Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Le film de la semaine
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Blabla
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21
CooLJeDi
Je continue ma petite série de films du moment : Edge of Tommorow.

Film de SF avec Tom Cruise, le concept de base est intéressant mais un peu timoré dans l'ensemble. Avec un peu de recul on remarque aussi pas mal de remplissage et un scénario vraiment cheap. Dans le genre, Starship Troopers est quand même un bon cran au-dessus. Agréable, une idée sympa mais on retombe hélàs un peu trop vite dans le film d'action générique.

3/5.
Zegema
OK, à mon tour, puisque je l'ai vu récemment aussi.

Edge of tomorrow: On a jamais vu une aussi forte relation entre film et jeu vidéo au cinéma. L'expression 'die & retry' y prend tout son sens, avec une succession de niveaux à terminer, avec toujours le même pattern, qu'il faudra déjouer au fur et à mesure de la progression. C'est un peu répétitif, effectivement, mais Tom Cruise joue bien, comme d'habitude, et ça se laisse bien suivre. Deux gros bémols toutefois: le design absolument i-lli-si-ble des monstres (et j'insiste, parce que j'ai rien compris au début), et la propension du réalisateur à secouer sa caméra façon Parkinson dans les scènes d'action (mais bon, j'dois être un vieux connard réac qui n'aime pas son époque dry.gif ). Mais ça reste chouette. 3/5

CJ, j'ai pas compris le rapport avec Starship Troopers, qui est tout de même douze crans au-dessus au niveau 'couilles sur la table' et a beaucoup plus de choses à dire qu'un simple film d'action standard.
CooLJeDi
Disons que globalement, le speech est identique avec celui de Starship Troopers : le patriotisme contre une grosse armée d'aliens béliqueux. Après on est bien d'accord que Starship Troopers est largement supérieur à Edge of Tomorrow car il ''ose'' beaucoup plus de choses tandis que l'autre se cantonne au film d'action teinté d'une bonne idée sans aller beaucoup plus loin. D'accord pour la performance de Tom Cruise qui est toujours aussi efficace.
MrGodjira
Disons que c'est le parfait cross-over entre Le jour de marmotte et StarshipTroopers tongue.gif
Mais avec des exosquelettes.. Et ça c'est important nerd.gif

3/5
Slayne
Facile 4/5 pour moi. J'ai bien aimé le scénario, ça ne se prend pas au sérieux, c'est même assez drole parfois. J'ai passé un très bon moment. Probablement dans mon top 3 des films d'actions cette année.
Dwarfal
Moi j'ai bien aimé, à part la fin un peu absurde mais bon nerd.gif
CooLJeDi
C'est un bon film, certainement, mais c'est vrai que le début et la fin sont mauvais, ce qui est tout de même un handicap pour un film damnerd.gif
CooLJeDi
Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm-222259/critiques/
Une bouse, et bien bousive. Ça faisait longtemps que je n'ai pas arrêté un film en plein milieu. Film censé être comique, il n'est drôle en fait que devant le ridicule des dialogues et des situations. On aurait pu au vu du thème en faire quelque chose de sympathique, d'un peu plus subtil que de l'humour à deux balles et des considérations au ras des pâquerettes. Qu'est-ce que ce pauvre Clavier est venu faire dans une merde pareille...enfin ce n'est pas non plus la première fois.

1/5.
CooLJeDi
300 La naissance d'un empire.

J'ai adoré ! La mise en scène est certes beaucoup moins artistique que dans 300 même si ça reste tout de même très beau, mais au niveau du casting, c'est juste du pur bonheur. J'avais beaucoup apprécié Eva Green dans Casino Royale, et franchement, sa performance dans ce 300 est vraiment incroyable. C'est simple, elle arrive à faire le film à elle toute seule. Et cette putain de scène CULte quand elle rencontre Themistocle, excellentissime, ça m'a vaguement rappelé l'échange fougueux entre Leonidas et sa femme dans le premier 300. Pareil, retrouver Onoméus (le doctoré dans Spartacus) pendant 30 secondes m'a fait verser ma petite larmette tellement cet acteur est énorme. Enfin voilà, du très très bon film d'action avec des combats où l'on abuse pas de ce putain de ralenti avec une caméra qui ne tourne pas dans tous les sens, un casting incroyable avec des combats titanesques. Seul défaut, la fin arrive hélàs trop vite.

5/5.
Draco
Il est pas mal du tout mais de là à mettre 5 c'est n'importe quoi ! Le premier 300 est énorme, mais la genèse est juste un bon film qui est très loin d'égaler 300 !

47 Ronin : énorme à tout points de vues, sincèrement le trailer m'avait laissé de marbre et finalement c'est un très bon film, plein d'action, bien tourné bref à voir !
CooLJeDi
Ah je ne suis pas d'accord, les deux sont différents mais se valent pour ma part. Le premier est plus WTF : 300 gros bills contre des vagues de tocards : un coup on envoie des bombes, après des éléphants...etc., le second est plus intéressant au niveau de la confrontation entre Eva Green et Stapleton (acteur que je ne connaissais absolument pas). Même si au final on assiste à un combat entre 2 niveaux 99 entourés de niveaux 1 (les perses) et 2 (les grecques), je trouve l'issue plus incertaine, plus intéressante. Et les combats envoient du lourd, l'assaut naval en cheval, fallait le faire, c'est totalement n'importe quoi mais j'aime ça nerd.gif et merde les héros sont des personnages exceptionnels et on est dans un univers très emprunté au comics donc pourquoi pas...

