Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Donald Trump président des Etats-Unis
Nintendo-Difference Forum > Zone Actu (Jeux Video, BlaBla et Cie) > Blabla
Pages : 1, 2
Draco
Donald Trump sera le prochain président des Etats-Unis, alors que l'Europe espérait qu'Hilary Clinton soit élue, c'est la stupeur générale mais aussi le réjouissement pour des millions d'électeurs américains. Personellement, j'étais pour Donald Trump pour toutes les raisons évoqué ci-dessous :

« J’admire Trump et les Américains. Je ris beaucoup quand j’entends depuis ce matin à la radio et à la télévision des gens dire que Trump devait perdre. Il devait perdre pour quoi ? Cet homme avait tout pour gagner. Il disait à haute voix ce que des millions d’Américains pensaient à voix basse. J’ai vu comment tous les médias français soutenaient Hillary [Clinton] alors que la vérité, c’est que les Américains voulaient Trump. Trump est comme votre docteur qui vous dit que vous avez un cancer alors que ta maman te le cache. Il dit la vérité et moi j’aime la vérité. Tout le monde aime Barack Obama, mais qu’est ce qu’il a fait pour nous ? Rien. Il est noir comme nous, mais ça s’arrête là. Trump ne nous a rien promis et il ne cache pas qu’il ne nous aime pas et c’est bien comme ça. » a déclaré Fréderic William Asong, un mécanicien chauffeur à Douala, au Cameroun.

Ce type résume une partie de ma pensée. Hilary aurait été une erreur absolue. Trump prône une politique de non-ingérence dans les affaires des autres Etats. Il va faire des Etats-Unis sa priorité. L'inverse d'obama et Clinton. Je crois que ce mec gérera bien mieux son pays que Clinton, mais évidemment je ne partage pas sa vision sur les armes à feu mais Obama a-t-il fait quoi que ce soit contre ça ? Il délire sur les raisons climatiques mais Obama n'a rien fait pour le climat... alors en finalité on a peur de quoi ? Puisque la majorité des choses reprochées à Trump sont déjà appliqués par Obama.

Seule l'immigration est peut-être le point de séparation. Obama était un type sympa mais n'a pas été un bon président, allez interroger les américains. Trump est un bon communicant c'est ce qui l'a fait gagner, il faut cependant se réjouir d'une chose : que les élites soient tombées ! Les types qui gouvernaient depuis toujours se sont fait dégager et ça, c'est la bonne nouvelle. Si on veut que ça change, partout où c'est nécessaire je crois que ça en passe par ça ! Mettre au pouvoir des technocrates est à mes yeux la meilleure solution. Des technocrates en CDD, 6 ans maximum et ensuite ils n'auraient plus le droit d'exercer de fonction dans la politique ! Si on veut faire changer les choses on doit en passer par ça mais en attendant, Trump n'est donc pas un si mauvais choix, bien au contraire.

Kayle Joriin
Cette élection, c'était un peu comme choisir entre la peste et le choléra.

Je ne me suis pas suffisamment intéressé à Clinton pour avoir un avis sur elle, mais elle semblait trainer de belles casseroles. Quant à Trump, il m'a toujours fait penser à une caricature de gros beauf américain, mais riche (ce qui doit signifier quelque part qu'il n'est pas aussi con qu'il en a l'air). La grande majorité de ses propos et de ses positions me donnent envie de me pendre. Il est l'incarnation même du populiste qui flatte les bas instincts de son électorat en balançant conneries sur conneries sans aucun filtre. Et il se trouve que ça a marché.

Maintenant, même si c'est un abruti, les américains l'ont choisi (ou plutôt ils ont choisi les grands électeurs qui vont le choisir). C'est donc LEUR abruti et ce sont surtout eux qui vont devoir se le coltiner pendant quatre ans, pour le meilleur et pour le pire. Par contre, ses positions "climatosceptiques" hallucinantes ne sont pas de bon augure pour l'avenir et vont potentiellement tous nous impacter. Obama, lui, a tout de même fait ratifier l'Accord de Paris. Mais c'est vrai que ce n'est rien. rolleyes.gif

Au final, le seul truc positif là-dedans, c'est qu'il ne peut pas faire en pratique des trucs plus cons que ce qu'il a annoncé. Et de toute manière, anti-establishment ou pas, il n'aura pas les mains libres pour faire ce qui lui passe par la tête. On peut donc espérer que ses positions les plus extrêmes seront tempérées par des gens un peu plus sensés.
R.Z.
Citation (Draco @ mercredi 09 novembre 2016, 17:00) *
mais évidemment je ne partage pas sa vision sur les armes à feu mais Obama a-t-il fait quoi que ce soit contre ça ? Il délire sur les raisons climatiques mais Obama n'a rien fait pour le climat... alors en finalité on a peur de quoi ? Puisque la majorité des choses reprochées à Trump sont déjà appliqués par Obama.


Oui, enfin si Obama n'a pas pu faire grand chose contre les armes à feu et pour le climat c'est surtout parce qu'il avait le congrès (à majorité républicaine et largement arrosé par les lobbys pro armes à feu et pétrolier) contre lui. La plupart de ses propositions ont été bloquées. Les quelques avancées qui ont été difficilement faites sur ces points (accord de Paris ratifié [oui, c'est plus de la branlette qu'autre chose en l'état], renforcement des contrôles lors de la vente des armes) vont probablement voler en éclat dans l'année qui suit.
Autant pour les armes, à la limite j'en ai rien à foutre que des rednecks s'entre flinguent entre eux si c'est ce qu'ils veulent, autant pour le climat, sachant à quel point Trump a dragué les électeurs des régions minières et connaissant ses accointances avec les géants du pétrole j'ai peur que ça finisse assez mal, et sur ce point on a tous à y perdre, surtout si la politique anti-écolo américaine donne des idées à d'autres pays.

Sinon sur le plan international Trump est relativement flippant, surtout son côté favorable à la Russie qui risque d'impacter l'Europe (de l'Est) directement. Enfin bon, ça nous apprendra à ne pas être foutus de construire une union digne de ce nom capable de peser un minimum à l'international.

Enfin concernant sa supposée indépendance, je ne sais pas si avoir un businessman qui sera probablement d'autant plus à l'écoute des lobbys est vraiment une évolution dans le sens de l'indépendance par rapport aux huiles issues de l'establishment américain.


Après le problème (ou plutôt le point positif dans ce cas) avec Trump c'est qu'entre ce qu'il a raconté pendant la campagne (les choses que les gens "pensent tout bas" en général il y a de bonnes raison pour lesquelles ils ne les disent pas, à savoir que c'est souvent des conneries) et ce qu'il fera pendant son mandat il va y avoir un monde.
M'est avis que le Trump président n'en fera pas le quart, pas seulement parce que la plupart de ses propositions sont intenables économiquement mais aussi parce qu'en tant que bon populiste il n'a jamais eu l'intention de les faire.
Je pense d'ailleurs (enfin j'espère sinon c'est trop déprimant) qu'une grande partie des gens qui ont voté pour lui ont tout simplement voté républicain passant outre le bla-bla nauséabond qu'il vomissait.
Bayocorneillita
Les américains se sont trumpés en lui offrant asile à la maison blanche, il restait pourtant une chambre de libre à Riker's island prêtée par DSK.
La vulgarité et la mégalomanie dans toute sa splendeur.
Le point positif est qu'il y aura un sursaut dans l'économie américaine; les ventes de moumoutes vont considérablement augmenter par mimétisme!
Tails
J'ai un ami qui vit maintenant dans la peur. Dans la peur d'être rejeté, d'être écrasé, d'être oublié, d'être détesté. Tout ça parce qu'il est "différent" et qu'il ne rentre pas dans le moule qui fait plaisir à certains de ceux qui ont voté pour Trump. Il vit dans le désespoir de l'avenir et j'ai aucune idée de quand, et si, il va s'en remettre.

Est-ce qu'il exagère ? Est-ce que ça se passera mieux que ce qu'il craint ? J'en sais rien, peut-être. Mais je suis pas à sa place, et je peux pas le rassurer à coup de "Ça ira", parce que j'ai pas la légitimité pour. Son désespoir est réel, sa peur est concrète, et j'ai du mal à trouver quoi que ce soit à dire ou à faire pour les combattre.

Il n'est pas le seul à se sentir comme ça, loin de là, mais voir par moi-même un ami sombrer dans la dépression m'a permis de me rendre compte à quel point les résultats de cette élection pourraient être néfastes.

Comme l'a très bien dit Tom Scott, tous ceux qui ont voté pour Trump ne sont pas des racistes intolérants. Mais la grosse majorité des racistes intolérants ont voté pour Trump. Et ces gens pensent maintenant que le reste de l'Amérique pense comme eux, et ça leur donne la force et la légitimité qu'ils cherchaient pour exprimer leur haine. L'Amérique n'est pas plus intolérante qu'avant Trump, mais maintenant, elle va pouvoir s'en cacher encore moins.

Donc quand je vois des gens dirent qu'ils sont pour Trump, j'aimerais leur mettre en face le désespoir qu'il a et va causer. Voir un de ses meilleurs amis sombrer dans l'isolement à cause de la peur de vivre là où il vit, c'est loin d'être plaisant. Difficile pour moi d'être conciliant dans ces conditions.

Je sais que c'est moyennent en rapport avec le sujet, et ce message est plus personnel qu'autre chose et me sert surtout à faire sortir ce sentiment d'impuissance que j'ai. J'espère juste être capable de le soutenir jusqu'à ce que les choses s'améliorent.
Draco
Citation (Tails @ vendredi 11 novembre 2016, 21:24) *
J'ai un ami qui vit maintenant dans la peur. Dans la peur d'être rejeté, d'être écrasé, d'être oublié, d'être détesté. Tout ça parce qu'il est "différent" et qu'il ne rentre pas dans le moule qui fait plaisir à certains de ceux qui ont voté pour Trump. Il vit dans le désespoir de l'avenir et j'ai aucune idée de quand, et si, il va s'en remettre.

Est-ce qu'il exagère ? Est-ce que ça se passera mieux que ce qu'il craint ? J'en sais rien, peut-être. Mais je suis pas à sa place, et je peux pas le rassurer à coup de "Ça ira", parce que j'ai pas la légitimité pour. Son désespoir est réel, sa peur est concrète, et j'ai du mal à trouver quoi que ce soit à dire ou à faire pour les combattre.

Il n'est pas le seul à se sentir comme ça, loin de là, mais voir par moi-même un ami sombrer dans la dépression m'a permis de me rendre compte à quel point les résultats de cette élection pourraient être néfastes.

Comme l'a très bien dit Tom Scott, tous ceux qui ont voté pour Trump ne sont pas des racistes intolérants. Mais la grosse majorité des racistes intolérants ont voté pour Trump. Et ces gens pensent maintenant que le reste de l'Amérique pense comme eux, et ça leur donne la force et la légitimité qu'ils cherchaient pour exprimer leur haine. L'Amérique n'est pas plus intolérante qu'avant Trump, mais maintenant, elle va pouvoir s'en cacher encore moins.

Donc quand je vois des gens dirent qu'ils sont pour Trump, j'aimerais leur mettre en face le désespoir qu'il a et va causer. Voir un de ses meilleurs amis sombrer dans l'isolement à cause de la peur de vivre là où il vit, c'est loin d'être plaisant. Difficile pour moi d'être conciliant dans ces conditions.

