Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
Kayle Joriin
Citation (Timinou @ vendredi 25 juillet 2014, 16:52) *
Genre le fait qu'il faille deux points de compétences à dépenser si on veut passer au niveau deux d'une compétence ... nerd.gif

Et plus si affinité. mario.gif

C'est vrai qu'au début, j'avais pas pris ça en compte et du coup, j'ai un peu dépensé mes points n'importe comment. Notamment avec ma voyageuse qui avait trois compétences de combat (arc, eau et terre) en plus d'être spécialisé dans le craft. Au bout d'un moment, elle était donc clairement à la traine.

Cela dit, arrivé à un certain niveau du jeu, il est possible de réinitialiser ses personnages principaux, mais on perd alors toutes les techniques apprises, ce qui peut être très gênant car certaines sont uniques (ou en tout cas tellement rares qu'on ne les rencontrent qu'une fois dans la partie). Cette réinitialisation s'avère toutefois très utile, non seulement pour corriger les petites erreurs effectuées dans l'attribution des points, mais surtout car il y a une compétence plutôt intéressante (manipulation des armes en ténébrium) qui n'est accessible que vers la moitié du jeu environ (soit la deuxième moitié de la deuxième carte, donc si vous n'êtes pas encore là, lisez les spoilers à vos risques et périls). Or, cette compétence est assez mal fichue, et elle oblige presque systématiquement à réinitialiser son perso pour en profiter au maximum.

En gros, une arme en ténébrium, quelque soit son type (une main, deux mains, arc, arbalète), utilise toujours la compétence ténébrium et uniquement celle-là. Les autres compétences d'armes deviennent donc inutiles et les points qu'on a dépensé dedans sont gâchés. C'est con, car même si on est pas obligé d'utiliser ces armes en ténébrium, elles globalement plus efficaces que les autres. Surtout si on les fabrique en améliorant des armes "normales" (les armes en ténébrium pur ne pouvant pas être boostées via le craft, contrairement à celles auxquelles on ajoute l'élément ténébrium en cours de route). Peut-être que tout cela sera corrigé dans un prochain patch et que les armes en ténébrium utiliseront alors à la fois la compétence dédiée et celle spécifique au type d'arme. Ce serait en tout cas bien plus logique.

Bref, je spoile un tout petit peu en disant ça, mais DOS demande une telle implication qu'il est quand même préférable, je pense, d'être un minimum au courant. Beaucoup ont en effet été déçus par la gestion de cette fameuse compétence.
Xeen
En paralèlle de Tsurugi no Machi no Ihoujin , je me suis quand même décidé à faire le RPG de l'année 2014 à savoir Child of Light. Poétique, rapellant la saveur des RPGs de l'époque 16-32 bits qui n'esixte plus actuellement, un jeu mature qui montre que des gens savent faire autre chose que des jeux panpan boomboom style Call of pour ado... J'ai pas du faire le même jeu en fait.

BD était pour moi le worst RPG 2013 (voir 2012 si on se fie à la sortie jap), CoL est celui de 2014. L'année est pas fini mais visiblement, je ne ferai pas d’autres RPGs de ce calibre à priori. Tout n'est pas à jeter loin de là, il y a de l'idée: le phrasé en vers, les musiques de Béatrice Martin qui se rapproche des compositions de Venus & Braves (mais de très très loin), la patte graphique même si c'est du déjà vu. Et puis, oui, c'est mignon.

Pour le reste: absence totale de difficulté; gameplay répétitif et mou (exploration consistant à uniquement planer façon Peter Pan constipé pour récupérer des coffres, combat en mode "Grandia pour les nuls"); les énigmes avec la luciole inexploitées, durée de vie courte (9H) avec un scénario ne décollant quasiment qu'à la toute fin du jeu (les 6-7 premières heures sont laborieuses); chara design discutable pour certains protagonistes (l’espèce de sorcier nain immonde, Aurora version mioche); des héros inutiles avec des compétences spécifiques dont on se sert quasiment jamais pour cause de non difficulté; des items à ne plus savoir qu'en foutre; un monde manquant singulièrement de féerie et de magie car peu de villes/villages/PNJs (on se tape quasiment que de la forêt, des montagnes et des grottes pendant tout le jeu et à part la ville des souris sur le dos de la géante de pierre façon Shadow of The Colossus, il n'y a rien de mirobolant).

Ah oui, histoire de conclure l'ensemble, le DLC du golem en perso supplémentaire qu'on paie 3-4 euros et dont la quête se torche en 30s-1minutes. A ce prix là, autant acheter des costumes supplémentaires. Au moins, on se fait arnaquer mais on sait pourquoi.
Wart
Putain pourtant j'étais sûr que tu allais l'adorer celui-là... ( mrgreen.gif )
CooLJeDi
Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 09:02) *
En paralèlle de Tsurugi no Machi no Ihoujin , je me suis quand même décidé à faire le RPG de l'année 2014 à savoir Child of Light. Poétique, rapellant la saveur des RPGs de l'époque 16-32 bits qui n'esixte plus actuellement, un jeu mature qui montre que des gens savent faire autre chose que des jeux panpan boomboom style Call of pour ado... J'ai pas du faire le même jeu en fait.

BD était pour moi le worst RPG 2013 (voir 2012 si on se fie à la sortie jap), CoL est celui de 2014. L'année est pas fini mais visiblement, je ne ferai pas d’autres RPGs de ce calibre à priori. Tout n'est pas à jeter loin de là, il y a de l'idée: le phrasé en vers, les musiques de Béatrice Martin qui se rapproche des compositions de Venus & Braves (mais de très très loin), la patte graphique même si c'est du déjà vu. Et puis, oui, c'est mignon.

Pour le reste: absence totale de difficulté; gameplay répétitif et mou (exploration consistant à uniquement planer façon Peter Pan constipé pour récupérer des coffres, combat en mode "Grandia pour les nuls"); les énigmes avec la luciole inexploitées, durée de vie courte (9H) avec un scénario ne décollant quasiment qu'à la toute fin du jeu (les 6-7 premières heures sont laborieuses); chara design discutable pour certains protagonistes (l’espèce de sorcier nain immonde, Aurora version mioche); des héros inutiles avec des compétences spécifiques dont on se sert quasiment jamais pour cause de non difficulté; des items à ne plus savoir qu'en foutre; un monde manquant singulièrement de féerie et de magie car peu de villes/villages/PNJs (on se tape quasiment que de la forêt, des montagnes et des grottes pendant tout le jeu et à part la ville des souris sur le dos de la géante de pierre façon Shadow of The Colossus, il n'y a rien de mirobolant).

Ah oui, histoire de conclure l'ensemble, le DLC du golem en perso supplémentaire qu'on paie 3-4 euros et dont la quête se torche en 30s-1minutes. A ce prix là, autant acheter des costumes supplémentaires. Au moins, on se fait arnaquer mais on sait pourquoi.
Merci pour cet avis totalement objectif.
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 09:02) *
En paralèlle de Tsurugi no Machi no Ihoujin , je me suis quand même décidé à faire le RPG de l'année 2014 à savoir Child of Light. Poétique, rapellant la saveur des RPGs de l'époque 16-32 bits qui n'esixte plus actuellement, un jeu mature qui montre que des gens savent faire autre chose que des jeux panpan boomboom style Call of pour ado... J'ai pas du faire le même jeu en fait.

BD était pour moi le worst RPG 2013 (voir 2012 si on se fie à la sortie jap), CoL est celui de 2014. L'année est pas fini mais visiblement, je ne ferai pas d’autres RPGs de ce calibre à priori. Tout n'est pas à jeter loin de là, il y a de l'idée: le phrasé en vers, les musiques de Béatrice Martin qui se rapproche des compositions de Venus & Braves (mais de très très loin), la patte graphique même si c'est du déjà vu. Et puis, oui, c'est mignon.

Pour le reste: absence totale de difficulté; gameplay répétitif et mou (exploration consistant à uniquement planer façon Peter Pan constipé pour récupérer des coffres, combat en mode "Grandia pour les nuls"); les énigmes avec la luciole inexploitées, durée de vie courte (9H) avec un scénario ne décollant quasiment qu'à la toute fin du jeu (les 6-7 premières heures sont laborieuses); chara design discutable pour certains protagonistes (l’espèce de sorcier nain immonde, Aurora version mioche); des héros inutiles avec des compétences spécifiques dont on se sert quasiment jamais pour cause de non difficulté; des items à ne plus savoir qu'en foutre; un monde manquant singulièrement de féerie et de magie car peu de villes/villages/PNJs (on se tape quasiment que de la forêt, des montagnes et des grottes pendant tout le jeu et à part la ville des souris sur le dos de la géante de pierre façon Shadow of The Colossus, il n'y a rien de mirobolant).

Ah oui, histoire de conclure l'ensemble, le DLC du golem en perso supplémentaire qu'on paie 3-4 euros et dont la quête se torche en 30s-1minutes. A ce prix là, autant acheter des costumes supplémentaires. Au moins, on se fait arnaquer mais on sait pourquoi.

