Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Le film de la semaine
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Blabla
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21
Xeen
Récemment, j'ai vu un film indé qui était sorti l'année dernière au cinéma : Turbo Kid

C'est un peu dans le style de Kung Fury (en moins taré ceci-dit), c'est à dire un film très tourné sur la culture geek des années 80 avec une ambiance à la Mad Max (l'histoire se passe en plus en 1997), une BO au synthé, et pal mas de références entre autres à Zelda, Metroid / Mega Man...

https://www.youtube.com/watch?v=VbvtLSgEU-g
Draco
Citation (Xeen @ mercredi 07 septembre 2016, 19:53) *
Récemment, j'ai vu un film indé qui était sorti l'année dernière au cinéma : Turbo Kid

C'est un peu dans le style de Kung Fury (en moins taré ceci-dit), c'est à dire un film très tourné sur la culture geek des années 80 avec une ambiance à la Mad Max (l'histoire se passe en plus en 1997), une BO au synthé, et pal mas de références entre autres à Zelda, Metroid / Mega Man...

https://www.youtube.com/watch?v=VbvtLSgEU-g


Et c'est quoi tes lectures Myaah ? biggrin.gif

Sinon merci pour le partage Xeen, je connaissais pas du tout et ca m'a juste l'air énorme punk.gif punk.gif
Myaah
Citation (Draco @ jeudi 08 septembre 2016, 13:50) *
Et c'est quoi tes lectures Myaah ? biggrin.gif


Il me semble que c'était une trilogie romanesque sur fond policier ennuyeuse à mouriiiir, j'ai mis trois plombes à la finir XD (mais au moins c'était efficace pour m'endormir le soir biggrin.gif ).
CooLJeDi
Je viens de visionner ou plutôt de m'infliger Warcraft : Le Commencement.

Putain quelle bouse, je n'arrive pas à croire que Blizzard ait pû permettre à ce truc d'un niveau à peine digne d'un fan film de sortir au ciné. Bon sur l'aspect technique, ça peut encore passer même si honnêtement en 2016 on pouvait espérer mieux : certains paysages plutôt moches comme les villes/châteaux, quelques protagonistes qui auraient pu tourner sans problèmes en temps réel sur une PS4 pas pro, des textures trop lisses et de façon générale un rendu générique et sans génie. Mais là ou le bas blesse c'est sur l'écriture qui est à chier, les dialogues navrant de vide, un scénario qui pourrait se résumer en une demi ligne et un casting...putain mais j'ai envie de tous les envoyer direct aux Ugly Awards tellement qu'ils sont nuls, hors sujet et sans aucun charisme...A chaque fois qu'on découvre un perso, ça fait vraiment de la peine, on se dit non c'est pas possible c'est lui le roi ??? Il n'a même pas la classe d'un figurant de GOT...C'est lui le magicien le plus puissant du royaume ??? Euh le Merlin de John Boorman de 1980 lui refait 15 fois le fion. Et même, le scénario est tellement débile, les situations tellement improbables que finalement le meilleur moment c'est quand t'arrives enfin au bout de 2h au générique de fin. Même côté fan service, t'as bien le cri d'un Murloc par-ci, deux trois persos tirés de l'univers par là mais quand on connait l'univers incroyable de WoW, on a un peu l'impression qu'au lieu du menu 3 étoiles qui était promis, on te sert à la place une crotte de bique avec trois mouches autour. Pareil, si vous pensiez comme moi qu'au moins on verrait des armées se rentrer dans la gueule et assister à des batailles épiques au vu du trailer....LOL. Une bonne grosse merde, 1 point tout de même par respect à Blizzard et aux jeux d'origine...
1/5
Ziell
Je m'attendais à une telle merde que j'ai au final trouvé ça regardable (en arrière-plan).
Cinq sur dix si son relatif succès commercial motive Blizzard à se bouger le cul pour ressortir le remaster de Warcraft 1 et 2 plus vite, Quatre sur dix sinon.

À noter que l'acteur jouant le roi, Dominic Cooper est le personnage principal de l'adaptation en série TV du comics Preacher, dont je recommande la saison 1.
Je suis content de l'avoir découvert dans Preacher plutôt que dans Warcraft... (j'avais vu certains films de merde dans lesquels il a joué mais ne l'avais jamais remarqué)
Xeen
Citation (CooLJeDi @ dimanche 02 octobre 2016, 23:15) *
Et même, le scénario est tellement débile, les situations tellement improbables que finalement le meilleur moment c'est quand t'arrives au générique de fin.


Du coup, cela a l'air plutôt fidèle aux jeux. En tout cas à Warcraft I et II.

Parce que sorti du gameplay et de l'aspect RTS pur sur lesquels ils avaient en effet des qualités, le reste était nul : Scénario post-it (humains : éliminons les vilains orcs ; orc : planter hache sur humain); persos sans charisme et débiles (et qui gueulent tout le temps aussi); heroic fantasy low cost sans la moindre petite once d'originalité en regard des éléments pris en regard de cet univers ...

Citation (CooLJeDi @ dimanche 02 octobre 2016, 23:15) *
Une bonne grosse merde


Comme les jeux d'origine en fait...
Ziell
C'est douloureux de constater la souffrance d'un enfant handicapé. ohmy.gif
CooLJeDi
Oui mais justement, autant je suis à peu près d'accord sur l'univers de W1 et 2 qui ne sont pas super-développés (et encore...), autant tu prends celui de WoW, ça défonce tout avec des méchants ultrabadass, des dieux qui en envoie etc. Honnêtement il y avait moyen de faire un truc mille fois plus intéressant.
Xeen
Citation (Ziell @ lundi 03 octobre 2016, 11:57) *
C'est douloureux de constater la souffrance d'un enfant handicapé. ohmy.gif


Dune 2 fait des années auparavant niveau RTS. Un passif niveau RPG PC basé sur les Lands of Lore, Might & Magic, Ultima and co.

Et quelques mois avant Warcraft, sortie sur console en japonais d'un RPG dont tout le monde se foutait grandement : FF6.

C'est sûr que là, je suis parti sur un très lourd handicap pour arriver à apprécier toute la puissance scénaristique, l'univers jamais vu, et les persos au charisme inégalé de "zog zog / dabou".
Ziell
Warcraft 1&2, Ultima et FFVI dans le même message = huh.gif

Warcraft est un RTS et un bon, avec une bande-son exceptionnelle pour le 2nd, je ne vois pas pourquoi tu vas lui demander des qualités auxquelles il ne prétendait pas. Le scénario faisait décor, avec de très jolis artworks et basta. Côté scénario à la même époque on pouvait chercher du côté de Dune 2 effectivement, Command & Conquer en 95, un peu plus tard chez Blizzard même Starcraft s'en sortait, et j'en oublie peut-être une palette. Je ne me souviens absolument plus du scénario de Total Annihilation et pourtant c'est l'un des meilleurs RTS auxquels j'aie jamais joué, je ne vois pas où est le souci.