Mais je comprends qu'on ne puisse pas non plus accrocher ou préférer 300 pour sa réalisation exceptionnelle. Ayant adoré Spartacus la série, je retrouve totalement ce que je cherchais : du sang et des boobs. Et à ce niveau là il remplit parfaitement son contrat aime2.gif .


aime2.gif aime2.gif

Plus de photos ici cool.gif (interdit aux enfants et à Timinou).
http://elles-se-mettent-nues-pour-nous.fr/...=1549&typ=1
Draco
Elle à de beaux nichons quand même damnerd.gif damnerd.gif
Slayne
Clairement damnerd.gif
Elle doit être au courant parce qu'elle les montre dans tous ses films smurf.gif
Draco
Faudrait pouvoir les toucher mais de visu je dirais qu'ils sont refaits ! mrgreen.gif
Ziell
Si ça vous intéresse, elle est à poil du début à la fin de The Dreamers de Bertolucci.
Et comme dans un nombre non négligeable de ses films, ç'en est quasiment le seul intérêt.

300 était un bon divertissement, sa suite était un calvaire à regarder.
Slayne
Bof, c'était aussi un bon divertissement. Pas un 5/5 mais pas un calvaire non plus.
Timinou
Tant d'avis divergents!

Sinon moi Eva Green je l'ai vue dans Sin City. Mais je m'en fous de ses boobs donc...

Ob1 Keshnobi
Pour moi aussi la suite de 300 n'est vraiment pas à la hauteur du premier épisode. C'était du platitude sans nom, aucun souffle. Le côté bestial du premier épisode qui donnait tout son sens à la mise en scène et à l'histoire a complètement disparu. Effectivement Eva Green survole le film avec une classe incroyable, et justement, c'est triste en face de son homologue masculin qui n'a aucun charisme dans ce rôle.
Et l'assaut naval en cheval que CJ a adoré, j'ai trouvé ça juste pitoyable. Encore si le cheval avait été un vrai, ça l'aurait peut-être fait, mais là, les CGI sont tellement cheap que ça m'a complètement sorti du film. N'empêche que oui, la fin arrive trop vite, enfin façon de parlé. En réalité je pensais que ça allait enfin être le début du film et qu'on retrouverait le côté épic du premier épisode. Pas de bol, c'était la fin.
CooLJeDi
Je dois avoir certainement un degré de tolérance vis-à-vis de ce genre de film beaucoup plus élevé que le votre. Bon faut dire que j'ai adoré Spartacus la série dans son ensemble (sauf la saison 2 que j'ai trouvé un peu en-deça malgré quelques moments épiques), j'ai beaucoup aimé Troie, Gladiator (malgré quelques défauts certes mais OSEF), le premier 300 bien que bizarrement c'est plus sur une seconde fois que je l'ai vraiment apprécié. Peut être qu'au contraire, 300 la suite, je l'apprécierai moins sur un second visionnage mais je me suis éclaté comme un gros nerd.gif la première fois, je me suis même repassé quelques scènes que j'ai bien aimé récemment, et franchement ça bute :la bataille de Marathon, l'histoire de Xerxès, celle d'Artemis, le combat final...Non honnêtement, j'ai beaucoup aimé sauf la fin qui est trop rapide, la prise d'Athènes aussi qui est totalement baclée mais je pense qu'on a laissé volontairement des blancs dans ce film pour un 3ème 300 car il y a encore pas mal à dire sur l'histoire de Themistocle (ah, ben c'est quand même à moitié confirmé, excellent).

Après concernant Stapleton, je le trouve pas mal du tout, il fait le job en tout cas mais je suis d'accord qu'il n'a rien non plus d'extraordinaire. Dans le genre héros au charisme d'une huitre que t'as envie de tartrer tellement qu'il est hors-sujet, je recommande le récent La légende d'Hercule.

Bref je maintiens mon 5/5, d'ailleurs pour le coup je l'ai commandé en BR hibouc.gif
Ziell
Mettre Troie et Gladiator côte à côte... Tu mélanges vraiment les choux et les carottes nerd.gif
CooLJeDi
Le tout fait un bon pot-au-feu, c'est lié damnerd.gif
Zegema
Je suis assez tolérant aussi en films d'action un peu con-con, mais faut quand même pas trop abuser. Y'a rien à sauver sur ce 300. Y'a juste Eva Green qui s'en sort à peine, et c'est même pas grâce à ses seins.

Comme dit Karim Debbache, si tu veux revoir un bon film d'action, faut retourner voir les JCVD.
Zegema
Interstellar: Un monument gi-gan-tes-que. C'est ... absolument monstrueux, sur tous les plans. Les acteurs sont parfaits, la mise en scène est sublime, les effets spéciaux sont d'une discrétion absolue, la musique est fantastique. Je manque de superlatifs, tant Nolan m'a emmené partout où il voulait, tant ma machoire s'est décrochée en permanence, tant les sujets abordés sont traités de façon humaine, juste. Tous les thèmes qui sont abordés (l'humanité, la famille, la descendance, la prise de conscience en tant qu'espèce ou en tant qu'individu, la vie, la mort, la survie, l'amour, la science, la relativité ... bordel, je suis sûr qu'il y en a encore plein d'autres...) sont tellement riches, tapent tellement justes, que t'as même pas le temps de réagir avec ta tête, et que c'est le cœur qui prend tout. J'ai pris une claque fantastique, j'ai très rarement été à ce point bousculé dans mon siège de cinéma, et j'ai eu les larmes au yeux plus d'une fois pendant le film. Putain, mais QUEL FILM!!! QUEL FILM, BORDEL!! 5/5
Slayne
Je crois j'en attendais un peu trop. Il est bien réalisé mais je suis pas rentré dans le trip de la dernière partie.
Avec le trou noir, les 4 dimensons, etc. Mouais. Pourquoi avoir fait un truc autant tiré par les cheveux ? Tout le reste est bon mais on tombe quand même dans le grand n'importe quoi. J'ai trouvé ça inutile et contre productif, j'aurais largement préféré une dernière partie plus simple, même si elle avait été moins gai.
Sinon McConaughey est bon comme d'hab ... même si c'est encore dans le rôle du mec rebelle surdoué ...
Et puis c'est quoi ces robots ... il les a modélisé dans Minecraft c'est ça ?