Je suis pas étonné de ton retour. Surtout vu les a priori avec lesquels tu sembles avoir abordé le jeu. Je ne sais pas en effet où Child of Light a été présenté comme le "RPG de 2014", "rappelant la saveur les RPG 16-32 bits" et offrant "une ambiance mature". C'est juste tout l'inverse, en fait. Il a été encensé pour son ambiance, c'est vrai, mais côté gameplay, c'est un RPG light, dont les mécanismes et la difficulté le destine avant tout au néophytes du genre. Ce qui ne l'empêche pas d'être un jeu sympa. Il suffit juste, comme d'hab, de savoir où on met les pieds. Par contre, il est bien "poétique". Au sens premier du terme, d'ailleurs, puisque tout y est conté en vers.

Bref, j'étais sûr que tu n'allais pas aimer. Et je remarque que t'as encore réussi à nous balancer une référence à ton @&ç#! de Venus & Brave.
Tu sais que ça se soigne ce genre d'obsession ? nerd.gif

Soit dit en passant, je viens de m'y remettre, et mon impression sur la difficulté est beaucoup plus mesurée que dans les NDtv. Après avoir enregistré les vidéos, j'ai en effet recommencé une partie du début, car j'avais zappé un peu le scénario et je voulais voir si, l'habitude aidant, j'allais mieux mieux apprécier les premiers dialogues (que je trouvais un peu lourdingues en vers). J'en ai profité pour ne faire que très peu de level up, et honnêtement, je trouve que les combats sont loin d'être aussi faciles que dans mon premier run. Je ne sais pas si c'est un problème d'affinités élémentaires, mais là, j'en suis au temple volant et mes persos morflent bien, tout en ne faisant que peu de dégâts. C'est assez bizarre.
Xeen
T'as pas lu alors les commentaires dithyrambiques de la presse et des joueurs qui se sont amusées à lui collés 16/20 quand le jeu est sorti. Bizarrement, les gens le trouvent pas si exceptionnel maintenant que le hype autour est passé. ce fut la même branlette qu'autour de BD.

Je savais que niveau gameplay, ce serait pas folichon et qu'il y avait des baisses de rythme (GK ayant signalé sur ces deux points que le jeu leur rappelait, en pire, Ninokuni sur DS). Seulement, contrairement à Ninokuni sur lequel j'ai parfois bien souffert, je trouve qu'ici l'ambiance et l'univers sont en plus quelconques. Les environnements sont peu variés et le monde est peu vivant. Alors que je pensais en effet que le jeu se rattraperai un peu là dessus, c'est finalement pas le cas. Il y a d'autres trucs genre une île qu'on ne visite pas et qui est signalée sur la map. De même, avec les deux arlequins (repris de FFIX ?), je me serais attendu à voir un environnement sur le cirque, et finalement non. Le gros du jeu consiste finalement à virevolter dans tous les coins pour ouvrir des coffres afin de récupérer des objets dont finalement on ne se sert pas. Quand en plus il faut attendre le dernier tiers du jeu pour que l'histoire décolle enfin... D'autant que la fin est très précipitée, à croire que finalement les mecs ne savaient pas comment construire le récit.

CoL n'est pas arrivé à faire ce qu'a réussi South Park RPG. Dans les deux cas, on a des RPGs qui d'un point de vue gameplay sont basiques mais South Park a le mérite d'enchaîner rapidement les situations, faisant qu'on ne s'ennuie pas. CoL, je me suis emmerdé.

Quand à V&B, c'est normal que je le place souvent. En matière de jeu poétique avec une ambiance médiéval-fantastique très théâtrale et une histoire tragique, c'est un peu une référence. Je crois pas qu'on ait fait mieux depuis. Par ailleurs, le gameplay derrière est solide.
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 18:58) *
T'as pas lu alors les commentaires dithyrambiques de la presse et des joueurs qui se sont amusées à lui collés 16/20 quand le jeu est sorti. Bizarrement, les gens le trouvent pas si exceptionnel maintenant que le hype autour est passé. ce fut la même branlette qu'autour de BD.

En quoi le fait que Child of Light ait été bien accueilli par la presse et les joueurs (sur la base d'avis tout aussi légitimes que le tien) en fait-il soudain le "RPG de 2014", un soit disant "jeu mature", ou un rappel poignant des "RPG 16-32 bits" ? J'ai constaté le hype à la sortie du jeu, et j'ai lu les avis des uns et des autres. Ce que j'en ai retiré, c'est que le jeu a été surtout encensé pour son ambiance, pas pour son gameplay, efficace sans plus (et c'est aussi mon opinion personnelle). En tout cas, on ne lui a certainement pas attribué toutes les étiquettes que tu lui colles pour les besoin de ta "démonstration" (le traumatisme BD, sans doute).

Après, c'est quand même marrant que tu aies besoin de te mettre autant en faux par rapport à l'avis général au lieu de juste dire que t'as pas aimé. Comme si un jeu était d'autant plus mauvais à tes yeux qu'il a été encensé par la "masse". Genre Bravely Default qui devient le "Worst RPG 2012-2013".

Hipster vs Mainstream, l'éternel combat. nerd.gif

Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 18:58) *
CoL n'est pas arrivé à faire ce qu'a réussi South Park RPG. Dans les deux cas, on a des RPGs qui d'un point de vue gameplay sont basiques mais South Park a le mérite d'enchaîner rapidement les situations, faisant qu'on ne s'ennuie pas. CoL, je me suis emmerdé.

Deux jeux aux univers, à l'ambiance et aux ambitions complétement différentes.

Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 18:58) *
Quand à V&B, c'est normal que je le place souvent. En matière de jeu poétique avec une ambiance médiéval-fantastique très théâtrale et une histoire tragique, c'est un peu une référence. Je crois pas qu'on ait fait mieux depuis. Par ailleurs, le gameplay derrière est solide.

Ouais, et puis comme personne n'y a joué, on va pas te contredire.
C'est pratique quand même d'avoir une référence aussi obscure à replacer continuellement. damnerd.gif
Xeen
Citation (Kayle Joriin @ dimanche 27 juillet 2014, 19:54) *
En quoi le fait que Child of Light ait été bien accueilli par la presse et les joueurs (sur la base d'avis tout aussi légitimes que le tien) en fait-il soudain le "RPG de 2014", un soit disant "jeu mature", ou un rappel poignant des "RPG 16-32 bits" ?


Parce que je l'ai lu. Tout comme j'ai lu que des gens trouvaient le jeu merveilleux alors qu'ils avouaient eux même ne pas l'avoir commencé. Le problème actuellement, c'est qu'on encense ou hype n'importe quelle connerie. Je ne sais pas si cela vient du paysage vidéoludique actuel. Quoiqu'il en soit, coller 16/20 ou 18/20 à un jeu pour lequel on trouve que le gameplay tient pas franchement la route et que le rythme est lent, tout pardonner pour son côté poétique, mouaip. J'avoue aussi que de mon côté la période où je collais 16/20 à Fragile est un peu passée. Le problème, c'est que dans le registre du RPG poétique, on trouve mieux en face de CoL. Alors quoi, c'est une petite prod ? on a des titres badass comme Crimson Shroud. Un jeu pour néophyte ? M'étonnerait que ce soit de base le coeur de cible et personnellement, je ne recommanderai pas ce titre à un débutant.

Après, oui, BD, tout comme CoL, sont des worst RPGs à mes yeux. Pas à cause de l'avis général mais parce qu'à titre personnel, j'ai pas fais pire. Quoique, l'année dernière, Project X Zone était pas non plus. Mais bon, Agnès m'a tellement gonflé...

Citation (Kayle Joriin @ dimanche 27 juillet 2014, 19:54) *
Ouais, et puis comme personne n'y a joué, on va pas te contredire.
C'est pratique quand même d'avoir une référence aussi obscure à replacer continuellement.


V&B est quand même relativement connu. C'est comme Oreshika, les Far East of Eden, les Tokyo Wizardry. Ce n'est pas parce que les jeux n'ont pas quitté le Japon qu'ils ne sont pas connus d'une certaine partie du public JRPG. Il y avait eu des débuts de fans trad à l'époque. Il me semble aussi qu'il y avait eu des test. Et puis, il y a eu le portage PSP (qui apparemment ne rend pas honneur au jeu pour ce que j'ai cru comprendre). Quoiqu'il en soit, il est plus connu que le premier volet (Seven : The Cavalry of Mormoth). Et en termes de JRPG totallement obscur, V&B c'est vraiment petit joueur en comparaison de de celui que je suis en train de faire sur X360 jap.
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 23:04) *
Parce que je l'ai lu. Tout comme j'ai lu que des gens trouvaient le jeu merveilleux alors qu'ils avouaient eux même ne pas l'avoir commencé.