Et parmi les quelques-uns que je cite, c'est quand même WC qui semble le mieux indiqué pour une adaptation en film. SC = Starship Troopers (même si c'était +/- une coïncidence), Dune = déjà fait (dans l'autre sens), TotalA = nope,...
Dwarfal
J'ai regardé the purge 3, putain c'était bien de la merde, un des films les plus PC que j'ai pu voir. Dommage le 2 s'améliorait par rapport au 1er, enfin bref une saga à oublier vite nerd.gif
Xeen
Citation (Ziell @ lundi 03 octobre 2016, 17:38) *
Warcraft 1&2, Ultima et FFVI dans le même message = huh.gif

Warcraft est un RTS et un bon, avec une bande-son exceptionnelle pour le 2nd, je ne vois pas pourquoi tu vas lui demander des qualités auxquelles il ne prétendait pas.


Justement parce que les critères auxquels il ne répondait pas sont ceux que je recherche d'abord dans un RPG (dans le sens très large du terme), ou en tout cas ceux qui me rendent plus réceptif et peuvent susciter mon intérêt. Le gameplay passe en second. Même si on me propose un bon gameplay, si l'univers est quelconque ou peu travaillé; et/ou que le scénario n'est qu'un prétexte, idem pour les persos, cela retient difficilement mon attention car j'ai encore plus la sensation de faire toujours la même chose. En plus, des RTS comme Warcraft ou Dune 2, c'était assez routinier. Après, on entre dans le côté jeu à très petite dose car cela m'emmerde assez rapidement. Dune 2 me gavait un peu alors que pourtant j'aime bien l'univers. Et je parle pas de C&C. C'est d'ailleurs avec ce titre, puis avec Warcraft 2, que j'ai arrêté le RTS.
Ziell
Encore une fois je ne suis pas sûr de voir pourquoi tu veux placer le RTS dans le genre RPG. Un RTS peut intégrer des éléments de RPG (micro-gestion avec héros, qui personnellement a tendance à me gaver, je préfère la destruction massive), mais sans y réfléchir plus que ça, le boulot du RPG me semble être de scénariser et systématiser une aventure tandis que celui du RTS est de mettre en perspective des batailles.

Après, pour avoir eu exactement cette discussion il y a quelques jours, je suis d'accord que le fait de devoir à chaque début de mission construire sa base, reconstruire ses unités etc. empêche de sentir qu'on crée une histoire. Il y a bien les Age Of qui proposent une histoire en continu, idem pour Civilization mais je ne sais pas si on appelle encore ça des RTS, ou des jeu de gestion (surtout Civi), et accessoirement, c'est difficilement de générer une histoire intéressante sur ce modèle, lorsqu'on va juste checker les cases de l'histoire de l'humanité qui coïncident avec les actions de la civilisation qu'on a sélectionnée.

Un genre de jeux auquel je n'ai pas assez joué depuis Jagged Alliance, ce sont les jeux de stratégie tactique. J'avais adoré JA et la démo de Commando (superbe) et une autre série de jeux plus récents sur la WWII dont j'ai oublié le nom (très beaux également), et plus proche d'un STR il y a le très bon Total War: Rome. Je pense que ces jeux-là, grâce au tour par tour (sauf Commando), seraient plus propices à une scénarisation intéressante, mais je ne me souviens pas en avoir rencontré.

En tout cas si tu as « arrêté le RTS » avec C&C et War2, c'est-à-dire il y a quelques 21 années seulement, on peut dire que tu as la rancune tenace smurf.gif
Draco
J'avoue être d'accord avec le message de ziell en haut de page même si je comprend ou veut en venir Xeen, le souci c'est qu'il faut faire attention à ne pas comparer des genres différents sortis à des époques différentes, Dune poour y avoir passé du temps a ma jeune époque avait ses qualités, différnetes de celles que je recherchais dans Warcraft !

Pour revneir au film Warcraft, les bandes-annonces m'avaient de toute façon refroidit, ca annonçait un film sans âme, sans jeu d'acteur, assez grossier et il était hors de question de gaspiller de l'argent pour ça. Un pop-corn movie en somme mais au prix des places de cinéma actuel, ça me semble compliqué de claquer 13€ pour ça...
CooLJeDi
Ce qui est fort au niveau des acteurs, c'est qu'ils sont tous vraiment très mauvais, je n'arrive pas à les départager...Entre le mec qui perd tout (fils, armée) et que t'as l'impression qu'il en a strictement rien à foutre vu qu'il ne sait faire qu'une expression faciale, le sorcier qui est aussi crédible qu'un singe avec un chapeau sur la tête, le roi qui me fait penser à un Alexandre Astier que l'on aurait castré ou encore la reine qu'ils ont recruté dans la rue à 20 minutes du tournage, je trouve ça presque grandiose...Je passe sur l'apprenti sorcier qui me fait penser à un mauvais cosplayer et sur la femme orc qui n'a rien d'un orc au final...Putain une vraie boucherie ce film...je ne me remets toujours pas du 4,2/5 des avis spectateurs d'Allociné circle.gif
Donax
Rogue One: Un film comme aurait du etre SW7:The Force Awakens. J'ai bien aimé smile.gif

Le scenario est coherent dans l'ensemble et faire une tres bonne jonction avec la trilogie originale. Encore mieux, le film comble meme certains trous/raccourcis. J'ai passe un tres bon moment devant le film, et revoir SW7 va etre encore plus dur. Je pense d'ailleurs que les gens vont simplement effacer le 7 de leur memoire et passer au 8 directement.
Pas trop de cameo, juste ce qu'il faut. J'ai un peu tiqué quand j'ai vu l'amiral mais dans l'ensemble ca passe pas trop mal.
Mention speciale pour Ben Mendelsohn qui colle parfaitement au role du mechant de l'empire. J'ai meme cru pendant tout le film que je l'avais deja vu dans la trilogie originale !
Le seul defaut que je lui trouve c'est sa musique entre quelconque et decevante. Le "theme" de Rogue One se veut etre un truc proche du theme de SW mais tombe a l'eau apres quelques notes. N'est pas John Williams qui veut.
Dwarfal
J'ai bien aimé aussi, à part que j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de personnages, ip man et son pote ne servent absolument à rien du coup voir tous les personnages mourir les un à la suite des autres nique un peu l'effet dramatique, on est juste "meh tout le monde meurt ok"

J'ai trouvé cool aussi qu'ils aient recasté les acteurs qui jouaient Bail Organa et Mon Mothma dans episode III thup.gif et qu'ils réscussitent des acteurs morts nerd.gif je m'attendais presque à voir alec guiness
Donax
La mort de tous les personnages c'etait obligatoire car on entend plus du tout parler d'eux dans les episodes d'apres. Le seul truc qu'on savait c'etait que les plans avaient ete obtenu grace au sacrifice de resistants. Si ils avaient encore ete en vie ils auraient ete des heros reconnus et recherches par l'empire.

