IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

4 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Lancement du livre : Pinacothèque mercantile et moraliste du zombi, CONCOURS - GAGNEZ 10 LIVRES !
Draco
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 16:31
Message #1


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 517
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



Nintendo-Difference est heureux de vous présenter le roman de l'un de nos rédacteurs, Artemus (aka Jérôme Ruffier), qui vient tout juste de paraître à la vente et que vous pouvez commander chez vos libraires habituels : « Pinacothèque mercantile et moraliste du zombie » . Pour fêter l'arrivée de son premier roman, l'équipe dans laquelle il évolue ne pouvait pas ne pas lui faire un peu de publicité, surtout que son roman s'adresse à tous les amateurs de zombis. Et Dieu sait que vous êtes nombreux à l'être et que le phénomène du zombi bat actuellement son plein sur consoles de jeux avec Resident Evil 6 et ZombiU. punk.gif

« Pinacothèque mercantile et moraliste du zombie » nous est présenté par son auteur :

« Un chômeur longue durée, un flic dépassé par les évènements, un producteur de films pornographiques et son actrice fétiche au Q.I d’huître, un énigmatique éco-guerrier qui en sait plus qu’il ne le dit, une scientifique, un Patient Zéro, une agricultrice au fort caractère, des Chevaliers du Zodiaque, un Président de la République, une multinationale impliquée, des Illuminatis, un complot millénaire, un virus… UNE INVASION DE ZOMBIES !!! » Les laboratoires de Biofoxis, un impressionnant complexe pharmaceutique, travaille depuis des années sur un étrange soluté, le Samson. Dès lors que Seth, un éco-terroriste s’empare du produit et le déverse dans la nature, une épidémie sans précédent envahit la France. Les Zombies marchent sur le pays, chaque jour de plus en plus nombreux, bien décidés à dévorer les survivants. Malgré la menace, des groupes de personnes prennent leur courage en main pour résister, mais ils vont découvrir que l’invasion n’est que le début d’une longue quête qui lie l’humanité à son destin… Pinacothèque Mercantile et Moraliste du Zombie est le début d’une saga écrite comme une série télévisuelle. Horreur, humour et complot viennent prendre en haleine le lecteur jusqu’à la dernière ligne.

Jérôme Ruffier est né en 1980 à Champanges, en Haute-Savoie. Passionné par l’écriture depuis l’enfance, il rédige ses premiers romans à l’âge de 8 ans. Après ses études, il déménage à Lyon où il devient scénariste et entreprend la conception d’une saga ayant pour thème les zombies. Attiré par le rôle de l’Eglise dans l’Histoire, par l’ésotérisme et grand amateurs de culture geek, il mêle dans ses écrits les centres d’intérêts qui le motivent.


Alléchant n'est-ce pas ? C'est en partenariat avec son éditeur, les éditions Kirographaires (cliquez pour voir l'ensemble de leurs éditions) que nous avons décidé de vous faire gagner 10 livres autour d'un concours simple. Il vous suffit de participer dans ce topic et de simplement poster un petit mot pour l'auteur en indiquant par exemple que vous souhaitez participer au concours ou en lui posant des questions (ce que vous voulez en fait, c'est libre, il suffit juste de participer au sujet). Nous ferons ensuite une liste des participants du fil de cette discussion et tireront au sort 10 d'entre vous mrgreen.gif



Ce message a été modifié par Draco - Vendredi 07 Décembre 2012, 00:43.


