcher 3, j'en suis à la quête de la sorcière et enfin, on commence à faire autre chose que suivre des traces rouges menant à 3 noyeurs nerd.gif
Draco
Citation (Kayle Joriin @ samedi 17 septembre 2016, 22:14) *
Sur PC, il est donc plus que parfait. cool.gif


Je plussoie cette remarque cool.gif
Kayle Joriin
Citation (CooLJeDi @ lundi 19 septembre 2016, 18:02) *
KJ > Et tu la revends combien ta version téléchargée sur PC une fois le jeu terminé à 100 % ? Le PC punk.gif

The Witcher 3 ne se revend pas. cool.gif
Xeen
Premières infos sur P5, mais je donnerai un véritable aperçu lorsque j'aurais bien avancé (pas encore eu vraiment le temps de m'investir dessus) bien que je n'aurais, je pense, pas à revenir sur des éléments décrits ci-après.

On peut oublier les 4 premiers épisodes qui se prennent là un très gros coup de vieux. Question DA / ambiance, c'est un mix entre celle des deux premiers Persona qui étaient assez sombres et matures (P5 est d'ailleurs plus violent / sanguinolent) et celles des autres pour le côté Jpop/flashy, même on atteint pas le niveau d'un Tokyo Mirage (pour ce que j'ai vu de ce spin-off). Cela verse ensuite dans le WTF complet et le fan service nichon/petite culotte, très proche de ce côté là des productions Suda 51. Pas mal de références, déjà avec le Persona du héros qui n'est autre que Arsène Lupin ou celui de Morgana (le chat qui parle) : Zorro, qui signe bien évidemment chaque attaque à la pointe de son épée d'un "Z". Tout est stylisé à mort (même les interfaces les plus basiques). Après, j'ai vu qu'il y aurait des références à Harry Potter, Star Wars, Mon Voisin Totorro, Paprika (l'intro du jeu est peut être une réf WTF à Singing in the rain)...

Le jeu est entrecoupé de très nombreuses cinématiques faîtes par le studio Production IG (en 6H de jeu environ, j'ai du en voir une dizaine) et autant dire qu'elle sont plus que réussies. A cela s'ajoute un côté manga / comics avec lors des dialogues ou cinématiques des vignettes faisant un gros plan sur les expressions des héros.

P5 est donc très stylisé. On a l'impression d'évoluer dans un véritable animé. Cependant, on voit quand même que techniquement ou niveau finition, il y a pas mal de choses qui déconnent. En outre, P5 est blindé de temps de loading plus ou moins longs (malgré un patch day one), que ce soit en changeant de décor, avant ou après un dialogue, en début et fin de combat ... Atlus les a d'ailleurs "masqué" via des artworks /animations stylé(e)s et adapté(e)s à la situation histoire de faire passé la pilule (genre on voit des silhouettes de passants marcher quand on change de zone). La caméra libre, en plus d'être assez lente, a souvent tendance a se coller n'importe où dans les lieux exigus faisant qu'on ne voit pas où on marche (elle risque de poser plus tard problème pour l’élément central du gameplay). D'ailleurs, ce n'est pas le cas dans tous les lieux visités mais parfois, le héros donne l'impression de flotter en apesanteur au dessus du sol. Après, vient le "problème" des PNJs en "mode Casper". Comme pour Tokyo Mirage, on a un effet de foule mais en plus d'avoir des silhouettes (noires ici), on a aussi des passants modélisés correctement. Seulement, en plus de "poper" et disparaître inopinément, ces "PNJs" traversent le héros, quand ce n'est pas des éléments de décors genre portes fermées façon Caligula. Autre souci, on a parfois du mal à distinguer les vrais PNJs avec qui ont peut parler de ceux là juste pour le côté esthétisant.