Par contre effectivement on évite pas mal de cliché, comme dans ces films précédents il y a une impression de fraîcheur qui fait plaisir, on a pas le sentiment d'avoir vu 36 fois ce film. Mais comme dans les films précédents il manque quelque chose pour en faire un film culte. Surement dû à leurs scénarios qui me touchent peu. Je passe un bon moment mais je n'ai pas spécialement envie d'y revenir ensuite.

Bref, bien mais j’espérais mieux.
3/5
Ziell
Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un mauvais film, mais ça reste une déception pour ma part. Le thème de l'amour a complètement niqué le film, de la même manière que Sandra Bullock avait ruiné Gravity. Les deux films sont bons sur le côté spatial (vu en IMAX sur un écran d'une trentaine de mètres de large, ça vaut le détour), il faut juste ne pas écouter ce que disent les acteurs dans la seconde moitié du film pour en profiter. Ça dégouline d'une mièvrerie complètement inutile et qui va jusqu'à gâcher ce film pour lequel un happy ending n'est absolument pas approprié : quand on a des moyens pareils et qu'on illustre un scénario post-apocalyptique plutôt crédible, quel est l'intérêt de dire « mais allez-y, continuez à faire n'importe quoi, vous trouverez toujours un moyen de vous en sortir » au lieu d'utiliser le film comme un avertissement ? Merci Hollywood pour ce message d'une bêtise et d'une mièvrerie affligeantes pour ne pas dire irresponsables et dangereuses.
À part ça, spéciale kassdédi à ces astronautes qu'on envoie dans l'espace alors qu'ils ne connaissent apparemment pas la théorie élémentaire du trou noir ptdr.gif Je sais qu'il faut être pédagogue pour le public, mais quand même smurf.gif
Zegema
The longest week: C'était pas un très bon film, mais y'avait Olivia Wilde dedans. Et quand y'a un film avec Olivia Wilde dedans, je fonds littéralement. L'histoire d'un héritier de 40 piges qui n'a jamais bossé de sa vie, et à qui des parents en plein divorce coupent les vivres du jour au lendemain. Une comédie romantique un peu prout-prout classieuse qui se passe à New-York, plein de références aristo-littératuro-thétrâles, mais qui se laisse regarder grâce au couple d'acteurs principaux, Wilde donc, et Jason Bateman, qui s'en sort très bien avec son côté dandy désabusé. 2/5

Upside down: Un film français! Enfin, quasiment, quand on voit la chiée de producteurs, co-producteurs et studios qui ont financé le bordel (Canal, France 2, etc), plus quelques québécois. Le tout réalisé avec un argentin inconnu, et un casting encore moins connu. Mise à part évidemment Kirsten Dunst. L'histoire de deux planètes séparées de quelques kilomètres seulement, avec un côté classe et un côté crasse. Si on regarde un peu bêtement, c'est un peu une métaphore de 1. soit le mur de Berlin ou 2. le capitalisme bête et méchant. C'est joliment filmé, quelques belles idées de plan originaux (la fuite en sautant dans les entrailles du zeppelin 'échoué', mais on s'attarde un peu trop sur l'histoire d'amour, qui n'a en soi rien de transcendante. Agréable à regarder, mais pas complètement mémorable non plus. 2/5
CooLJeDi
Lucy :
Chouette un film d'anticipation qui parle d'évolution, et il y a du beau monde : Scarlett Joansson, Morgan Freeman...mais il y a aussi Luc Besson, aie bon tant pis je télécharge quand même, 2 Go en BRIP, ça va le faire...Mais en fait pas du tout. Au moins Cuaron (Gravity) et Nolan (Interstellar) se sont entourés de scientifiques pour délivrer un film, certes exagéré mais plus ou moins cohérent on va dire. Luc Besson a dû s'entourer....d'enfants de 10 ans pour nous pondre cette merde. Bon c'est pas trop mal réalisé, il y a quelques scènes d'action sympas mais c'est sacrément nul du début à la fin. Dans le thème du darwinisme et de l'évolution des genres, je conseille à Besson de regarder ne serait-ce qu'un épisode d'Heroes qui est à des années lumières au-dessus. Bref scénario ridicule, fin nulle à chier, un film comme on aimerait les oublier en fait. Heureusement ça ne dure qu'1h20, mais 1h20 de trop.
Rendez-moi mes 2 Go !

1/5
Slayne
Citation (CooLJeDi @ dimanche 14 décembre 2014, 22:54) *
Lucy :
Rendez-moi mes 2 Go !

1/5


Clic Droit -> Supprimer smurf.gif
Pour les 1h20 volée à ta vie (et à la mienne) on ne pourra malheureusement rien faire.
Mais sinon pas mieux pour l'analyse ... y'a rien à en tirer.
Draco
Seigneur des Anneaux / Bilbo : La bataille des 5 armées : 2h d'action, du début à la fin ca ne s'arrête pas. Je regrette qu'il n'y ait pratiquement aucune place pour le scénario et l'aventure qui est inexistante ! Là c'est un film d'action avec certes une grande bataille mais largement en deçà de celles vues dans le seigneur des anneaux, très loin même quand on se souvient de l'attaque du Gouffre de Elm par exemple. Donc oui ce film m'a divertit, c'est un bon film mais peut-être un mauvais seigneur des anneaux même s'il ne s'agit pas d'un SDA puisque c'est l'histoire de Bilbon mais voilà, j'ai aimé mais je suis déçu quand même hibouc.gif

3/5
CooLJeDi
Citation (Slayne @ lundi 15 décembre 2014, 09:11) *
Clic Droit -> Supprimer smurf.gif

Non mais ce sont les 2 Go de download en torrent que je ne pourrai jamais ré-obtenir damnerd.gif.

