Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Vos jeux du moment
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Jeux Vidéo
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106
Wart
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 12 septembre 2013, 14:43) *
Soit dit en passant, Etrian Odyssey IV est hyper addictif. Il arrive même à me faire lâcher de Wind Waker HD (que je dois pourtant vite tester).


Rah, je viendrais faire mon rapport quand j'aurais le temps, mais oui, il est aussi hyper addictif. Plein de petits défauts mais qui ne pèsent pas bien lourd dans la balance au final... Et en plus, comme les précédants, la durée de vie a l'air carrément à la hauteur (une cinquantaine d'heures de jeu avant le boss du troisième donjon, sans farmer mais en inspectant tout minutieusement, respect).
CooLJeDi
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 12 septembre 2013, 14:43) *
Soit dit en passant, Etrian Odyssey IV est hyper addictif. Il arrive même à me faire lâcher de Wind Waker HD (que je dois pourtant vite tester).

Salope damnerd.gif , alors tes premières impressions ?
Xeen
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 12 septembre 2013, 12:33) *
Après, je n'ai pas fait Ninokuni, Wind of Nostalgia ou Radiant Histaria, mais en revanche, en ce qui concerne FF 4HOL, les combats étaient infiniment plus passionnants que ceux de ST. Et ils n'étaient clairement pas si faciles.


4HOL, il y avait diverses astuces pour rendre la difficulté totallement inexistante. La première, ne jamais vendre son équipement de façon à avoir toujours des armes et armures en regard de l'élément auquel étaient associés les boss/monstres. Après, il suffisait que tu fasses une équipe mage noir/ Mage blanc/élémentaliste (ensuite, un perso style chevalier noir), et tu devenais invulnérable car tu absorbais les sorts lancés par les ennemis. Du coup, tu te prenais 1HP de dégats à chaque attaque, monstre de base comme boss. Le seul boss chiant avec cette technique, c'était Asmodeus car il lançait des sorts affectant ta condition.
Onizuka 452
QUOTE(Kayle Joriin @ jeudi 12 septembre 2013, 14:43) *
Soit dit en passant, Etrian Odyssey IV est hyper addictif. Il arrive même à me faire lâcher de Wind Waker HD (que je dois pourtant vite tester).



Espèce de sale petit... grrr.gif

Même questions que CJ, p'tites impressions vite fait? (sans spoil smurf.gif )
CooLJeDi
Tu n'as jamais joué à WW ? hibouc.gif Non mais allo quoi.
Onizuka 452
QUOTE(CooLJeDi @ jeudi 12 septembre 2013, 20:57) *
Tu n'as jamais joué à WW ? hibouc.gif Non mais allo quoi.



Humour humour je précise
http://www.youtube.com/watch?v=QqtrQKArgaU

Evidemment que j'lai fait WW. D'ailleurs le seul Zelda que je n'ai pas fait c'est Four Sword Adventures.
Kayle Joriin
Citation (CooLJeDi @ jeudi 12 septembre 2013, 18:13) *
Citation (Kayle Joriin @ jeudi 12 septembre 2013, 14:43) *
Soit dit en passant, Etrian Odyssey IV est hyper addictif. Il arrive même à me faire lâcher de Wind Waker HD (que je dois pourtant vite tester).

Salope , alors tes premières impressions ?

Je ne peux pas en dire plus pour le moment (il y a embargo), mais le test arrivera bientôt. Je me suis d'ailleurs retenu d'intervenir sur l'un des topics actu pour cette raison.

De toute manière, je pense que tout le monde sait plus ou moins à quoi s'attendre avec ce remake.

Par contre, je me rend compte que j'avais finalement peu joué à l'épisode GC. Je m'étais arrêté à l'île des forêts et du coup, j'ai vraiment redécouvert le jeu sur Wii U.
CooLJeDi
Et bien dans ce cas tu risques de découvrir un grand jeu car dans mes souvenirs le jeu est très bon jusqu'à la quête de la Triforce dans laquelle je m'étais aidée d'une soluce sur le net pour avancer, du coup je l'avais rapidement enchaînée.
Kayle Joriin
Soit dit en passant, la quête de la triforce a largement été simplifiée dans cette version HD. Ça, c'est un truc qui a déjà été révélé durant la promo du jeu, donc je peux en parler sans problème. Désormais, cinq fragments peuvent être obtenus directement sur terre, alors que les trois derniers demandent de récupérer une carte, comme dans l'épisode original.

Je ne suis pas sûr de réellement comprendre l'intérêt de ce changement, mais bon...
Donax
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.
mikeztarp
D'ailleurs ils ont refait l'erreur avec SS, où les voyages à dos de dodo sont un peu chiants mais heureusement, souvent courts.
Donax
Dans SS j'ai trouve ca encore plus chiant car on ne faisait vraiment que retourner jusqu'a 3 fois dans les memes environements et c'etait galere quand on se plantait d'endroit a visiter, il fallait remonter dans le ciel et redescendre avec des loadings a chaque fois. Ca devait etre il me semble le Zelda avec le plus grand nombre de loading.
Timinou
Citation (Donax @ vendredi 13 septembre 2013, 10:24) *
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.


Je crois que c'est surtout qu'à chaque fois il fallait voir Tingle, qui te traduisait les cartes une par une (et pour un prix ouf, et même si t'avais pas de mal à trouver les rubis il fallait pour le coup encore plus explorer et donc faire encore plus de détours pour avoir les thunes).

Moi, j'aimais bien...
Xeen
Citation (Donax @ vendredi 13 septembre 2013, 10:24) *
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.


Même en ayant essayer cet épisode par pur masochisme, j'ai abandonné à cet endroit. J'ai eu beau mettre en musique derrière de L'Irish Rover ou du Renaud, cela n'a clairement pas rendu cette phase plus intéressante pour autant. Déjà qu'avant cela, le jeu n'est pas non plus passionnant. L problème de Wind Wkaer, c'est que le monde est inintéressant. A part une ville centrale, le village du héros et les endroits où il y a les donjons, il y a que dalle à explorer hormis des petites îles à la con pour trouver des cœurs. Comme une majorité d'épisode de cette série, l'univers manque cruellement de vie.
Timinou
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 12:06) *
Citation (Donax @ vendredi 13 septembre 2013, 10:24) *
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.


Même en ayant essayer cet épisode par pur masochisme, j'ai abandonné à cet endroit. J'ai eu beau mettre en musique derrière de L'Irish Rover ou du Renaud, cela n'a clairement pas rendu cette phase plus intéressante pour autant. Déjà qu'avant cela, le jeu n'est pas non plus passionnant. L problème de Wind Wkaer, c'est que le monde est inintéressant. A part une ville centrale, le village du héros et les endroits où il y a les donjons, il y a que dalle à explorer hormis des petites îles à la con pour trouver des cœurs. Comme une majorité d'épisode de cette série, l'univers manque cruellement de vie.