-----------------

N'ayant pas encore beaucoup progressé dans l'aventure, je n'ai vu qu'un donjon : un château qui est la version altérée du lycée où va le héros, véritable lieu de culte voué au prof de gym, ancien médaillé d'or de voley-ball à le retraite, qui harcèle physiquement/moralement/sexuellement ses élèves, poussant certains d'eux au suicide. J'ai pas pu vérifier cela mais j'ai cru comprendre que théoriquement les donjons étaient de deux sortes : ceux scénaristiques qui ne sont plus désormais aléatoires et proposent différentes environnements (et normalement des énigmes à résoudre façon Wild Arms), et ceux procédraux qui serviront à l'entraînement des Persona.

Pour les combats, rien de bien nouveau en regard de P3 et P4. Les héros disposent désormais, en plus d'une arme au corps à corps et de leur Persona pour balancer des magies et attaques spéciales, d'armes à distances comme des pistolets / fusils qu'il faut recharger. Le style avant tout, les héros (surtout le blondinet Ryuji) prennent des attitudes de poseurs à chaque attaque / victoire / attaque de groupe façon Dante de DMC. Les attitudes de poseur en fin de combat, ça claque certes, mais c'est aussi pour noyer un peu le poisson par rapport au loading (genre le héros qui court vers son avenir pendant quelques secondes après avoir validé toutes les récompenses). A noter que les shadows, présents dans P3/4, laissent place au classique roster de démon des Megaten. En réalité, les Shadows sont toujours présents et visibles lors de l'exploration des donjons / phases de dialogues / cinématiques mais une fois le combat engagé, ils se changent en démon. Le principe de recrutement des démons une fois ces derniers bien amochés, via des phases de négociation, fait lui aussi son grand retour dans la série.

Le maître mot de l'exploration des donjons, c'est la furtivité. Comme le premier donjon est un tutoriel, cet élément de gameplay n'est pas mis en place alors qu'il est abordé (?!). En gros, les héros doivent parcourir le donjon sans se faire repérer. Autrement, une jauge d'alerte se remplit et une fois au max, c'est normalement le game over. A la manière d'un MGS, il faut ramper, se cacher derrières des objets / des murs, éviter de déclencher des pièges... et engager les combats contre les shadows de manière furtive en les attaquant par derrière. Le hic, c'est la caméra qui fait donc parfois un peu ce qu'elle veut et surtout le fait que les ennemis ont des attitudes étranges. Je me suis retrouvé nez à nez avec trois shadows dans une salle qui ne m'ont pas vu. J'ai peur pour la suite qu'on ait droit à ce genre de situation où d'autres pour lesquelles on est repéré par l'ennemi en étant pourtant planqué ou très éloigné. Ca, je ne le saurai que plus tard.

Pour finir, j'ai pas encore eu accès à la velvet room (en terme de gameplay du moins) ni au social links renommés "cooperations". Pour le moment, au bout de 6H de jeu, je suis encore sur des rails. Par contre, j'ai débloqué deux coopérations en progressant dans l'histoire. Je ne sais pas si les coopérations en évoluant augmentent toujours le level d'exp des démons. Par contre, elles attribuent aux héros de nouvelles techniques pour le combat (et probablement pour l'exploration).

Pour le moment, bien que le jeu soit plus bavard que P3/4, le rythme est davantage soutenu. A voir sur la longueur.
Draco
D'ailleurs apparemment les ventes de Persona 5 sont excellentes, ils ont quasi tout vendu pour le Day-One, tant mieux c'est une bonne série et Atlus un studio méritant ! J'espère juste qu'ils proposeront aussi de nouvelles licences très bientôt et TRADUITES évidemment en français, chose que je déplore mais pas que chez eux ! Pareil je trouve que le temps d'attente qui s'était rétrécie ces dernières années recommence à être important avec le Japon, j'ai du mal à en saisir les raisons, une traduction ne prend tout de même pas 6 mois...
Xeen
Pour le moment, en tout cas, cela me plaît, même si finalement, il ne s'agit que du tuto puisque je ne fais que suivre le scénario. j'ai pas encore eu de liberté pour me déplacer dans les quartiers de la ville, ni d'expérimenter le côté vie lycéenne / sociale de cet épisode.