Donnie Yen sert principalement a avoir un serviteur de la Force du cote des rebels. Il est pas indispensable mais ca fait toujours plaisir de voir un gars se taper des tonnes de stromtrooper grace a la force.
CooLJeDi
Je vais le voir lundi, VIVEMENT aime2.gif aime2.gif aime2.gif Car je ne me suis toujours pas remis de SW7.
Zegema
Allez, florilège, vu que ça fait un moment que j'ai rien posté dans ce topic:

Warcraft: Je connais rien à la série, mais je partais pas avec un mauvais a priori. Travis Fimmel dans le casting, je me dis ok, ça peut le faire. Ben en fait, pas du tout. On peine à trouver un semblant de scénario, le roi est d'un neutre absolu, et on ne comprend trop rien à certaines scènes où on se demande "mais qu'est-ce qu'ils foutent là, au juste?". Bref, film d'action pour reposer les neurones, et c'est à peu près tout. 2/5.

Straight outta Compton: Quand j'ai vu la durée du film (2h45), je pensais que ça allait être bien trop long pour une biopic, surtout si c'est mal raconté. Mais en fait, c'est vachement bien. Les NWA (et leur entourage), c'était pas 2 ou 3 personnes, donc y'a plein d'acteurs, et ils jouent tous aussi bien les uns que les autres. Ca m'a donné envie de réécouter un peu de rap, en tout cas smile.gif 4/5

Cobain: Montage of heck : Documentaire réalisé à partir d'archives audio (et surtout vidéo) de Kurt Cobain, retrouvés par Courtney Love et sa fille dans un garage je sais plus trop où, mais qui présente sous un jour assez intimiste les deux ou trois dernières années de Nirvana, et du couple Cobain à la maison (avec leur fille à la fin). C'est assez malsain, en fait. Nirvana fait partie de mes groupes préférés, reste le plus gros influenceur du rock moderne encore jusqu'à aujourd'hui, mais j'avais pas trop envie de me retrouver face à des morceaux d'intimité qui, certes expliquent des choses, mais n'étaient pas nécessairement à déballer. D'autant que Dave Grohl n'a pas participé au doc (Novoselic donne une petite interview). 3/5

Ghostbusters : Contrairement à d'autres, je n'avais pas d'a priori sur un casting féminin: Kristen Wiig était cool dans le SNL, Kate McKinnon (qui se déguise en Hillary Clinton dans le SNL également) est barrée, Leslie Jones est drôle en essayant de faire peur ... toujours dans le SNL. La seule que j'aime pas, c'est Melissa McCarthy, qui en fait des caisses dans. Tous. Ses. Films. Absolument tous, et encore dans celui-là. Donc forcément, ça tourne à la comédie pas drôle du tout, c'est même parfois affligeant, et j'ai subi tout le film. Reste juste 10min de baston à la fin, assez réussie, mais c'est tout. 1/5.

Jason Bourne: Jason Bourne est encore dans le maquis. Jason Bourne échappe encore à des mecs commandés par des mecs qui ont les bras croisés devant des ordinateurs. Jason Bourne fait des cascades, et ridicule encore une fois James Bond. Mais Jason Bourne n'a trop rien à dire. Un épisode pour rien, si ce n'est une évocation rapide de la surveillance de données privées par des agences gouvernementales. Trop peu. 2/5.

Independace Day: Resurgence: Le premier avait plus de fraîcheur, plus de porte nawak. Là, on se fait chier. Que fout Charlotte Gainsbourg là-dedans? 1/5.

X-Men : Apocalypse: On trouve un super méchant. On fout quatre X-Men d'un côté, quatre méchants de l'autre, et on fait croire que ça va être la fin du monde. Le seul truc énorme, c'est encore une fois la scène de sauvetage de Quicksilver, absolument magnifique. 2/5.

10 Cloverfield Lane : Un huis clos bien ficelé, qui laisse le doute en permanence. Et John Goodman est cool. 3/5.

Fantastic Four: Un film avec des ambitions de réalisateur, mais charcuté par la Fox qui n'a pas apprécié le résultat final. Honte à eux. 0/5.

Divergent/Insurgent: Films pour adolescentes en mal de sensations fortes, un sous Hunger Games dont le postulat de départ explose en plein vol une fois que tu réfléchis deux minutes. Que fout Kate Winslet là-dedans ? 1/5.

Nightcrawler : Une plongée dans l'univers des reporters ambulants, qui se rendent sur les lieux de faits divers dans une banlieue américaine, et qui revendent les images qu'ils tournent au network le plus offrant. Jake Gyllenhaal est parfait en apprenti-reporter indé sociopathe, et qui va trouver sa voie dans ce milieu. J'ai bien aimé. 3/5.

Slayne
Citation (Dwarfal @ samedi 17 décembre 2016, 12:15) *
J'ai trouvé cool aussi qu'ils aient recasté les acteurs qui jouaient Bail Organa et Mon Mothma dans episode III thup.gif et qu'ils réscussitent des acteurs morts nerd.gif je m'attendais presque à voir alec guiness


Concernant ton spoiler, tu parles de qui ?

EDIT : Ok je vois de qui tu parles. smurf.gif
D'ailleurs ça commence à être impressionnant ces derniers temps les acteurs CGI, j'aimerai bien voir comment ils font ça.


(edit Donax: balise spoiler)
Kayle Joriin
Citation (Zegema @ dimanche 18 décembre 2016, 13:29) *
Divergent/Insurgent: Films pour adolescentes en mal de sensations fortes, un sous Hunger Games dont le postulat de départ explose en plein vol une fois que tu réfléchis deux minutes. Que fout Kate Winslet là-dedans ? 1/5.

Dans la catégorie film pour ados que j'ai regardé pour mourir moins con, j'ai personnellement préféré Divergente. Malgré les grosses ficelles, c'était plus distrayant qu'Hunger Games devant lequel je me suis fait chier comme un rat mort tout en essayant de déchiffrer les vagues émotions qu'essayait de transmettre Jennifer Laurence. Heureusement que Battle Royale était programmé juste après.