En même temps, c'est un monde inondé où seuls quelques personnes vivant en hauteur ont survécu... (Et où, avec la montée des eaux, le peuple aquatique est devenu un peuple volant damnerd.gif )
Xeen
Citation (Timinou @ samedi 14 septembre 2013, 12:21) *
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 12:06) *
Citation (Donax @ vendredi 13 septembre 2013, 10:24) *
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.


Même en ayant essayer cet épisode par pur masochisme, j'ai abandonné à cet endroit. J'ai eu beau mettre en musique derrière de L'Irish Rover ou du Renaud, cela n'a clairement pas rendu cette phase plus intéressante pour autant. Déjà qu'avant cela, le jeu n'est pas non plus passionnant. L problème de Wind Wkaer, c'est que le monde est inintéressant. A part une ville centrale, le village du héros et les endroits où il y a les donjons, il y a que dalle à explorer hormis des petites îles à la con pour trouver des cœurs. Comme une majorité d'épisode de cette série, l'univers manque cruellement de vie.


En même temps, c'est un monde inondé où seuls quelques personnes vivant en hauteur ont survécu... (Et où, avec la montée des eaux, le peuple aquatique est devenu un peuple volant damnerd.gif )


C'est en effet le pitch de l'histoire mais c'est pas non plus une raison pour créer deux villages pourris (il peut quand même pas y avoir qu'une dizaine de pécores qui a survécu au dit cataclysme, d'autant qu'en plus, le "monde de Wind Waker" n’est qu'un royaume). En plus, c'est aussi la configuration de TP (le village où vit le héros, la capitale), celle d'ALTTP (la maison de Link, un "village avec 3-4 maisons où on ne fait que kicker des poules, le château)... Ceci dit, pour le tout premier Zelda, c'est pire, il n'y a que Link, et quelques marchands pourris. Il y a même pas une seule bâtisse.
Timinou
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 12:41) *
Citation (Timinou @ samedi 14 septembre 2013, 12:21) *
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 12:06) *
Citation (Donax @ vendredi 13 septembre 2013, 10:24) *
C'est parce que ca gavait les gens apparemment de parcourir les oceans pour recuperer les bouts de triforce.


Même en ayant essayer cet épisode par pur masochisme, j'ai abandonné à cet endroit. J'ai eu beau mettre en musique derrière de L'Irish Rover ou du Renaud, cela n'a clairement pas rendu cette phase plus intéressante pour autant. Déjà qu'avant cela, le jeu n'est pas non plus passionnant. L problème de Wind Wkaer, c'est que le monde est inintéressant. A part une ville centrale, le village du héros et les endroits où il y a les donjons, il y a que dalle à explorer hormis des petites îles à la con pour trouver des cœurs. Comme une majorité d'épisode de cette série, l'univers manque cruellement de vie.


En même temps, c'est un monde inondé où seuls quelques personnes vivant en hauteur ont survécu... (Et où, avec la montée des eaux, le peuple aquatique est devenu un peuple volant damnerd.gif )


C'est en effet le pitch de l'histoire mais c'est pas non plus une raison pour créer deux villages pourris (il peut quand même pas y avoir qu'une dizaine de pécores qui a survécu au dit cataclysme, d'autant qu'en plus, le "monde de Wind Waker" n’est qu'un royaume). En plus, c'est aussi la configuration de TP (le village où vit le héros, la capitale), celle d'ALTTP (la maison de Link, un "village avec 3-4 maisons où on ne fait que kicker des poules, le château)... Ceci dit, pour le tout premier Zelda, c'est pire, il n'y a que Link, et quelques marchands pourris. Il y a même pas une seule bâtisse.


Mais si autant dans TP ou ALTTP je trouve ça difficilement excusable, dans TWW c'est pas choquant, puisque c'est normal...

Et vu que dans TWW c'est le monde d'OoT (qui était déjà peu peuplé) inondé, c'est pas vraiment choquant qu'il y ait si peu de monde non? nerd.gif
Xeen
Citation (Timinou @ samedi 14 septembre 2013, 13:06) *
Mais si autant dans TP ou ALTTP je trouve ça difficilement excusable, dans TWW c'est pas choquant, puisque c'est normal...

Et vu que dans TWW c'est le monde d'OoT (qui était déjà peu peuplé) inondé, c'est pas vraiment choquant qu'il y ait si peu de monde non? nerd.gif


OoT, je l'ai pas fait. Après, je ne sais pas, OoT, la populace s'est aussi pris un grand cataclysme dans la gueule ? Non parce que démographiquement, Hyrule, c'est la cata. A la fin, il ne va rester plus personne (enfin, si, il restera toujours 10 gugusses quand même pour les besoin de l'épisode). Remarque, peut être que le jour où on aura un Link qui se retrouve seul au monde avec Zelda, il va peut être se passer quelque chose.
Timinou
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 13:26) *
Citation (Timinou @ samedi 14 septembre 2013, 13:06) *
Mais si autant dans TP ou ALTTP je trouve ça difficilement excusable, dans TWW c'est pas choquant, puisque c'est normal...

Et vu que dans TWW c'est le monde d'OoT (qui était déjà peu peuplé) inondé, c'est pas vraiment choquant qu'il y ait si peu de monde non? nerd.gif


OoT, je l'ai pas fait. Après, je ne sais pas, OoT, la populace s'est aussi pris un grand cataclysme dans la gueule ? Non parce que démographiquement, Hyrule, c'est la cata. A la fin, il ne va rester plus personne (enfin, si, il restera toujours 10 gugusses quand même pour les besoin de l'épisode). Remarque, peut être que le jour où on aura un Link qui se retrouve seul au monde avec Zelda, il va peut être se passer quelque chose.


OoT non, pas de cataclysme nerd.gif Mais y'a le village de Kokiris, le village des Gorons, celui des Zoras et celui des Gerudos, ainsi que deux villes humaines. Dans chaque village y'a quoi... plus ou moins une vingtaine de personnages? Mais c'était "excusable" sur 64 on va dire.

Et du coup, dans TWW : Les Kokiris se sont transformés en Korogus, les Zoras en Piafs (je comprendrais jamais...), les Gerudos ont disparues, et y'a un Goron qui se balade d'île en île... Avec deux villages humains encore, peuplés d'une façon assez similaire à ceux d'OoT.

Non, c'est pas choquant nerd.gif
Kayle Joriin
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 13:26) *
Non parce que démographiquement, Hyrule, c'est la cata. A la fin, il ne va rester plus personne (enfin, si, il restera toujours 10 gugusses quand même pour les besoin de l'épisode).

C'est quand même de la sacrée mauvaise fois de reprocher ça à un Zelda (dont l'objectif n'a jamais été de proposer un univers "réaliste"), alors que la grande majorité des titres qui se targuent de présenter des univers relativement vastes et ouverts (notamment les RPG) ont grosso modo le même problème. La "démographie" y est presque toujours ridicule et la population y frôle la consanguinité.