J'étais préparé depuis un moment aux défauts techniques du soft. Idem, basé l'exploration des donjons sur l'infiltration, en sachant qu'Atlus a pas d'expérience là dedans, ça peut passer comme casser. Donc, je m'attends aussi bien à un bon résultat qu'à un foirage.

Perso cela me bloque pas.

Par contre, pas sûr que cela passe chez tout le monde. Idem pour la surenchère visuelle, les délires un peu hentai ou malsains. Dans le château, on a une petite scène de harem complètement gratuite. Ou alors, lorsque l'on est dans le donjon, il y a une salle de torture avec des garçons en tenue de sport avec les mains attachés à un filet de volley avec derrière des shadows en armure qui leur frappent les fesses avec des lances (et à priori, elles ne servent pas qu'à cela).


Citation (Draco @ mardi 20 septembre 2016, 15:12) *
D'ailleurs apparemment les ventes de Persona 5 sont excellentes, ils ont quasi tout vendu pour le Day-One, tant mieux c'est une bonne série et Atlus un studio méritant ! J'espère juste qu'ils proposeront aussi de nouvelles licences très bientôt et TRADUITES évidemment en français, chose que je déplore mais pas que chez eux ! Pareil je trouve que le temps d'attente qui s'était rétrécie ces dernières années recommence à être important avec le Japon, j'ai du mal à en saisir les raisons, une traduction ne prend tout de même pas 6 mois...


Il y a énormément de dialogue. Apparemment, plus que dans P4 qui était déjà à ce niveau pas mal du tout. De plus, je pense qu'il va falloir qu'Atlus cogite sur certaines interfaces / fenêtres qui ont été clairement pensées pour du texte en japonais et non l'anglais. Proposer quelque chose de léché esthétiquement, c'est une chose mais forcément, cela a pas que des avantages.
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ mardi 20 septembre 2016, 16:07) *
Par contre, pas sûr que cela passe chez tout le monde. Idem pour la surenchère visuelle, les délires un peu hentai ou malsains. Dans le château, on a une petite scène de harem complètement gratuite. Ou alors, lorsque l'on est dans le donjon, il y a une salle de torture avec des garçons en tenue de sport avec les mains attachés à un filet de volley avec derrière des shadows en armure qui leur frappent les fesses avec des lances (et à priori, elles ne servent pas qu'à cela).

Le genre de truc qui sera savamment purgé à l'occasion de la sortie occidentale.
R.Z.
Moi ça fait une trentaine d'heures que je joue à DRAGON QUEST VII : La Quête des vestiges du monde et voici donc un humble premier retour sur mon expérience de jeu :

Pour commencer du côté de la réalisation, je trouve ça relativement catastrophique.
J'imagine que la plupart des intéressés ont vu des vidéos/screenshots du jeu en action et pourront se faire leur propre avis là dessus (Il n'y a vraiment aucune surprise par rapport à ce qui a été présenté avant la sortie du jeu), mais en ce qui me concerne j'ai vraiment dû passer du temps à m'habituer au rendu.
Il faut dire que j'étais très fan du look des remakes des épisodes IV, V et VI sur DS première du nom, ironiquement inspiré de celui de cet épisode VII à l'époque de sa sortie sur PSOne, et je trouve que le jeu y perd sur tous les points à passer en full 3D.
En dehors des personnages et des bâtiments tout est modélisé sommairement, habillé de textures grossières et floues et les angles de caméra sont souvent inconfortables (la caméra part d'ailleurs souvent en couille quand on arrive sur la carte du monde, au point qu'il m'est arrivé de ne pas me rendre compte que je pouvais jouer vu que le personnage n'était pas à l'écran).
Malgré tout ça le jeu arrive à conserver un certain charme (grâce au Character Design de Toriyama notamment) et une fois qu'on s'est habitués à ces décors généralement laids on arrive quand même à passer un bon moment. Mais bon, j'aurais vraiment aimé que le jeu soit un peu plus fidèle à l'original de ce côté, je pense que le mélange 3D/sprites en vue isométrique aurait pu avoir un rendu assez sympa sur l'écran de la 3DS. Tant pis.