Ouais. On lit plein de trucs sur le net. Cela dit, c'est marrant que toi, qui prétends savoir souvent à quoi t'attendre en commençant un jeu parce que tu as regardé des vidéos et lu des choses dessus, tu sembles reprocher à certains de trouver un jeu "merveilleux" sans y avoir joué.

Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 23:04) *
Le problème actuellement, c'est qu'on encense ou hype n'importe quelle connerie. Je ne sais pas si cela vient du paysage vidéoludique actuel. Quoiqu'il en soit, coller 16/20 ou 18/20 à un jeu pour lequel on trouve que le gameplay tient pas franchement la route et que le rythme est lent, tout pardonner pour son côté poétique, mouaip. J'avoue aussi que de mon côté la période où je collais 16/20 à Fragile est un peu passée. Le problème, c'est que dans le registre du RPG poétique, on trouve mieux en face de CoL. Alors quoi, c'est une petite prod ? on a des titres badass comme Crimson Shroud. Un jeu pour néophyte ? M'étonnerait que ce soit de base le coeur de cible et personnellement, je ne recommanderai pas ce titre à un débutant.

Le problème, apparemment, c'est surtout qu'on encense des trucs qui ne te plaisent pas. Quant au fait de trouver mieux dans le même registre, je ne vois pas pourquoi cela devrait forcément influer sur la note. Une note (même si je chie sur le concept), ça représente avant tout la qualité de l'expérience de jeu du testeur. Si quelqu'un a adoré Child of Light, il va lui mettre une bonne note, même si en comparant point par point, il pourrait éventuellement trouver mieux ailleurs.

D'ailleurs, le gameplay de CoL tient la route. Il n'a rien de foncièrement original, mais il ne souffre pas non plus de problèmes majeurs. Quant au rythme lent, ça va juste avec le côté zen et contemplatif. Après, si tu vois comme des défauts l'absence de trucs que tu "aurais pu attendre" (l'île, les arlequins...), c'est sur que ta liste peut être longue.

Cela dit, je te remercie d'avoir reparlé du jeu, parce que ça m'a rappelé qu'il fallait que je le finisse et que je rédige le test. J'y ai donc passé neuf heures en deux jours pour faire grosse modo la deuxième moitié de l'aventure, et ça m'a permit de me rendre compte de pas mal de petits trucs. Notamment le fait que les combats sont finalement plus difficiles et plus tactiques que je ne le pensais au départ (ce qui m'étonne d'ailleurs). Du coup, les différents pouvoirs que l'on acquiert et les objets que l'on ramasse ne sont pas si inutiles que ça. Évidemment, en sortant de Divinity Original Sin, ça fait un peu "RPG pour les nuls", mais ça reste un mieux équilibré que je ne le pensais au départ. Le développement des persos n'est pas là que pour faire joli, il sert quand même à quelque chose. Quant aux environnements peu variés, je savais déjà que tu racontais des âneries, mais j'ai pu le confirmer avec les derniers chapitres qui sont plutôt sympas (même si le dernier est... une "grotte").

Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 23:04) *
Après, oui, BD, tout comme CoL, sont des worst RPGs à mes yeux. Pas à cause de l'avis général mais parce qu'à titre personnel, j'ai pas fais pire. Quoique, l'année dernière, Project X Zone était pas non plus. Mais bon, Agnès m'a tellement gonflé...

Ce genre de "label", ça me rappelle toujours l'époque où je trainais sur les forums de jeuxvideo.com et où certains sortaient que FF VIII était le plus mauvais RPG de tous les temps (en ayant joué qu'aux FF).

Citation (Xeen @ dimanche 27 juillet 2014, 23:04) *
V&B est quand même relativement connu.

C'est sûr qu'à force d'en parler dans tous tes messages, on commence à le connaitre. damnerd.gif

Après je ne doute pas qu'il y ait largement plus obscur, mais ça reste une référence sur laquelle personne ici ne peut te contredire. Au final, le statut de ce genre de jeu est d'ailleurs tout aussi artificiel que le hype que tu dénonçais précédemment. Dans un cas, la masse des joueurs s'enthousiasme et encense le jeu, puis dans un second temps arrive la vague du contre-hype avec les déçus qui hurlent à la manipulation. On a l'impression qu'on se met à détester ce qu'on a adulé six mois plus tôt, alors qu'en fait, comme pour n'importe quoi, certains aiment et d'autres pas.

Dans le cas des "jeux cultes", c'est exactement l'inverse. Ils ne sont pas forcément très médiatisés, ne sortent pas partout, et se payent parfois même de sale note. Et puis une petite communauté de fans s'en empare, en fait la pub dans les milieux autorisés, et on se retrouve finalement avec une "référence" approuvé par des "spécialistes", mais auquel toujours aussi peu de monde a joué. Sauf que ça doit être bien vu qu'untel le dit et que ce mec il est super calé en RPG.
Xeen
Citation (Kayle Joriin @ lundi 28 juillet 2014, 05:49) *
Ouais. On lit plein de trucs sur le net. Cela dit, c'est marrant que toi, qui prétends savoir souvent à quoi t'attendre en commençant un jeu parce que tu as regardé des vidéos et lu des choses dessus, tu sembles reprocher à certains de trouver un jeu "merveilleux" sans y avoir joué.


Les trailers me donnent la vue d'ensemble du jeu et un premier à avis à confirmer. La confirmation ne se fait qu'une fois le jeu en main. En l’occurrence, le côté monde peu vivant ou gameplay très limité se voyait d'emblée dans les trailers. Mais il était tout à fait possible qu'il y ait des surprises. Le gameplay tient en effet la route mais c'est l'abscence totale de difficulté qui fait qu'on finit par le subir et que toutes les [bonnes] idées passent à la trappe, même cas de figure que Ninokuni DS. Il doit y avoir le fait aussi que les derniers titres que j'enchaîne sont proches du masochisme permanent. Quant à l'univers, il est pas inspiré. Je trouve que passée la ville des souris, et à l'extrême rigueur le château poisseux de la reine, il y a rien de bien mémorable. J'ai eu l'impression d'avoir déjà vu ces lieux ailleurs.


Citation (Kayle Joriin @ lundi 28 juillet 2014, 05:49) *
Le problème, apparemment, c'est surtout qu'on encense des trucs qui ne te plaisent pas.


Ce que je remarque surtout, c'est que sous prétexte qu'un RPG est attendu/hypé/localisé et/ou sous couvert d'un élément un peu prétendument old-school, il est forcément très bon ou excellent. Project X Zone, jeu répétitif à mort. Premier épisode sorti au Japon uniquement, 4/10 de moyenne à l'époque. Là, on se tape pour la suite des notes comme 14/20, 15/20. La différence entre les deux volets ? Aucune. C'est seulement que "c'est tellement cool d'avoir le jeu en Europe et puis c'est pas grave que le jeu soit chiant, on retrouve tous nos persos préférés". Parti comme cela, n'importe quelle bouse peut devenir un titre exceptionnel.

Tant mieux ceci-dit si cela convient à tout le monde et que les gens préfèrent partir du postulat qu'il n'existe aucun mauvais jeu mais des jeux faits pour tous les publics qui ont des affinités différentes. Ceci-it, il peut y avoir en effet des jeux mauvais mais funs (le dernier Splatterhouse par exemple). Et au passage, CoL est seulement le plus mauvais RPG que j'ai fait "cette année". Mais des RPGs que je considère pire que celui-là, j'en ai fait, genre Atelier Totori.

Citation (Kayle Joriin @ lundi 28 juillet 2014, 05:49) *
Après je ne doute pas qu'il y ait largement plus obscur, mais ça reste une référence sur laquelle personne ici ne peut te contredire. Au final, le statut de ce genre de jeu est d'ailleurs tout aussi artificiel que le hype que tu dénonçais précédemment. Dans un cas, la masse des joueurs s'enthousiasme et encense le jeu, puis dans un second temps arrive la vague du contre-hype avec les déçus qui hurlent à la manipulation. On a l'impression qu'on se met à détester ce qu'on a adulé six mois plus tôt, alors qu'en fait, comme pour n'importe quoi, certains aiment et d'autres pas.

Dans le cas des "jeux cultes", c'est exactement l'inverse. Ils ne sont pas forcément très médiatisés, ne sortent pas partout, et se payent parfois même de sale note. Et puis une petite communauté de fans s'en empare, en fait la pub dans les milieux autorisés, et on se retrouve finalement avec une "référence" approuvé par des "spécialistes", mais auquel toujours aussi peu de monde a joué. Sauf que ça doit être bien vu qu'untel le dit et que ce mec il est super calé en RPG.