Dans le même ordre d'idée, on pourrait reprocher le nombre souvent peu élevé d'enfants dans ce genre de jeux (bonjour le renouvellement démographique), le fait qu'on puisse rentrer dans la plupart des logements pour y chourer ce qu'on veut, ou encore le penchant du moindre péquenaud à discuter avec un total inconnu pour lui confier des quête à la noix.
Timinou
Citation (Kayle Joriin @ samedi 14 septembre 2013, 19:03) *
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 13:26) *
Non parce que démographiquement, Hyrule, c'est la cata. A la fin, il ne va rester plus personne (enfin, si, il restera toujours 10 gugusses quand même pour les besoin de l'épisode).

C'est quand même de la sacrée mauvaise fois de reprocher ça à un Zelda (dont l'objectif n'a jamais été de proposer un univers "réaliste"), alors que la grande majorité des titres qui se targuent de présenter des univers relativement vastes et ouverts (notamment les RPG) ont grosso modo le même problème. La "démographie" y est presque toujours ridicule et la population y frôle la consanguinité.

Dans le même ordre d'idée, on pourrait reprocher le nombre souvent peu élevé d'enfants dans ce genre de jeux (bonjour le renouvellement démographique), le fait qu'on puisse rentrer dans la plupart des logements pour y chourer ce qu'on veut, ou encore le penchant du moindre péquenaud à discuter avec un total inconnu pour lui confier des quête à la noix.


Celà dit, y'a pas mal de gamins dans Zelda TWW justement nerd.gif
Xeen
Le problème de Zelda, c'est que tu ne sais pas, contrairement aux autres RPGs, si justement la populace n'est qu'une portion de cette dernière (non modélisation entière de la ville dû aux limitations techniques ou non intérêt de la modéliser dans sa globalité, seulement ses quartiers importants) ou son intégralité.

Cela a été une question que je me suis posé sur cette série depuis le 2 sur NES où là, tu avais plein de cités (même si elles n'étaient modélisés que par 3-4 baraques pour cause de limitation technique) et une carte immense. Du coup, la sensation d'évoluer concrètement dans un vrai royaume. Dans TP, à part la ville de Link et la capitale, on a deux villes abandonnées, on ne voit rien des infrastructure des gorons, on ne sait pas si les hommes poisson ont une cité vu qu'on voit seulement une salle du conseil. Et pareil, pas de populace dans les environnements hostiles comme le désert et la montagne (à part le Yéti), chose qu'on voit dans n'importe quel RPG. Du coup, pour un royaume, cela fait quand même cheap.

Bon, de toute manière, il est normal qu'il y ait de grosse différence entre le volet 2 et les autres vu que c'était un vrai RPG. Mais oui, les gens en ont rien à foutre du côté réaliste dans un Zelda. Au contraire, cela les perturberait (c'était d'ailleurs un argument avancé pour le 2 à l'époque). A la limite, tu ferais un épisode uniquement avec les donjons et sans rien autour que cela pourrait parfaitement convenir.
Timinou
Citation (Xeen @ samedi 14 septembre 2013, 19:54) *
Le problème de Zelda, c'est que tu ne sais pas, contrairement aux autres RPGs, si justement la populace n'est qu'une portion de cette dernière (non modélisation entière de la ville dû aux limitations techniques ou non intérêt de la modéliser dans sa globalité, seulement ses quartiers importants) ou son intégralité.

Cela a été une question que je me suis posé sur cette série depuis le 2 sur NES où là, tu avais plein de cités (même si elles n'étaient modélisés que par 3-4 baraques pour cause de limitation technique) et une carte immense. Du coup, la sensation d'évoluer concrètement dans un vrai royaume. Dans TP, à part la ville de Link et la capitale, on a deux villes abandonnées, on ne voit rien des infrastructure des gorons, on ne sait pas si les hommes poisson ont une cité vu qu'on voit seulement une salle du conseil. Et pareil, pas de populace dans les environnements hostiles comme le désert et la montagne (à part le Yéti), chose qu'on voit dans n'importe quel RPG. Du coup, pour un royaume, cela fait quand même cheap.

Bon, de toute manière, il est normal qu'il y ait de grosse différence entre le volet 2 et les autres vu que c'était un vrai RPG. Mais oui, les gens en ont rien à foutre du côté réaliste dans un Zelda. Au contraire, cela les perturberait (c'était d'ailleurs un argument avancé pour le 2 à l'époque). A la limite, tu ferais un épisode uniquement avec les donjons et sans rien autour que cela pourrait parfaitement convenir.


Non pour juste des donjons : il faut un minimum d'exploration et de quêtes annexes, sinon c'est chiant nerd.gif

Mais sinon, je crois que tu te poses trop de question. Y'a personne dans le désert et dans les montagnes parce que ça fait chier les gens d'habiter dans des climats peu accueillants...
Sinon pour les villes... Je pense qu'on peut imaginer qu'il y a plus de gens qu'on en voit : typiquement dans les villes du château d'Hyrule d'OoT ou TP, y'a des maisons qu'on peut pas visiter, et on peut imaginer des quartiers et des ruelles qu'on peut pas visiter.

Mais je pense que les régions sont vides de façon normale : les gens vivent chacun avec les gens de leur race, et y'a des monstres partout, normal qu'ils ne s'éparpillent que peu...

Je pense pas qu'il faille foutre des gens partout sous prétexte qu'un lieu existe...
Onizuka 452
Lords of Shadow terminé.

Très bonne durée de vie (une vingtaine d'heures) en sachant qu'il me reste encore les 2 chapitres issus des DLC et le 100%.


Une excellente aventure avec une vraie volonté de donner une nouvelle orientation à la série. Un gameplay type BTA pendant les phases d'actions - avec une palette de mouvements qui s'étoffent au fil de l'avanenture - mâtiné de séquences plateforme/escalade assez réussies.


Le level design profite des mouvements acquis et se diversifie pour éviter le sentiment de lassitude. Sentiment que j'ai tout de même ressenti vers la moitié du jeu, frappé par une certaine redondance de l'ensemble et d'un léger manque de rythme. Un soufflet qui retombe un peu donc mais qui repart de plus belle assez rapidement (heureusement).


La Direction Artistique est à tomber avec des décors plus beaux les uns que les autres! Les personnages ne sont pas reste et bénéficies d'un charisme indéniable (Gabriel en tête) et d'un doublages de qualité (Robert Carlyle est la voix du héros d'ailleurs).
Je suis également obligé de parler de ce qui est pour moi le point le plus réussi du jeu à savoir la bande son! Elle est tout simplement somptueuse, une vraie merveille!!! Tantôt épique, tantôt mélancolique, elle sert à merveille l'action et donne encore plus de grandeur aux panoramas (qui n'en manque déjà pas). Le compositeur est un grand, assurément. J'espère d'ailleurs qu'il sera toujours présent pour la suite.