En ce qui concerne le jeu en lui même, comme le soulignent tous les tests, le démarrage est affreusement lent.
D'abord on a droit à des heures de bla-bla et d'aller-retours avant d'enfin pouvoir s'essayer à la première quête à proprement parler. A partir de là le jeu nous enferme dans une petite routine assez barbante qui consiste à résoudre les problèmes d'une île dans le passé (généralement en battant un boss planqué tout au fond d'un donjon), à rentrer dans le présent où on doit souvent se coltiner quelques évènements pas bien passionnants (le prince se fait engueuler par son royal papa etc.) et ré-explorer l'île (donjon compris la plupart du temps, c'est probablement le plus chiant) pour permettre de débloquer la suivante et de recommencer le cycle.
Le pire est que le jeu ne présente aucune difficulté au niveau des combats durant les premières heures et que les monstres ont visiblement été affaiblis pour nous faciliter la tâche (c'est "marrant" de rencontrer des Bubble Slime qui lâchent des antidotes quand on les bât mais qui ne sont pas fichus d'empoisonner les personnages).
Heureusement les mini scénarios de chaque lieu sont généralement bien écrits, souvent remplis de pathos et donnent envie de s'impliquer dans la quête, assez en tout cas pour continuer de jouer malgré cette "intro" pas bien réjouissante.

Finalement le jeu prend un peu d'ampleur après une grosse dizaine d'heures (pour moi en tout cas vu que je suis du genre à vouloir tout explorer et lire tous les dialogues), avec des scénarios plus élaborés qui découvrent quelques pans du background du jeu, quelques donjons un peu plus retors et commence vraiment à décoller vers la quinzaine d'heures quand un personnage principal nous quitte (alors que d'habitude c'est un procédé qui m'énerve au plus haut point dans les JRPGs). Peu après on arrive enfin à une grosse quête dans le plus pur style DQ qui à son apogée permet de changer de vocation (job).
A partir de là on commence à avoir une bonne raison de combattre, il y a des choses à faire entre les gros épisodes qu'on est impatient découvrir pour débloquer de nouvelles possibilités et la liberté qu'on a dans le présent prend enfin du sens.

En bref c'est un jeu met bien 20/25 heures à vraiment décoller, mais une fois qu'on y est, c'est du tout bon. Je suis d'ailleurs impatient d'y retourner.
CooLJeDi
Merci pour ce retour. Bon après DQ j'ai toujours trouvé ça un peu chiant niveau gameplay...ça manque un peu de profondeur. Faudrait que je me fasse le 9 un de ces 4 sur DS qui est toujours sous blister aime2.gif
Xeen
Aperçu de Persona 5 dans lequel j'ai maintenant bien avancé (deuxième donjon terminé au bout de 25H environ).

C'est toujours aussi badass mais je ne m'étendrai pas plus dessus. Continuer reviendrait à de l'alignement de spoils les uns à la suite des autres niveau scénario, environnements, activités... Là, je donne un aperçu général des possibilités offertes.

Je ferai peut être un retour final concernant la durée de vie (à priori, elle est dans la moyenne des 80H) et le rythme global. Sur ce dernier point, il se passe tout de même beaucoup plus de chose que dans les épisodes précédents. Cela implique que le jeu est bien plus bavard et dirigiste. Même si on nous laisse la liberté de gérer comme on le souhaite la vie sociale et l'exploration des donjons, on est aussi un peu plus souvent sur des rails (ou du moins fortement incité à suivre un chemin établi).