Faut aussi être réaliste. Les jeux obscurs, ce sont souvent des jeux japs qui n'ont pas le droit à une couverture par la presse CHEZ NOUS parce que les journalistes estiment que les gens vont en avoir rien à branler. Ce n'est qu'un question d'information. Il est vrai qu'il y a des cas où il n'y a pas de com. V&B (PS2 et PSP), tout comme Tsurugi no Machi no Ihôjin, ont eu droit à de la promotion pendant 6 mois (et Tsurugi est annoncé depuis près de 4ans). Tsurugi, il n'y a que GK qui en a parlé. C'est d'ailleurs le seul site à traiter à peu près convenablement l'actu jap. JV.con traite par exemple l'acu jap sur PS3 et 3DS, pas l'actu jap sur X360 et VITA. Quand V&B est arrivé sur PS2, c'était une sortie classique, pas un jeu sortant de nulle part. A une certaine époque, les Tales of, les Megaten étaient aussi des séries obscures. Et les occidentaux qui avaient de faire les dits jeux, ils les faisaient en jap. Ils avaient pas le choix. Et puis bon, je regrette mais peut être qu'elle n'est jamais sortie en Europe, peut être que c'est artificiel, mais on ne pourra jamais enlever à une série comme Far East of Eden son statut mythique, que ce soit pour son univers, son humour, ou sa contribution dans la définition des fondamentaux du genre.
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Le gameplay tient en effet la route mais c'est l'abscence totale de difficulté qui fait qu'on finit par le subir et que toutes les [bonnes] idées passent à la trappe, même cas de figure que Ninokuni DS. Il doit y avoir le fait aussi que les derniers titres que j'enchaîne sont proches du masochisme permanent.

Bah étrangement, le jeu m'a quand même un peu résisté vers la fin. Surement parce que j'avais évité de faire trop de leveling.
J'imagine que tu l'as fait directement en difficile ?

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Quant à l'univers, il est pas inspiré. Je trouve que passée la ville des souris, et à l'extrême rigueur le château poisseux de la reine, il y a rien de bien mémorable. J'ai eu l'impression d'avoir déjà vu ces lieux ailleurs.

On a déjà tout vu ailleurs, si tu vas par là. Mais je veux bien que tu me donnes les références que te font autant déprécier le travail réalisé sur CoL, parce que personnellement, j'ai trouvé l'univers plutôt enchanteur et la DA originale. Bien différent en tout cas, de ce qu'on à l'habitude de voir dans les productions occidentales. C'est sûr qu'on classifier froidement les choses en "forêt", "montagne" et "grotte", mais ça ne rend pas hommage à la variété réelle des environnements. Après, oui, on a pas de monde de glace ou de désert, par exemple. M'enfin, ça aurait été aussi du "déjà-vu".

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Ce que je remarque surtout, c'est que sous prétexte qu'un RPG est attendu/hypé/localisé et/ou sous couvert d'un élément un peu prétendument old-school, il est forcément très bon ou excellent. Project X Zone, jeu répétitif à mort. Premier épisode sorti au Japon uniquement, 4/10 de moyenne à l'époque. Là, on se tape pour la suite des notes comme 14/20, 15/20. La différence entre les deux volets ? Aucune. C'est seulement que "c'est tellement cool d'avoir le jeu en Europe et puis c'est pas grave que le jeu soit chiant, on retrouve tous nos persos préférés". Parti comme cela, n'importe quelle bouse peut devenir un titre exceptionnel.

Tu la sors d'où ta moyenne de 4/10 aussi ? Parce que de ce que j'en vois aujourd'hui, les deux jeux tournent aux alentours de 6/10 en moyenne. En outre, si Project X Zone s'est tapé des 14 ou 15/20 à sa sortie, Namco X Capcom aussi. Pas que cela veuille dire grand chose, mais bon... Après, oui, le jeu a été étrangement overhypé, alors que le premier volet était loin d'être une référence incontestable. Sans doute parce que le J-RPG est en perte de vitesse en occident, alors on se raccroche à ce qu'on peut.

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Tant mieux ceci-dit si cela convient à tout le monde et que les gens préfèrent partir du postulat qu'il n'existe aucun mauvais jeu mais des jeux faits pour tous les publics qui ont des affinités différentes. Ceci-it, il peut y avoir en effet des jeux mauvais mais funs (le dernier Splatterhouse par exemple). Et au passage, CoL est seulement le plus mauvais RPG que j'ai fait "cette année". Mais des RPGs que je considère pire que celui-là, j'en ai fait, genre Atelier Totori.

Bien sûr, qu'il existe des mauvais jeux. Et certains de ces mauvais jeux arrivent étrangement à nous accrocher (récemment, j'ai pas exemple bien apprécié "Orcs and Men" que je qualifierais de moyen-mauvais, en étant très gentil). Mais c'est justement parce que ce genre de jeux existe qu'il faut avoir l’honnêteté intellectuelle de les différencier des "bons jeux qu'on a pas aimé" (sachant qu'il y a évidemment tout une gamme d'intermédiaires). C'est d'ailleurs l'un des trucs qui me gênent fondamentalement dans le système de notation actuel qui prétend être représentatif de la qualité d'un jeu : il y a toujours une distorsion due au fait qu'on sélectionne un minimum ses jeux, même sur les sites pro. Ils testent parfois des merdes avérées, histoire de donner le change, mais il y a quand même un biais qu'il faut réparer artificiellement en étant ponctuellement plus sévère sur tel ou tel titre.

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Faut aussi être réaliste. Les jeux obscurs, ce sont souvent des jeux japs qui n'ont pas le droit à une couverture par la presse CHEZ NOUS parce que les journalistes estiment que les gens vont en avoir rien à branler. Ce n'est qu'un question d'information. Il est vrai qu'il y a des cas où il n'y a pas de com. V&B (PS2 et PSP), tout comme Tsurugi no Machi no Ihôjin, ont eu droit à de la promotion pendant 6 mois (et Tsurugi est annoncé depuis près de 4ans). Tsurugi, il n'y a que GK qui en a parlé. C'est d'ailleurs le seul site à traiter à peu près convenablement l'actu jap. JV.con traite par exemple l'acu jap sur PS3 et 3DS, pas l'actu jap sur X360 et VITA. Quand V&B est arrivé sur PS2, c'était une sortie classique, pas un jeu sortant de nulle part. A une certaine époque, les Tales of, les Megaten étaient aussi des séries obscures. Et les occidentaux qui avaient de faire les dits jeux, ils les faisaient en jap. Ils avaient pas le choix.

C'est une question d'information, mais pas seulement. Un jeu qui a réellement du succès au Japon, ça finit par se savoir. On en a eu un bon exemple avec Xenoblade, qui a aussi été aidé par son contexte de sortie. V&B était peut-être une sortie classique, mais il ne s'est vendu qu'à environ 100 000 exemplaires. Rien d'exceptionnel donc pour un RPG PS2 et il n'est pas sorti en dehors du Japon, ce qui au regard du marché en général contribue à en faire (malheureusement sans doute) un titre obscur. Concernant la série Tales of, elle a été localisé aux US dès le second épisode. On fait pire niveau titre de niche. Par contre, en effet, les Megaten n'ont réellement acquis leur notoriété en occident qu'à partir de Nocturne. Mais elle s'est bien rattrapé, depuis.

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 12:09) *
Et puis bon, je regrette mais peut être qu'elle n'est jamais sortie en Europe, peut être que c'est artificiel, mais on ne pourra jamais enlever à une série comme Far East of Eden son statut mythique, que ce soit pour son univers, son humour, ou sa contribution dans la définition des fondamentaux du genre.

Sauf que là encore, qui lui a donné son statut mythique ? Sinon la minorité de joueurs qui a eu l'occasion d'y jouer. Attention, je ne dis pas qu'un jeu doit forcément se vendre pour être génial. Juste que le côté "culte" ou "mythique" d'un titre est justement lié au fait qu'il soit encensé par un petit nombre de personnes qui en parle beaucoup et pendant longtemps. Je dis que c'est artificiel, car au final, ce genre de jeu ne va jamais se frotter aux critiques de la majorité et reste donc un peu de la masturbation vidéoludique pour connaisseurs. C'est finalement bien l'inverse des jeux "hypés" dont tu parlais précédemment, puisque dans ce cas, le "hype" va rapidement être confirmé ou démonté par les joueurs.
Xeen
Rapidement concernant le côté peu surpris par l'univers de CoL, V&B et Seven principalement. Ninokuni DS ensuite et d'autres titres qui n'ont pas forcément un rapport avec le RPG mais qui se rapproche un peu du trip monde merveilleux/poétique/ théâtrale comme King Quest VII, Inherit the Earth ou Night of the Rabbit.

NamcoXCapcom s'est fait méchamment bashé à sa sortie par des gens comme moi qui l'ont considéré comme un T-RPG à part entière en dehors du côté trip nostalgique pour fan harcore de Coregraphix. Mais cela n'a pas duré longtemps car il fut vite repris par une partie du public qui a estimé que le côté melting-pot des univers faisait que cela n'avait aucune importance que ce soit un T-RPG de merde. Du coup, le titre jeu a eu rapidement une seconde chance et l’appréciation générale fut moins désastreuse qu'au départ. En effet, maintenant, il est plutôt bien noté, parfois même très bien. Comme quoi les fanboys...