Je sais que c'est moyennent en rapport avec le sujet, et ce message est plus personnel qu'autre chose et me sert surtout à faire sortir ce sentiment d'impuissance que j'ai. J'espère juste être capable de le soutenir jusqu'à ce que les choses s'améliorent.


Ton ami devrait redescendre sur terre, à cause du battage médiatique ils ont réussi à lui faire croire que l'élection de Trump allait changer la face du monde circle.gif Personnellement je pense savoir mieux que la plupart des gens ici quel type d'homme est Donald Trump pour le connaitre personnellement. J'ai en effet travaillé avec lui dans les années 2000 et même s'il ne doit pas forcément se souvenir de mon prénom j'ai pu discuter affaire et le rencontrer plusieurs fois durant des années 2000 (entre 2007 et 2013) ou il était en quelque sorte mon patron. Et je peux vous dire que c'est un homme charismatique et intelligent ! Il est pas plus bourru que n'importe qui d'entre nous en vérité, il parle comme nous nous parlerions entre potes. C'est juste que l'on a l’habitude en Europe d'avoir des vieux politicards coincés du cul, forcément ça choque !

Donc de là à ce que ton ami français voit son monde s'écrouler c'est vraiment donner une fausse importance à ce qui vient de se passer. Rien ne changera vraiment dans ce monde et s'il n'était pas vraiment choqué avant je ne vois pas pourquoi il devrait l'être aujourd'hui. Pour moi Clinton était pire à bien des égards, et bien plus dangereuse et insidieuse. Au moins avec un milliardaire à la tête d'un pays, peut-être que les choses bougeront, en bien je l'espère pour les américains. L'avenir le dira mais on ne peut pas dire qu'Obama en 8 ans ait vraiment changé les choses... les habitants de son pays se sont paupérisés, les infrastructures sont toujours alarmantes, le USA sont le gendarme du monde et en ont oublié leur propre peuple. Obama a bénéficié d'une bonne côte car il succédait à un vrai connard complètement fou et limité intellectuellement : Geroge W. Bush. Ca lui a permi de briller plus qu'il ne le mérite en réalité. En réalité la vie des ricains s'est dégradée avec Obama ou a continué de se dégrader. Alors pourquoi pas Trump ? Ils ont eu raison d'essayer !

Nous autre français ferions bien de faire attention à la manipulation de masse des médias et des chaines d'info en continue qui contribuent à ce sentiment oppressant dans notre pays. BFM TV en tête, ces médias de masse sont des poubelles, des réceptacles d'angoisse et j'invite vivement tous le monde à cesser de lire et regarder l'actualité mondiale et à se consacrer à sa vie, à celle des gens aimés et à son présent plutôt qu'à un futur hypothétique et angoissant qui n'est pas encore écrit et qu'on voudrait nous dicter d'avance ! Fuck, vivez ! punk.gif
Ob1 Keshnobi
Tu as rien compris au message de Tails Draco. Ce n'est pas Trump le problème. Mais une partie de son lectorat qui se crois le roi du monde à présent. Il suffit de traîner sur Twitter pour trouver des témoignages d'agression racistes à coup de "maintenant vous allez dégager", "enlève ton voile c'est interdit maintenant dans ce pays"....
Les gens pensent que leur haine profonde envers la différence est approuvée par le résultat de cette élection, et c'est ça le problème, pas les futures choix politique du nouveau président.
Tails
Citation (Draco @ samedi 12 novembre 2016, 01:46) *
ton ami français

Je l'ai pas précisé parce que ça me semblait évident, mais il est américain. S'il était français son désarroi serait déjà moins justifié. C'est en tant que citoyen américain qu'il a peur, pas en tant que citoyen du monde.

Ob1, tu as bien résumé la chose. Trump, je m'en bats un peu les couilles, et je suis d'accord pour dire qu'il est charismatique et intelligent. On devient pas aussi riche et aussi puissant en étant un abruti. Juger si sa politique et ses décisions améliorons l'Amérique, ça ne pourra être fait qu'au terme de son mandat. Perso, j'en doute, mais le choix est fait, donc j'espère mon tromper là dessus.

Le souci, c'est sa frange d'électeur qui se croit désormais tout permis et qui pense que l'Amérique n'appartient maintenant qu'à elle-même, et qu'elle n'a plus besoin de tolérer la présence de ceux qui sont différents. C'est ça qui terrifie mon ami, et honnêtement, je pense que sa peur est malheureusement justifiée.
Donax
Citation (Draco @ samedi 12 novembre 2016, 01:46) *
Personnellement je pense savoir mieux que la plupart des gens ici quel type d'homme est Donald Trump pour le connaitre personnellement. J'ai en effet travaillé avec lui dans les années 2000 et même s'il ne doit pas forcément se souvenir de mon prénom j'ai pu discuter affaire et le rencontrer plusieurs fois durant des années 2000 (entre 2007 et 2013) ou il était en quelque sorte mon patron. Et je peux vous dire que c'est un homme charismatique et intelligent !

Draco qui me confond avec Trump maintenant leo.png

Citation (Draco @ samedi 12 novembre 2016, 01:46) *
L'avenir le dira mais on ne peut pas dire qu'Obama en 8 ans ait vraiment changé les choses... En réalité la vie des ricains s'est dégradée avec Obama ou a continué de se dégrader.

Obama a pas fait de miracles car il n'avait pas la chambre des representant ni le senat derriere lui. Ils ont tout fait pour lui faire foirer tout ce qu'il tentait d'entreprendre. Que ce soit climat, armes ou secu ils ont tout plombe. Si maintenant beaucoup de gens chient sur Obamacare c'est surtout parce qu'il a pas pu generaliser ca. Faut savoir que cette secu n'est pas vraiment obligatoire puisque les amendes sont plus faibles que la souscription. Des lors les gens en bonne sante preferent payer moins et a cause de ca il y a moins de sous dans les caisses de remboursement. Un systeme social n'a de valeur que si tout le monde est loge a la meme enseigne. Donc facile de dire Obama il a rien fait, mais encore aurait-il fallu qu'il ait reellement les moyens de tout mettre en oeuvre.
Draco
Citation (Ob1 Keshnobi @ samedi 12 novembre 2016, 09:11) *
Tu as rien compris au message de Tails Draco. Ce n'est pas Trump le problème. Mais une partie de son lectorat qui se crois le roi du monde à présent. Il suffit de traîner sur Twitter pour trouver des témoignages d'agression racistes à coup de "maintenant vous allez dégager", "enlève ton voile c'est interdit maintenant dans ce pays"....Les gens pensent que leur haine profonde envers la différence est approuvée par le résultat de cette élection, et c'est ça le problème, pas les futures choix politique du nouveau président.


Ce n'est pas Trump qui les as subitement rendus racistes, ils l'étaient déjà avant et n'ont pas eu besoin de Trump pour changer leurs habitudes. Maintenant, je crois que vous vous laissez abuser, la majorité des votants Trump ont votés car ils en avaient marre des mêmes salades servies mandats après mandats. La plupart des votants ne sont pas plus racistes que l'ensemble des habitants de ce monde. Raciste c'est d'ailleurs un mot fort mal utilisé et instrumentalisé par des hommes politiques et des penseurs dont vous êtes les marionnettes. Ce n'est absolument pas un problème de race mais de culture, la peur de perdre sa culture au profit d'une autre, méconnue mais aussi la peur du lendemain avec un chômage fort tandis que tu vois des gens arriver d'ailleurs te concurrencer.

Peu importe qu'il soit hispanique, noir, asiatique, caucasien... celui que tu appelles raciste s'en branle généralement de la race, lui regarde "les gens d'ailleurs", les non américains. C'est identique chez nous. Le mal de notre monde c'est surtout l’intolérance religieuse due à l'ingérence des religions dans nos vies. Et ça, c'est le seul truc dont nous devons nous méfier. Dire que des millions de racistes américains se sont tout à coup réveillés, telle une armée de morts vivants affamés... faut pas déconner ptdr.gif

Citation (Tails @ samedi 12 novembre 2016, 10:26) *
Citation (Draco @ samedi 12 novembre 2016, 01:46) *
ton ami français
Je l'ai pas précisé parce que ça me semblait évident, mais il est américain. S'il était français son désarroi serait déjà moins justifié. C'est en tant que citoyen américain qu'il a peur, pas en tant que citoyen du monde.Ob1, tu as bien résumé la chose. Trump, je m'en bats un peu les couilles, et je suis d'accord pour dire qu'il est charismatique et intelligent. On devient pas aussi riche et aussi puissant en étant un abruti. Juger si sa politique et ses décisions améliorons l'Amérique, ça ne pourra être fait qu'au terme de son mandat. Perso, j'en doute, mais le choix est fait, donc j'espère mon tromper là dessus.Le souci, c'est sa frange d'électeur qui se croit désormais tout permis et qui pense que l'Amérique n'appartient maintenant qu'à elle-même, et qu'elle n'a plus besoin de tolérer la présence de ceux qui sont différents. C'est ça qui terrifie mon ami, et honnêtement, je pense que sa peur est malheureusement justifiée.


Ca ne change pas que ton ami soit américain, il est de la même façon manipulé par les médias US, en pire car là-bas 100% des médias et des people etaient contre lui (à part Chuck Norris damnerd.gif ). Maintenant, je t'amène à mater le discours de trump juste après son élection officielle, ses premiers mots étaient : "je serais le président de TOUS les américains" et " A ceux qui ont été contre moi, je souhaite vous demander votre aide et vos conseils pour rétablir l’Amérique"... on est bien loin du dictateur et du fou que l'on dépeignait à loisir ces dernières semaines.

Cette frange de gens que tu dis se croire tout permis, c'est des minorités absolue, quelques milliers de personnes dans un pays de 375 millions d'âmes. Si les médias décident de continuer de les instrumentaliser au lieu de montrer les 95% qui ont voté pour des raisons absolument pas d'ordre ethnique/raciste alors ouais, ton pote va continuer de croire qu'ils seront bientôt à sa porte et ça va augmenter le climat délétère.

Trump sera un meilleur président que n'aurait pu l'être Hilary et que ne l'a été Bush, et je crois qu'il peut sincèrement être meilleur qu'Obama qui n'a pas su prendre les décisions qui s'imposaient. Un jour quelqu'un m'a dit "si tu continue de faire ce que tu as toujours fait, tu auras ce que tu as toujours eu", continuez de voter pour les mêmes hommes et femmes politique, pour les mêmes courants qui dirigent depuis la seconde guerre mondiale et rien ne changera jamais ! Il faut faire tomber les dynasties, les mastodontes politiques si on veut que ça change.

Je prend souvent l'exemple d'une grande entreprise face a une jeune start-up, généralement cette dernière est plus vive, plus prompt à opérer les bons changements, a réfléchir, moins enclin à s'enraciner et plus réactive. Innover dans une startrup est simple, innover dans un mastodonte, une vieille et grosse entreprise c'est très difficile. Voilà une analogie de la politique qu'il serait intéressante à méditer ! Trump n'est pas issu du monde de la politique, est déjà milliardaire et n'est pas venu pour briguer des postes bien rémunérés (il est déjà milliardaire), il est là pour faire changer les choses sans se soucier de sa carrière et de celle de son parti politique et ça, c'est la condition sinequanone à un vrai changement !
Tails
Citation (Draco @ samedi 12 novembre 2016, 13:15) *
Maintenant, je t'amène à mater le discours de trump juste après son élection officielle, ses premiers mots étaient : "je serais le président de TOUS les américains" et " A ceux qui ont été contre moi, je souhaite vous demander votre aide et vos conseils pour rétablir l’Amérique"... on est bien loin du dictateur et du fou que l'on dépeignait à loisir ces dernières semaines.