A moins d'un très gros accident, P5 est parti pour être mon 2nd jeu de l'année avec Ys VIII. Cela faisait des années que j'attendais un Megaten qui soit aussi racé que SMT 3 Nocturne, et je l'ai enfin trouvé. P5 est le projet le plus ambitieux d'Atlus, cela se voit par rapport aux graphismes cel-shaddés; à l'animation d'une manière globale (même si parfois un peu rigide avec un côté pantin pour certains persos secondaires); à la mise en scène; aux nouveautés de gameplay plus ou moins risquées, à l'univers puisque le studio souhaitait que cet épisode soit celui de l'excès (pour le glauque, l'humour WTF, le fan service / hentai, les références aux cultures geek nippone et occidentale).

Je ne m'en étais pas rendu compte au départ avec le tuto mais les combats au tour par tour sont fluides et survoltés. Sans oublier les attitudes de poseurs prises par les persos. En augmentant nos liens d'amitié avec eux, ils peuvent se relayer, s'encourager, se taper dans la main, bref des attitudes de "buddies" qui rappellent ce qu'on a vu sur FFXV. C'était un élément déjà plus ou moins présent dans P4 mais ici, c'est mieux foutu. En tout cas, P5 fout une claque à une partie de la production actuelle optant pour ce style d'affrontement mais version soporifique (overkill sur les Bravely Default, les DraQue). La difficulté des combats a également été rehaussée. Les coéquipiers sont jouables (préférable) ou sont dirigés par l'IA. Il suffit d'aller de choisir dans le menu consacré aux tactiques.

Par contre, comme expliqué dans mes premières impressions, le titre est loin d'être techniquement parfait, avec de trop fréquents temps de loading ou la caméra qui, plus ou moins libre, a tendance à faire n'importe quoi car essayant de se coller / de se recadrer automatiquement au plus près du héros (comme d'hab, on lui donne un nom, mais il se fait appeler Joker). Après, le problème des PNJs en mode Casper, c'est un peu chiant au départ en regard des PNJS avec lesquels on peut interagir mais on s'y fait rapidement. Il suffit de voir que ceux là pour le côté esthéthique ont un effet de transparence et surtout se déplacent, là où les "vrais" restent immobiles (bien que ce ne soit pas toujours vrai).

Un mot concernant la BO qui s'avère pour le moment décevante. Hormis le thème principal et les musiques des combats / victoire, elle est nettement inférieure et discrète par rapport à ce que proposaient les épisodes précédent.

Enfin, P5 n'échappe pas aux DLCs (tenues supplémentaires)

--------------------------------------------

Les deux gros trailers jap (sous-titrés en anglais)

https://www.youtube.com/watch?v=1TZtNtCs5JY

https://www.youtube.com/watch?v=8RJEszXFLAw


--------------------------------------------

Les donjons

Concernant la partie exploration/infiltration, on a rarement l'occasion de jouer les gentlemen cambrioleurs dans un JRPG, Atlus a poussé un peu le concept dans les phases de vie scolaire puisque Joker peut se fabriquer des outils comme des crochets pour forcer les serrures de coffres (donnant encore là lieu à des attitudes de poseur). Comme les donjons ont maintenant un vrai level design, on peut se cacher derrières les objets, les murs (assez étrangement, le studio n'a pas pensé à la possibilité de les longer); ramper dans des conduits ; fouiller les éléments de décor pour voler des biens de valeur, sauter sur les meubles, jouer les funambules sur des poutres...

Cependant, objectivement, niveau gameplay, si on compare l'infiltration dans P5 à celle de MGS ou d'un jeu indé tel que Volume, le résultat, même plaisant, est quand même bancal.

Ce que je pressentais s'est confirmé, ces phases sont souvent plombées par les problèmes de caméra, faisant qu'on peut ne rien voir de l'action, voire pire être incapable d'exécuter certains mouvements (cela tend même parfois à la limite de l'injouable, faisant qu'on finit par y aller en mode bourrin car plus simple); ou difficilement observer les déplacements des shadows dont le comportement est pas au point. Ils peuvent donc bien nous voir à plusieurs mètres ou parfois quand on est caché, comme ne rien remarquer alors qu'on est juste à côté d'eux. A l'écran sont représentés le héros comme tous ses amis. Parfois, ils partent en reconnaissance pour signaler si la voie est libre ou si des ennemis sont présents. Ca, c'est plutôt cool. Seulement, les potos à l'écran, c'est aussi en grande partie pour l'esthétique et l'immersion. En fait, je suis parvenu à comprendre qu'ils sont totalement invisibles pour les shadows. Si par exemple Joker est planqué et que Ryuji et les autres se tiennent / courent juste devant eux, ils verront que dalle. Forcément, cela fout un coup au gameplay et au côté furtivité. Idem, suivant certaines actions réalisées avec Joker, les autres héros peuvent disparaître de l'écran et réapparaître instantanément l'action achevée. C'est donc dommage.