Après, ce n'est pas parce qu'un RPG se vend bien que cela en fait une référence et/ou que c'est un bon jeu. On le saurait depuis le temps. Et malgré tout, V&B n'est pas destiné au fan de RPG lambda. Un peu comme Oreshika. Un titre comme celui-ci qui fait 100000 ventes, c'est au contraire très bien. On n'est pas sur le même registre qu'un FF.

Enfin, si je suis ton raisonnement sur le côté réf d'un jeu, alors un titre comme xenogears ne peut être qualifié de culte. Il est peut être sorti aux US mais pas en Europe. Idem, on peut donc affirmer que Shining Force III est l'un des meilleurs RPGs qui existe vu qu'en Occident, les gens n'en ont fait qu'1/3. On ne peut alors parler en tant que référence que de jeux sortant en France et qui plus est en français afin d'être accessible à tous. Ouais, ben, dans ce cas, on peut pas dire qu'il y ait beaucoup de RPGs cultes.
Timinou
Vous pouvez pas finir par MP là? nerd.gif

Sinon moi en ce moment j'suis sur Layton 6. Le changement de formule (on va où on veut et on explore plein de lieux) est bien sympa, même si ça change clairement pas grand chose au final. Dans la lignée quoi. J'aime bien biggrin.gif
Firebrand
Citation (Timinou @ lundi 28 juillet 2014, 20:48) *
Vous pouvez pas finir par MP là? nerd.gif


Je trouve au contraire qu'ils peuvent avoir des discussions intéressantes lorsqu'ils ne sont pas en train de se taper dessus. damnerd.gif
Wart
Oué enfin moi quand je fais la moitié de ça on me transfère dans le topic des débats à la con... mad.gif ( mrgreen.gif )
CooLJeDi
Moi j'aime bien, continuez damnerd.gif (c'est déjà 1000 fois plus intéressant que vos blablas sur Divinity).
Timinou
Moi j'ai l'impression que ça tourne sacrément en rond surtout. En plus c'est toujours pareils leurs débats : une fois qu'on a compris que Xeen ne pourra pas admettre qu'un jeu qu'il n'aime peut quand même être apprécié par d'autres gens, ça perd quand même de sa saveur nerd.gif
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 19:21) *
Rapidement concernant le côté peu surpris par l'univers de CoL, V&B et Seven principalement. Ninokuni DS ensuite et d'autres titres qui n'ont pas forcément un rapport avec le RPG mais qui se rapproche un peu du trip monde merveilleux/poétique/ théâtrale comme King Quest VII, Inherit the Earth ou Night of the Rabbit.

Franchement, j'ai jeté un coup d’œil à tous les titres que tu as cités. Je vois moyennement le rapport avec CoL. Sauf Night of the Rabbit, où il y a en effet une petite ressemblance en terme de DA. Mais bon...

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 19:21) *
NamcoXCapcom s'est fait méchamment bashé à sa sortie par des gens comme moi qui l'ont considéré comme un T-RPG à part entière en dehors du côté trip nostalgique pour fan harcore de Coregraphix. Mais cela n'a pas duré longtemps car il fut vite repris par une partie du public qui a estimé que le côté melting-pot des univers faisait que cela n'avait aucune importance que ce soit un T-RPG de merde. Du coup, le titre jeu a eu rapidement une seconde chance et l’appréciation générale fut moins désastreuse qu'au départ. En effet, maintenant, il est plutôt bien noté, parfois même très bien. Comme quoi les fanboys...

Bah quoi ? C'est pas toi qui est capable d'apprécier un gameplay pourri si l'univers ou la DA te plaisent ? smurf.gif

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 19:21) *
Après, ce n'est pas parce qu'un RPG se vend bien que cela en fait une référence et/ou que c'est un bon jeu. On le saurait depuis le temps. Et malgré tout, V&B n'est pas destiné au fan de RPG lambda. Un peu comme Oreshika. Un titre comme celui-ci qui fait 100000 ventes, c'est au contraire très bien. On n'est pas sur le même registre qu'un FF.

C'est juste que tes références régulières à Venus & Brave, à propos duquel encore une fois personne ne peut te contredire ici, me font m'interroger sur la réelle qualité de ces jeux de niche qui sont encensés par les "connaisseurs". Surtout quand, en parallèle, tu évoques le hype qui entourent certains jeux mainstream. Je me demande quel accueil recevraient ces fameuses références face à un public plus large. Et je ne parle pas forcément du "grand public" qui ne connaît que par Final Fantasy, mais d'un public occidental ayant une certaine culture du J-RPG, sans avoir forcément eu accès à des titres exclusivement nippons. On aurait peut-être des surprises.

Citation (Xeen @ lundi 28 juillet 2014, 19:21) *
Enfin, si je suis ton raisonnement sur le côté réf d'un jeu, alors un titre comme xenogears ne peut être qualifié de culte. Il est peut être sorti aux US mais pas en Europe. Idem, on peut donc affirmer que Shining Force III est l'un des meilleurs RPGs qui existe vu qu'en Occident, les gens n'en ont fait qu'1/3. On ne peut alors parler en tant que référence que de jeux sortant en France et qui plus est en français afin d'être accessible à tous. Ouais, ben, dans ce cas, on peut pas dire qu'il y ait beaucoup de RPGs cultes.

Je ne vois pas en quoi cela suit mon raisonnablement, mais bon... Je dis juste qu'au final, le côté "culte" d'un jeu, ça a ses limites. Surtout si c'est un jeu qui a finalement touché peu de joueurs. Xenogears, qu'il ait atteint ou non l'Europe, reste un succès critique qui a été confirmé par un succès commercial. On peut donc réellement le considérer comme une référence du genre. Quant à Shining Force III, je suis un peu mitigé sur son statut. C'est un jeu culte, oui, car justement une petite communauté de fans lui vouent une véritable admiration. Personnellement, c'est aussi un jeu qui m'a fondamentalement marqué, donc c'est une référence personnelle. Mais est-ce réellement un référence du T-RPG ? Difficile à dire, au final.

Et sinon, j'invite ceux qui couinent dans le fond à faire vivre un peu le topic au lieu de pester sur telle ou telle discussion qui ne les intéressent pas. Si les sujets abordés vous emmerdent, vous êtes libre d'initier les votres ou d'aller voir ailleurs.
CooLJeDi
Shining Force III n'est absolument pas une révolution du T-RPG, à la limite le premier oui concernant l'univers qu'il a mis en place et la simplicité de son gameplay, le III n'est qu'une amélioration du concept qui n'innove que grâce à ses 3 scénarios permettant de revivre l'aventure sous différents points de vue. Après ça reste un excellent jeu mais pas culte pour ma part.

Xenogears...je suis très mitigé aussi, j'ai globalement bien aimé la première partie mais par la suite ça part un peu dans le portanak dans mes souvenirs et d'ailleurs je ne l'ai jamais fini. Par contre Azel Panzer Dragoon j'ai déjà été plus séduit, surtout par son univers et son côté shoot-em-up RPG très sympa. Bon c'était très moche quand même techniquement à cause des limitations techniques de la Sat. Même Grandia, ce n'est pas du culte pour ma part contrairement à Lunar...Enfin bref la notion de jeu culte est totalement subjective tout comme la note sur un jeu. Des jeunes joueurs qui n'ont pas connu grand chose au JV (comme Timinou par exemple, easy damnerd.gif) jugent que FFX est un jeu culte alors que pour moi ça a été le plus mauvais FF jamais sorti, Draco ça a été la 64 sa console de prédilection alors que pour moi c'était déjà une console pour gosse et totalement inintéressante comparée à la PS1 et la Sat. Bref la notion de culte se cantonne pour Xeen peut être à la découverte de jeux peu médiatisés dont il a accès grâce à sa connaissance du japonais et qui correspondent à ses goûts plutôt ''spécifiques'', en tout cas sa passion pour Venus and Braves ne date pas d'hier, depuis 15 ans qu'il joue dessus, il en parle tous les jours nerd.gif.
Waruzu
Rahhhhhhhh les débats sans fin damnerd.gif

Euhhh sinon ben testé la béta de Destiny le temps de quelques parties la semaine dernière, sympa, sans être non plus révolutionnaire dans son système. Techniquement, idem, c'est vaste, bien fait sans pour autant donner envier de ramoner un ours des Carpates.

Le gros point positif c'est que, si comme moi vous êtes une quiche en FPS Online, c'est quand même très axé coop tongue.gif

Donax
Gods will be watching : putain c'est pas facile leo.png
Xeen
Citation (CooLJeDi @ lundi 28 juillet 2014, 23:32) *
Même Grandia, ce n'est pas du culte pour ma part contrairement à Lunar...Enfin bref la notion de jeu culte est totalement subjective tout comme la note sur un jeu... Bref la notion de culte se cantonne pour Xeen peut être à la découverte de jeux peu médiatisés dont il a accès grâce à sa connaissance du japonais et qui correspondent à ses goûts plutôt ''spécifiques'', en tout cas sa passion pour Venus and Braves ne date pas d'hier, depuis 15 ans qu'il joue dessus, il en parle tous les jours nerd.gif .