En même temps c'est ce que sort chaque président lorsqu'il est élu, y compris chez nous. Le type ne vas pas sortir "J'ai bien niqué la moitié des Américains, maintenant vous l'avez dans le cul". Le but c'est de calmer le jeu par rapport aux insatisfaits.

Après, dire que les gens ne sont pas plus intolérants, que ça n'a rien changé, que les médias ne font que se focaliser sur quelques incidents rares...Peut-être, admettons. Mais essaye de te mettre à la place de quelqu'un qui, déjà en temps normal, ne sait pas trop où est sa place et se sent mis sur le côté à cause de ses différences. Se dire qu'à chaque fois que tu sors de chez toi, la personne qui aura droit à une insulte ou à une agression aujourd'hui, ce sera peut-être toi...Il y a de quoi désespérer, à mon sens. Même si ça n'arrive pas souvent, le fait est que ça arrive, et savoir que ça pourrait t'arriver à toi, alors que tu es déjà vulnérable, c'est difficile à gérer.

Comme je l'ai dit, mon but n'est pas de critiquer Trump. S'il parvient à améliorer les choses tout en évitant de foutre en l'air tous les acquis positifs de ses prédécesseurs, c'est bon pour les américains comme pour le reste du monde. C'est une partie de son électorat qui me fait peur. J'aimerais bien me dire comme toi que c'est juste une psychose et que rien ne va empirer à ce niveau, mais je suis loin d'être optimiste à ce sujet. À voir sur les années à venir, mais je ne suis pas vraiment confiant.
Zegema
Non mais c'est bon, Marine va passer en 2017, tous les ânes encore plus à droite que le FN vont pouvoir s'en donner à coeur joie, et on va se retrouver avec une jolie France bien blanche, c'est cool (les théories du Grand Remplacement ou de la Remigration vont pouvoir être appliquées, chouette).

On est en 2016, faudrait voir à pas trop réfléchir. Ca sert à rien de voter pour des gens qui fassent dans le compromis pour améliorer les choses. Et puis les médias font que nous mentir, c'est vraiment tous que des intellectuels. Un cerveau, c'est fait pour agir, pas réfléchir.

...

J'ai plus aucune illusion sur la politique, dans un sens ou dans l'autre. Je m'occupe de mes fesses, et je m'attends juste à la prochaine Guerre Mondiale qui arrivera peut-être d'ici dix ou vingt ans.
Draco
Jamais vu un tel torrent d'inepties, sans déconner déjà ce qui te fait défaut c'est que tu es un européen convaincu et la sortie de l’Angleterre et la poussée de cette idée de pays hors Europe ça te fait flipper et être pessimiste. Moi ce que je vois c'est que l'Europe n'a rien apporté aux peuples qu'elle est sensée encadrée. Ils sont inféodés aux sociétés agroalimentaires, aux lobbying pharmaceutiques et aux grandes entreprises mondiales, ils ont été incapable de se mettre d'accord sur les guerres, les vagues migratoires de ces pauvres gens que des mafieux envoi sur des rafiots à la con, sur la politique de travail... sur rien en fait ! Les seuls trucs qui vous font tenir sur l'idée d'une Europe unie (qui ne l'a donc jamais été hein) c'est d'empêcher l'arrivée de futures guerres au sein de l'Europe... combien de temps ils vont nous bassiner avec ce spectre ?

Moi ce que je vois, c'est qu'on en a tiré aucun bénéfice, uniquement des tares. Les partis populiste veulent remettre le peuple de LEUR pays au centre des débats et s'il y en a un, un jour, qui tente de nous la faire à l'envers style gentil petit dictateur tu peux être certain qu'au vu de la capacité des français a descendre dans la rue, les syndicats, l'armée que ce sera chose impossible. Alors détendez-vous un peu. De toute manière, c'est un gars de chez Les Républicains (UMP quoi) qui va ENCORE gouverner notre pays, bis repetita. Mais apparemment vous aimez quans les choses ne changent pas. ça vous rassure. Consensus tu appelles ça ...

PS : et s'il y a une guerre c'est parce qu'on aura été incapable de limiter la population mondiale et qu'on aura consommé l'intégralité de nos ressources. Le manque d'eau, et surtout de nourriture (on vit a crédit je le rappelle) auront raison de toutes les politiques du monde.
Zegema
Rien à répondre, on ne sera jamais d'accord.
Draco
Tu te trump ! hibouc.gif jadis on dormait dans le même lit et on était d'accord sur tout, rappelle toi chez Suliven (qu'est-il devenu ?) aime2.gif
Timinou
Je vais filtrer ce qu'a dit Draco pour ce topic et juste donner mon avis sur l'élection de Trump :

- Ce type ne peut que faire du mal aux US. J'attend de voir bien entendu, mais vu son choix de vice-président (climatosceptique, anti-LGBT qui préconise la "thérapie", c'pas trop trop mon type de gars vous imaginez bien...), j'ai de gros, GROS doutes.

- Les doubles standards dont a été victime Clinton durant cette élection m'ont rendu malade. Elle n'est bien évidemment pas innocente, et elle a utilisée le système pour évincer Sanders, on est d'accord. Mais bon sang, on parle de Trump, le gros raciste, sexiste (et qui l'assume à fond) millionnaire (milliardaire?) qui ne paye pas d'impôts. Clinton ferait de même, elle aurait été qualifiée de traître à son pays directement, mais Trump est juste intelligent et a juste utilisée une faille du système. BORDEL.

- Je ne comprends pas que des gens puissent croire à sa façade populiste et faussement populaire. Il n'a rien d'un "anti-système", il en est le pur produit. Il est tout sauf l'ami des ouvriers, c'est un nanti pur et dur. Ce qui est finalement très similaire à notre connasse nationale.

- J'ai aussi l'impression que tout un pan de la population (absent des sondages), on voté Trump simplement pour troller. Et c'est... consternant?

- Enfin bref, ça va faire comme le Brexit : un festival de promesses démago qui vont tomber à l'eau car tout simplement irréalisables. Et ça va potentiellement bien endommager le pays.
Kayle Joriin
Citation (Draco @ dimanche 13 novembre 2016, 12:08) *
Jamais vu un tel torrent d'inepties

Ça, c'est parce que tu ne te relis pas. damnerd.gif

Sinon, juste pour prendre un peu de recul sur la "volonté du peuple américain" qui s'est exprimée lors de cette élection, Hilary Clinton a recueilli 700 000 voix de plus que Donald Trump au niveau national. C'est le système des grands électeurs qui permet à ce dernier de remporter la présidentielle. Et dans tous les cas, il n'y a eu que 52,9 % de participation. Concrètement, Trump a donc été élu par un gros quart des électeurs. Ce n'est évidement pas un cas isolé, mais cela fait un peu réfléchir à la réelle représentativité des élus, que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs.

En réfléchissant à cette question de la représentativité, je ne peux d'ailleurs pas m'empêcher de penser au célèbre manga Hunter X Hunter. L'un des arcs narratifs s'intéressait en effet à l'élection du nouveau président de l'association des hunters et l'une des conditions pour le vote soit validé était que le taux de participation soit supérieur à 95 %. Parfois, je me dis qu'il faudrait peut-être instaurer un taux de participation minimal pour que les élections aient vraiment un sens.
Timinou
Oh, je pense qu'il faut instaurer quelque chose... Mais à double sens.

En gros, si on atteint pas X% de participation après 2 ou 3 essais, on change les candidats.

Parce que c'est aussi et surtout ça qui entraîne la progression de Trump ou de Le Pen : le besoin de renouveau. La même classe politique figée et dans son monde, personne n'en veut plus.

Le problème, comme je l'ai évoqué dans mon post précédent, c'est que ni Trump ni Le Pen n'incarnent réellement ce renouveau : ce sont les mêmes avec juste ce qu'il faut de victimisation et de provocation pour faire illusion.

Le matin des résultats, avec l'annonce de Trump, y'avait Villepin qui disait que l'élection de Trump, comme pour le Brexit, c'est aussi une mise en garde pour la France... Sauf que personne dans le paysage politique actuel ne l'acceptera, et on se retrouvera avec Le Pen en 2017...
Draco
Jusqu’à ce que Trump soit président ce système de vote très particulier aux Etats-Unis n'était jamais remis en cause malgré les soucis et l’archaïsme présenté par ce système. Trump a été président de façon démocratique telle que la constitution américaine le stipule et les manifestations absurdes appelant à sa destitution démontre bien que les gens se torchent le cul avec le peu de démocratie qu'il nous reste, et que finalement les gens sont démocratiques quand ça les arrangent.

KJ, les gens n'avaient qu'à aller voter, si la plupart ne l'ont pas fait c'est parce qu'ils sont désabusés. Regarde, Obama a suscité un tel espoir dans la population américaine, notamment les noirs et latinos défavorisés. Résultat ? Rien n'a changé dans les quartiers ou Obama avait annoncé le changement ! Le chômage et le crime ont nettement progressé sous son investiture... et personne n'a rien à y redire à cette escroquerie Obamatienne ? Les gens sont contre Trump mais acceptent un président qui pendant deux mandats n'a pas été capable de faire reculer l'insécurité, la pauvreté, les crimes, la désertification rurale... ? Lui qui avait pourtant dit que Yes We Can, qu'avec lui ce serait différent. Si les gens ne sont pas allés voter c'est en partie de sa faute, en réalité il a très peu fait et mal fait.

Après le constat de Timinou est le symptôme de la société française voir européenne : des illettrés de la politique qui n'ont jamais lu de livres politique, ou traitant d'économie mondiale. Qui sont influencés par ce que tous le monde semble dire au principe du "s'ils le disent tous, c'est que ce doit être vrai". Voter pour un parti comme l'UMP/Republicains et Parti socialiste comme les partis du centre reviendrait à dire "vous nous avez niqués pendant 30 ans mais j'aime ça, je revote pour vous". Sa petite explication à la con sur le FN, démontre bien qu'il ne fait que rabâcher les conneries qu'il entend. Ce qui n'empêche que je t'aime toujours autant hein mais je suis obligé de le dire aime2.gif

Seuls à mes yeux les partis n'ayant jamais exercés le pouvoir sont dignes de pouvoir se présenter à savoir : Le Front National, le parti de jean Luc Mélenchon, le NPA, Debout la France, Solidarité et Progrès (sacré Jacques) et Lutte Ouvrière. Les verts aux chiottes, ils ont tentés de gouverner avec les socialistes, aucun ne s'entend, ils ont le même programme et ils sont là pour leurs propres intérêts (la nature, hein ?).