Citation (Zegema @ dimanche 18 décembre 2016, 13:29) *
Nightcrawler : Une plongée dans l'univers des reporters ambulants, qui se rendent sur les lieux de faits divers dans une banlieue américaine, et qui revendent les images qu'ils tournent au network le plus offrant. Jake Gyllenhaal est parfait en apprenti-reporter indé sociopathe, et qui va trouver sa voie dans ce milieu. J'ai bien aimé. 3/5.

Gyllenhaal est en effet superbe dans ce film.
Greg-sHAOlink
J'ai vu Rogue One ce week-end, et j'ai beaucoup plus apprécié que cette calamité qu'a été SW7. Donax a déjà donné son avis et j'ai aimé pour les mêmes raisons.

J'espère qu'ils vont faire un Rogue Two pour expliquer pourquoi ils ont construit Starkiller de SW7 avec un point faible similaire à celui de la Death Star damnerd.gif
Donax
Citation (Greg-sHAOlink @ lundi 19 décembre 2016, 11:19) *
J'espère qu'ils vont faire un Rogue Two pour expliquer pourquoi ils ont construit Starkiller de SW7 avec un point faible similaire à celui de la Death Star damnerd.gif


J'ai pense a ca justement aujourd'hui ! ptdr.gif Je me disais que JJAbrams devait se trouver encore plus con d'avoir copie connement le scenario de l'episode IV sans meme avoir pense a une facon originale de detruire le bousin.

Sinon pas de rogue two de prevu vu que tout le monde est mort leo.png Et le prochain film sera sur la jeunesse de Han Solo a priori.


Je reve de voir un jour la trilogie sur Bane, ca claquerait un max ! punk.gif
CooLJeDi
Je l'ai vu et il n'y a pas à dire, certaines scènes envoient du lourd mais je reste un peu mitigé. J'ai bien aimé le traitement qui a été fait sur l'étoile noire et l'empire de façon général. Sinon dans l'ensemble ça reste correct mais loin encore de la qualité des Star Wars de George Lucas. Dommage car il y a de très bonnes idées mais ça manque quand même d'un brin de folie, d'un petit côté épique/culte. Bref ça fait le boulot, surtout pour un spin off qui se révèle être au-dessus du dernier épisode canonique mais guère plus...

J'ai trouvé par contre les persos en images de synthèse hideux
Dwarfal
Autant leia a la fin c'était flawless (en même temps elle bouge pas nerd.gif) autant tarkin oui des fois ça faisait bizarre. Par contre le général machin j'ai oublié son nom sur yavin 4 lui ça allait, enfin il parlait pas ça aide nerd.gif et le mec condamné à la chaise électronique aussi nerd.gif

D'ailleurs c'est bien gentil d'inclure plein d'acteurs d'origine diverses dans les rangs des rebelles mais ils ont oublié que dans episode IV il n'y a que des blancs moustachus avec la coupe de starsky et hutch nerd.gif
Draco
J'ai vu Rogue One vendredi dernier, moi j'ai adoré et je l'ai largement trouvé au-dessus de l'épisode VII ! Les personnages en images de synthèses moi j'ai trouvé ça bluffant et intéressant pour une saga telle que celle-là ou les acteurs décédés (ou trop vieux) ont vraiment un rôle à jouer. J'ai même trouvé cet épisode assez sombre pour un Disney. Bref, mission réussie pour Rogue One punk.gif

Concernant le personnage de Moff Tarkin refait en image de synthèses voici un explicatif de comment ils s'y sont pris, intéressant :

La production a d’abord recruté un acteur avec une physionomie proche de celle de Peter Cushing (Guy Henry, connu pour son rôle de ministre de la Magie dans Harry Potter) puis à l’aide de CGI (Computer Generated Imagery), Industrial Light Magic, la société en charge des effets spéciaux de Rogue One, a effacé le visage de Henry pour le remplacer par celui de Cushing. Et cela fonctionne. Il en va de même pour la princesse Leila (présente dans quelques plans de Rogue One) qui, bien que Carrie Fisher, qui incarne la princesse originelle, soit heureusement toujours de ce monde, a été rejouée par une autre actrice dont le visage a ensuite été remplacé par celui de Carrie Fisher à 21 ans.
Dwarfal
Comme pour le dernier fast & furious quoi nerd.gif
Zegema
Southpaw (la rage de vaincre) : Encore un Jake Gyleenhaal. Et ... j'sais pas. Ce qui m'a gêné, c'est la longueur du film, en fait. Il fait 2h, et il devrait faire 1h40. Parce que les acteurs sont tous bons (même 50 Cent, qui devrait sérieusement songer à une reconversion, parce qu'il est clairement pas ridicule du tout), que le scénar' est pas mal, et la musique aussi. C'est juste que ça tire en longueur et ça s'essouffle par moments, alors que ça devrait pas. Mais c'était bien quand même. 3/5

Kingsman: Ah ben cherchez pas, hein. A part Mission Impossible, les films d'espionnage sont nuls ces derniers temps (James Bond est descendu trop bas, et Jason Bourne est en phase de reboot-qui-sert-à-rien). Mais Kingsman, avec son humour anglais et son montage bien débile, arrive à caser tous les stéréotypes du film d'espionnage, avec un méchant mégalo-maniaque qui zozotte, une acolyte super-dangereuse, une menace de fin du monde, et une BO qui déchire. Mention spéciale à la séquence avec Free Bird. 4/5

De battre mon coeur s'est arrêté: Dans ma wishlist depuis un bon paquet de temps, j'ai enfin réussi à le mater. Et c'était cool. Bon, il faut quand même passer outre la fameuse maladie française du 'putain y faut de la caméra épaule sinon c'est pas réaliste tu comprends', ce qui fait que t'as souvent la gerbe même si t'as deux personnages immobiles en train de discuter dans un canapé. Mais passé outre, justement, ce défaut, tu te retrouves avec un drame très simple à suivre, et très linéaire, sans être chiant. Audiard réussit à monter tout son truc sans chichi, même si le fait de montrer Duris en train de jouer de permanence de ses doigts (au bar, dans la bagnole) est un peu too-much. Bref, c'était bien. 3/5
Zegema
Le pont des espions: Spielberg repart encore dans de l'historique, avec la Guerre Froide cette fois. L'histoire vraie d'un mec qui procède à un échange d'espions avec les Russes. Tom Hanks est nickel, c'est tendu, ça se suit très bien et c'est bien filmé. Impeccable. 3/5

Moana: Alors ça s'appelle Vaiana chez nous, parce qu'il paraît que Moana, c'était le nom d'une pornstar italienne des 90s. Bon. C'était chouette, mignon, et bien rythmé. C'est cool de voir une légende du pacifique enfin racontée, parce que personne n'en parle jamais. 3/5