Après, tout dépend du level design des donjons. Les défauts mentionnés ci-dessus sont plus problématiques dans le premier donjon que dans le second où ça passe tout seul.

La jauge d'alerte fait son apparition après le tutoriel. En réalité, une petite partie du château du prof de gym sert à la fois pour celui-ci, alors qu'une plus grande partie fait office de véritable premier donjon. Dès lors qu'on est repéré, la jauge d'alerte se remplit très rapidement. Une fois à 100%, les héros sont obligés de fuir du donjon (il faudra en conséquent revenir un autre jour). La jauge peut être diminuée dès qu'on attaque par surprise les shadows.

Vérifié, les donjons sont bien de deux types : ceux dits scénaristiques (Palaces) et celui procédural, Mementos.

Tout comme P3/4, les donjons scénaristiques doivent être achevés dans un certains laps de temps/jours sinon c'est le game over. Des salles dans les donjons dites "safe rooms" permettent de sauvegarder. Il est possible une fois découvertes de se téléporter entre les différentes safe rooms. Cela permet de gagner du temps car vu l'immensité des donjons et l'agressivité des ennemis, il faudra s'y reprendre à plusieurs reprises pour parvenir au boss. Attention, éviter à tout prix de commencer les Palace au dernier moment niveau deadline car scénaristiquement, on est obligé de s'y rendre plusieurs fois. Sans trop spoiler, le but des donjons est de faire des casses en volant un "trésor", soit le bien le plus précieux, aux antagonistes que Joker prend pour cible au fil de l'histoire. D'abord, le repérage des lieux. Ensuite, l'exploration proprement dite pendant laquelle il peut se produire plusieurs évènements impliquant de devoir quitter les lieux. Et enfin, l'affrontement final et le vol du trésor proprement dit. De plus, une fois le boss éliminé, le donjon est à jamais inaccessible. Donc, il est conseillé avant l'affrontement de récupérer tous les coffres/ objets de valeur.

Comme annoncé, les énigmes font leur apparition dans cet épisode. Certaines sont basées sur le level design ou des mécanismes type Zelda, d'autres sur les sens de l'observation ou sur l'utilisation d'objets façon jeux d'aventure point'n click. Par contre, des puzzles requièrent la connaissance de la langue. C'est le cas par exemple de celui dans la bibliothèque du château où il faut ranger des livres dans des étagères précises. Il y a aussi des mots de passe à entrer. Ces différentes énigmes donnent du punch et un intérêt supplémentaire à l'exploration des donjons, amenant parfois à des situations originales ou décalées.

Une fois le premier donjon terminé (au mois de mai), Joker et ses amis fondent officiellement leur équipe, les Phantom Thieves of Heart, avec une appli dédiée. Grisés par leur exploit d'avoir exposé en public le prof de gym, ils vont se mettre à jouer les justiciers. C'est à partir de là que Mementos, rappelant la tour Tartaros de P3, devient accessible. Comme il s'agit d'un donjon procédural, les différents étages ne sont que des successions de salles, couloirs et embranchements. A l'instar de Tartaros, le nombre de niveaux explorables augmente au cours de la progression dans l'histoire. Bien que Mementos serve à entraîner ses Persona, il sert avant tout à accomplir les requêtes postées sur l'appli PtoH, qui font ainsi office de quêtes annexes et se déclenchent selon certaines conditions (parler à des PNJs des jours spécifiques, avoir augmenté certains liens sociaux...). Elles peuvent consister à affronter un shadow spécifique se trouvant à un étage donné. Pour le côté référence, il faut savoir qu'on se déplace dans le donjon à l'aide de notre brave chat Morgana transformé en bus (Totorooo !!!). Il y a même une petite réflexion à la con sur le film. D'ailleurs, les shadows de Mementos ont l'apparence de créatures limite sorties du Voyage de Chihiro.