C'est un peu comme si les enseignements du passé ne servaient à rien. Une sorte de votant fou, un dérivé du symptôme de Stockholm auquel des mecs comme Timinou sont sujets. Et c'est à cause d'eux qu'on en est là et que des putains d’énarques qui se connaissent tous, copinent tous ensemble, se passent la baballe et se pistonnent. Les confréries scolaires sont puissantes aux Etats-Unis mais pas seulement, elles le sont aussi en France. ENA, Science Po, Sorbonne... merci à vous ! cool.gif
Timinou
Draco, j'aimerais que tu essayes au minimum de comprendre ce que je dis avant de chier dessus nerd.gif
Slayne
Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 13:41) *
C'est un peu comme si les enseignements du passé ne servaient à rien. Une sorte de votant fou, un dérivé du symptôme de Stockholm auquel des mecs comme Timinou sont sujets. Et c'est à cause d'eux qu'on en est là et que des putains d’énarques qui se connaissent tous, copinent tous ensemble, se passent la baballe et se pistonnent. Les confréries scolaires sont puissantes aux Etats-Unis mais pas seulement, elles le sont aussi en France. ENA, Science Po, Sorbonne... merci à vous ! cool.gif


Révise un peu tes années 30 alors Mr l'historien, c'est pas en donnant le pouvoir aux extrêmes qu'on sort grandi, bien au contraire.
C'est clair qu'il y a besoin de changement, que le système des élites à la con a bien vécu. Un tirage au sort ferait surement mieux ...
Mais là c'est foutre un pyromane pour éteindre le feu suite à l'échec des pompiers ...
Timinou
Précisément. En plus, me traiter de "votant fou au Syndrome de Stockholm" alors que le besoin de changement était précisément la base de mon commentaire, ça me fait un peu mal au cul je dois bien l'avouer. Mais pas dans le bon sens nerd.gif

Voter FN pour initier le changement, c'est un peu comme si tu préconisais le suicide pour stopper la maladie tu vois. Techniquement t'as résolu le problème, mais on est pas certains qu'il y aura grand chose à sauver ensuite.
Draco
Citation (Slayne @ mardi 15 novembre 2016, 14:25) *
Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 13:41) *
C'est un peu comme si les enseignements du passé ne servaient à rien. Une sorte de votant fou, un dérivé du symptôme de Stockholm auquel des mecs comme Timinou sont sujets. Et c'est à cause d'eux qu'on en est là et que des putains d’énarques qui se connaissent tous, copinent tous ensemble, se passent la baballe et se pistonnent. Les confréries scolaires sont puissantes aux Etats-Unis mais pas seulement, elles le sont aussi en France. ENA, Science Po, Sorbonne... merci à vous ! cool.gif


Révise un peu tes années 30 alors Mr l'historien, c'est pas en donnant le pouvoir aux extrêmes qu'on sort grandi, bien au contraire.
C'est clair qu'il y a besoin de changement, que le système des élites à la con a bien vécu. Un tirage au sort ferait surement mieux ...
Mais là c'est foutre un pyromane pour éteindre le feu suite à l'échec des pompiers ...


C'est révisé et acquis ne t'en fais pas, et le constat reste le même : ce parti n'est pas extrême. C'est vous et la façon dont la politique a été pensé depuis De Gaulle qui poussez à cette mascarade. Pour moi JL Mélenchon n'est pas plus extrême que Marine Le Pen, on les affublent d'extrême gauche ou d'extrême droite mais il y a quoi d'extrême en vérité si ce n'est de simples propositions et un cap différent d'aujourd'hui ?

On cloisonne des partis en leur disant "non toi tu t'assoie à telle partie de l’hémicycle et tu fermes ta gueule" ! Quoi ? Tes idées viennent d'un peu tous les courants de pensées ? Tant pis, ferme la et assied toi, surtout à l'extrême histoire qu'on te voit moins et qu'on puisse t'instrumentaliser pour garder nos sièges".

Timinou, je te reproche de critiquer, de rabacher les mêmes conneries entendues ici ou là et finalement ne donner aucune consigne... tu appelles à voter qui ? Socialistes ? Republicains ? Ta phrase va à l'encontre de ça, pourtant je sais d'office que tu voteras (si tu votes) pour l'un de ces dinosaures à la con qui nous dirigent depuis trop longtemps et s'il y a un second tour, le changement de fera peur et tu t'en ira voter comme un mouton pour la continuité. Hé ouais, le changement, ça fait peur ! Sortir de sa zone de confort c'est un des premiers piliers du développement personnel et c'est étranger à la majorité des français.
Timinou
Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 15:47) *
Timinou, je te reproche de critiquer, de rabacher les mêmes conneries entendues ici ou là et finalement ne donner aucune consigne... tu appelles à voter qui ? Socialistes ? Republicains ? Ta phrase va à l'encontre de ça, pourtant je sais d'office que tu voteras (si tu votes) pour l'un de ces dinosaures à la con qui nous dirigent depuis trop longtemps et s'il y a un second tour, le changement de fera peur et tu t'en ira voter comme un mouton pour la continuité. Hé ouais, le changement, ça fait peur ! Sortir de sa zone de confort c'est un des premiers piliers du développement personnel et c'est étranger à la majorité des français.


Ah ouais pas mal. "Je ne sais pas pour qui tu vas voter mais je sais déjà que tu voteras pour un des dinosaures". Non.

Enfin, au second tour, forcément (puisque ceux pour qui je voterais au premier ne passeront pas et qu'il est hors de question de voter pour l'autre connasse. Mais pas à cause du changement non : parce que c'est une raciste xénophobe incompétente et hypocrite.). Mais merci de ne pas utiliser tes petits fantasmes personnels pour me jauger.
Kayle Joriin
Je ne sais pas si tu te rends compte que tu fais exactement ce que tu reproches aux autres, Draco. Ce serait tellement intéressant de discuter avec toi, si tu ne rabachais pas sans cesse les mêmes conneries entendues ici ou là. Si tu n'utilisais pas pour seuls et uniques arguments l'inculture et l'aveuglement supposés de ceux qui osent avoir des convictions différentes des tiennes. Malheureusement, à chaque fois qu'il est question de politique sur ND, on se retrouve juste avec un gros abruti beuglant des formules toutes faites et lançant des accusations ridicules pour se conforter dans ses idées. Du coup, même tes anciens amants refusent le dialogue. damnerd.gif

Pour commencer, aie donc l'honnêteté intellectuelle de t'interroger sur ton propre aveuglement et sur ta propre ignorance. Mets de côté ton égo cinq minutes et acceptes l'idée que les autres sont tous aussi légitimes que toi dans leurs convictions. Tu feras un grand pas dans ton propre développement personnel et tu auras l'air beaucoup moins con.

En outre, j'ai l'impression que ce dont tu ne te rends pas compte dans tes pamphlets, c'est qu'il n'y a pas de solution miracle pour satisfaire tout le monde et que le "peuple" ça n'existe pas. Quelque soit leur bord, les politiques essayent toujours de faire croire qu'ils parlent à tout le monde, alors qu'ils ne s'adressent en réalité qu'à certains. Or, chacun a des intérêts et des ambitions plus ou moins divergeants, voire carrément incompatibles. Certaines personnes veulent que les choses changent, dans un sens ou dans un autre, alors que d'autres se satisfont tout à fait de ce qui existe. Mais même ceux qui veulent faire changer les choses peuvent essayer de le faire en respectant leur convictions, pas en tentant n'importe quoi juste pour "sortir de leur zone de confort". Il n'y a pas d'un côté le "changement salvateur" et de l'autre la "continuité fataliste". Diaboliser les grands partis au pouvoir depuis 30 ans (Pourquoi 30 ans d'ailleurs ? La Cinquième République a débuté en 1986 ?), c'est aussi stupide, inutile et contre-productif que de créer un pseudo-cordon sanitaire ("républicain" ou non) autour des soit-disant "extrêmes". Les partis ne sont pas des entités immuables. Ils sont ce qu'en font les gens, par leurs votes ou par leurs actions. Et une élection, ce n'est jamais qu'un rapport de force entre plusieurs grands rassemblements d'intérêts.

Soit dit en passant, cela n'a pas de sens d'appeler à voter pour un parti. On élit pas un parti, mais des personnes avec des idées et des programmes.
MrGodjira
Moi ce que j'aime bien dans l'élection de Trump c'est qu'il n'a pas été élu chez nous, du coup on aura tout le loisir de regarder si un président qui s'affirme si différent du reste fera mieux que les autres. Depuis le temps que ce genre de pensées existent aucune de nos démocraties (hors pays de l'est, mais eux ils comptent pas dans les infos) n'a succombé aux charmes des râleurs, ce qui paradoxalement créer un peu de fantasme.. un retour à la réalité ne ferra pas de mal, surtout si ca se passe chez les autres.. ah oui, c'est tombé sur un des pays qui compte le plus économiquement.. c'est pas de bol, c'est mieux quand c'est en Autriche ou en Pologne..
Draco
Je répond à 21h15, oui je donne mes heures de retransmission, là je bouffe ! Préparez vos pots de vaseline cool.gif
Kayle Joriin
Tu veux un compte-à-rebours ? leo.png
Draco
Citation (Kayle Joriin @ mardi 15 novembre 2016, 17:21) *
Je ne sais pas si tu te rends compte que tu fais exactement ce que tu reproches aux autres, Draco. Ce serait tellement intéressant de discuter avec toi, si tu ne rabachais pas sans cesse les mêmes conneries entendues ici ou là. Si tu n'utilisais pas pour seuls et uniques arguments l'inculture et l'aveuglement supposés de ceux qui osent avoir des convictions différentes des tiennes. Malheureusement, à chaque fois qu'il est question de politique sur ND, on se retrouve juste avec un gros abruti beuglant des formules toutes faites et lançant des accusations ridicules pour se conforter dans ses idées. Du coup, même tes anciens amants refusent le dialogue. damnerd.gif


Comment oses tu t'adresser à moi chien d'infidèle sans avoir au préalable demandé l'express permission de le faire ? damnerd.gif Je ne rabache rien, je me pose, les cheveux dans le vent et je constate. Je constate, tel qu'Aristote et les anciens philosophes de la Grèce ancienne le faisaient, me permettant par ce recul important d'avoir une vue d'ensemble. Et ensuite, je juge, tel le bourreau distribuant les coups de hache, le dieu polythéiste sombre et sans pitié, pragmatique je distribue les gifles à ceux qui ont eu l'impudence déjà de me remettre en question (ça c'est la base du dictateur) et je rééduque (c'est mon côté Mao ça par contre). nerd.gif

Quand à mes anciens amants qui refusent le dialogue, ces chiens refusent de se souvenir que fut un temps, mes couilles lisses trônaient fièrement derrière leurs fesses et qu'ils en redemandaient cool.gif

Citation (Kayle Joriin @ mardi 15 novembre 2016, 17:21) *
Pour commencer, aie donc l'honnêteté intellectuelle de t'interroger sur ton propre aveuglement et sur ta propre ignorance. Mets de côté ton égo cinq minutes et acceptes l'idée que les autres sont tous aussi légitimes que toi dans leurs convictions. Tu feras un grand pas dans ton propre développement personnel et tu auras l'air beaucoup moins con.


J'ai une culture très importante sur l'histoire ancienne et contemporaine, une culture générale également importante et j'ai beaucoup d'expérience du haut de mon jeune âge, en finalité (bien que ça fasse prétentieux et je suis en vérité très humble mais derrière l'écran j'aime bien casser les couilles, j'avoue aime2.gif ). Maintenant, si j'ai l'air con, c'est parce que j'ai la flemme de devoir expliquer exactement pourquoi je dis ce que je dis, car ça nécessiterait des heures d'écritures et plusieurs pages word bien documentée, chose que j'ai franchement pas la force de faire. Ca n'a donc rien à voir avec du développement personnel mais de la flemmardise, chose qui me caractérise parfaitement sad.gif

Citation (Kayle Joriin @ mardi 15 novembre 2016, 17:21) *
En outre, j'ai l'impression que ce dont tu ne te rends pas compte dans tes pamphlets, c'est qu'il n'y a pas de solution miracle pour satisfaire tout le monde et que le "peuple" ça n'existe pas. Quelque soit leur bord, les politiques essayent toujours de faire croire qu'ils parlent à tout le monde, alors qu'ils ne s'adressent en réalité qu'à certains.