Alliés: C'est du Robert Zemeckis et ... j'en attendais mieux. Brad Pitt est un peu pataud là-dedans, Marion Cotillard est correcte, mais dans le genre, préférez Gone Girl, qui avait mis un peu la baffe à tout le monde. Bref, c'est agréable, mais pas transcendant. 2/5

Creed: Bon, je m'attendais pas vraiment à voir Rocky dedans, je pensais que ça allait partir dans quelque chose d'un peu nouveau. Mais on ne tue finalement pas le père aussi finalement, et c'est peut-être un peu le tort du film. Les acteurs sont bien, ceci dit. 3/5

Passengers: Le pitch est cool, mais c'est un peu lent. Des gens n'ont pas aimé à cause du fait que ça manque d'action. Ca ne m'a pas manqué, mais ça s'essoufle vraiment aux deux tiers du film. 3/5

Inferno: Un des plus mauvais films de Ron Howard, et un des plus mauvais blockbusters de 2016. C'est niais, chiant, pas crédible, mal filmé, coupé au couteau, et insipide. 0/5

Les animaux fantastiques: Un gloubiboulga de légendes du monde d'Harry Porter mises bout à bout sans véritable sens. J'ai rien compris au scénario, ni pourquoi on s'embarquait là-dedans. Dire qu'ils veulent faire cinq films en tout. Et que David Yates arrête de réaliser, il est mauvais. 1/5

Jack Reacher: Never go back : J'ai rien à dire sur Tom Cruise, qui est toujours impeccable. Mais le scénario et son déroulement auraient très pu convenir à un épisode lambda de NCIS. C'est pas terrible au final. 1/5

Doctor Strange: Bon, alors les considérations mystico-zen peuvent rebuter, mais bon, si tu adhères au principe de 'suspension consentie de l'incrédulité', ça passe. Benedict Cumberbatch est cool dans le rôle, Mads Mikkelsen est un vrai méchant, et ça se prend pas au sérieux au final. Un bon ajout dans le MCU. 3/5

Divergente 3: "Coucou! Au fait, on va dire qu'on va regarder ce qu'il y a au-delà du mur, mais on vous prévient pas, parce que c'est un peu ridicule. Bisous!" 0/5

Hardcore Henry: Un FPM (First Person Movie), filmé à la GoPro, qui avait tout pour se casser méchamment la gueule ... et qui te met une grosse mandale parce qu'en fait, ça claque. Tour de force technique, mais réussite admirable. 4/5
R.Z.
J'ai vu Alien Covenant aujourd'hui.

Ben c'est pas gégé.
J'avais une plutôt bonne impression de Prometheus contrairement à la majorité des gens, donc je dois être bon public, mais là j'ai vraiment pas accroché.
Le film est mal rythmé (pas de le sens où c'est chiant mais plutôt qu'il n'y a aucun moment de respiration une fois que ça commence à partir en vrille), le suspense à peine présent (tout est tellement téléphoné que même les jump-scare ne font pas sursauter), le scénario est tiré par les cheveux et les actions des personnages (des personnages sur lesquels le film ne s'attarde presque pas d'ailleurs) rarement logiques.

Il reste une ambiance sympa et un visuel que j'ai trouvé plutôt réussi, mais on n'est clairement pas dans le haut du panier de ce que la licence a pu proposer par le passé.
Au final le film semble être surtout une sorte de sparadrap qui essaye de faire coller les évènements de Prometheus au reste de la série sans trop se soucier de la qualité du film en soi.
Zegema
Jane Got a Gun: Et c'est à peu près tout ce qu'il y a à en dire. Mais c'est regardable. 2/5

Casablanca : Je ne l'avais jamais vu, et c'est un mal réparé. Ca n'a pas vieilli tant que ça, surtout quand tu as des acteurs qui sont aussi investis et crédibles. 4/5

Tomorrowland : Putain, c'était trop long. Ca aurait pu être beaucoup plus chouette si on avait raccourci le tout, et surtout si on arrêtait d'évoquer le futur comme si c'était encore le futur des années 60. 1/5

Joy : je craignais un peu le pire, que ça fasse vraiment trop cliché de la 'self-made woman qui réussit son rêve américain', mais c'est finalement pas une mauvaise surprise, puisque tout le cheminement jusqu'à la réussite est évoqué assez dignement, sans en faire trop de caisses. 3/5

Demolition : "Bonjour, je m'appelle Jake Gyllenhall et je cherche à jour tous les types de sociopathes de la Terre". Pari plutôt réussi dans celui-là, même si c'est bizarre. 3/5

Jackie : Natalie Portman force beaucoup trop. 2/5

Kubo : par ceux qui avaient fait Coraline. C'est super chouette et super drôle. Mention spéciale au scarabée, qui m'a rappelé le Kronk dans Kuzco smile.gif 4/5

Hail Caesar : J'ai. Absolument. Rien. Compris. Et c'était pas drôle. 0/5

Miss Peregrine : c'est pas le meilleur Tim Burton, et ça s'emballe plutôt à la fin. 2/5

There will be blood : Daniel Day Lewis en prospecteur d'or noir, c'est pas mal. Mais j'ai pas compris pourquoi on allait s'embarquer dans une histoire de religion. 3/5

Assassin's Creed : Non. 0/5

Arrival (Premier contact) : Alors on m'a expliqué la fin, et j'avoue que j'ai un peu mieux cerné. Mais c'est un peu capillotracté. Reste que c'est assez captivant, puisque bien réalisé et prenant. 3/5

Star Trek Beyond : scénarisé par Simon Pegg, ça reste quand même un épisode pour rien. 2/5

John Wick 1 et 2 : ptdr.gif Ah, ça fait plaisir du gunfight bourrin sans cervelle qui défouraille. Mais certaines scènes sont soit trop longues, soit too much. Mais c'était cool. 4/5

Popstar (Never stop never stopping) : Même pitch que Fatal Bazooka. Sauf que Fatal, c'était mieux. C'est vous dire le niveau. C'est dommage, parce que j'aime beaucoup ce que fait The Lonely Island d'habitude. 1/5

Deepwater Horizon : film catastrophe extrêmement bien réalisé, rigoureux, et techniquement nickel. Bien aimé. 4/5

The founder : Qui montre comment les frères McDonald's ont inventé leur système, et qu'ils se sont bien fait enculer par la suite. Michael Keaton est impeccable. 4/5