Sinon Seigneur des Anneaux / Bilbo : La bataille des 5 armées
A peu près du même avis que Draco si ce n'est que même la mise en scène de la bataille m'a laissé plutôt de marbre. Alors que les batailles étaient très bien construites dans les deux tours et le retour du roi, je n'ai pas trop compris la stratégie et les forces en présence dans la dernière bataille. C'est un gros foutoir où l'on ne comprend absolument rien du tout. Après tout n'est pas à jeter, le début est sympa, à nouveau les personnalités de chaque peuple vraiment bien maitrisée, mais j'aurai aimé que ça aille beaucoup plus loin dans le scénario, on a quasiment pas de liens qui se construisent autour du SDA, toute la fin n'est qu'une grosse mise en scène à base d'effets spéciaux et de combats qui durent des plombes et qui ne sont guères passionnants. La scène du film pour moi est le sauvetage de Gandalf et elle ne dure que 5 petites minutes. A voir dans la version longue où l'on aura j'espère un peu plus de liens mais je n'y crois pas du tout...Et l'idylle entre le nain et l'elfe est vraiment à gerber, LA MAUVAISE IDEE de la trilogie, putain virez moi ces histoires d'amour cucul la praline qui sentent la guimauve à 10 km.

3/5
Draco
Oui j'en ai pas parlé merci de l'avoir fait pour moi, la mise en scène des batailles est la pire de toute la saga. On pouvait espérer quelque chose d'au moins autant bandant que celle du Gouffre de Elm et au final on a un truc insignifiant. La Bataille des 5 armées, n'a de bataille que le nom, Jackson a malheureusement loupé sa scène principale !
Zegema
Gone girl: David Fincher maîtrise son sujet de bout en bout. Le suspense est total, l'ambiance est juste fantastique, on est toujours en alerte sur le moindre petit détail, les acteurs sont magnifiques. Que ce soit dans Se7en, Zodiac, ou The girl with the dragon tatoo, Fincher est un monstre d'efficacité dans la manière de te faire suivre le déroulement d'une intrigue. Y'a peu de cinéastes actuels qui le fassent aussi bien. A noter la musique de Trent Reznor en fond, toujours affublé d'Atticus Ross. Ils opéraient déjà dans The Social Network, et c'est toujours aussi bon ici. Un poil déçu par la fin quand même, mais le reste est tellement au-dessus que ça vaut largement un très mérité 4/5.

Guardians of the Galaxy: Tout le monde l'a trouvé excellent, et ... ben je trouve pas trop pourquoi huh.gif Pleins de lieux hyper-différents qu'on passe super rapidement, une planète principale avec une ville à défendre pas super emballants, une intrigue sympa-sans-plus... Alors effectivement, les héros sont pas mal, ça change. Mais foutre une OST bien rétro-rock des 80s avec une cassette et un walkman ne font pas non plus un film subversif. 2/5

The skeleton twins: Du film américain indé, formaté pour être diffusé dans du festival type Sundace, avec un budget de $1 million, et une intrigue poussive et un duo d'acteurs SNLesque. Bref, Bill Hader et Kristen Wiig, qui se connaissent par coeur, sont des jumeaux qui, bouhouhou, ne se parlent plus depuis dix ans. Et le film se passe en quelques jours suite à un événement qui va les réunir. Alors, j'adore les deux acteurs, c'est des monstres du SNL depuis longtemps et, bien qu'ils soient charmants, �a fait pas un bon film non plus. Le film n'a trop rien à dire, ça passe des considérations philosophiques un peu vite (sans être débiles non plus, hein, juste que ça passe pas...), et ... ben c'est un peu chiant au final. 1/5

Les tortues Ninja: Le design des tortues est à pleurer. Avant, on avait des tortues de 1m70, agiles et fortes. Maintenant, on a des über-monsters de 2m50 fourrés à l'extrait d'anabolisants extra-terrestres, et qui te défoncent des murs comme toi un château-fort en carton. Rajoutez à ça un Shredder complètement salopé, et une April O'Neal bof, et vous avez un divertissement rigolo, mais chiant. Mais rigolo. Mais putain, c'était chiant. 2/5
(et Megan Fox, dans 5 ans, ça va devenir juste du plâtre. Déjà maintenant, t'as un peu mal pour elle tellement tu sens que ça lutte pour que tout reste en place quand elle parle huh.gif )
Zegema
I Origins:Un film qui combine la science-fiction, de la recherche scientifique et un peu de romance, le tout dans un rythme très bien dosé. A noter qu'Astrid Berges-Frisbey joue dedans, et que ça va devenir mon nouvel élément perturbateur pour noter un film. Comme avec Olivia Wilde, je mets +1 à la note, parce que nom de Zeus, je peux pas faire autrement. huh.gif 4/5.

Under the skin: Si tu as un sens de la photo sublime et un art pour dénicher des mecs qui te pondent une OST aussi excellente, c'est cool. Mais fais pas chier le monde avec ton scénario zéro et tes dialogues inexistants. J'ai lu quelques critiques qui disaient que 'oui mais tu comprends pas, c'est juste le rapport à l'image et la puissance que ça dégage, tu comprends'. Moi j'ai juste compris qu'on me faisait caca liquide dans la bouche. 0/5.

Battle Los Angeles: Merci, j'ai bien rigolé. 0/5.

Predators (2011): Merci, j'ai pas rigolé du tout. Ça suffit le massacre des années 80, oui? 0/5.

Le rôle de ma vie (Wish I was here): Zach Braff a du en passer par du Kickstarter pour boucler son budget, mais il a quand même sorti son truc comme il voulait. Et c'est pas mal. Faut se faire une raison, il est résolument tourné vers le drame que la comédie, pour tourner définitivement la page Scrubs. La petite poignée d'acteurs présents est chouette, les deux enfants sont pas mal aussi et j'ai plutôt apprécié. 3/5.

Epic: Je m'attendais à rien, mais j'ai été surpris. C'est bien foutu, c'est bien doublé, j'ai bien aimé. Pixar reste quand même douze crans au-dessus. 3/5.