Je suis d'accord à 100% avec ce que tu dis avec un petit bémol, le peuple. Le peuple c'est toi, c'est moi, en vérité ceux qui n'ont pas l'exécutif en charge. Ceux qui n'ont de pouvoir que le vote. Hors on le voit bien, le peuple n'a pas le choix, si c'était le cas, on voterait uniquement par référendum avec un conseil de sages en tant que garant de république. Le souci c'est que les dirigeants politiques jusqu'à ce jour se sont arrangés pour déguiser une oligarchie en démocratie. Moi c'est simple, je serais pour le parti qui mettra le peuple avant toute autre chose, qui se basera sur l'avis du peuple (référendum) pour passer ses lois et qui n'aura pas peur de la bien-pensance, pire maux de notre époque.

Citation (Kayle Joriin @ mardi 15 novembre 2016, 17:21) *
Or, chacun a des intérêts et des ambitions plus ou moins divergeants, voire carrément incompatibles. Certaines personnes veulent que les choses changent, dans un sens ou dans un autre, alors que d'autres se satisfont tout à fait de ce qui existe. Mais même ceux qui veulent faire changer les choses peuvent essayer de le faire en respectant leur convictions, pas en tentant n'importe quoi juste pour "sortir de leur zone de confort". Il n'y a pas d'un côté le "changement salvateur" et de l'autre la "continuité fataliste". Diaboliser les grands partis au pouvoir depuis 30 ans (Pourquoi 30 ans d'ailleurs ? La Cinquième République a débuté en 1986 ?), c'est aussi stupide, inutile et contre-productif que de créer un pseudo-cordon sanitaire ("républicain" ou non) autour des soit-disant "extrêmes". Les partis ne sont pas des entités immuables. Ils sont ce qu'en font les gens, par leurs votes ou par leurs actions. Et une élection, ce n'est jamais qu'un rapport de force entre plusieurs grands rassemblements d'intérêts.


Justement, quand tu connais l'histoire ancienne et contemporaine, que tu maîtrises l'économie et la gestion (je dis pas qu'être économiste c'est la solution, car sinon y en aurait pas autant qui diraient de la merde), que tu as pris beaucoup de recul, eu une vie particulière basé notamment sur la sociologie : tu peux émettre un constat qui satisfait tous le monde. La différence en politique c'est que ceux qui ne sont pas satisfaits c'est uniquement une question de "sentiment" et absolument pas une question de "raison". C'est un peu comme les vieilles dans la rue qui quand elle voient deux bronzés marcher (genre moi) protège leur sac puis rnetre à la maison en se disant "y a trop d'arabes à Marseille" juste parce que cette conne a eu le "sentiment d'être en insécurité". Pourtant elle ne s'est pas faite agressée, il n'y a donc pas eu d'insécurité. Sentiment d’insécurité et insécurité, voilà un beau parallèle pour dire : Qu'ils aillent se faire foutre ceux qui ont des convictions, o ns'en branle ! Seule la réalité compte, on n'est pas en train de faire un sondage sur une foutue glace au chocolat ou à la vanille merde. Y a qu'un seul constat, un seul courant : mettre au pouvoir quelqu'un qui donnera du pouvoir d'achat, du travail, de la sécurité, de la propreté. Donc quand je vois des mecs me dire je vote UMP, je vote Socialistes, mais allez vous faire sodomiser par un âne turc (et Inferno et Navilink en même temps), vous avez pas vu que depuis Mitterrand (au mieux) on s'est fait enculer, tromper, souiller, que nous avons reculé partout ? Alors celui qui vient me dire qu'il a le droit d'avoir une opinion différente de ce simple constat de bon sens, je lui chie dessus nerd.gif

Citation (Kayle Joriin @ mardi 15 novembre 2016, 17:21) *
Soit dit en passant, cela n'a pas de sens d'appeler à voter pour un parti. On élit pas un parti, mais des personnes avec des idées et des programmes.


Oui tu as raison. D'ailleurs c'est triste mais en France et dans le reste du monde on vote pour la sympathie dégagée par le candidat. Le programme politique ? Bhaa aux chiottes, personne ne les lits, on écoute les grandes lignes sur des poubelles télévisuelles comme BFM TV et on t se forge son opinion sur rien. Du vent. Du coup ceux qui dirigent sont ceux qui ont réussi à avoir le meilleur conseiller en communication, qui ont su le mieux mentir. Si tous les connards qui votent prenaient le temps de lire CHACUN des putains de programme de chaque personnage politique AU MOINS pour chaque présidentielle, ça irait mieux. circle.gif
Almamida
Citation (Timinou @ lundi 14 novembre 2016, 15:53) *
Je vais filtrer ce qu'a dit Draco pour ce topic et juste donner mon avis sur l'élection de Trump :

- Ce type ne peut que faire du mal aux US. J'attend de voir bien entendu, mais vu son choix de vice-président (climatosceptique, anti-LGBT qui préconise la "thérapie", c'pas trop trop mon type de gars vous imaginez bien...), j'ai de gros, GROS doutes.

- Les doubles standards dont a été victime Clinton durant cette élection m'ont rendu malade. Elle n'est bien évidemment pas innocente, et elle a utilisée le système pour évincer Sanders, on est d'accord. Mais bon sang, on parle de Trump, le gros raciste, sexiste (et qui l'assume à fond) millionnaire (milliardaire?) qui ne paye pas d'impôts. Clinton ferait de même, elle aurait été qualifiée de traître à son pays directement, mais Trump est juste intelligent et a juste utilisée une faille du système. BORDEL.

- Je ne comprends pas que des gens puissent croire à sa façade populiste et faussement populaire. Il n'a rien d'un "anti-système", il en est le pur produit. Il est tout sauf l'ami des ouvriers, c'est un nanti pur et dur. Ce qui est finalement très similaire à notre connasse nationale.

- J'ai aussi l'impression que tout un pan de la population (absent des sondages), on voté Trump simplement pour troller. Et c'est... consternant?

- Enfin bref, ça va faire comme le Brexit : un festival de promesses démago qui vont tomber à l'eau car tout simplement irréalisables. Et ça va potentiellement bien endommager le pays.

Comme il a dit lui mrgreen.gif

Pour m'être installé à Toronto, je peux vous dire qu'ici les minorités sont encore sous le choc, et en tant que LGBT, de voir ce qui se trame pour les Américains me fait froid le dos.
Ziell
Tout ce blabla grâce à Dracouille qui tenait absolument à crier sur tous les toits qu'il a déjà chopé des saucisses à la même table que le nouveau maître du monde lors du buffet du grand-messe annuel d'ACN. nerd.gif
R.Z.
Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 22:38) *
Je ne rabache rien, je me pose, les cheveux dans le vent et je constate. Je constate, tel qu'Aristote et les anciens philosophes de la Grèce ancienne le faisaient, me permettant par ce recul important d'avoir une vue d'ensemble. Et ensuite, je juge, tel le bourreau distribuant les coups de hache, le dieu polythéiste sombre et sans pitié, pragmatique je distribue les gifles à ceux qui ont eu l'impudence déjà de me remettre en question (ça c'est la base du dictateur) et je rééduque (c'est mon côté Mao ça par contre). nerd.gif


Juge, juré et bourreau ! punk.gif

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 22:38) *
J'ai une culture très importante sur l'histoire ancienne et contemporaine, une culture générale également importante et j'ai beaucoup d'expérience du haut de mon jeune âge, en finalité (bien que ça fasse prétentieux et je suis en vérité très humble mais derrière l'écran j'aime bien casser les couilles, j'avoue aime2.gif )
[...]
Moi c'est simple, je serais pour le parti qui mettra le peuple avant toute autre chose, qui se basera sur l'avis du peuple (référendum) pour passer ses lois et qui n'aura pas peur de la bien-pensance, pire maux de notre époque.


Toute cette culture pour proposer de diriger un pays de plusieurs dizaines de millions d'habitants de la même façon que "les anciens philosophes de la Grèce ancienne" dirigeaient leurs cités petites villes (il y a eu de l'inflation depuis) ... [oui, c'est un raccourci de merde et complètement inexact, sachant que les philosophes vivaient dans des tonneaux et ne dirigeaient rien du tout, mais je voulais citer Draco dans le texte nerd.gif ]
Le gouvernement par référendum ... s'il y a bien un truc pour foutre la merde, tourner en rond et ne jamais vraiment avancer sur quoi que ce soit c'est bien ça.

Sinon j'ose à peine demander, mais y'a des gens qui pensent voter aux primaires de la droite ce week end? mario.gif
J'irais bien mettre un bout de papier pour NKM, seule candidate avec laquelle j'envisagerais de voter "républicain" dans le tas, mais ça a l'air mort pour elle.
Draco
Citation (Ziell @ mardi 15 novembre 2016, 22:56) *
Tout ce blabla grâce à Dracouille qui tenait absolument à crier sur tous les toits qu'il a déjà chopé des saucisses à la même table que le nouveau maître du monde lors du buffet du grand-messe annuel d'ACN. nerd.gif


La grande classe, j"ai mangé deux fois avec lui au restaurant gros, il a fait une partie de ma richesse, je ne peux pas laisser Donald ainsi au gibet de gens ignares damnerd.gif

Kayle Joriin
Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
Comment oses tu t'adresser à moi chien d'infidèle sans avoir au préalable demandé l'express permission de le faire ? damnerd.gif Je ne rabache rien, je me pose, les cheveux dans le vent et je constate. Je constate, tel qu'Aristote et les anciens philosophes de la Grèce ancienne le faisaient, me permettant par ce recul important d'avoir une vue d'ensemble. Et ensuite, je juge, tel le bourreau distribuant les coups de hache, le dieu polythéiste sombre et sans pitié, pragmatique je distribue les gifles à ceux qui ont eu l'impudence déjà de me remettre en question (ça c'est la base du dictateur) et je rééduque (c'est mon côté Mao ça par contre). nerd.gif

Quand à mes anciens amants qui refusent le dialogue, ces chiens refusent de se souvenir que fut un temps, mes couilles lisses trônaient fièrement derrière leurs fesses et qu'ils en redemandaient cool.gif

Au temps pour moi ! Parmi ta panoplie d'arguments fallacieux, j'avais oublié les délires mythomanes permettant d'esquiver toute remise en question. nerd.gif

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
J'ai une culture très importante sur l'histoire ancienne et contemporaine, une culture générale également importante et j'ai beaucoup d'expérience du haut de mon jeune âge, en finalité (bien que ça fasse prétentieux et je suis en vérité très humble mais derrière l'écran j'aime bien casser les couilles, j'avoue aime2.gif ). Maintenant, si j'ai l'air con, c'est parce que j'ai la flemme de devoir expliquer exactement pourquoi je dis ce que je dis, car ça nécessiterait des heures d'écritures et plusieurs pages word bien documentée, chose que j'ai franchement pas la force de faire. Ca n'a donc rien à voir avec du développement personnel mais de la flemmardise, chose qui me caractérise parfaitement sad.gif

Tenter de justifier la justesse de ses propos en se réclamant d'une importante culture qu'on ne montre jamais par flemmardise, tu m'excuseras, mais c'est juste le plus beau bullshit que j'ai vu depuis longtemps. J'ignore totalement si tu possèdes le 10ème des connaissances que tu prétends avoir, mais de ce que j'ai pu constater ponctuellement sur des sujets que je maitrise justement un minimum (comme la biologie), tu étais complétement à côté de la plaque. Cela peut donc me faire quelque peu douter du reste. Mais au final, qu'importe les bases de tes convictions, rien ne te permet de juger de la solidité de celles de tes contradicteurs. Et certainement pas le fantasme persistant qu'elle soit dû à une quelconque inculture ou à une croyance aveugle en de faux prophètes médiatiques.