--------------------------------------------

La Velvet Room, ici devenue l'intérieur d'une prison.

Igor est toujours là mais sa voix autrefois nasillarde est maintenant sépulcrale, rendant le personnage plus imposant. La très charismatique Margaret de P4 laisse place à Justine et Caroline, deux gamines de 12 ans (d'apparence en tout cas) en tenue de matonne et adaptes de la matraque (fan service japonais oblige).

Le rôle de la VR n'a pas changé. Elle sert toujours à la fusion des démons recrutés. Les fusions sont plus friendly. Désormais, mais je crois que c'était aussi le cas de SMT IV, on choisit les compétences dont va hériter le démon résultant de la fusion de ses comparses. Chose amusante, Altus a bouleversé les niveaux de puissance des démons qu'on finit par bien connaître à force. Ainsi, certains démons croisés en début d'aventure figuraient dans les autres Megaten parmi les plus puissants démons. Jack O'Lantern est dorénavant le streum le plus faible du jeu. Forcément, comme on est en plein WTF, le premier sub-boss qu'on affronte dans le tuto est le démon assis sur un WC et qui est en train de chier (me rappelle plus de son nom).

Le principe de l'Arcana Boost est conservé. En augmentant le lien social relatif à une arcane de tarot, les démons fusionnés en lien avec cette dernière ont droit à des bonus d'expérience.

Chose contraignante, les possibilités offertes dans la VR (comme fusionner 3 démons par exemple) sont déverrouillées en augmentant le social link relatif à Justine et Caroline, lesquelles demandent à ce que soit fusionner des démons ayant des compétences spécifique (voir le social link de P4 avec Margaret). Petite aide pour obtenir le social link, vu que ce n'est absolument pas indiqué (j'ai obtenu le lien par pur hasard ou alors j'ai réalisé la condition avant même qu'on me la demande, possible aussi), il faut posséder dans sa team de démon un Jack Frost avec le sort Mahabufu.

--------------------------------------------

La partie aventure / vie sociale

Comme pour P3/P4, on vit le quotidien de Joker durant une année scolaire.

Si le principe n'a pas fondamentalement évolué, la vie lycéenne / sociale est évidemment plus poussée et complète dans cet épisode.

On déambule ici dans différents quartiers de Tokyo qui se débloquent au fur et à mesure de l'histoire et dans lesquels on peut se téléporter pour gagner du temps.

Les statistiques de Joker sont réparties suivant cinq critères (intelligence; dextérité; force / apparence physique; sensibilité; charisme /séduction) qu'on augmente par le biais d'une pléthore d'activité en regard des précédents volets.

Comme d'habitude, l'intelligence se cultive principalement au lycée en étudiant à la bibliothèque (avec possibilité d'emprunter des livres); en étant assidu en cours et/ou en répondant correctement aux questions des profs. Sur ce point, les réponses ne sont plus uniquement basés sur des choix multiples. Il faut être aussi capable de constituer soi-même des phrases à partir d'éléments de réponse, d'où une petite difficulté pour les non-japonisants. Et là où la barrière de la langue se ressent pleinement, c'est sur l'activité optionnelle consistant à remplir "à la main" des grilles de mots croisés.

Je ne vais pas citer toutes les activités et actions possibles vu qu'il y en a un sacré paquet, mais parmi elles on trouve un tas de restos / bars / cafés; des cinémas; des bains publics; une salle de gym (pour augmenter ses points de vie et de magie); une salle où faire du baseball (avec minigame associé); une salle d'arcade; une laverie automatique (pour nettoyer des fringues sales qui une fois propre peuvent servir d'équipement)... La pêche fait aussi son retour. Les activités sont disponibles en fonction de la météo (élément de gameplay repris de P4) et on peut en réaliser en journée (week-end uniquement), fin d'après-midi et le soir.