The Interview: C'est quand même incroyable qu'un film aussi con arrive à faire tout un foin. Sans qu'il le veuille réellement, d'ailleurs, hein. Les journaleux s'attendaient peut-être à de la critique massive de la Corée du Nord, mais ça reste très succinct, et c'est surtout un gros prétexte pour délirer n'importe comment avec Kim Jong-Un. Parce qu'ils avaient envie, parce qu'ils pouvaient. Ca restera certainement pas dans les annales de la comédie satirique, mais je me suis marré. Et je pense que Rogen/Franco ne demandaient pas mieux.
Wart
Citation (Zegema @ mercredi 31 décembre 2014, 03:38) *
Under the skin: Si tu as un sens de la photo sublime et un art pour dénicher des mecs qui te pondent une OST aussi excellente, c'est cool. Mais fais pas chier le monde avec ton scénario zéro et tes dialogues inexistants. J'ai lu quelques critiques qui disaient que 'oui mais tu comprends pas, c'est juste le rapport à l'image et la puissance que ça dégage, tu comprends'. Moi j'ai juste compris qu'on me faisait caca liquide dans la bouche. 0/5.


Under the Skin est mon gros coup de coeur ciné 2014. A la photo sublime et l'ost excellente, j'ajoute l'ambiance maniétique et l'interprétation parfaitement convaincante de Scarlett Johansson, dans un rôle pourtant on ne peut plus particulier. La rareté des dialogues est tout à fait justifiée, et même nécéssaire vu le film, et ne m'a pas le moins du monde gêné, bien au contraire. Et si le scénario reste en partie mystérieux au moment du générique, il se dévoile suffisament pour fasciner, à l'image du personnage troublant qu'incarne Johansson. Bref, c'est carrément mon MOTY, si ça se dit! smile.gif 6/5
MrGodjira
A most violent year, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un film digne de ce nom.

A voir absolument (pas de note on est sur ND)
CooLJeDi
Under the skin : Joli reportage sur l'Ecosse. Dommage que de temps en temps on voit Scarlett Johansson, je n'ai pas compris le rapport.

1/5.
Wart
Z'avez des goûts de merde... damnerd.gif
Winslow
Comme Godjira j'ai adoré A Most Violent Year, et j'ai enchainé avec Whiplash qui est également excellent (même sans apprécier le jazz).
CooLJeDi
Fury : Ça partait bien, j'ai espéré un traitement ambitieux voir original pourquoi pas dans l'avancée des alliées en 1945. Mais très vite on retombe sur un film de guerre qui reprend à la lettre tous une série de clichés qui de bout en bout rend le film plus qu'indigeste (le soldat baroudeur, la jeune recrue inapte à tuer...) et en plus pour se parachever en film d'action hollywoodien au but et à l'issue totalement improbable. Il ne manquait plus qu'un bateau s'écrase sur un iceberg à 50 m de là avec Leonardo à son bord. Bref très déçu de voir un film aussi prévisible et mauvais avec une aussi bonne trame. Le ''qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu'' du film de guerre en quelque sorte...
2/5

I Origins : Un grand film assurément, réalisation parfaite, très original dans les thèmes qui y sont traités et j'aime beaucoup ce type de film ou par moment, le rythme retombe pour t'envoyer une ogive nucléaire sur quelques moments clefs. Ne surtout pas regarder le trailer du film totalement idiot qui spoil l'idée même du film et qu'il faut absolument découvrir par soi-même. Bref, au final un excellent film que je ne suis pas près d'oublier. Merci Zeg d'avoir posté ton avis ici, je serais sinon certainement passé à côté.
5/5
Slayne
Je connaissais pas du tout ... et le synopsis donne vraiment pas envie. C'est mièvre et plein de bons sentiments ou ça va ?
CooLJeDi
Je n'ai pas ressenti de mièvrerie, j'ai trouvé même que les rapports humains étaient traités d'une façon très adulte mais honnêtement, j'ai fait l'erreur de montrer le trailer à ma femme et du coup on perd énormément en intérêt dès que l'on comprend le sujet du film qui apparait au bout d'une bonne demi-heure dans le film. J'espère que la lecture d'un sypnosis ne te gâchera pas trop la découverte, moi j'ai vraiment adoré en lançant le film sans même savoir de quoi il s'agissait.
Zegema
C'est exactement ce qui s'est passé pour moi. Je connaissais rien du tout au pitch, j'ai pas vu un trailer, et j'ai été complètement surpris par la tournure que ça prenait. C'est pas un chef d'oeuvre impérissable, mais c'est très au-dessus de la moyenne.

Bon, c'est parti pour une grosse fournée dans le cul de CJ:

Albert à l'Ouest: C'est tristement en raccord avec le titre. C'est pas super drôle, ça joue comme des patates pensant être drôle, et ça se ramasse un peu beaucoup. Je l'ai vu y'a genre un mois, et j'ai déjà oublié la fin, le début, bref, tout. 1/5.

The Grand Budapest Hotel: Bon, alors j'ai jamais vraiment vu un Wes Anderson, mais si tout ressemble un peu à ce film, ça ne me donne pas vraiment envie. Je sais pas comment expliquer ça, mais j'ai trop l'impression qu'on me prenait par la main en me sussurant à l'oreille: 'han, regarde, t'as vu comment on est subversif, on fait des trucs que tu t'attendais pas, trop bien', et ça, tout le long du film. Et j'aime pas trop ça. C'est pas une bouse immonde, c'est quand même des situations cocasses, mais ça vaut pas plus de 2/5 pour moi.