Tu ne sais donc rien Robin Snow.

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
Je suis d'accord à 100% avec ce que tu dis avec un petit bémol, le peuple. Le peuple c'est toi, c'est moi, en vérité ceux qui n'ont pas l'exécutif en charge. Ceux qui n'ont de pouvoir que le vote. Hors on le voit bien, le peuple n'a pas le choix, si c'était le cas, on voterait uniquement par référendum avec un conseil de sages en tant que garant de république. Le souci c'est que les dirigeants politiques jusqu'à ce jour se sont arrangés pour déguiser une oligarchie en démocratie. Moi c'est simple, je serais pour le parti qui mettra le peuple avant toute autre chose, qui se basera sur l'avis du peuple (référendum) pour passer ses lois et qui n'aura pas peur de la bien-pensance, pire maux de notre époque.

Le peuple, c'est tout le monde et personne. Ce n'est pas une entité définissable à laquelle on pourrait attribuer une volonté claire. C'est en ce sens que je dis que le "peuple" n'existe pas. Les gens, eux, existent, dans leur multitude, leur complexité et leurs individualités. Toute la problématique d'une nation, d'un pays, c'est le changement d'échelle. Ce moment où les gens, vu de loin, deviennent le peuple, et où ils élisent des représentants qui continue à les regarder de loin.

Remettre les gens au cœur de tout, gouverner par le référendum, cela peut-être une belle idée sur le papier, qui rappelle les racines athéniennes de la démocratie. Sauf qu'appliquée à un pays de 60 millions d'habitants, je ne vois pas trop comment cela pourrait fonctionner. Outre le fait que tout le monde ne peut pas avoir un avis éclairé sur tout et qu'il vient donc toujours un moment où "on croit ce qu'on nous dit", pour qu'un tel système fonctionne, il faudrait réapprendre à tous ce qu'est exactement la démocratie.

Or, aujourd'hui, je pense que la démocratie, c'est un peu comme internet. Ceux qui l'ont toujours connu, mais auxquels on a n'a jamais expliqué comment s'en servir, n'en comprennent malheureusement pas toute la portée et peuvent en faire un mauvais usage.

Quant à la bien-pensance, c'est certes un maux lorsqu'elle empêche de se poser certaines questions, mais c'est aussi une vertu lorsqu'elle empêche de choisir les mauvaises solutions.

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
Justement, quand tu connais l'histoire ancienne et contemporaine, que tu maîtrises l'économie et la gestion (je dis pas qu'être économiste c'est la solution, car sinon y en aurait pas autant qui diraient de la merde), que tu as pris beaucoup de recul, eu une vie particulière basé notamment sur la sociologie : tu peux émettre un constat qui satisfait tous le monde.

Justement, non. C'est ce que je disais précédemment : aucun constat ne peut satisfaire tout le monde. Sauf peut-être sur des points extrêmement précis dont on maitrise absolument toutes les dimensions, et encore. Sans compter que deux personnes répondant aux critères que tu évoques n'arriveront pas forcément au même constat. Et même si c'était le cas, une troisième personne pourrait arriver à un constat différent.
(Oui, c'était juste pour faire une référence à Minority Report smurf.gif ).

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
La différence en politique c'est que ceux qui ne sont pas satisfaits c'est uniquement une question de "sentiment" et absolument pas une question de "raison". C'est un peu comme les vieilles dans la rue qui quand elle voient deux bronzés marcher (genre moi) protège leur sac puis rnetre à la maison en se disant "y a trop d'arabes à Marseille" juste parce que cette conne a eu le "sentiment d'être en insécurité". Pourtant elle ne s'est pas faite agressée, il n'y a donc pas eu d'insécurité. Sentiment d’insécurité et insécurité, voilà un beau parallèle pour dire : Qu'ils aillent se faire foutre ceux qui ont des convictions, o ns'en branle ! Seule la réalité compte, on n'est pas en train de faire un sondage sur une foutue glace au chocolat ou à la vanille merde. Y a qu'un seul constat, un seul courant : mettre au pouvoir quelqu'un qui donnera du pouvoir d'achat, du travail, de la sécurité, de la propreté. Donc quand je vois des mecs me dire je vote UMP, je vote Socialistes, mais allez vous faire sodomiser par un âne turc (et Inferno et Navilink en même temps), vous avez pas vu que depuis Mitterrand (au mieux) on s'est fait enculer, tromper, souiller, que nous avons reculé partout ? Alors celui qui vient me dire qu'il a le droit d'avoir une opinion différente de ce simple constat de bon sens, je lui chie dessus nerd.gif

Bien sûr que c'est une question de sentiments et de convictions. Et pour tout le monde, même toi. Ceux qui gouvernent uniquement avec la raison, ce sont les machines.

Tu veux mettre au pouvoir quelqu'un qui donnera du pouvoir d'achat, du travail, de la sécurité, de la propreté ? Mais à qui ? Et à quel prix ? Car tu ne peux pas donner ça à tout le monde. Les privilèges des uns, sont les injustices des autres. Le bonheur des uns se fait sur la misère des autres. Ça, c'est un simple constat de bon sens basé sur des milliers d'années d'Histoire humaine. On peut trouver ça désespérant, mais c'est assez implacable.

Tu dis que depuis Mitterrand, on s'est fait enculer, tromper, souiller et qu'on a reculé de partout ? Mais c'est qui "on" ? Le peuple français ? Il n'existe pas. Oui, les choses vont plus mal pour certains, mais également mieux pour d'autres. Ce qui change surtout avec les années, ce sont les coupables que l'on montre du doigt aux mécontents et les solutions simples qu'on essaye de leur faire gober. Or, il n'y a pas de solution simple à des problèmes complexes. La seule chose qui pourrait éventuellement permettre à des millions de personnes aux opinions, croyances et ambitions différentes de vivre ensemble dans une société relativement apaisée, c'est un minimum de compréhension mutuelle. Mais cela demande du temps et des efforts. Alors autant dire qu'avec tant des solutions simples, radicales et clivantes mises à disposition, c'est une utopie. Et malheureusement, cela conduit à des fractures idéologiques de plus en plus importantes.

Après, je ne jette la pierre à personne. Chacun raisonne en fonction de ce qu'il a vécu et de la vision incomplète qu'il a du monde, toi le premier. C'est le débat, l'échange, et la remise en question permanente qui permette de compléter peu à peu cette vision. Personnellement, du moment qu'elles sont pertinentes et raisonnées, j'aime entendre des positions totalement différentes des miennes. Cela heurte parfois mes idées, cela peut m’écœurer ou m'énerver, mais c'est nécessaire pour justement de pas s'enfermer dans une fausse bien-pensance. En revanche, je reste convaincu que certaines positions et idées ne sont pas compatibles avec le bon fonctionnement d'une société. Et je mets là dedans toutes les formes de haine et d’extrémisme.

Citation (Draco @ mardi 15 novembre 2016, 23:38) *
Oui tu as raison. D'ailleurs c'est triste mais en France et dans le reste du monde on vote pour la sympathie dégagée par le candidat. Le programme politique ? Bhaa aux chiottes, personne ne les lits, on écoute les grandes lignes sur des poubelles télévisuelles comme BFM TV et on t se forge son opinion sur rien. Du vent. Du coup ceux qui dirigent sont ceux qui ont réussi à avoir le meilleur conseiller en communication, qui ont su le mieux mentir. Si tous les connards qui votent prenaient le temps de lire CHACUN des putains de programme de chaque personnage politique AU MOINS pour chaque présidentielle, ça irait mieux. circle.gif

A-t-on confiance en un média car il dit ce qu'on veut entendre ou croit-on de que dit un média car on a confiance en lui ? C'est une question que je me pose à chaque fois que j'entends dénigrer tel ou tel média, et du coup, je vais le suivre par principe, ne serait-ce que temporairement, pour me faire mon idée. Tu dis qu'il faut prendre le temps de lire chacun des programmes de chaque personne politique, mais reconnais que tu ne croiras de toute manière pas un mot de ce qui est indiqué sur le programme d'un socialiste, d'un centriste ou d'un républicain.

Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 00:55) *
Citation (Ziell @ mardi 15 novembre 2016, 22:56) *
Tout ce blabla grâce à Dracouille qui tenait absolument à crier sur tous les toits qu'il a déjà chopé des saucisses à la même table que le nouveau maître du monde lors du buffet du grand-messe annuel d'ACN.


La grande classe, j"ai mangé deux fois avec lui au restaurant gros, il a fait une partie de ma richesse, je ne peux pas laisser Donald ainsi au gibet de gens ignares



Juge, juré, bourreau. Mais totalement corruptible.
Draco
Quoi ? Tu n'aimes pas ma panoplie du parfait petit gourous ? Tu fais erreur de jugement, ce n'est pas de la mythomanie mais de la poésie cool.gif

Citation
Tenter de justifier la justesse de ses propos en se réclamant d'une importante culture qu'on ne montre jamais par flemmardise, tu m'excuseras, mais c'est juste le plus beau bullshit que j'ai vu depuis longtemps. J'ignore totalement si tu possèdes le 10ème des connaissances que tu prétends avoir, mais de ce que j'ai pu constater ponctuellement sur des sujets que je maitrise justement un minimum (comme la biologie), tu étais complètement à côté de la plaque. Cela peut donc me faire quelque peu douter du reste. Mais au final, qu'importe les bases de tes convictions, rien ne te permet de juger de la solidité de celles de tes contradicteurs. Et certainement pas le fantasme persistant qu'elle soit dû à une quelconque inculture ou à une croyance aveugle en de faux prophètes médiatiques.


Je suis feignant, je l'assume et j'ai un fucking site à faire tourner en plus de mes autres obligations, si tu m'avais pas lâchement abandonné j'aurais eu plus de temps pour vous répondre en bonne et due forme (Cap'taine crochet). damnerd.gif En termes de biologie je ne vois pas quand on en a discuté mais je suis à peu près certain que tu es meilleur que moi sur le sujet il n'empêche que le but n'était pas de ma la péter, je sais que beaucoup de gens en connaissent bien plus que moi, ce que je veux dire c'est que la vie que j'ai mené m'a permis d’emmagasiner une expérience particulière de la vie, un recul que peu de gens ont à mon âge, ça ne tient pas tant à l'intelligence mais au hasard de la vie et à une bonne dose de curiosité !

Je pars d'un principe simple, puisqu'il est très compliqué de juger qui que ce soit derrière un écran : si le type me rabâche des trucs liés à un sentiment plutôt qu'à une réalité, je lui chie dessus ! Ça veut dire qu'il fait passer ses instincts primaire avant tout le reste, que c'est sa peur qui guide son vote et non sa raison. Et la peur, il n'y a rien de pire pour figer une société. C'est ce qui se passe quand on parle de Trump ou du Front National d'aujourd'hui (je précise), les gens ont peur. Ils ne savent pas très bien pourquoi en réalité, les médias sans doute qui ont répété tellement de fois qu'ils étaient dangereux ? Les people ? Pourtant, ils proposent les seuls programmes que nous n'avons pas encore essayés.