Scénaristiquement les gars de Mercury Steam ont fait fort pour insuffler une dimension nouvelle à la sériet et s'affranchir des codes de la série. Un reboot réussi c'est possible finalement. La fin est surprenante, dans le bon sens.



Bien sûr le jeu n'est pas dénué de défaut. J'ai trouvé le début un poil décevant, une mise en place un peu longuette. Un problème de rythme se fait sentir à mi-parcours également. L'enchaînement de certaines énigmes est parfois fastidieux et les séquences avec les chupacabras ne sont pas des plus passionnantes.

Une liste de points faibles assez restreintes donc et qui ne ternissent que très peu la qualité global du jeu.



Une vraie réussite donc qui peut désormais être jouer par le plus grand nombre grâce à sa sortie sur PC (très tardive il faut bien le dire).
Heureusement sa suite (qui arrivera en février prochain) débarquera directement sur PC.


Mission accomplie pour Mercury Steam en tout cas!




PS: Après avoir terminé cet épisode je ne comprends vraiment pas le caca nerveux autour de l'opus 3DS qui est à mon sens une transcription parfaite de la version HD. Compte tenu du support ils ont fait un boulot admirable je trouve.
CooLJeDi
Histoire de changer un peu de Diablo 3, je suis en train de me relancer Daxter (2006, PSP)

Réalisé par un studio annexe (Ready at Dawn je crois) mais avec une grosse collaboration de ND, ce jeu est vraiment un des must-have de la PSP. Graphiquement il tient parfaitement la route, je le trouve même plus beau que pas mal de titres 3DS, le gameplay est super varié et on retrouve l'humour de la saga. Petit bémol concernant le level-design pas toujours très clair, enfin cela fait très jeu de la précédente gen à ce niveau et Abriville qui est limitée à trois rues et demi et n'a plus grand chose à voir avec la vaste cité de Jak 2.

Un petit trailer :http://www.youtube.com/watch?v=NmY3VtNzNsk
Kayle Joriin
C'est vrai qu'il était bien sympa, celui-là. aime2.gif
Je l'avais préféré à Ratchet & Clank, dans le même genre.
CooLJeDi
Il est trouvable en plus à moins de 5 euros en ce moment (comme quasi toute la ludo PSP damnerd.gif). Pour moi les Jak & Daxter font parti des tous meilleurs plateformers 3D, j'adore cette saga (en mettant de côté le Jak X et le dernier sorti sur PSP qui apparemment n'est pas terrible).

C'est clair que Ratchet, du peu que j'en ai joué sur PS2, ne m'a pas du tout laissé un souvenir impérissable, surtout au niveau de l'écriture et de l'univers que je trouve bien plus réussi dans les Jak & Daxter.

Enfin quasi 7 ans après sa sortie, cette série n'a absolument pas pris une ride et reste une putain de référence en la matière. Je prie pour que ND revienne vers de la plateforme, avec la technologie actuelle on aurait des sacrées bombes.

Firebrand
J'ai fini récemment 2 jeux sur PlayStation 3:

L.A. Noire:

Mon 2ème jeu de chez Rockstar (même si c'est un autre studio qui l'a fait), mais cette fois encore ce n'est pas lui qui me donnera envie d'aller voir plus loin leurs productions.
Alors oui le jeu est très beau, fourmille de détail, apporte une vraie ambiance: on se croirait vraiment dans le Los Angeles d'après guerre. L'univers est parfaitement crédible en plus d'être vaste sans que 2 endroits ne se ressemblent vraiment.

Malheureusement les enquêtes ne sont pas nécessairement passionnantes, souvent par manque d'enjeu. En plus elle se ressemblent. Ca se rattrape un peu lors de la fin du jeu.

La jouabilité est plutôt mauvaise: un petit coup sur le stick analogiue et le personnage prend un angle de 45 degrés dans sa course... ça sert à quoi d'avoir des joysticks analogiques si c'est pour avoir la même précision qu'une croix directionnelle? La course est atroce, la conduite pas beaucoup mieux. Heureusement, la marche ça va à peu près.

L'intelligence artificielle est complètement à la rue notamment lors de la conduite. On enclenche la sirène? Y'en a qui ne trouvent rien de mieux que de se figer sur place au lieu de te laisser passer.... d'autres se rabattent sur la droite (bien)... lorsqu'on les dépassent par la droite (moins bien). Les piétons? Suicidaires. Exemple: je fonçais sirène hurlante vers un carrefour. Il y a un piéton qui traverse en courant, j'étais encore loin , et puis il court en sens inverse. Instinct de survis? Même pas! V'la t'y pas qu'ils retraverse la rue pratiquement sous mes roues!
Et de coups comme cela, on en a toutes les 30 secondes. Même lors des déplacements automatiques (lors d'un dialogue scripté) avec la console qui conduit on arrive à se prendre des cartons avec les autres bagnoles!
Franchement, ils auraient mieux de filer moins de thunes aux graphistes et plus aux programmeurs. Parce qu'au final c'est très désagréable de se promener dans une ville dans laquelle ils ont mis tant d'effort pour la modéliser. C'est du gâchis.

Il y a un paquet de petites missions additionnelles... mais elles sont chiantes et répétitives.
Je n'ai vraiment pas eu envie de m'y investir.

Alors, ce n'est pas non plus un mauvais jeu. Mais c'est l'archétype du jeu moderne qui se repose avant tout sur sa réalisation. C'est reste sympa à jouer mais sans plus à cause de toutes les tares citées plus haut. En fin de compte, je suis bien content que le jeu ne m'ait pas coûté un sou (2 jeux achetés, un gratuit... le gratuit c'était celui là).



Deadly Premonitions: Director's Cut:

Globalement l'inverse de L.A. Noire. Une réalisation affreuse qui oscille entre la PlayStation 2 et la PlayStation 1 (quand on voit le tableau de bord des voitures, on se demande si on n'est pas sur PS1...). Les bruitages nuls (les moteurs de voitures ressemblent à des voitures télécommandées). La jouabilité n'est pas au top non plus avec une conduit relativement chaotiques (mais comme les rues sont assez vides, ce n'est pas trop grave) ou une visée lente (mais comme les ennemis sont assez lent aussi, ça passe). Il est jouable au PSMove qui doit corriger les problèmes de visées... mais j'ai eu la flemme de sortir le matos pour tester.
Bref, de grosses tares de réalisations...

Mais...

L'histoire est vraiment prenante, avec des personnages haut en couleurs et attachants, une enquête dont on ne devine pas si facilement les tenants et les aboutissants, de bons gros twists.