Certaines activités ont évolué comme la lecture. Au lieu de lire uniquement chez soi le soir ou le week-end (P4), on peut lire désormais dans les transports, entouré de gens discutant entre eux, lisant le journal ou jouant à la PS VITA.

Les jobs du soir répondent encore à l'appel. Ici aussi le principe ne se résume plus à une simple scène. Il y a interaction avec des PNJs et suivant nos actions, on peut être mieux ou moins bien payé (genre lorsqu'on travaille dans un resto, respecter l'ordre des commandes et ce qui a été commandé). Mais les jobs n'ont pas que cette utilité (je laisse découvrir le pourquoi).

Autrement, Joker peut aménager sa chambre. Sans spoiler le scénario, suite à un certain incident, Joker est placé en liberté conditionnelle. Son père l'envoie alors passer une année à Tokyo en le plaçant sous la responsabilité d'un de ses amis de longue date tenancier d'un café, lequel aménage une chambre de fortune dans ce qui fait office de débarras / grenier. Le héros peut donc meubler sa chambre, notamment en achetant une télé avec lecteur DVD associé pour regarder des films avec Morgana (qui squatte la chambre en bon chat/parasite qu'il est) ou avec d'autres persos comme Ryuji (pour renforcer les liens d'amitié). Des DVDs sont louables dans des vidéo-club mais il faut faire gaffe à les rendre ensuite à l'heure sous peine de pénalité. J'ai regardé avec Morgana les épisodes d'une série appelée X-Folders mettant en scène une certaine Dana (et Mulder ?).

L'augmentation des statistiques permet toujours de débloquer de nouvelles activités et social links.

La gestion des social links est plus poussée. Outre l'Arcana Boost, les améliorer permet d'attribuer de nouvelles compétences aux différents héros au combat ou dans la partie exploration des donjons, de pouvoir acheter de nouveaux items / équipements dans la partie aventure. De nouveaux lieux autrement inaccessibles (appelés "spots"), actions et activités sont aussi déverrouillées dans les phases de vie sociale.

Bref, beaucoup de chose à expérimenter. Déjà qu'il n'était pas possible de tout réaliser en un run sur P3/4, c'est encore moins le cas sur celui-ci.

--------------------------------------------

OAV, P5 The Animation : The Daybreakers.

A l'instar de FFXV, P5 est censé être un projet cross-média, avec pour commencer un OAV : The Daybreakers.

Si FFXV Brotherhood et Kingslaive ont pour but d'étoffer le background et qu'il est conseillé de les regarder (malgré de gros spoils), Daybreakers est plus dispensable.

L'histoire se déroule après les évènements relatif au deuxième donjon et correspondrait in game à une requête. En gros, Joker et sa team (Ryuji, Anne, Yusuke et Morgana) vont affronter un jeune serrurier, Kazuya, qui se sert de son taf pour faire du repérage et des cambriolages, et qui accessoirement tabasse son petit frère une fois rentré chez lui pour passer ses nerfs. C'est le cadet qui envoie une requête aux PToH.

Joker va piéger Kazuya et sa bande en les incitant à cambrioler le café où il réside, puis va les traquer jusqu'à une station de métro servant d'entrée à Mementos dans lequel il va affronter le shadow du serrurier. Une fois vaincu et de retour dans le monde réel, Kazuya avoue ses méfaits au premier policier venu et est arrêté avec ses complices.

Puis, Joker et sa team partent alors accomplir de nouveaux exploits. Cependant, il fallait que la scène d'arrestation, puis le départ précipité de Joker, se déroulent sous les yeux de Goro Akeshi, un lycéen détective qui s'est mis en tête de démasquer les PToH et des les faire arrêter.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.