Lego Batman : non mais non, c'était bien dans Lego Movie, mais là, ça sert à rien. Ca commence à m'énerver l'invasion Lego, comme dans les jeux vidéo, d'ailleurs. Faites le vrai film (ou le vrai JV), mais ne nous foutez pas de Lego là-dedans. Ou créez votre propre truc. 2/5
Ziell
À noter que le réalisateur des John Wick s'apprête à sortir son pendant féminin, Atomic Blonde. Espérons que ça soit à la hauteur car JW2 ne m'a pas déçu.
Draco
J'ai aussi adoré les deux John Wick, du film d'action pur et dur ca fait du bien ! Sinon j'ai également vu Valérian, j'ai plutot apprécié en comparaison des tas de pop corn movie américain tout aussi chers. Après le scenario est pas fantastique, c'est trop vite expédié, peu de rebondissements mais... putain qu'est-ce qu'elle est bonne cette Delevingne damnerd.gif damnerd.gif
Kayle Joriin
Citation (Draco @ jeudi 03 août 2017, 16:33) *
putain qu'est-ce qu'elle est bonne cette Delevingne damnerd.gif damnerd.gif

Zegema
Alien Covenant : Ridley Scott fait encore mumuse avec les jouets de son passé. Mais n'en produit qu'une sombre merde infâme qui réduit en cendres toute la mythologie d'Alien. Qu'il aille bien se faire foutre, parce que ce qu'il a pondu est honteux. Les acteurs sont TOUS mauvais (Fassbender est une véritable planche), il n'y a aucun suspense, le scénario est en roue libre, l'empathie envers l'équipage inexistant, et les monstres inoffensifs (c'est gore, mais jamais flippant). Une véritable purge, indigne des 4 premiers Alien, et qui ne mérite que du mépris. Scott peut continuer à faire sa trilogie s'il a envie, plus personne n'en a rien à foutre. 0000000/5
Chozo
La planète des singes supremacy.

Pour une fois que la traduction française d'un titre est plus adéquate que le titre original (War of Planet of the Apes). Car ce n'est en aucun cas la guerre qui est prépondérante, mais bien la redéfinition de l'échelle des espèces et la suprématie des singes qui évoluent au contraire des humains qui régressent pour mieux disparaître. D'une rare intelligence de traitement pour un blockbuster, la trilogie (en attendant une suite) s'achève de la meilleure des manières, avec un film aux fonds philosophiques bien plus mis en avant que la guerre elle-même, réduite à deux grosses scènes d'action. Très bien réalisé et surtout avec un travail des effets spéciaux hallucinants (des singes rendus plus crédibles que les humains eux-mêmes), le film compenses quelques facilités scénaristiques (la poupée, le singe comic releaf qui fait le lien, l'évasion) par une maîtrise du sujet de bout en bout et un lien presque immédiat au film historique. Du grand art.
R.Z.
J'ai vu Valérian et la cité des mille planètes.

J'ai passé un très bon moment.
N'ayant qu'une connaissance très superficielle des BDs je ne suis pas fichu de dire si c'est fidèle au matériau d'origine, même si des quelques albums que j'ai lu le flirt entre Valérian et Laureline me semblait un peu moins proéminent, quand même.
Sinon ça en met plein les yeux, c'est inventif et le scénario sans être d'une grande complexité porte bien le film.
Un très bon divertissement tout public, à mon avis ça vaut le coup de le voir.
Xeen
Non, le film Valerian n'est pas fidèle, c'est même un massacre.

Franchement, et même s'il prend certaines libertés, l'animé franco-japonais est bien plus dans l'esprit de la BD.

Déjà, rien que le fait que Laureline soit blonde indique déjà que le film est parti pour chier complètement. Et la scène où elle est à califourchon sur Valerian au début du film est le signe qu'il n'y a plus rien a en espérer par la suite.

Delevigne, rien qu'elle fait que le film est un naufrage total. Déjà que je ne vois pas ce qu'on lui trouve physiquement, c'est une actrice de merde. En plus d'être complètement monolithique / inexpressive, son caractère blasé au possible est aux antipodes du caractère de Laureline. Idem pour Valerian devenu ici une espèce de bogoss dark, l'acteur incarnant mal lui aussi le personnage.

De toute façon, tous les acteurs sont mauvais (même Clive Owen a l'air de se demander ce qu'il fout là, en plus d'avoir un personnage transparent au possible). Les vrais stars, ceux qui savent jouer réellement, ce sont les monstres en image de synthèse. Mention spéciale pour le transmuteur top kawaii.

Autrement, univers non respecté; background de Valérian et Laurine idem (rien sur le passé de Laureline qui est une fille venant du Moyen-Age et que Valérien rencontre au cours d'un voyage spatio-temporel) + relation entre les deux traitée ici de façon complètement WTF; personnages récurrents de l'univers présentés en dépit du bon sens, à savoir ici les 3 Shingouz (apparition abrupte, rien concernant leur relation avec V&R); scénario sans aucune surprise et vide... Encore heureux que les mecs aient pensé a expliqué le rôle du transmuteur (qui est une créature de la BD, apparaissant également dans l'animé).

Alors oui, le film est beau. Enfin, bon, passé le passage sur la planète Müle, le reste demeure quelconque. Bien qu'il ait plus de 20 ans, le 5ème Elément défonce à tout point de vue ce V&R. D'ailleurs, parfois, on dirait que Besson essaie de faire des réf à son précédent film de SF (tenue des personnages secondaires parfois similaires, la scène du cabaret -> réf à la scène avec la diva ?).

Et dire que Besson se disait tenter d'en faire d'autres. Non sérieusement, c'est bon, qu'il arrête. Ce premier film est déjà un film de trop.

Pour faire un autre V&R, faudrait carrément refaire un reboot en prenant le temps de poser correctement l'univers et les personnages.
Draco
Citation (Chozo @ vendredi 04 août 2017, 11:33) *
La planète des singes supremacy.

Pour une fois que la traduction française d'un titre est plus adéquate que le titre original (War of Planet of the Apes). Car ce n'est en aucun cas la guerre qui est prépondérante, mais bien la redéfinition de l'échelle des espèces et la suprématie des singes qui évoluent au contraire des humains qui régressent pour mieux disparaître. D'une rare intelligence de traitement pour un blockbuster, la trilogie (en attendant une suite) s'achève de la meilleure des manières, avec un film aux fonds philosophiques bien plus mis en avant que la guerre elle-même, réduite à deux grosses scènes d'action. Très bien réalisé et surtout avec un travail des effets spéciaux hallucinants (des singes rendus plus crédibles que les humains eux-mêmes), le film compenses quelques facilités scénaristiques (la poupée, le singe comic releaf qui fait le lien, l'évasion) par une maîtrise du sujet de bout en bout et un lien presque immédiat au film historique. Du grand art.


Idem, un très bon film, j'ai vraiment adoré ! Poétique et bien tourné, violent et passionné ! On conclut la série par un film vraiment fantastique.