Le jeu emprunte des éléments de survival horror mais n'en est pas un. C'est plus un thriller psychologique avec une base ésotérique. De nombreux passages reprennent le concept de Silent Hill avec une réalité alternative, mais en beaucoup moins crade et effrayant.
Le début du jeu est un WTF permanent: on est lâché dans des concepts bizarres sans aucune explication et on se demande vraiment où on a mis les pieds. La présence de la réalité alternative n'est d'ailleurs jamais vraiment expliquée dans le jeu. En fait, elle sert juste à faire apparaitre des ennemis qui sont inspirés par plus ou moins par les fantômes japonais (ceux qui vous attaquent en étant penchés en arrière). Ceux ne sont d'ailleurs pas très variés.

Le jeu propose beaucoup de quête annexe et de recherche dans la zone de jeu qui est vraiment vaste. Mais j'avoue m'être contenté de la quête principale.
Ben que la zone soit particulièrement vase, il n'y a aucun système de voyage rapide. C'est cohérent avec un jeu qui utilise beaucoup le défilement du temps (les NPCs vaquent à leur occupation selon leur emploi du temps, on déclenche des situations à des heures précises, etc...) et ça crée une certaine ambiance.

J'ai beaucoup aimé ce jeu, mais je ne sais pas encore s'il est vraiment à conseiller notamment à cause de la barrière de la réalisation qui peut en refroidir plus d'un. A titre personnel, je n'en ai rien eu à foutre: je préfère un jeu moche qui arrive à me passionner qu'un jeu à la réalisation fouillée qui me laisse finalement un peu froid... n'est-ce pas L.A. Noire? Si vous mettez la réalisation de côté, vous trouverez un jeu qui est une véritable expérience originale des plus étranges. A essayer si on veut sortir des sentiers battus.
Wart
Bon pour ma part je viens de finir Rayman Legends et je suis globalement satisfait du jeu. Je suis cela dit (encore une fois) d'accord avec CJ, le jeu est trop court. Certes on retrouve des niveaux d'Origins mais quand on a déjà bouclé le-dit titre on s'en fiche un peu, certes il y a des niveaux défis journaliers/hebdomadaires sympa mais qui peuvent vite devenir lassant (d'ailleurs j'en profite pour dire aux membres de ce forum avec qui je suis ami sur WiiU que je vous ai tous latté aux défis hebdomadaires la semaine passée mrgreen.gif ), et certes les niveaux musicaux sont dispo en deux versions mais quand tu en a fais une tu n'as pas forcément envie de te tapper la deuxième, surtout quand celle-ci abuse de filtres merdiques pour créer un semblant de difficulté mal pensée (brouiller l'image de manière à ne plus rien voir dans un niveau rythmique où les actions ne sont pas parfaitement en ryhtme avec la musique, ce n'est pas créer de la difficulté, c'est bousiller le niveau). La difficultée est d'ailleurs bien trop absente du jeu, qui se traverse les doigts dans le nez d'une traite (avec tous les ptizetres et assez de lums pour avoir l'or dans tous les niveaux). Donc oui, Rayman Legends est un bon jeu, oui c'est cool de retrouver Rayman après un Origins sympa lui aussi, et oui le jeu est vraiment très beau. Mais ça ne fait pas tout, et je pense qu'il y a un peu trop de gens prêts à passer tout et n'importe quoi à ce titre, vu le déferlement de bons retours que l'on peut lire un peu partout.

Dans un autre style je progresse dans Etrian Odyssey (bon je pense que vous commencez à savoir tout le bien que j'en pense) et autant dire que les choses sérieuses commencent bel et bien (comme dans le premier) après le générique de fin, paradoxalement. Le donjon post-scénario est bien retor, dans sa construction déjà, dans son ambiance malsaine (graphique déjà, ça tranche avec les ambiances presque poétiques des autres donjons, mais aussi durant les mini events) mais aussi et surtout dans ses ennemis, qui n'hésitent pas à pétrifier en un coup quatre perso sur cinq, ou à te one-shoter plusieurs perso d'un coup, et genre toujours au moins tes deux magiciens, histoire de ne plus pouvoir te soigner ni attaquer les autres ennemis qui ne craignent que la magie. Parce que oui, en plus, les ennemis se soutiennent entre eux de manière bien plus intelligente que dans les précédants donjons, genre le gros crabe assez résistant qui attire à lui toutes les attaquent de manière à laisser son coéquipier charger une grosse attaque, etc. Bref la délicieuse difficulté des précédants Etrian Odyssey est bel et bien de retour dans ce quatrième épisode, il faut juste être patient. mario.gif

PS : il n'y a sûrement pas grand monde ici qui joue au jeu, à part Kayle, mais je préfère mettre des balises à spoiler quand même, le meilleur dans le jeu étant l'exploration, et donc la découverte. Et puis il est toujours sympa de se faire tuer par un groupe d'ennemi en apparence faiblard sans rien comprendre; je m'en voudrais de gâcher ça! smile.gif
Kayle Joriin
Vu que j'ai fini le test de Zelda, j'ai pu me remettre à fond dans EO IV, justement. J'en suis au 4ème "Land" et je dois avoir passé la soixantaine d'heures de jeu (en comptant celles passées sur la démo vu que j'ai transféré ma sauvegarde). Fire Emblem va donc bientôt être détrôné dans le classement de ma 3DS.

Peut-être à cause du fait que j'ai fait un peu de leveling au début de l'aventure, je ne rencontre toutefois pas grande difficulté pour le moment. Et sinon, j'ai viré mon Medic au profit d'un Arcaniste (que j'adore) et j'ai spécialisé mon équipe en Link.
Wart
Non même effectivement, le jeu est moins dur que le premier dans l'ensemble. Même le boss de fin et le premier gros boss post-fin se font sans trop de mal, une fois que tu as compris le principe. Le gros challenge vient après.
Sinon pour ma part Etrian Odyssey vient d'entrer dans le top 3 de mes logiciels les plus utilisés, entre Animal Crossing qu'il va bientôt rattraper et Ocarina of Time (à l'époque où le jeu est sorti il n'y avait pas grand chose donc j'ai du le boucler genre 3 fois tongue.gif ). Le maître reste pour l'instant MH3, et il semble bien indétrônable, à moins que Pokémon X (oui ça sera X pour moi, après de longs jours d'hésitation smile.gif ) ne vienne le déloger...
Xeen
Citation (Firebrand @ lundi 23 septembre 2013, 19:33) *
J'ai fini récemment 2 jeux sur PlayStation 3:

Deadly Premonitions: Director's Cut:

Globalement l'inverse de L.A. Noire. Une réalisation affreuse qui oscille entre la PlayStation 2 et la PlayStation 1 (quand on voit le tableau de bord des voitures, on se demande si on n'est pas sur PS1...). Les bruitages nuls (les moteurs de voitures ressemblent à des voitures télécommandées). La jouabilité n'est pas au top non plus avec une conduit relativement chaotiques (mais comme les rues sont assez vides, ce n'est pas trop grave) ou une visée lente (mais comme les ennemis sont assez lent aussi, ça passe). Il est jouable au PSMove qui doit corriger les problèmes de visées... mais j'ai eu la flemme de sortir le matos pour tester.
Bref, de grosses tares de réalisations...