Pour moi, une réf, ça reste un jeu qui m'a marqué sur des points précis (en étant pas forcément le seul d'ailleurs mêm si on parle surtout là de joueurs imports) et pour lequel je trouve difficilement mieux depuis sur les dits points.

Grandia a marqué les esprits à l'époque parce que le système de combat était "novateur" pour du tour par tour mais surtout parce que c'était un des premiers titres, le premier peut être, à avoir admirablement mis en scène la notion de voyage initiatique. C'est vrai que des jeux avec des garçons partant à l'aventure et gagnant en maturité durant leur périple, il y en a eu avant et il y en a encore (Ninokuni par exemple), mais c'est vrai que pour Grandia, c'était très maîtrisé. Idem pour le côté un peu coloré, naïf et candide qui a tendance parfois à bien rendre lourdingue certaines productions car trop surligné. Et puis, il y avait l'univers très Jules Vernes. Cela a aussi contribué à l'engouement du titre. Pas sûr qu'avec un autre univers, cela aurait aussi bien fonctionné.

V&B est pour une partie des joueurs qui l'ont fait une réf pour sa dimension narrative théâtrale et sa dimension tragique. La direction artistique est sublime, le gameplay est solide mais ils sont issus de Seven, le premier volet. D'une certaine manière, V&B tourne autour de l'attachement qu'on éprouve pour le personnage principal, Blood, et de la façon dont il vit/subit les évènements de part sa condition d'immortel. A titre d’exemple, il faut imaginer ce que donne les souvenir de Caim de Lost Odyssey mais en plus poussé. C'est la façon dont est conté le récit qui fait que cela fonctionne. Le jeu est très bavard mais les dialogues ne sont creux comme on peut le voir souvent dans de nombreux RPGs (en gros, pas de situation où les personnages parlent pour ne rien dire). Les situations auraient trop appuyés avec un héros style "le monde est trop injusteeuuuh avec moi", cela n'aurait absolument pas marché et V&B aurait été un désastre. Il n'y a que deux jeux depuis V&B où j'ai vu une introspection réussi du héros principal : Lost Odyssey donc, puis Nier entre lpar le biais de la relation qu'entretien le héros avec Weiss.

Pour répondre à KJ, V&B aurait-il marché en Occident ? Je ne pense pas. Cela aurait été un titre probablement apprécié mais là encore par un public on va dire d'"initié". Malgré tout, le jeu est 50% T-RPG, 50% visual novel et comme je l'ai dit, il y a énormément de dialogue à lire, certains durant 1H. C'est comme oreshika 2. Là on a une partie du public qui attend le jeu parce qu'il sort en Occident et qu'en effet le premier est considéré par un certain public, dont moi, comme une réf. Le truc c'est que les gens pensent qu'il s'agit d'un RPG façon FF mais dans un univers japon féodal fantastique style Muramasa. Or, il s'agit d'un Dungeon Crawler mais avec un gameplay en effet similaire à FF. De même, le jeu n'a pas de héros à proprement parlé et le scénario est rapidement expliqué au début de l'aventure. Cela s'explique à cause du gameplay. Certains retours japonais négatifs montrent en effet que les joueurs ne connaissaient pas l'original. De ce que j'en ai vu dans les trailers (mon exemplaire étant en vadrouille), Oreshika 2 repose sur les mêmes principe que le 1 (original ou remake), sauf qu'il y a eu un gros boulot sur la DA, que le jeu est plus fluide, que les menus et interfaces sont bien plus claires...

-----------------------------------------

C'est vrai que désormais, je m'amuse à découvrir des titres peu connus, que ce soit des jeux classiques niveau gameplay ou WTF. Ma dernière trouvaille est un visual novel sorti sur PC en 2012 et qui sort fin octobre sur VITA : Dramatical Murder. L'univers m'attire bien, une espèce de mélange entre Akira, Serial Experimental Lain, TWEWY. Par contre, et cela fera plaisir à Timinou, c'est un Yaoi. Et je peux dire que les protagonnistes, qui sont tous de jeunes éphèbes de 19-23 ans font des choses très explicites et que c'est montré. Je vais certainement prendre la version VITA parce que je n'ai pas de titre Yaoi dans ma ludothèque, que celui-ci à un univers déglingué et que même assagi, j'ai de temps en temps encore des choix fous furieux.

Ah sinon, dernièrement, dans ma folie, j'ai réussi à convaincre dans mon labo trois potes possesseurs de Wii et à acheter Sukeban Sachou rena (vous vous rappelez le party game dans lequel on dirige un pauvre humain exploité à son travail par un chat). Le pire est qu'ils adorent le jeu.
Kayle Joriin
Citation (CooLJeDi @ lundi 28 juillet 2014, 23:32) *
Shining Force III n'est absolument pas une révolution du T-RPG, à la limite le premier oui concernant l'univers qu'il a mis en place et la simplicité de son gameplay, le III n'est qu'une amélioration du concept qui n'innove que grâce à ses 3 scénarios permettant de revivre l'aventure sous différents points de vue. Après ça reste un excellent jeu mais pas culte pour ma part.

En l’occurrence, personne à parlé de "révolution", juste de "jeu référence" et/ou de "jeu culte". Et à mon sens, il n'y a pas que les jeux révolutionnaires qui peuvent être qualifiés comme tels.

Quant à la notion même de "jeu culte", elle n'est pas spécialement subjective. Un jeu culte, c'est par définition un jeu auquel certains joueurs (souvent un petit nombre d'ailleurs) vouent un culte. Et c'est bien pour ça que j'émets des réserves sur ce statut et que j'essaye de faire la distinction avec le "jeu référence" dont la qualité est objectivée/légitimée par un certain succès commercial, donc un retour plus large que celui d'une petite communauté de fans. Car en effet, l'attribution du statut de jeu culte est très subjective et pas toujours garante de qualité. Pour certains, King's Field (de From Software) est une série culte, alors qu'elle s'est souvent fait pourrir par la critique.

Citation (Xeen @ mardi 29 juillet 2014, 15:17) *
Grandia a marqué les esprits à l'époque parce que le système de combat était "novateur" pour du tour par tour mais surtout parce que c'était un des premiers titres, le premier peut être, à avoir admirablement mis en scène la notion de voyage initiatique.

Il est clair que sur ce point, Grandia est assez inattaquable. Je n'ai étrangement jamais réussi à finir le jeu, car au bout d'un moment, je me lassais toujours des combats trop fréquents et de la maniabilité par franchement optimale dans les phases d'explorations. Mais il mettait en effet admirablement en scène le voyage initiatique. Et l'arrivée au Bout du Monde, outre sa portée symbolique, est de mes grands moments de RPG.

Concernant Lunar, j'ai été personnellement bien plus marqué par le deuxième épisode, auquel je trouve un charme fou. Par contre, le premier épisode (que j'ai fait après le second) m'a beaucoup moins inspiré. D'autant qu'il était très court. Après de toute manière, dans Lunar, il y a des chats volants. Donc ce sont forcément des jeux cultes. Ça me donne envie de refaire le second, d'ailleurs.

Citation (Xeen @ mardi 29 juillet 2014, 15:17) *
Pour répondre à KJ, V&B aurait-il marché en Occident ? Je ne pense pas. Cela aurait été un titre probablement apprécié mais là encore par un public on va dire d'"initié". Malgré tout, le jeu est 50% T-RPG, 50% visual novel et comme je l'ai dit, il y a énormément de dialogue à lire, certains durant 1H.

Au moins les initiés ne parlant pas japonais aurait pu se faire une idée. Moi, ce qui me dérange avec ce genre de jeu, c'est qu'encore une fois, sa notoriété s'est construite dans un cadre assez fermé. J'ai l'impression qu'il n'a pas connu l'épreuve du feu. Ce n'est pas un jeu sur lequel il peut y avoir débat, car finalement, seuls ceux qui le citent comme une référence y ont joué.

Citation (Xeen @ mardi 29 juillet 2014, 15:17) *
C'est vrai que désormais, je m'amuse à découvrir des titres peu connus, que ce soit des jeux classiques niveau gameplay ou WTF. Ma dernière trouvaille est un visual novel sorti sur PC en 2012 et qui sort fin octobre sur VITA : Dramatical Murder. L'univers m'attire bien, une espèce de mélange entre Akira, Serial Experimental Lain, TWEWY. Par contre, et cela fera plaisir à Timinou, c'est un Yaoi. Et je peux dire que les protagonnistes, qui sont tous de jeunes éphèbes de 19-23 ans font des choses très explicites et que c'est montré. Je vais certainement prendre la version VITA parce que je n'ai pas de titre Yaoi dans ma ludothèque, que celui-ci à un univers déglingué et que même assagi, j'ai de temps en temps encore des choix fous furieux.