Tu disais plus bas qu'il n'y a pas de recette miracle, tu as raison, il y a des forts et des faibles, cette dualité est implacable et l'un ne peut fonctionner sans l'autre. Mais s'il faut des riches et malheureusement des pauvres, je trouve que ces dernières années le rapport est redevenu moyenâgeux. Pourtant, depuis la première révolution industrielle on avait pu constater une classe moyenne qui avait émergée, ni riche ni pauvre, ils avaient suffisament de pouvoir d'achat pour être heureux. Là ne me dit pas qu'il est impossible de rééquilibrer un peu... tu regardes, le fossé s'est creusé de façon vertigineuse, les ultras riches sont de plus en plus nombreux et riches et les ultra pauvres de plus en plus nombreux et pauvres. La classe moyenne a commencé à fondre dangereusement et c'est aussi ce que je reproche sur les politiques actuelles.

Après rien à voir mais quand tu vois des gros porcs riche de 20 ou 40 milliards, je trouve ça totalement anormal. A quoi ça sert d'amasser ? Zuckerberg avait dit une phrase qui disait à peu près ça : aujourd'hui, un milliardaire dépensier peut dépenser 500.000 dollars par jours mais il en gagne le double à la journée. Ainsi même le plus grand dépensier ne pourra voir sa fortune qu'augmenter. Je m'interroge mais à quoi cela sert d'être milliardaire puisque nous dépensons comme des millionnaires ?"

Cela illustre bien à quel point ils sont déconnectés de la réalité, pourtant redistribuer quelques milliards dans l'économie, l'éducation, les infrastructures, ne changerait rien à leur quotidien mais le changerait à des milliards d'individus. C'est ce qui me rend fou. Mais c'est un autre débat.

Et je ne serais pas contre me faire diriger par un algorithme, ça pourrait être marrant tient, comme l’algorithme qui préconisait de tuer 4 milliards d'être humains ptdr.gif ptdr.gif je retrouve plus l'article mais c'était assez marrant mrgreen.gif Sinon j'entends bien tes arguments globaux, sans déc je suis même d'accord pratiquement sur tout avec toi mais j'essaye parfois de me dire que dans un monde a bientôt presque 10 milliards d'êtres humains (vers la fin 2040), avec des ressources importantes qui vont bientôt venir à manquer dont une essentielle : l'eau je me dis que des solutions radicales doivent êtres prises, à l'encontre du peuple pour le bien du peuple. On manque de pragmatisme, c'est ce qui va sans doute nous amener à notre perte... mettez moi comme roi du monde et je vous donnerais un petit programme bien pragmatique, ha ça il ne conviendra pas a tout le monde mais au final, il conviendra a tout le monde. Je serais jugé sur mon final nerd.gif nerd.gif
Kayle Joriin
Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 11:27) *
En termes de biologie je ne vois pas quand on en a discuté

C'était avant le Grand Effacement rip_1.gif
Tu comparais les "races" humaines aux espèces félines pour justifier qu'il était normal d'avoir des différences d'aptitudes sportives entre noirs et blancs (notamment).

Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 11:27) *
Je pars d'un principe simple, puisqu'il est très compliqué de juger qui que ce soit derrière un écran : si le type me rabâche des trucs liés à un sentiment plutôt qu'à une réalité, je lui chie dessus ! Ça veut dire qu'il fait passer ses instincts primaire avant tout le reste, que c'est sa peur qui guide son vote et non sa raison. Et la peur, il n'y a rien de pire pour figer une société. C'est ce qui se passe quand on parle de Trump ou du Front National d'aujourd'hui (je précise), les gens ont peur. Ils ne savent pas très bien pourquoi en réalité, les médias sans doute qui ont répété tellement de fois qu'ils étaient dangereux ? Les people ? Pourtant, ils proposent les seuls programmes que nous n'avons pas encore essayés.

Qu'est ce qui te permet de penser que le sentiment du type dont tu parles n'est pas basé sur une réalité ? Le simple fait que tu ne partages pas ce sentiment ? Les gens écouteraient leur raison quand ils votent pour Trump ou le Front National, mais seraient systématiquement guidés par leur peur, leurs instincts primaires ou une croyance aveugle dans des médias qui leur mentent lorsqu'ils ne sont pas d'accord. Les gens ne seraient donc "éclairés" que lorsqu'ils ont la même vision que toi ? S'il te plait... Tu dois bien te rendre compte qu'il y a un problème dans ce raisonnement.

Je n'aurais jamais voté pour Trump. Ce n'est pas une question de peur, mais une question d'idées et de valeurs. Je ne vais pas voter pour quelqu'un juste parce qu'il propose quelque chose qu'on a pas encore essayé si je ne partage pas ses idées ou si j'estime qu'elles vont dans le mauvais sens. Il en va de même pour une Marine Le Pen. Je n'ai pas spécialement peur de ce qu'elle pourrait faire. Pour être honnête, son élection ne changerait sans doute pas grand chose pour moi. Mais ça me ferait chier, car cela signifierait la victoire d'idées et de positions que je ne partage pas.

Pour l'anecdote, en 2002, tout en étant satisfait que cela ne soit pas arrivé, j'avais dit sur un t'chat que l'élection de Jean-Marie Le Pen aurait finalement peut-être fait du bien à la France, car elle aurait permis de démystifier cette image du changement salvateur qui pollue le débat politique et qui relève d'une manichéisation que je trouve assez insupportable (dans un sens comme dans l'autre). Je le pense toujours, et j'espère toujours qu'on en arrivera pas là.

Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 11:27) *
Tu disais plus bas qu'il n'y a pas de recette miracle, tu as raison, il y a des forts et des faibles, cette dualité est implacable et l'un ne peut fonctionner sans l'autre. Mais s'il faut des riches et malheureusement des pauvres, je trouve que ces dernières années le rapport est redevenu moyenâgeux. Pourtant, depuis la première révolution industrielle on avait pu constater une classe moyenne qui avait émergée, ni riche ni pauvre, ils avaient suffisament de pouvoir d'achat pour être heureux. Là ne me dit pas qu'il est impossible de rééquilibrer un peu... tu regardes, le fossé s'est creusé de façon vertigineuse, les ultras riches sont de plus en plus nombreux et riches et les ultra pauvres de plus en plus nombreux et pauvres. La classe moyenne a commencé à fondre dangereusement et c'est aussi ce que je reproche sur les politiques actuelles.

Je pense aussi qu'un fossé se creuse, mais il s'agit surtout d'un fossé idéologique. Les déçus se tournent vers d'autres solutions, vers ceux qui n'ont jamais "gouverné", sauf que concrétement, cela ne fait que creuser encore plus le fossé et conforter chacun dans ses positions. La peur, l'ignorance, le refus de comprendre, ces choses sont présentes partout. Pas juste chez ceux qui fustigent le FN. Et en réalité, on se fout de savoir qui a tort ou qui a raison, qui est aveugle ou non. On ne va nulle part en se chiant mutuellement dessus. Quelque soit la personne qui arrive au pouvoir, elle aura d'autant plus de mal à diriger un pays qu'elle aura contribué à diviser.

Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 11:27) *
Après rien à voir mais quand tu vois des gros porcs riche de 20 ou 40 milliards, je trouve ça totalement anormal. A quoi ça sert d'amasser ? Zuckerberg avait dit une phrase qui disait à peu près ça : aujourd'hui, un milliardaire dépensier peut dépenser 500.000 dollars par jours mais il en gagne le double à la journée. Ainsi même le plus grand dépensier ne pourra voir sa fortune qu'augmenter. Je m'interroge mais à quoi cela sert d'être milliardaire puisque nous dépensons comme des millionnaires ?"

Cela illustre bien à quel point ils sont déconnectés de la réalité, pourtant redistribuer quelques milliards dans l'économie, l'éducation, les infrastructures, ne changerait rien à leur quotidien mais le changerait à des milliards d'individus. C'est ce qui me rend fou. Mais c'est un autre débat.

C'est bien pour cela que "Donald Trump représentant du petit peuple américain", ça me fait doucement rigoler. Tu crois vraiment qu'il a bâti sa fortune en se souciant des gens ? Le type qui de son propre aveu est assez intelligent pour gruger le système afin de s'enrichir encore plus ? Il est tout autant déconnecté de la réalité que l'establishment représenté par Clinton, mais il est simplement assez intelligent pour faire croire à ses électeurs qu'il incarne le changement.

Il en va de même pour la famille Le Pen. Ils n'ont peut-être jamais gouverné, mais ils sont tout autant dans le système que les autres. Ce sont des leaders d'opinion. Ils sont tout aussi responsables que les autres de la situation actuelle et du fossé idéologique qui grandi dans notre pays.

Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 11:27) *
Et je ne serais pas contre me faire diriger par un algorithme, ça pourrait être marrant tient, comme l’algorithme qui préconisait de tuer 4 milliards d'être humains ptdr.gif ptdr.gif je retrouve plus l'article mais c'était assez marrant mrgreen.gif Sinon j'entends bien tes arguments globaux, sans déc je suis même d'accord pratiquement sur tout avec toi mais j'essaye parfois de me dire que dans un monde a bientôt presque 10 milliards d'êtres humains (vers la fin 2040), avec des ressources importantes qui vont bientôt venir à manquer dont une essentielle : l'eau je me dis que des solutions radicales doivent êtres prises, à l'encontre du peuple pour le bien du peuple. On manque de pragmatisme, c'est ce qui va sans doute nous amener à notre perte... mettez moi comme roi du monde et je vous donnerais un petit programme bien pragmatique, ha ça il ne conviendra pas a tout le monde mais au final, il conviendra a tout le monde. Je serais jugé sur mon final nerd.gif nerd.gif

Vu les problématiques que tu évoques, tu dois bien te douter que ce n'est pas jouant l'isolationisme (que ce soit en France ou aux Etats-Unis) que l'on va arranger quoique ce soit. En outre, il est amusant de te voir évoquer des solutions radicales à l'encontre du peuple pour le bien du peuple après avoir plaider pour remettre le dit peuple au centre de tout. smurf.gif

Le pragmatisme, c'est bien, mais c'est à manier avec précaution, car cela a déjà mené à de belles saloperies (Eugénisme, j'écris ton nom).
Timinou
Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 10:27) *
Je pars d'un principe simple, puisqu'il est très compliqué de juger qui que ce soit derrière un écran : si le type me rabâche des trucs liés à un sentiment plutôt qu'à une réalité, je lui chie dessus ! Ça veut dire qu'il fait passer ses instincts primaire avant tout le reste, que c'est sa peur qui guide son vote et non sa raison. Et la peur, il n'y a rien de pire pour figer une société. C'est ce qui se passe quand on parle de Trump ou du Front National d'aujourd'hui (je précise), les gens ont peur. Ils ne savent pas très bien pourquoi en réalité, les médias sans doute qui ont répété tellement de fois qu'ils étaient dangereux ? Les people ? Pourtant, ils proposent les seuls programmes que nous n'avons pas encore essayés.


C'est pourtant pas compliqué Draco : la "nouveauté" est un élément nécessaire mais pas suffisant pour que que je vote pour un parti/une personne.