Mais...

L'histoire est vraiment prenante, avec des personnages haut en couleurs et attachants, une enquête dont on ne devine pas si facilement les tenants et les aboutissants, de bons gros twists.

Le jeu emprunte des éléments de survival horror mais n'en est pas un. C'est plus un thriller psychologique avec une base ésotérique. De nombreux passages reprennent le concept de Silent Hill avec une réalité alternative, mais en beaucoup moins crade et effrayant.
Le début du jeu est un WTF permanent: on est lâché dans des concepts bizarres sans aucune explication et on se demande vraiment où on a mis les pieds. La présence de la réalité alternative n'est d'ailleurs jamais vraiment expliquée dans le jeu. En fait, elle sert juste à faire apparaitre des ennemis qui sont inspirés par plus ou moins par les fantômes japonais (ceux qui vous attaquent en étant penchés en arrière). Ceux ne sont d'ailleurs pas très variés.

Le jeu propose beaucoup de quête annexe et de recherche dans la zone de jeu qui est vraiment vaste. Mais j'avoue m'être contenté de la quête principale.
Ben que la zone soit particulièrement vase, il n'y a aucun système de voyage rapide. C'est cohérent avec un jeu qui utilise beaucoup le défilement du temps (les NPCs vaquent à leur occupation selon leur emploi du temps, on déclenche des situations à des heures précises, etc...) et ça crée une certaine ambiance.

J'ai beaucoup aimé ce jeu, mais je ne sais pas encore s'il est vraiment à conseiller notamment à cause de la barrière de la réalisation qui peut en refroidir plus d'un. A titre personnel, je n'en ai rien eu à foutre: je préfère un jeu moche qui arrive à me passionner qu'un jeu à la réalisation fouillée qui me laisse finalement un peu froid... n'est-ce pas L.A. Noire? Si vous mettez la réalisation de côté, vous trouverez un jeu qui est une véritable expérience originale des plus étranges. A essayer si on veut sortir des sentiers battus.


En fait, Deadly Premonition est une adaptation non officielle de Twin Peaks. Du coup, si on ne connaît pas la série et le film de David Lynch (Fire walks with me), on peut aimer le jeu et mais on passe totallement à côté de toutes les références. La plupart des protagonnistes, des lieux apparaissent dans la série, à quelques différences près (sauf le bureau du shérif qui est carrément un copy-paste). Même les musiques ont été composées pour faire penser à celles d'Angelo Badalamenti.

DP est avant tout un jeu pour les gens comme moi qui voient en Twin Peaks une des séries les plus cultes jamais tournée. D'ailleurs, globalement, la très grande majorité des joueurs ayant aimé DP sont des fans de Twin Peaks.
Firebrand
Bah.... Twin Peaks j'ai du en voir des épisodes fin des années 80 - début des années 90 quand ça passait sur La Cinq... mrgreen.gif J'étais encore gamin/pré-ado donc à part qu'on cherchait le tueur de Laura Palmer je ne m'en souviens plus très bien. mario.gif
Mais ce n'est pas la 1ère fois que je lis qu'il y a un rapport entre les deux.
Xeen
Citation (Firebrand @ mardi 24 septembre 2013, 19:15) *
Bah.... Twin Peaks j'ai du en voir des épisodes fin des années 80 - début des années 90 quand ça passait sur La Cinq... mrgreen.gif J'étais encore gamin/pré-ado donc à part qu'on cherchait le tueur de Laura Palmer je ne m'en souviens plus très bien. mario.gif
Mais ce n'est pas la 1ère fois que je lis qu'il y a un rapport entre les deux.


A la base, DP devait être l'adaptation pure et dure de Twin Peaks mais le studio n'a pas obtenu les droits. Du coup, ils ont fait une adaptation libre. Initialementle jeu était prévu sur Dreamcast, Mais il y a eu des tas de problème de développement et la décision avait été prise de reporter le jeu sur PS2 (normalement, sortie au début de la console). Encore des merdes de dev et finalement, le titre est est enfin sorti sur X360 et PS3.

A part la phase zombie, le début de DP est en partie calqué sur TP. Morgan ressemble à Dale Cooper, il est question du meurtre d'Anna Graham qui était la reine de beauté de son lycée (comme Laura Palmer dans tTP). Le bâtiment du shérif dans TP et DP sont les mêmes. Une des quêtes annexes de DP consiste à découvrir l'identité du "Livreur Q" (dans TP, il me semble que Dale doit découvrir celle du "Livreur M"), la femme à la marmite de DP remplace la femme à la bûche de TP, la scène de démarrage de DP avec les deux gamins assis dans des fauteuils rouges est une référence à la "Loge Noire" (une salle entièrement drapée de rouge où un nain, assis dans un sofa noir, parle très lentement ). Après, on pourrait considérer que les arbres donnant les graines rouges font allusion aux sycomores de TP qui ouvre un portail vers le monde des ténèbres. Et des réf comme celles-ci, il y en a encore beaucoup d'autres.
Wart
Citation (Xeen @ mardi 24 septembre 2013, 19:53) *
un nain, assis dans un sofa noir, parle très lentement


Le nain ne parle pas très lentement, il parle à l'envers.

En tout cas je n'avais jamais entendu non plus qu'il y a vait un lien entre DP et TP, mais étant un grand fan de TP et étant attiré depuis quelque temps déjà par DP, je risque fort de le chopper rapidement!
Xeen
Citation (Wart @ mardi 24 septembre 2013, 20:17) *
Citation (Xeen @ mardi 24 septembre 2013, 19:53) *
un nain, assis dans un sofa noir, parle très lentement


Le nain ne parle pas très lentement, il parle à l'envers.

En tout cas je n'avais jamais entendu non plus qu'il y a vait un lien entre DP et TP, mais étant un grand fan de TP et étant attiré depuis quelque temps déjà par DP, je risque fort de le chopper rapidement!


Ah oui, en effet, il parle à l'envers. Je m'en rappelais plus. Je me rappelle surtout que c'était incompréhensible (j'avais regardé la série en VO non sous-titré).