Ça me rappelle que Akiba's Trip 2, le truc dont tu nous avais parlé il y a longtemps sur Vita, s'est fait défoncé par GK. J'ai pensé à toi en lisant le test.
Firebrand
Citation (Xeen @ mardi 29 juillet 2014, 15:17) *
Ah sinon, dernièrement, dans ma folie, j'ai réussi à convaincre dans mon labo trois potes possesseurs de Wii et à acheter Sukeban Sachou rena (vous vous rappelez le party game dans lequel on dirige un pauvre humain exploité à son travail par un chat). Le pire est qu'ils adorent le jeu.


Attends, ce n'est pas le jeu qui avait été considéré comme le plus mal vendu sur Wii? mrgreen.gif Si je ne me trompe pas, ça semblait être un titre complètement déglingos codé sous acide. J'aurais bien mis la main de dessus s'il était sorti en Europe pour le délire. damnerd.gif

Petite recherche: c'est visiblement bien celui auquel je pensais: http://www.jeuxvideo.com/news/2009/0003922...eu-wii.htm#news
Xeen
KJ >> Akiba's Trip 2 est une bouse. J'aurais pas foutu plus (ou 4/10 en étant très gentil). Le premier sur PSP était un petit jeu sympa sans plus mais il avait des idées marrantes. Là, le 2 est une régression dans tous les sens. Il est moins humoristique, le scénario est chiant (moi-même, j'ai zappé les dialogues à de nombreux moments), les persos moins attachants.

Même le gameplay est moins bon. A la base, récupérer les fringues des ennemis, c'était du loot dans le premier. Il y avait énormément de fringues, le rapport entre points d'attaque et de défense était suffisamment bien pensé entre fringues pour permettre d’abhorrer plein de looks. Dans le 2, c'est tellement disproportionné qu'au final, il n'y a que 3 tenues de vraiment utiles. De même, les capacités qu'avait le héros, en étant devenu une espèce de vampire, genre mordre les passants en plein rue, ont disparu. Histoire d'en rajouter une couche, la maniabilité est plus approximative et il y a davantage de probs de caméra que dans le premier.

Donc, oui, j'ai été vraiment déçu par ce second volet.

En plus, GK l'a testé sur PS4. Sur VITA, le jeu est pas désagréable à regarder mais il n'y a pas non plus de quoi crier au génie. Alors sur PS4...

Par contre, pour les nombreux loadings, il y a une explication (jai pas forcément lu tout le test) : c'est de la pub. Tu as de la pub pour diverses boutiques présentes sur Akihabara, les mangas ou animé publiés/diffusés à la sortie du jeu. In-game, tu as des écrans montrant les trailers de LoH Sen no Kiseki, Disgaea IV, Conception II ou encore Mind 0. Tu as ausi des extraits d'un concert d'une idol.

---------------------------

Firebrand >> Le pire, c'est que SSR n'est pas mauvais. Les mini-jeux tiennent la route et ont une bonne jouabilité, les situations dans l'histoire sont bien WTF (et avec des situations rappelant aux possesseurs de chat leur statut de masseur, d'ouvreur de conserve/sachet et de ramasseur de crotte). Et les chats sont très bien modélisés. Pour se marrer et se faire un délire en soirée entre potes, c'est un bon titre. C'est un peu comme les jeux style Techno Kitten ou Goat Simulator, là, faut pas aller chercher plus loin que la franche déconnade.
CooLJeDi
Bizarre que tu n'aies pas fait le test sur ND, avec Kizuna ça aurait fait 2 belles exclues sur le Web français damnerd.gif
Xeen
A l'époque où j'étais sur ND, je n'avais pas acheté le jeu. J'avais des titres en parallèle que j'attendais. Et quand après avoir quitté le site, je me suis enfin décidé à l'acheter, ma Wii jap a lâché. Et je ne l'ai pas pris.

En fait, l'achat du 1er des 3 exemplaires de SSR s'est fait sur un délire au cours d'une soirée. J'ai montré la vidéo du jeu à mes 3 collègues et cela les a fait bien marré. Pas au point d'acheter le jeu mais je leur ai dit que si cela leur posait un problème, je le finançais moi-même. Un d'eux a finalement pris la décision de le prendre au risque que ce ne soit pas forcément terrible. Une fois réceptionné, on l'a testé, on a adoré, et mes deux autres collègues ont aussi acheté le jeu. A titre personnel, je n'ai donc pas d'exemplaire du jeu. Peut être que j'en achèterai un mais bon, c'est con, je ne pourrai pas le faire tourner à moins de reprendre une Wii.

Du coup, j'ai fait SSR au fil des soirées qu'on a organisé en ayant ma propre sauvegarde. On a même organisé une soirée avec d'autres personnes avec ce titre tournant en fond.

Ce qui est amusant, c'est que le jeu attire certains de mes collègues qui ne sont pas forcément de gros fans de JVs et à qui par exemple, un Mario Party ne parle pas forcément plus que cela. Comme on a là un jeu avec concept de base totallement WTF, ils ont adhéré direct. A ouaip, et comme les chats sont plutôt mignons, cela à plu beaucoup aux filles.
Kayle Joriin
Sinon, après avoir fini Divinity Origal Sin (le GOTY 2014) avec plus de 180 heures au compteur, et après avoir achevé ma partie de Child of Light, je profite des vacances pour faire tourner ma petite Vita avec le très sympa Ys : Memories of Celceta. C'est dynamique, plus stratégique que je ne l'aurais pensé (surtout en mode Nightmare), et l'histoire, bien que très classique, reste agréable à suivre. Techniquement, c'est de la PSP+, mais ça passe. Bonne pioche !
Draco
Je viens de passer 5/6 heures sur Sacred 3 (Xbox 360), qui n'a plus rien d'un Action/RPG mais qui sombre totalement dans le beat'em all ! Bon après s'est assumé totalement... à noter que c'est graphiquement très très pauvre, l'histoire est pourrave mais c'est très fun si vous ovulez jouer à deux ! En mode coop le jeu vaut le coup, c'est un bon défouloir, en solo je serais plus mesuré ! mrgreen.gif
Wart
C'est très fun si vous ovulez? Cool comme concept, enfin un jeu réservé à ces dames... smurf.gif
Firebrand
ptdr.gif
Draco
Alors file te l'acheter hibouc.gif
Wart
Encore faudrait-il que j'ovule présentement. Non parce que moi je ne me lance dans un jeu que si je peux m'y investir à fond et en tirer le maximum, hein... leo.png
Draco
De toute façon t'as rien dans les couilles, pas de risque d'ovuler qui que ce soit cool.gif

Pour revenir à Sacred 3, des gens dans l’assistance l'ont achetés ?
Firebrand
Vu que les tests du jeu ne risquent pas de faire ovuler qui que ce soit non plus... smurf.gif
=> http://www.jeuxvideo.fr/jeux/sacred-3/prev...t-sacred-3.html
Wart
T'es mon poète préféré Draco! aime2.gif smile.gif aime2.gif

Bon sinon mon jeu du moment c'est Siesta Fiesta, un petit casse-briques pas cher (5€) et bien chouette de l'eshop 3DS. L'ambiance festive à base de pinatas à exploser en une multitude de confettis et de musiques aussi rythmées que festives confèrent au titre un côté un côté très sympa. Prudence cependant, obtenir une médaille d'or dans chaque niveau demande énormément de maitrise de la balle, du lit qui sert à la faire rebondir et des trajectoires qui découlent de ces deux éléments. Les niveaux se déroulent le plus souvent en scrolling horizontal, ce qui force à agir vite pour ne pas laisser passer une bonne occasion de marquer des points. Heureusement, de nouveaux éléments interviennent régulièrement (canons, blocs enflammés qui brûlent les blocs dans une direction précise, etc.), de même que des niveaux un peu particuliers, comme les niveaux en écrans fixes à nettoyer le plus vite possibles, ceux où le lit est remplacé par un canon, et même des niveaux boss extrêmement bien pensés, même si relativement faciles tant que l'on ne vise pas, encore une fois, une médaille d'or. Bref Siesta Fiesta est un bon petit casse-briques qui ne renouvelle peut-être pas le genre mais le rafraichit de fort belle manière. (4/5)

Je suis aussi sur Chibi Robot : Lest's Go Photo, sur lequel je ne m'exprimerais pas encore de manière définitive, étant donné que je n'en suis pas encore à un stade assez avancé, mais je le trouve plaisant (à condition d'y jouer par petite dose). En plus, je le trouve assez joli, contrairement à ce qui est dit dans le test ND, que je trouve assez assassin pour le coup. M'enfin bon, à confirmer sur la durée. (3/5 provisoire)