Le dernier rempart: Oublie la première heure, qui ne sert absolument à rien, et tu gardes la dernière grosse demi-heure, plutôt sympa, et surtout bien filmée. Tu sais ce qu'il se passe, le rapport à l'espace et le placement des différents personnages est clair, et ça envoie un peu de pâté. Bref, Schwarzenegger s'amuse encore un peu et ça fait pas de mal. 3/5

We bought a zoo: Matt Damon est un jeune veuf avec deux gosses, et pour repartir dans la vie, il ne trouve rien de mieux que .... d'acheter un zoo pas terrible et pas entrenu depuis des mois. J'ai bien aimé, la gamine est choupi, son crétin d'ado de fils n'est pas trop un crétin d'acteur, et ça se laisse suivre tranquillement sans problèmes. 3/5

Two Night Stand: Une nana sans job s'inscrit sur un site de rencontres, trouve un mec le soir où elle s'inscrit, va niquer chez lui, et ... ne peut pas repartir le lendemain matin. Pour cause de spoil. Comédie romantique pas mièvre, pas trop cucu, avec quelques petites réflexions-sur-la-vie-tu-comprends-c'est-dur-mais-soyons-fort qui paraît un peu con, mais ça passe. Par contre, la fin est complètement pétée et vaudrait des siècles de prison. Pour l'ensemble, j'ai pas vomi, donc 2/5. Ah, et Analeigh Tipton est pas trop mal dedans.

Lucy: Course-poursuite abominable dans la rue de Rivoli avec des modèles 3D sortis d'une Playstation2? Je dis non. Scénario tout pourri avec des hypothèses sorties du cerveau d'un enfant de 6 ans? Je dis non. (ben-si-euh, même-que-les-dauphins-ils-ont-des-sonars-y-sont-plus-forts-que-nous-alors-imagine). Comportement de la police complètement irréaliste (Besson a un problème avec ça), rythme fracassé (première demi-heure horriblement lente), et bref... film de merde, merci, bonsoir. 0/5.

The drop: Mouais. Lent et pas bien emballant. Pourtant, y'avait du casting. 1/5.

Predestination: Alors, je ne spoilerais pas, parce que sinon, tu salopes tout le film. Mais c'est très bien exécuté, aucun véritable temps mort, peu de questions laissées en suspens en cours de route (mis à part à la fin, évidemment), et acteurs vraiment bien. C'est tiré d'une nouvelle d'un monsieur qui a fait un certain ... Starship Troopers. Donc ça date, mais entre lui, Asimov et K. Dick, ben dans les années 50, on savait pondre des putains de scénars de SF. 3/5.

The world's end: Fin de la trilogie des Cornetto, et .... le moins bon des trois. J'aurais préféré que ce soit Paul qui en fasse partie plutôt que celui-là. Alors c'est pas un mauvais film, mais c'est pas vraiment une comédie. Ca a énormément de mal à monter en rythme jusqu'au twist passé le premier tiers du film. Mais ça reste sympa à voir, surtout que la fin est pas mal. 2/5.

Fury: J'ai bien aimé. C'est évidemment stéréotypé, ça traite assez vite fait des drames de la guerre, on te prend un peu par la main en te mettant sur le siège du noob qui vient d'arriver dans l'équipage, mais j'ai plutôt bien aimé. La fin est un peu abusée, oui, mais c'est joliment filmée et le fait que ce soit hollywoodien ne m'a pas dérangé plus que ça. 3/5.
Sinon, on savait que les panzers nazis étaient balèzes, mais je savais pas à quel point. Si la France n'avait pas été à ce point à la rue au niveau stratégie, au point de se faire balayer en 2 mois, on aurait été pas si mal puisque les chars français étaient pas dégueu non plus à l'époque. A voir quand même: la plus grosse bataille de chars de tous les temps

Scott Pilgrim vs The World: Ca part un peu dans tous les sens, mais visuellement, c'est très joli. C'est, effectivement comme le dit Karim Debbache, un des premiers films qui utilisent aussi bien le monde du JV sans verser dans le fan service abusif ou du 'hé, t'as vu, hein lolilol'. J'aime définitivement pas la voix de Michael Cera, mais il passe très bien dans ce film, et y'a beaucoup de bonnes idées. 4/5.
CooLJeDi
La bataille de Koursk en effet, totalement passé inaperçue dans nos livres d'histoire et pourtant il me semble que c'est la plus grande bataille en terme de destruction matérielle (tank, avions) de tous les temps. Et quand tu regardes les pertes, en effet t'as un facteur 10 entre les russes et les nazis, ça en dit long sur la différence au niveau de la qualité de l'équipement.
Xeen
Citation (Zegema @ jeudi 19 février 2015, 22:54) *
The world's end: Fin de la trilogie des Cornetto, et .... le moins bon des trois. J'aurais préféré que ce soit Paul qui en fasse partie plutôt que celui-là. Alors c'est pas un mauvais film, mais c'est pas vraiment une comédie. Ca a énormément de mal à monter en rythme jusqu'au twist passé le premier tiers du film. Mais ça reste sympa à voir, surtout que la fin est pas mal. 2/5.


Tout dépend quel est pour toi l'élément scénaristique prinicipal. C'est sûr que si pour toi l'attrait du film est ce arrive qu'au premier tiers et que tu n'as pas adhéré à mise en place du contexte, World's end est pas fun. Je l'ai vu avec des collègues et pour nous c'est le contraire à savoir meilleur film de la trilogie, avec en moins drôle Shaun of The Dead (quant à Paul, au secours...). C'est un peu le même topo que Grabbers. Si tu n'adhère pas au trip et que tu t'intéresse au film que pour le côté "parodie-fantastique-horrifique", il est as terrible.

Sinon, dans les films improbables, j'ai vu Zombeavers avec des étudiants sans cervelle qui ne pensent qu'à niquer se faire trucider par des castors zombies dans un chalet à la campagne (j'ai pas pu aller le voir à sa sortie cinéma). J'ai trouvé cela mauvais et complètement génial à la fois. En termes de qualité de film, c'est vaut quand même pas Black Sheep pour le côté animaux mignons transformés en bestioles sanguinaires.
Draco
Citation (Zegema @ jeudi 19 février 2015, 22:54) *
C'est exactement ce qui s'est passé pour moi. Je connaissais rien du tout au pitch, j'ai pas vu un trailer, et j'ai été complètement surpris par la tournure que ça prenait. C'est pas un chef d'oeuvre impérissable, mais c'est très au-dessus de la moyenne.