Sinon, il y a une explication concernant le monde des zombis dans DP. Mais l'info n'est pas dans le scénario principal. Il me semble qu'on l'obtient quand on récupère les cartes des monstres. Si je ne dis pas de connerie, le Monde des Démons cherche à assimiler le nôtre (entre 0H00 et 5H00). Après, les démons font entrer délibérément Morgan dans leur monde afin de le tuer quand il est sur le point de faire une découverte importante les mettant en danger. Pour les zombis (qui sont donc en fait des démons), ce sont je crois les âmes torturés de meurtriers et de personnes ayant été victimes des graines rouges. Vu que j'ai fait le jeu en 2009 et que j'ai pas eu le temps de le refaire depuis, ça date un peu.
CooLJeDi
Citation (Wart @ mardi 24 septembre 2013, 15:34) *
Bon pour ma part je viens de finir Rayman Legends et je suis globalement satisfait du jeu. Je suis cela dit (encore une fois) d'accord avec CJ, le jeu est trop court. Certes on retrouve des niveaux d'Origins mais quand on a déjà bouclé le-dit titre on s'en fiche un peu, certes il y a des niveaux défis journaliers/hebdomadaires sympa mais qui peuvent vite devenir lassant (d'ailleurs j'en profite pour dire aux membres de ce forum avec qui je suis ami sur WiiU que je vous ai tous latté aux défis hebdomadaires la semaine passée mrgreen.gif ), et certes les niveaux musicaux sont dispo en deux versions mais quand tu en a fais une tu n'as pas forcément envie de te tapper la deuxième, surtout quand celle-ci abuse de filtres merdiques pour créer un semblant de difficulté mal pensée (brouiller l'image de manière à ne plus rien voir dans un niveau rythmique où les actions ne sont pas parfaitement en ryhtme avec la musique, ce n'est pas créer de la difficulté, c'est bousiller le niveau). La difficultée est d'ailleurs bien trop absente du jeu, qui se traverse les doigts dans le nez d'une traite (avec tous les ptizetres et assez de lums pour avoir l'or dans tous les niveaux). Donc oui, Rayman Legends est un bon jeu, oui c'est cool de retrouver Rayman après un Origins sympa lui aussi, et oui le jeu est vraiment très beau. Mais ça ne fait pas tout, et je pense qu'il y a un peu trop de gens prêts à passer tout et n'importe quoi à ce titre, vu le déferlement de bons retours que l'on peut lire un peu partout.


Entièrement d'accord avec ton post, ce Rayman Legends masque par un contenu très superficiel son principal problème : un manque de niveaux évident. Ce Rayman montre aussi une presse à deux vitesses : ceux qui ont reçu une enveloppe de la part de Ubi et ceux qui ont joué 2 heures au jeu avant de lui coller une note. Après la déferlante d'avis positif sur AC3 qu'il ne mérite absolument pas, je sens comme un espèce de traitement de faveur très louche vis-à-vis les productions d'Ubi qui dépasse largement un quelconque chauvinisme.
Timinou
Autant je trouve que AC3 ne mérite absolument pas sa note, autant pour Rayman... Certes, il y a peu de niveaux, mais Ubi à quand même essayé de mettre le paquet pour qu'on puisse avoir un contenu conséquent. Persos à débloquer, cartes à gratter, coupes, défis, mondes Origins...
Wart
Citation (Timinou @ mardi 24 septembre 2013, 21:36) *
Autant je trouve que AC3 ne mérite absolument pas sa note, autant pour Rayman... Certes, il y a peu de niveaux, mais Ubi à quand même essayé de mettre le paquet pour qu'on puisse avoir un contenu conséquent. Persos à débloquer, cartes à gratter, coupes, défis, mondes Origins...


Les perso à débloquer, c'est sympa quand tu n'as pas à te refaire le jeu 10 fois pour les débloquer. Là je viens de le finir à 100% et j'ai récolté 500000 lums, soit la moitié de ce qu'il faut pour le dernier perso à débloquer. Je ne l'aurais jamais, et ça ne m'intéresse même pas. D'autant que sur mes 500000 lums, j'en ai bien 200000 qui m'ont été donné parce que j'avais accompli tel ou tel exploit. Donc bon... Les cartes à gratter quant à elles se débloquent à chaque niveau/monde bouclé. Rien d'extraordinaire donc. Les mondes Origins, bah justement c'est des mondes origins. Sympas, mais bon quand tu as déjà torché le jeu de base... Quand j'achète un jeu je ne veux pas forcément me retaper les anciens au passage. Reste les défis. Le mode est sympa, mais honnêtement je ne me vois pas relancer le jeu jour après jour pour ça. Le défi hebdomadaire, éventuellement, et encore... Bref je suis vraiment déçu du contenu du jeu. Là tu passe juste quoi, un tiers du temps de jeu total sur les niveaux "normaux" inédits. Le reste, c'est de la redite, et du recyclage de niveau pas forcément inspiré (cf. les niveaux musicaux 8-bit que j'ai trouvé très mauvais, à peu près autant que les originaux sont bons). Bref Rayman Legends reste dans ma liste d'indispensable WiiU, mais il m'a quand même déçu.
Firebrand
Citation (Xeen @ mardi 24 septembre 2013, 20:34) *
Pour les zombis (qui sont donc en fait des démons), ce sont je crois les âmes torturés de meurtriers et de personnes ayant été victimes des graines rouges.


J'avais pensé que ça pouvait être les démons/fantômes des victimes du massacre de 1950 après la diffusion du gaz. C'est raccord dans l'idée.
La quête des cartes est particulièrement costaude avec celles qui tu peux louper définitivement si tu ne les as pas chopées au bon moment. Surtout dans l'espèce de monde onirique. A moins qu'on puisse reprendre les chapitres (il y a une option pour ça) sans bousiller la sauvegarde principale.
CooLJeDi
Citation (Timinou @ mardi 24 septembre 2013, 21:36) *
Autant je trouve que AC3 ne mérite absolument pas sa note, autant pour Rayman... Certes, il y a peu de niveaux, mais Ubi à quand même essayé de mettre le paquet pour qu'on puisse avoir un contenu conséquent. Persos à débloquer, cartes à gratter, coupes, défis, mondes Origins...

Il y a plus honteux on est d'accord. De là à ce que personne ne le signale non plus dans la presse vidéoludique (à ma connaissance) je trouve ça un peu aberrant.
Kayle Joriin
Il faut quand même noter que Rayman Legends est vendu moins cher que son prédécesseur. Après. il est réellement plus court (chrono à l'appui), ou c'est juste qu'il y a moins de mondes/niveaux ?
Wart
20H32 pour finir le jeu à 100% et trainer un peu dans le mode défi (on va dire deux bonnes heures). C'est honnête pour un jeu de plates-forme mais léger quand on sait qu'une bonne moitié du jeu est en fait reprise de Origins. En comparaison il m'a fallut 19H53 pour avoir les 100% à NSMBU sans aller trainer dans le mode défi, et là au moins tous les niveaux étaient inédits. Donc la durée de vie du jeu est honnête prise pour ce qu'elle est, mais le contenu reste trop léger.
Xeen
Citation (Firebrand @ mardi 24 septembre 2013, 22:30) *
Citation (Xeen @ mardi 24 septembre 2013, 20:34) *
Pour les zombis (qui sont donc en fait des démons), ce sont je crois les âmes torturés de meurtriers et de personnes ayant été victimes des graines rouges.