Sinon pour Valérian je ne peux juger la BD ca remonte à bien trop longtemps pour moi, autant je suis un spécialiste de Tintin ou d'Asterix autant je ne le suis pas du tout pour Valérian du coup j'ai apprécié le film même si l'histoire est vite expédiée, peu de rebondissements et qu'il manque indéniablement quelque chose qui l'empêche d'être plus qu'un moment sympa !
Kayle Joriin
Zegema
Attention c'est parti, gros rattrapage.

The great wall: Matt Damon sur la Grande Muraille de Chine, du temps de sa splendeur. Contre des monstres parait-il légendaires en Asie (ou alors j'ai pas bien compris). C'est pas génial. 1/5

Monster Trucks : il devait sortir fin 2015, puis courant 2016, et est sorti en catimini fin 2016 je crois. L'histoire d'un intra-terrestre (oui oui) tout flasque, qui ne se déplace que dans du pétrole, et qui trouve refuge ... dans un bon gros V8 d'un pickup. Le pitch est complètement barré, mais j'en avais absolument rien à foutre, parce qu'on prend pas le spectateur pour un gros crétin pendant le film. Bref, c'est rigolo, ça peut se regarder avec des gosses, et on rigole gentiment. 3/5

Sully : le pilote qui a amerri dans l'Hudson River à cause de moteurs défaillants. Un film mineur d'Eastwood, mais ça se laisse regarder. 2/5

Trainspotting 2 : mais à quoi ça sert d'en faire un deuxième pour ressortir le même traitement misérabiliste, sans rien dire d'autre ? 1/5

La la land : certains adorent, d'autres détestent, mais c'est pas grave : j'ai beaucoup aimé. On s'en fout que ce soient pas des danseurs professionnels, qu'ils se déplacent comme des patates, etc. C'est très chouette au niveau mise en scène, et c'est entraînant. La fin est très jolie. 3/5

Galaxy Quest : ça fait des années que je voulais le voir. Et putain, tu te marres du début à la fin. L'histoire du cast d'une série TV imaginaire type Star Strek, qui enchaîne les conventions alors que la série n'intéresse plus, et qui se trouve au milieu d'un conflit interstellaire. C'est très con, et fun. 3/5

LA Confidential : oui, il a 20 ans, mais vu qu'il traite du LA des années 50, ça vieillit pas. Et les acteurs sont tous très bons. 3/5

Logan : j'en attendais peut-être un poil trop, vu la bande-annonce de taré. Ca reste 'juste' bon, sans atteindre des sommets. 3/5

Le monde de Dory : Pixar, arrête de rajouter des suites à tes films, ils sont tous très inférieurs aux originaux. Qu'est-ce qu'on en a à foutre d'un parc/aquarium alors qu'on nous offrait l'océan dans le premier ? C'est rigolo parce qu'on aime les personnages, mais honnêtement, c'est pas plus de 2/5.

Will Hunting : encore un rattrapage. Et je regrette pas, c'est un bien cool 4/5 mérité.

Fast and furious 8 : ok, plus rien à foutre d'être cohérent, on part en roule libre complet pour abrutis. Exceptions : Jason Statham et Dwayne Johnson, qui méritent d'avoir un film entier avec leur bromance. 1/5

Jennifer's Body : film d'horreur mineur, mais avec une Megan Fox crédible (au contraire de ses autres films, où elle est beaucoup plus bimbo). J'ai plutôt bien aimé. 3/5

American Beauty : l'indé US comme on les aime. Des acteurs tous excellents. 4/5

Kong: Skull Island : mieux que le Kong interminable de Peter Jackson, mais un poil trop brouillon quand même au regard des enjeux (on s'en fout un peu beaucoup quand même de ce qu'il peut arriver aux acteurs). Sans plus. 2/5

Ghost in the Shell : Alors. Alors. Ca part pas trop mal, je fais l'effort d'être bon public, mais le film souffre deux choses horribles : passer complètement outre le propos de l'original (pardon, mais c'est ce qu'on retient, bordel de merde), et résoudre les trente dernières minutes en salopant les personnages originaux. Moralité: ne jamais s'attaquer à des monuments si on a pas quelque chose de solide derrière. 1/5

The lost city of Z : un explorateur anglais début XXème pense avoir trouvé la piste des ruines d'une cité antique en Amérique du Sud. J'ai rien à dire sur les acteurs, la mise en scène, la musique etc. Mais ça souffre d'un manque évident de rythme passée la moitié du film. Et ça m'a gêné pour essayer de rester dans le truc. 3/5 quand même, mais c'est un peu gâché, et c'est dommage.

The danish girl : Ou l'histoire de la transformation d'un des premiers trans connus dans le monde moderne. Touchant, mais pas au point d'être renversant. Alicia Vikander reste par contre impeccable dans n'importe lequel de ses films, c'est impressionant. 2/5

Silence : Martin Scorsese revient sur les traces des tentatives de christianisation du Japon médiéval du 16ème siècle par des missionaires portugais. Très prenant au début du film, un peu moins sur la fin. Mais bon, 4/5 sans les mains.

Going in style : encore un Zach Braff, qui fait un film de braquage ... avec des vieux. C'est très honnêtement réalisé, ça ne cherche pas plus, les acteurs sont tous charmants, et c'est un bon 3/5.

Come and find me : tu vois 'The gone girl' ? Ça aurait pu être aussi bien. Mais ça se perd un peu trop en route. Bien dommage, les acteurs sont chouettes. 2/5

Pour une poignée de dollars : j'avais jamais vu, voilà, mal réparé. Ca a 50 ans, et on devrait le montrer sous la torture à tous les réalisateurs de film d'action actuels pour qu'ils comprennent comment composer un plan, comment cadrer des acteurs, comment faire un montage, parce que, bordel de foutredieu de planche à cul, ça défonce. 5/5

The hateful eight : oui c'est très long. Mais merde, c'est toujours fun à mater tellement Tarantino se masturbe dans la manière qu'il a d'emmener les gens où il veut. 4/5

Quelques dollars de plus : même topo que plus haut. 5/5

Les gardiens de la galaxie 2 : oui, l'alchimie entre les personnages marche. Oui, ils sont plutôt drôles. Oui, c'est assez joli. Mais ... c'est un scénario assez faible quand même. 3/5

King Arthur : Guy Ritchie salope la légende arthurienne avec du gros caca. 1/5

La momie : oui, Tom Cruise est crédible dans chacun de ses films. Sauf qu'ici, c'est très mauvais. Continuez à regarder ceux avec Brendan Fraser, au moins c'est drôle. 1/5

Wonder Woman : Gal Gadot est impeccable. 3/5

Transformers : The last knight : non mais merde, les mecs, arrêtez quoi... 1/5

Pirates of the carribbean : Dead men tell no tale : j'ai eu peur au début et .... ben ça se laisse plutôt bien se regarder. Mieux que le précédent, en tout cas. 2/5

Le secret des poignards volants : charmant, mais peu emballant. Reste la technique irréprochable. 2/5

Williams : j'aime le sport auto, donc si tu n'aimes pas, tu auras du mal. Très bon documentaire sur la vie de Frank Williams. C'est un peu décousu (ça occulte quasiment tout ce qui se passe après son accident, en 86, quand même), mais ça respire la passion quand même. Respect. 4/5

War of the planet of the apes : Ah ben merde, c'est très très bon. Depuis quand on arrive à faire des singes en VFX aussi bien réalisés qu'on en oublie qu'ils existent, et qu'ils arrivent à émouvoir ? J'aurais mis un très bon 5/5 mérité (vraiment hein, c'était chouette), mais ça aurait tellement été mieux avec 30 min de moins. 4/5 donc.
Myaah
Youhouhou, j'ai réussi à aller au cinéma dernièrement et à regarder même quelques films !