Bon, c'est parti pour une grosse fournée dans le cul de CJ:

Albert à l'Ouest: C'est tristement en raccord avec le titre. C'est pas super drôle, ça joue comme des patates pensant être drôle, et ça se ramasse un peu beaucoup. Je l'ai vu y'a genre un mois, et j'ai déjà oublié la fin, le début, bref, tout. 1/5.

The Grand Budapest Hotel: Bon, alors j'ai jamais vraiment vu un Wes Anderson, mais si tout ressemble un peu à ce film, ça ne me donne pas vraiment envie. Je sais pas comment expliquer ça, mais j'ai trop l'impression qu'on me prenait par la main en me sussurant à l'oreille: 'han, regarde, t'as vu comment on est subversif, on fait des trucs que tu t'attendais pas, trop bien', et ça, tout le long du film. Et j'aime pas trop ça. C'est pas une bouse immonde, c'est quand même des situations cocasses, mais ça vaut pas plus de 2/5 pour moi.

Le dernier rempart: Oublie la première heure, qui ne sert absolument à rien, et tu gardes la dernière grosse demi-heure, plutôt sympa, et surtout bien filmée. Tu sais ce qu'il se passe, le rapport à l'espace et le placement des différents personnages est clair, et ça envoie un peu de pâté. Bref, Schwarzenegger s'amuse encore un peu et ça fait pas de mal. 3/5

We bought a zoo: Matt Damon est un jeune veuf avec deux gosses, et pour repartir dans la vie, il ne trouve rien de mieux que .... d'acheter un zoo pas terrible et pas entrenu depuis des mois. J'ai bien aimé, la gamine est choupi, son crétin d'ado de fils n'est pas trop un crétin d'acteur, et ça se laisse suivre tranquillement sans problèmes. 3/5

Two Night Stand: Une nana sans job s'inscrit sur un site de rencontres, trouve un mec le soir où elle s'inscrit, va niquer chez lui, et ... ne peut pas repartir le lendemain matin. Pour cause de spoil. Comédie romantique pas mièvre, pas trop cucu, avec quelques petites réflexions-sur-la-vie-tu-comprends-c'est-dur-mais-soyons-fort qui paraît un peu con, mais ça passe. Par contre, la fin est complètement pétée et vaudrait des siècles de prison. Pour l'ensemble, j'ai pas vomi, donc 2/5. Ah, et Analeigh Tipton est pas trop mal dedans.

Lucy: Course-poursuite abominable dans la rue de Rivoli avec des modèles 3D sortis d'une Playstation2? Je dis non. Scénario tout pourri avec des hypothèses sorties du cerveau d'un enfant de 6 ans? Je dis non. (ben-si-euh, même-que-les-dauphins-ils-ont-des-sonars-y-sont-plus-forts-que-nous-alors-imagine). Comportement de la police complètement irréaliste (Besson a un problème avec ça), rythme fracassé (première demi-heure horriblement lente), et bref... film de merde, merci, bonsoir. 0/5.

The drop: Mouais. Lent et pas bien emballant. Pourtant, y'avait du casting. 1/5.

Predestination: Alors, je ne spoilerais pas, parce que sinon, tu salopes tout le film. Mais c'est très bien exécuté, aucun véritable temps mort, peu de questions laissées en suspens en cours de route (mis à part à la fin, évidemment), et acteurs vraiment bien. C'est tiré d'une nouvelle d'un monsieur qui a fait un certain ... Starship Troopers. Donc ça date, mais entre lui, Asimov et K. Dick, ben dans les années 50, on savait pondre des putains de scénars de SF. 3/5.

The world's end: Fin de la trilogie des Cornetto, et .... le moins bon des trois. J'aurais préféré que ce soit Paul qui en fasse partie plutôt que celui-là. Alors c'est pas un mauvais film, mais c'est pas vraiment une comédie. Ca a énormément de mal à monter en rythme jusqu'au twist passé le premier tiers du film. Mais ça reste sympa à voir, surtout que la fin est pas mal. 2/5.

Fury: J'ai bien aimé. C'est évidemment stéréotypé, ça traite assez vite fait des drames de la guerre, on te prend un peu par la main en te mettant sur le siège du noob qui vient d'arriver dans l'équipage, mais j'ai plutôt bien aimé. La fin est un peu abusée, oui, mais c'est joliment filmée et le fait que ce soit hollywoodien ne m'a pas dérangé plus que ça. 3/5.
Sinon, on savait que les panzers nazis étaient balèzes, mais je savais pas à quel point. Si la France n'avait pas été à ce point à la rue au niveau stratégie, au point de se faire balayer en 2 mois, on aurait été pas si mal puisque les chars français étaient pas dégueu non plus à l'époque. A voir quand même: la plus grosse bataille de chars de tous les temps

Scott Pilgrim vs The World: Ca part un peu dans tous les sens, mais visuellement, c'est très joli. C'est, effectivement comme le dit Karim Debbache, un des premiers films qui utilisent aussi bien le monde du JV sans verser dans le fan service abusif ou du 'hé, t'as vu, hein lolilol'. J'aime définitivement pas la voix de Michael Cera, mais il passe très bien dans ce film, et y'a beaucoup de bonnes idées. 4/5.


Putain t'as pas bossé ces derniers jours ? damnerd.gif Par contre tu m'a fait me rappeler qu'il fallait que je me mate Le Dernier Rempart punk.gif punk.gif
Kiklox
De mon côté :

- Une Nuit au Musée 3 : Pas mal, mieux que le 1 et le 2 en fait. Mais pas excellent non plus, ça fait simplement plaisir - et bizarre - de voir Robin Williams dans son dernier rôle au cinéma, et voir ses yeux bien vides qui en disaient longs.

- Big Hero 6 : Alors, je sais pas. C'est beau oui, mais c'est téléphoné, l'histoire n'est pas bonne, on a des personnages vus et revus, une fin qui se sent à des kilomètres et au final, aucun enjeu.

- Souvenirs de Marnie : Magnifique et surprenant, sûrement l'un de mes Ghibli favoris.
Timinou
Ah tiens moi j'ai oublié : j'ai été voir It Follows.