Et enfin je flâne toujours sur Tomodachi Life à mes heures perdues. C'est dingue comme ce jeu peut être limité et répétitif (en plus d'être purement ludiquement faible) et pourtant si addictif. Je ne me lasse pas d'aller voir mon moi virtuel vivre sa petite vie et de le gâter. Bon après, j'ai bien conscience que si j'avais un bon gros (ou un gros bon) jeu à me mettre sous la dent, Tomodachi serait relégué au second plan. Mais en cette période de vache maigre, et d'été, il tombe à point nommé! (4/5)
Draco
D'ailleurs on va faire le test de Siesta Fiesta prochainement mais ca donne un bon premier aperçu de ce jeu dispo sur l'eShop smile.gif

Firebrand t'as pas pire que JV.fr comme source ? hibouc.gif Bon ceci dit mettre dans les + les graphismes... mmhhh mario.gif mario.gif après on est loin d'un Sacred, c'est clair mais je le redis, à deux c'est fun si on veut se défouler mais pas plus !
Firebrand
On peut aller voir sur GameBlague si tu veux. smurf.gif
Ou alors, fais le test toi-même histoire qu'on fasse péter le Canard WC. damnerd.gif


Tomodachi, c'est vraiment sympa si on a quelques minutes à tuer. smile.gif C'est con, mais ça fait son charme. Maintenant, c'est sûr que ça vole pas haut.
Donax
Je me suis remis à Dark Souls et je suis au passage où on doit traverser des foutus égout empoisonnés avec des sortes de sansues. Je suis mort comme un con à chercher l'endroit où il fallait aller car comme par hasard l'endroit est méga sombre et je me tape aussi des reflets de fous sur mon écran qui aident pas. grrr.gif
Waruzu
Hop récupéré oddworld new and tasty HD sur Ps4. Je l'avais pas fait à l'époque, juste une demo une paire de fois donc j'ai craqué et je suis pas mécontent du bestiau. Passer du precalc à la troidé hachedai de qualité que les devs nous "offrent" pour la modique somme de 20 euros boules c est ma foi fort sympathique et c'est vraiment plaisant à jouer. Après pour ceux qui l'ont fait à l'époque je ne m'avancerai pas à dire si ça vaut son prix ou pas. Dans tous les cas, le boulot est assez énorme quand on voit le rendu des décors en 3d par rapport au pré calculé d'autrefois. Plus qu'un simple portage HD.
Draco
Dès qu'il sera dispo sur l'eSHop je le prendrais, moi aussi je n'avais fait que la démo du jeu à l'époque, donc franchement dès qu'il débarque il sera à moi ! Faudrait que je vérifie si le Xbox Lie ne bug plus d'ailleurs damnerd.gif
Koobiac
Citation (Donax @ dimanche 03 ao?t 2014, 13:23) *
Je me suis remis à Dark Souls et je suis au passage où on doit traverser des foutus égout empoisonnés avec des sortes de sansues. Je suis mort comme un con à chercher l'endroit où il fallait aller car comme par hasard l'endroit est méga sombre et je me tape aussi des reflets de fous sur mon écran qui aident pas. grrr.gif


Je ne me rapelle pas avoir lutter particulièrement dans cette partie pourtant huh.gif
Par contre un bon gros boss t'attend qui peut être soit très difficile soit horrible, tu me raconteras smurf.gif
La prochaine partie du jeu a par contre été la plus éprouvante pour moi grrr.gif
Waruzu
Citation (Draco @ lundi 04 ao?t 2014, 18:18) *
Dès qu'il sera dispo sur l'eSHop je le prendrais, moi aussi je n'avais fait que la démo du jeu à l'époque, donc franchement dès qu'il débarque il sera à moi ! Faudrait que je vérifie si le Xbox Lie ne bug plus d'ailleurs damnerd.gif


mrgreen.gif tiens, c'est étonnant ça. Tu sais qu'avec l'âge tu te bonifies vraiment mon Dracouillet aime2.gif
Draco
C'est ce que me disais ta femme l'autre jour nerd.gif nerd.gif nerd.gif
Zegema
Chrono Trigger: Non mais ça va l'orgie de boss à la fin, on a le temps de se remettre ou tu veux absolument foutre 3 fois plus de tours au dernier boss qu'à mes propres persos? Ça va aller? J'ai le temps de placer une attaque? Putain je viens de perdre une heure pour buter sur le dernier avec ses priorités abominables sur tous les soins que tu lances. Et si t'as deux persos HS, et que t'essayes de lancer du MP + HP max, ben tu peux te carrer gentiment la bite dans l'oreille parce que ça passera pas, t'auras pas le temps, va te faire mettre.

Demain, c'est Gran Turismo 6, rien à branler taz.gif
Waruzu
Citation (Draco @ mardi 05 ao?t 2014, 21:17) *
C'est ce que me disais ta femme l'autre jour nerd.gif nerd.gif nerd.gif


Merde, elle m'en a pas parlé cette cochonnette mrgreen.gif

@zeg: oué, eu la même réaction que toi quand je l'ai fait y a pas longtemps en arrière... Résultat des courses, je l'ai tripé comme un âne tout le long mais je l'ai jamais fini, trop chiant ptdr.gif Ca crève le coeur, ils ont abused.
Kayle Joriin
Citation (Zegema @ mercredi 06 ao?t 2014, 00:11) *
Chrono Trigger: Non mais ça va l'orgie de boss à la fin, on a le temps de se remettre ou tu veux absolument foutre 3 fois plus de tours au dernier boss qu'à mes propres persos? Ça va aller? J'ai le temps de placer une attaque? Putain je viens de perdre une heure pour buter sur le dernier avec ses priorités abominables sur tous les soins que tu lances. Et si t'as deux persos HS, et que t'essayes de lancer du MP + HP max, ben tu peux te carrer gentiment la bite dans l'oreille parce que ça passera pas, t'auras pas le temps, va te faire mettre.

Casual ! nerd.gif
Kayle Joriin
Dernier boss sur Ys : Memories of Celceta après plus de 50h de jeu, mais je vais avoir besoin de faire un peu de leveling car en mode Nightmare les boss sont loin d'être évidents. Très agréablement surpris en tout cas par ce nouveau volet, alors que j'étais un peu sceptique sur la série après The Ark of Napishtim. C'est très dynamique, mais la stratégie n'est pas oubliée avec la nécessité d'alterner régulièrement entre les différents persos. Et mine de rien, il y a pas mal de choses à faire. Les 25h annoncées ont été largement dépassées.
Xeen
Ca, c'est parce que tu joues en nightmare. En normal, le jeu se plie effectivement en 25H.

Sinon, voilà, enfin reçu Ore no Shikabane o Koete Yuke 2 (Oreshika Tainted bloodlines por l'Occident), le jeu qui m'aura fait prendre la décision d'acheter une VITA voilà deux ans.Je n'ai passé qu'une heure dessus et je le trouve magnifique. En même temps, c'est normal, La DA est de toute beauté (cel-shadding façon estampe japaonaise, bestiaire issu de la mythologie, donjons classieux, belle BO) et le gameplay est à l'identique celui du premier volet sorti en 1999 (en plus dynamique partie exploration et combat). Donc, pas de surprise en soi pour moi. Comme le gameplay est partculier, pour savoir du coup si c'est un jeu à faire ou pas, faudra attendre les tests et les retours des joueurs occidentaux.

Autrement, fait un peu de retro façon Xeen avec Alan Wake et Shadows of the Damned. Alan Wake, belle réalisation, belle mise en scène, bon scénario, très belle BO (les chansons qu'on entend à la radio et à la fin de chaque chapitre). Pas convaincu par contre par le gameplay. Certes, c'est du survival-horror mais c'est ultra linéaire. Même avec ne réalisation totallement à la ramasse, je préfère Deadly Premonition à AW pour lequel il y a la dimension jeu daventure à la Shenmue en plus. Quant à SotD, je me demande comment j'ai pu passé à l'époque à côté. Certes, c'est du TPS tout con mais avec une ambiance film d'horreur mexicain (ça me rapelle un peu les films de Robert Rodriguez). D'ailleurs, pas mal de référence à des films d'horreur connus (dont un niveau quasiement consacré à Evil Dead). Bien gore, bien déjanté avec énormément d'humour (l'acolyte du héros, Johnson, me bien fait marrer). Après, c'est sûr, il faut aimer les productions Suda 51 et comme d'hab, le jeu est ultra court (6H en moyenne). Pour moi, le titre a une bonne replay avlue. Un peu comme le dernier Splatterhouse ou Lollipop Chainsaw, pas de grands jeux mais assez fun pour qu'on y revienne de temps en temps. Par contre, quand je vois SotD ou LC, je me dis que Killer is Dead est quand même à la ramasse pour une production Suda 51.


Kayle Joriin
Citation (Xeen @ mardi 12 ao?t 2014, 19:06) *
Ca, c'est parce que tu joues en nightmare. En normal, le jeu se plie effectivement en 25H.

Oui, enfin hormis quelques boss et passages qui demandent un peu de leveling (ou de prudence), le mode Nightmare n'a rien de fondamentalement compliqué. C'est surtout que je cherche à finir le jeu à 100 %.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.