Thor Ragnarok : Bien fun ! Un film de héros super coloré, pop, pas d'histoire d'amour, de l'autodérision ! J'ai passé un super moment en 3D et Dolby !

Wonderwoman : Bon, ben à côté, il se prend très au sérieux et c'est super bleu-gris de partout, et il y a quelques longueurs malgré tout. Ceci dit, l'actrice jouant Diane est impeccable ! Bon, le fait que ça se passe durant la seconde guerre mondiale n'aide pas non plus à me plonger dedans, j'ai une overdose de cette période...

Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar : mmm.. Je ne sais pas, j'ai beaucoup moins accroché. Peut-être parce qu'au bout du 5e épisode, on a plus l'impression de regarder une parodie de Pirates des Caraïbes. Il serait peut-être temps de faire évoluer le personnage de Jack Sparrow. Enfin oui, voilà parodique.... J'avais vraiment beaucoup plus apprécié le 4 qui avait cet air d'aventures du tout premier. Là, on avait un mix entre la suite du 3 et un essai de partons à l'aventure, mais ça ne prend pas tellement.
Suliven
Le Brio J'y suis allé en traînant des pieds pour faire plaisir à Madame, mais au final c'était loin d'être déplaisant. Un peu de caricature, un peu de cliché mais un final bien mis en scène (malgré la toute dernière minute du film qui gache pas mal de chose à mon gout).
Bref une petite histoire pleine de bon sentiment à la française sur une jeune de cité qui rêve de devenir avocate qui va se faire aider par son prof un peu raciste sur les bords. Au bout de 10 minutes de film on devine la fin et globalement tout ce qui va se passer.
C'est donc prévisible mais les acteurs sont plutôt bon (inclus Camilla Jordana qui je ne supportais pas dans nouvelle star...) et l'histoire bien écrite alors pourquoi pas.

Coco : le Disney/Pixar de Noel est de retour et nous rassure à nouveau sur la bonne santé de Pixar qui a quand même connu un gros passage à vide créatif ces dernières années.
On est face à une très belle histoire qui parlera autant aux enfants qu'aux adultes.... d'ailleurs sans doute bien plus aux adultes qu'aux enfants d'ailleurs. Le thème est assez mature et l'ensemble ne se veut pas forcément très drôle.
Mais une fois encore Pixar crée un univers beau, cohérent, grandiose. La première moitié est assez lente, il y a beaucoup d'éléments à mettre en place mais globalement ça se suit avec plaisir. La seconde moitié bien plus épique et riche en rebondissement est un petit chef d'oeuvre.
Le tout est servi par une image sublime, une bonne bande son et un casting 5 étoiles. Le gamin, personnage principal, est tout sauf casse pied (chose rare quand on met un enfant de 10 ans en protagoniste principal) et les personnages, aussi bien principaux que secondaires sont attachants et réussi.
C'est donc un beau voyage avec comme souvent un message important loin d'être cliché ou vide de sens.... bref à recommander fortement.
Le seul bémol pourrait éventuellement concerner le très jeune public, malgré quelques personnages clairement dessiné à leur attention (Le chien dont j'ai oublié le nom, Ernesto de la Cruz...) ça va pas les captiver autant que la reine des neiges smile.gif
Donax
Drive: Superbe, a voir absolument. Musique magnifique, direction artistique et photo impeccables. Vu 2 fois en 2 jours ph34r.gif

Okja : Film mignon sur la production de saucisse leo.png et pas prise de tete avec des sequences portenawak. La photo est pas mal, surtout au debut du film dans les montagnes de Coree.
El_Boufono
Regardé Anihilation sur Netflix:
Grosse surprise, premier film Netflix que je trouve vraiment intéressant! Excellente ambiance, acteurs au top et pour une fois ça fait pas cheap!!
Et puis la scène de l'ours... Mon dieu!! Je me suis fait desus!
Xeen
Aucun rapport avec un film ciné mais

Dans un esprit un peu genre Kung Fury :

Commando Ninja.

Un film d'1H10 pariodant les films des années 80 avec Schwarzenegger et Stallone... mais avec des ninjas, des raptors, de bonnes blagues super grasses, etc.

https://www.youtube.com/watch?v=a0Gec5JbQAg
Firebrand
Oh merde, y'a vraiment tout là dedans. punk.gif Les années 80 où on ne se prenait pas la tête me manquent. sad.gif
Draco
Ha merci Xeen, j'avais adoré Kung Fury, un mini film culte pour moi, j'avais pas eu l'occasion de regarder celui-ci, j'ai regardé le début, c'est énorme ! Et ouais, les films année 80 me manquent cruellement, franchement je suis certain que s'ils ressortaient des films à joli budget on pourrait avoir des choses d'anthologie, d'ailleurs le succès de Ready Player One qui se base sur les choses cultes 80/90 le prouve, les gens adorent ça, adorent les références, adorent cette ambiance ! punk.gif

Par contre dommage les doublages français sont catastrophiques, on a bien compris que c'est de la dérision même dans le texte mais ca reste très mal doublé malheureusement ! Bon par contre, pour ceux qui ont toutes les références qu'il faut dans le cinéma et la pop culture, chaque scène parodie un film, c'est excellent mrgreen.gif
Xeen
Citation (Draco @ mercredi 02 janvier 2019, 02:29) *
Par contre dommage les doublages français sont catastrophiques, on a bien compris que c'est de la dérision même dans le texte mais ca reste très mal doublé malheureusement !


C'est vrai que je n'avais pas précisé que Commando Ninja est un film français.

Le fait que tu ais l'impression que ce soit "un film américain de série B, voire Z, mal doublé", c'est également pour rendre hommage aux doublages catastrophiques mais cultes (niveau réplique) sur des films comme Hitman le Cobra , ou Karate Tiger 2.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2020 Invision Power Services, Inc.