C'est bien gentil que ce soient les seuls programmes que nous n'avons pas essayé, mais je vais pas voter pour des gens aux idéologies totalement à l'opposé des miennes.

Donc non, ce ne sont pas mes "sentiments" ni mes "émotions" ou mes "peurs" qui font que je ne veut pas voter pour l'autre conne.

C'est simplement parce que c'est une grosse conne menteuse, hypocrite, démago, raciste, xénophobe, populiste, manipulatrice.

Et oui, j'estime - désolé - que ce sont des raisons suffisantes pour ne pas avoir confiance en cette personne pour diriger le pays.
Draco
Citation
raciste, xénophobe, populiste, manipulatrice


J'aimerais que tu étayes tes accusations, savoir comment tu arrives à cette conclusion. A chaque fois que je l'ai vu interrogée sur ce sujet depuis toute jeune d'ailleurs (via images d'archives) jamais elle n'a montré de haine vis à vis d'une race ou d'une ethnie. Xénophobe, je ne sais pas c'est "une hostilité a ce qui est étranger", je trouve que c'est un terme trop fort, car à ce compte-là l'intégralité des français a quelques exceptions près le sont. Manipulatrice, dans le monde de la politique c'est soit ça soit tu n'existes pas, c'est un argument bidon car a compte-là alors c'est encore pire chez les autres dirigeants... bref franchement étaye, car c'est pas vraiment crédible, tu ressasses les trucs entendus mille fois, tu continue ! Formate ton cerveau et ce que tu crois savoir, ouvre ton esprit et ce qui te semble impossible et refait le point sur chaque homme et femme politique et tu auras des surprises.

Mais du coup, admettons, vu tes accusations, alors pour qui vas tu voter ?

PS : KJ t'inquiètes pas, je te prépare une réponse plus tard dans la soirée damnerd.gif damnerd.gif
Kayle Joriin
A ce soir, alors. mario.gif
Timinou
Désolé Draco, si t'es pas capable de réaliser par toi-même que MLP est raciste, je vois pas d'intérêt à continuer cette conversation.

Mais tu peux continuer à dire que c'est à moi d'être reformaté hein. C'est en tout cas certainement pas moi qui porte des oeillères pour le coup.
Kayle Joriin
Pour le coup, l'évidence n'est pas un argument. Et si une chose est évidente, il est d'autant plus facile de la démontrer.
Au final, tu utilises donc exactement les mêmes arguments que Draco en te contentant de fustiger son aveuglement.
Draco
Citation (Timinou @ mercredi 16 novembre 2016, 17:32) *
Désolé Draco, si t'es pas capable de réaliser par toi-même que MLP est raciste, je vois pas d'intérêt à continuer cette conversation.

Mais tu peux continuer à dire que c'est à moi d'être reformaté hein. C'est en tout cas certainement pas moi qui porte des oeillères pour le coup.


Je t'ai demandé un truc simple pourtant et tu sembles incapable d'y répondre. Démontre-moi ce que tu avançais... là je ne parle plus de formatage ou quoi que ce soit, je suis dans l'échange avec toi ! Montre moi en quoi elle est raciste, en quoi elle correspond au terme Xenophobe et en quoi elle est manipulatrice. Prouve moi que tu ne fais pas que répéter et avance moi tes arguments.

Citation (Kayle Joriin @ mercredi 16 novembre 2016, 18:38) *
Pour le coup, l'évidence n'est pas un argument. Et si une chose est évidente, il est d'autant plus facile de la démontrer.
Au final, tu utilises donc exactement les mêmes arguments que Draco en te contentant de fustiger son aveuglement.


Non non mais il ne peut pas car il n'y a rien. Depuis des années c'est l'establishment en place qui lui fait un procès en sorcellerie, pourtant personne n'est capable de montrer quoi que ce soit en ce sens sur elle. C'est impossible, il n'y a rien, juste l'agitation du spectre du Père, chose ridicule puisqu'il s'est fait expulser par sa fille comme un vieil étron pour ne plus du tout être en rapport idéologique avec sa fille. Elle a repris le mouvement, avec d'autres idées, une autre conception, plus en phase avec l'époque dans laquelle elle a grandit, lui a vécut la guerre, a vu la France différemment, et à une époque ou il n'y avait quasi pas d'immigrés italiens, portugais puis maghrébins et juifs. Là on parle de sa fille, la patronne en chef. On va lui reprocher désormais quoi ? d'être la fille d'untel ? C'est ridicule...
Timinou
"Il n'y a rien" sur le racisme et la xénophobie de Marine le Pen.

Ahahah.

Déjà, au delà de ses positions claires sur l'immigration (https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=marine+le+pen+migrants), et du fait qu'elle ment effrontément aux électeurs pour étayer ses propos à ce sujet afin d'attiser la haine (https://www.google.fr/search?q=mensonges+marine+le+pen+immigration&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b-ab&gfe_rd=cr&ei=qrQsWI6VBMbv8Affzoi4DA), il faut aussi rappeler ses relations privilégiées avec des néo-nazis (https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=marine+le+pen+avec+n%C3%A9o-nazis), tout cela - bien entendu - saupoudré du négationnisme de papa (https://www.google.fr/search?q=jean-marie+le+pen+n%C3%A9gationnisme&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b-ab&gfe_rd=cr&ei=MLQsWLqNN8bv8Affzoi4DA).

Et tu as de la chance que je ne me limite qu'à Marine Le Pen : il est extrêmement facile de trouver des preuves de racismes bien plus flagrantes chez ses sous-fifres (Monsieur Ménard notamment, quel homme sympathique). Racisme qu'elle ne dénonce, évidemment, jamais.
Draco
Tu appelles ça des arguments ? Ces articles ne démontrent jamais le racisme de la personne, c'est juste de la spéculation ! Spéculer sur ce que pense une personne... c'est un peu comme si tu me voyais dans un bar et que tu écrivais un article sur mon supposé alcoolisme. Quand tu vas a des rassemblements politiques rassemblement les droites dures de tous les pays ou de certains pays tu y trouves de tout et même des partis folklo, ça ne signifie pas que tu copines avec eux et que tu partages leurs inepties.

Les articles que tu as sortis après avoir tapé des mots clés à la con, prouve quand même la hauteur de notre débat ! Je te demande de mettre de côtés tes as priori et tu me ressors des articles à charge qui ne prouvent rien et spéculent.
CooLJeDi
Je dis ça je dis rien mais Ménard ne fait pas parti du FN, il s'est fait élire avec leurs voix, un peu comme la plupart des candidats RPR-UMP de 1980 à 2005.
Kayle Joriin
Citation (Draco @ mercredi 16 novembre 2016, 19:18) *
Citation (Kayle Joriin @ mercredi 16 novembre 2016, 18:38) *
Pour le coup, l'évidence n'est pas un argument. Et si une chose est évidente, il est d'autant plus facile de la démontrer.
Au final, tu utilises donc exactement les mêmes arguments que Draco en te contentant de fustiger son aveuglement.


Non non mais il ne peut pas car il n'y a rien. Depuis des années c'est l'establishment en place qui lui fait un procès en sorcellerie, pourtant personne n'est capable de montrer quoi que ce soit en ce sens sur elle. C'est impossible, il n'y a rien, juste l'agitation du spectre du Père, chose ridicule puisqu'il s'est fait expulser par sa fille comme un vieil étron pour ne plus du tout être en rapport idéologique avec sa fille. Elle a repris le mouvement, avec d'autres idées, une autre conception, plus en phase avec l'époque dans laquelle elle a grandit, lui a vécut la guerre, a vu la France différemment, et à une époque ou il n'y avait quasi pas d'immigrés italiens, portugais puis maghrébins et juifs. Là on parle de sa fille, la patronne en chef. On va lui reprocher désormais quoi ? d'être la fille d'untel ? C'est ridicule...

Là, c'est toi qui répète bêtement les mantras de la stratégie de victimisation mise en place depuis des années par le FN, et notamment sous l'ère Marine. Or, si cette stratégie marche aussi bien, c'est qu'il y a malheureusement un minimum de vérité derrière, dans la mesure où il y a en effet un procès à charge permanent, aussi inutile que dangereux, qui est fait au FN depuis des années. Inutile, car il n'empêche pas ses idées de se répandre. Dangereux, car en restant la cible des caricatures et du mépris de ses opposants, le FN peut continuer à se poser en victime tout en restant seul ou presque sur certaines thématiques. Et lorsque d'aventure, d'autres tentent de s'emparer de ces questions et d'y apporter leurs propres réponses, on assiste à une récupération triomphale via la bonne vieille technique du "je l'avais dit en premier".

Quant à savoir si Marine Le Pen est raciste ou xenophobe, je ne suis pas dans sa tête pour le dire. Ce qui est certain, c'est que contrairement à son père, elle a l'intelligence de ne pas l'être explicitement. Elle ne franchit jamais une certaine limite, obligeant ainsi ses opposants à interpréter ses propos, ce qui rend leur discours potentiellement suspicieux et renforce encore une fois sa stratégie de victimisation. Aucune preuve flagrante, juste des faisceaux de présomptions. Le positionnement parfait.

Il n'empêche que ses positions savamment calculées sur des sujets comme la préférence nationale, l'immigration ou l'islamisation contribuent depuis des années à la libération d'une certaine parole raciste et xenophobe en France. Pas seulement envers les musulmans ou les immigrés, mais aussi, par effet miroir, au sein des communautés montrées du doigt. Même si personne ne semble oser le dire, la montée de l'islamisme radical en France est ainsi tout autant dû au laxisme et à l'aveuglement des pouvoirs en place qu'à la stigmatisation orchestrée par le FN et ses sympathisants sous couvert de "parole de vérité" ou de "lutte contre la bien-pensance" (auxquels s'ajoutent évidemment tout un tas de facteurs internationaux). On a alors tout ce qu'il faut pour que ça pète. D'un côté, les moyens. De l'autre, l'excuse. Et le cercle vicieux continue.

Bien entendu, le FN (tout comme les autres partis d'ailleurs) n'acceptera jamais cette part de responsabilité. Il est plus simple d'accuser l'UMPS, de jouer les victimes et d'aller jusqu'à nier cette montée du raciste pourtant tout à fait constatable (ne serait-ce que sur internet) en la traitant de rideau de fumée. Quand bien même elle ne le serait pas elle-même, Marine Le Pen parle donc clairement aux racistes et cela lui profite bien. Elle a juste l'intelligence d'enrober cela sous des atours fréquentables, ce qui lui permet de toucher un public bien plus large.
Zegema
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-...ent-l-expulsion

C'est à 15 bornes de chez moi.
Le FN au niveau national ? Non merci.
Draco
Citation (Zegema @ mercredi 16 novembre 2016, 23:11) *
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-...ent-l-expulsion

C'est à 15 bornes de chez moi.
Le FN au niveau national ? Non merci.


des sections locales (du Secours populaire, ndlr) qui souvent sont extrêmement politisées et qui, en réalité, ne font pas d’humanitaire, qui font de la politique »

Fin de la citation damnerd.gif
Kayle Joriin
Si Marine le dit. damnerd.gif

J'ai lu quelques trucs là dessus et tout le monde s'accuse mutuellement. Difficile de savoir qui a raison (si tant est que quelqu'un ait raison) sans être sur place pour vivre le truc.
frleon555
Votez L'upr pas le FN mario.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.