Un film d'horreur sans gros gros effets spéciaux (y'en a quelques uns bien sur, mais ça reste léger), avec un pitch assez original.

L'ambiance est particulière, j'étais un peu gêné durant tout le film et j'arrive toujours pas à mettre le doigt sur le pourquoi.

L'OST est signée Disasterpiece, soit le mec qui a fait l'OST de Fez (le jeu, par Phil Fish, vous savez, le gros con), et ça s'entend clairement. Au début j'ai même cru que c'était carrément l'OST de Fez repompée nerd.gif

Du coup c'est assez chelou, car on a des musiques clairement typées "jeu" dans un film qui ne les référence absolument pas. Mais on s'y fait, et finalement les musiques sont pas mal adaptées.

La fin m'a laissé par mal perplexe quand même. Du coup, j'ai bien aimé, mais j'suis un peu resté sur ma faim, genre "quel était le but de ce film".
Ziell
Wyrmwood : film amateur de zombies ennuyeux et sans intérêt.
Il ne se passe rien et ce n'est même pas rigolo, quel que soit le degré de lecture. Certains dialogues semblent avoir été doublés tant ils tombent à plat, sans que ce soit assez absurde pour faire rire. Ce n'est sûrement pas qu'une question de budget : The Battery avait un budget largement inférieur, prenait beaucoup plus son temps, pourtant je n'ai pas eu à le regarder en accéléré.
On dirait une private joke de Comic-Con, un film fait par une bande de potes, pour leur bande de potes, et qui n'aurait jamais dû sortir du media player de leur colocation —un peu comme la plupart des productions de youtubeurs. À éviter.

Serial Mother : derrière un nom bien moisi, une comédie noire assez surprenante. En plein milieu des années 90, elle en parodie fichtrement bien les codes et se joue de la ringardise des comédies familiales dégoulinant de bons sentiments. Kathleen Turner est très drôle (et a mal vieilli depuis, ça fait peur). Très bonne surprise.

The Judge : mort d'ennui, je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout (c'est très long). Pourtant je n'ai rien contre les films décortiquants les relations familiales en détail mais là, non.

Audition : j'en attendais pas mal mais j'ai été assez déçu. Plein de thèmes intéressants sur plusieurs étapes (d'abord la comédie de mœurs, puis la créature à laquelle ces constats donnent naissance) et une approche originale du « monstre » ordinaire, mais l'actrice principale n'est pas très bonne (même pour une Japonaise), la fin est un peu trop expéditive, et la partie rêvée (ou non), pas assez développée, bien qu'assez intéressante pour laisser libre court quant à son interprétation.

The Descent : Part 2 : je n'avais déjà pas spécialement aimé le premier donc, bon. Sans intérêt.


EDIT : puisque je vois Timinou conseiller un film d'horreur qui n'en fait pas des caisses, voici une autre recommandation, vue il y a quelques temps : Honeymoon. Réalisation impeccable, peu d'éléments convenus : pendant tout le film je me suis tour à tour demandé si j'étais face à (dans) un slasher, un film fantastique, un remake anticipé d'Eden Lake, un scénario type « coma »,... L'intrigue se déroule très lentement, ce qui est sa grande qualité mais ce que beaucoup prennent apparemment pour un défaut. Il laisse le temps de se demander ce qu'il est en train de se passer (et pour qui).
En prenant son temps comme rarement des films de ce genre le font, le film construit ainsi énormément de tension avec peu d'effets et une ambiance sonore calée au millimètre près. La fin en décevra probablement beaucoup, mais l'angoisse que crée le film garantit le malaise avant que le dénouement s'entame.
Évitez à tout prix le trailer : pour un film de ce genre ça n'a aucun intérêt, il détruit absolument toute la surprise des rares mais précieuses péripéties du film.
Wart
Houuuu, It Follows je suis allé le voir il y a une ou deux semaines et j'ai adoré! Il y a longtemps que je n'avais pas vu de film d'épouvante aussi soigné. J'ai trouvé les musiques parfaitement adaptées, d'ailleurs je ne savais pas que c'était le même compositeur qui a travaillé sur FEZ... Bref, le pitch a beau être complètement barré, j'ai vraiment été convaincu par l'histoire, l'ambiance générale, les acteurs (tous inconnus ou presque et pourtant super convaincants), et la fin, certes déstabilisante mais néanmoins joliment ouverte et non bêtement bâclée comme souvent. Un film d'épouvante qui réussit à être flippant (ou en tout cas bien stressant) tout en étant un bon film, bien fait (très belle photographie), ça ne court pas les rues. 5/5

Sinon j'ai aussi vu Martha Marcy May Marlene il n'y a pas longtemps en DVD. Très beau film assez sombre et pourtant illuminé par la très bonne Elisabeth Olsen (oui, la sœur des jumelles, ici dans son premier grand rôle). Le film suit une jeune femme qui peine à retrouver un équilibre après avoir fui une secte dans laquelle elle a passé plusieurs années. Elle tombe peu à peu dans la folie, pensant être suivie par des membres de la-dite secte. On oscille en permanence entre présent et flashbacks joliment intégrés sur la vie au sein de la secte. Bref, le sujet est rarement abordé au cinéma et est ici traité avec soin. J'ai beaucoup aimé. 4/5

Et puis j'ai profité du festival ciné Télérama il y a quelques semaines pour aller voir plusieurs films que j'ai raté en 2014 : Eastern Boys, Leviathan, Mommy, Saint Laurent, Ida et Only Lovers Left Alive. Que des excellents films j'ai trouvé, à part peut-être le Saint Laurent que je trouve inutilement long dans sa dernière partie (les scènes sur sa fin de vie n'apportent pas grand chose et sont bêtement étirées...). 4/5 pour ce dernier contre une belle flopée de 5/5 bien mérités pour les autres! smile.gif
Timinou
J'avais adoré Mommy aussi.

Décidément Wartounet aime2.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2020 Invision Power Services, Inc.