J'avais pensé que ça pouvait être les démons/fantômes des victimes du massacre de 1950 après la diffusion du gaz. C'est raccord dans l'idée.
La quête des cartes est particulièrement costaude avec celles qui tu peux louper définitivement si tu ne les as pas chopées au bon moment. Surtout dans l'espèce de monde onirique. A moins qu'on puisse reprendre les chapitres (il y a une option pour ça) sans bousiller la sauvegarde principale.



Tu n'effaces pas ta sauvegarde quand tu reprends les chapitres avec la seconde option. Par contre, tu ne peux pas sauvegarder lors de la reprise des chapitres et tu es obligé de les refaire en entier pour que le jeu sauvegarde (pour la version 360 du moins) et revenir au menu principal. Il n'est pas possible de réaliser toutes les quêtes annexes lors du scénario, comme par exemple les quêtes qui concernent Emily et se déroulent des jours de pluie. D'ailleurs, la carte se trouvant dans un puits près d'une ferme ne se récupère que ces jours là. Ceratines chapitres sont ensuite plus propice que d'autres pour faire des quêtes annexes. Ceux où on te demande notamment de te rendre toi même dans tel lieu. Il me semble pas qu'on puisse louper définitivement des choses dans le jeu. Le côté un peu pénible des cartes monstre est qu'il faut refaire chaque niveau du Monde des démons. Mais les cartes ne sont pas au bout des niveaux et les téléporteurs te ramenant dans le mode des humains sont relativement nombreux.
Kayle Joriin
Citation (Wart @ mercredi 25 septembre 2013, 00:22) *
20H32 pour finir le jeu à 100% et trainer un peu dans le mode défi (on va dire deux bonnes heures). C'est honnête pour un jeu de plates-forme mais léger quand on sait qu'une bonne moitié du jeu est en fait reprise de Origins. En comparaison il m'a fallut 19H53 pour avoir les 100% à NSMBU sans aller trainer dans le mode défi, et là au moins tous les niveaux étaient inédits. Donc la durée de vie du jeu est honnête prise pour ce qu'elle est, mais le contenu reste trop léger.

Dans Origins, il fallait une grosse dizaine d'heures pour finir le jeu, non ?
CooLJeDi
Non mais peu importe, prend un Donkey Kong Country Returns, supprime la moitié des stages par monde, et finis le au monde 5. Ca te donne à peu près la durée de vie de Rayman Legends. Après bien entendu si tu as envie de tout collecter, ça prend forcément plus de temps.
mikeztarp
C'est quoi ce bashing d'AC3 ? Moi je l'ai trouvé bon.
Timinou
Citation (Kayle Joriin @ mercredi 25 septembre 2013, 10:17) *
Citation (Wart @ mercredi 25 septembre 2013, 00:22) *
20H32 pour finir le jeu à 100% et trainer un peu dans le mode défi (on va dire deux bonnes heures). C'est honnête pour un jeu de plates-forme mais léger quand on sait qu'une bonne moitié du jeu est en fait reprise de Origins. En comparaison il m'a fallut 19H53 pour avoir les 100% à NSMBU sans aller trainer dans le mode défi, et là au moins tous les niveaux étaient inédits. Donc la durée de vie du jeu est honnête prise pour ce qu'elle est, mais le contenu reste trop léger.

Dans Origins, il fallait une grosse dizaine d'heures pour finir le jeu, non ?


Dans mes souvenirs, il était plus long que ça. Sachant qu'en plus, je l'ai fait en multi à 4 Origins, et donc je l'ai fini plus rapidement que si j'étais tout seul (puisque tant que tout le monde n'est pas mort, on continue).

Et puis Wart dit qu'il l'a fini à 100% en 20h, donc avec tout tout tout dont les niveaux Origins qui devraient même pas être comptés...

Edit Mikeztarp : Disons que le problème avec AC3, c'est la complaisance unanime de la presse pour un jeu criblé de bugs, à l'IA naze et dont toute la première partie est juste chiante à crever (aussi bien à jouer que niveau scénario).
Kayle Joriin
Citation (CooLJeDi @ mercredi 25 septembre 2013, 10:47) *
Non mais peu importe, prend un Donkey Kong Country Returns, supprime la moitié des stages par monde, et finis le au monde 5. Ca te donne à peu près la durée de vie de Rayman Legends. Après bien entendu si tu as envie de tout collecter, ça prend forcément plus de temps.

Je ne crois pas avoir mis vingt heures pour finir DKCR.

Après j'ai bien compris que ce qui te faisait chier c'était le faible nombre de mondes. Mais ce n'est pas la même chose qu'une faible durée de vie. Manifestement, le problème de RL, c'est l'originalité et l'intérêt du contenu "bonus" pour ceux qui ont déjà fait RO. Cela dit, ce que je demande moi, c'est si le jeu de base est réellement plus court en terme d'heures de jeu, parce que le nombre de niveaux ce n'est pas indicatif de la durée de vie d'un titre.
Wart
Citation (Kayle Joriin @ mercredi 25 septembre 2013, 10:17) *
Citation (Wart @ mercredi 25 septembre 2013, 00:22) *
20H32 pour finir le jeu à 100% et trainer un peu dans le mode défi (on va dire deux bonnes heures). C'est honnête pour un jeu de plates-forme mais léger quand on sait qu'une bonne moitié du jeu est en fait reprise de Origins. En comparaison il m'a fallut 19H53 pour avoir les 100% à NSMBU sans aller trainer dans le mode défi, et là au moins tous les niveaux étaient inédits. Donc la durée de vie du jeu est honnête prise pour ce qu'elle est, mais le contenu reste trop léger.

Dans Origins, il fallait une grosse dizaine d'heures pour finir le jeu, non ?


L'ayant fait sur PS3 à sa sortie je ne me rapelle plus avec exactitudes, mais je pense avoir passé bien plus de temps que ça dessus. Les niveaux d'Origins sont (bien) plus nombreux mais aussi plus longs. Les niveaux de Legends sont excellents mais peu nombreux et courts. Ca saute aux yeux quand on enchaine les niveaux inédits et les Origins. On peut prendre le problème comme on veut, le jeu a une faible durée de vie ET manque de contenu. Parce que pour en revenir à la complaisance de la presse, que Nintendo sorte un Mario moitié moins long que d'habitude mais qui nécéssite de boucler des niveaux repris à l'identique de disons, New Super Mario Bros Wii pour tout débloquer, et tu peux être sûr que ça va gueuler. Là non, personne ne dit rien, au contraire on remercie Ubi du geste. Mouais.
M'enfin encore une fois je redis que Rayman Legends est un très bon jeu. S'il n'était que moyen, son manque de contenu choquerait moins.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.