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
timshu
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 16:48
Message #2


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 11
Inscrit : Mardi 20 Novembre 2012
Membre no 13 653



Citation (Draco @ jeudi 06 décembre 2012, 16:31) *
Nintendo-Difference est heureux de vous présenter le roman de l'un de nos rédacteurs, Artemus (aka Jérôme Ruffier), qui vient tout juste de paraître à la vente et que vous pouvez commander chez vos libraires habituels : « Pinacothèque mercantile et moraliste du zombie » . Pour fêter l'arrivée de son premier roman, l'équipe dans laquelle il évolue ne pouvait pas ne pas lui faire un peu de publicité, surtout que son roman s'adresse à tous les amateurs de zombis. Et Dieu sait que vous êtes nombreux à l'être et que le phénomène du zombi bat actuellement son plein sur consoles de jeux avec Resident Evil 6 et ZombiU. punk.gif

« Pinacothèque mercantile et moraliste du zombie » nous est présenté par son auteur :

« Un chômeur longue durée, un flic dépassé par les évènements, un producteur de films pornographiques et son actrice fétiche au Q.I d’huître, un énigmatique éco-guerrier qui en sait plus qu’il ne le dit, une scientifique, un Patient Zéro, une agricultrice au fort caractère, des Chevaliers du Zodiaque, un Président de la République, une multinationale impliquée, des Illuminatis, un complot millénaire, un virus… UNE INVASION DE ZOMBIES !!! » Les laboratoires de Biofoxis, un impressionnant complexe pharmaceutique, travaille depuis des années sur un étrange soluté, le Samson. Dès lors que Seth, un éco-terroriste s’empare du produit et le déverse dans la nature, une épidémie sans précédent envahit la France. Les Zombies marchent sur le pays, chaque jour de plus en plus nombreux, bien décidés à dévorer les survivants. Malgré la menace, des groupes de personnes prennent leur courage en main pour résister, mais ils vont découvrir que l’invasion n’est que le début d’une longue quête qui lie l’humanité à son destin… Pinacothèque Mercantile et Moraliste du Zombie est le début d’une saga écrite comme une série télévisuelle. Horreur, humour et complot viennent prendre en haleine le lecteur jusqu’à la dernière ligne.

Jérôme Ruffier est né en 1980 à Champanges, en Haute-Savoie. Passionné par l’écriture depuis l’enfance, il rédige ses premiers romans à l’âge de 8 ans. Après ses études, il déménage à Lyon où il devient scénariste et entreprend la conception d’une saga ayant pour thème les zombies. Attiré par le rôle de l’Eglise dans l’Histoire, par l’ésotérisme et grand amateurs de culture geek, il mêle dans ses écrits les centres d’intérêts qui le motivent. dede


Alléchant n'est-ce pas ? C'est en partenariat avec son éditeur, les éditions Kirographaires (cliquez pour voir l'ensemble de leurs éditions) que nous avons décidé de vous faire gagner 10 livres autour d'un concours simple. Il vous suffit de participer dans ce topic et de simplement poster un petit mot pour l'auteur en indiquant par exemple que vous souhaitez participer au concours ou en lui posant des questions (ce que vous voulez en fait, c'est libre, il suffit juste de participer au sujet). Nous ferons ensuite une liste des participants du fil de cette discussion et tireront au sort 10 d'entre vous mrgreen.gif



Et bien... Comment dire, un bouquin de zombie, j'adore ça. Bien entendu j'ai les Max Brooks et m'ont apportés une nouvelle vision des zombies tongue.gif. Alors j'ai donc une question pour l'auteur :

"Pour toi Jérôme, tu te vois aussi doué que Max Brooks ou tu te vois complètement différent delui, nouvelle visioon de ta part ?"

J'essaye d'avoir plus ample informations sur le monde des zombiesn j'ai donc une autre question

"Comment envisages-tu de ton point de vue de survivre à un monde complètement dévasté par ce virus ? Je parle bien sûr en réel"

Je suis donc impatient de lire de livre smile.gif

PS : je participe aussi on verra bien smile.gif

Ce message a été modifié par timshu - Jeudi 06 Décembre 2012, 17:04.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ziell
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 17:01
Message #3


Suicidal schizo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 986
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Paris
Membre no 66



Citation (Draco @ jeudi 06 décembre 2012, 16:31) *
Jérôme Ruffier est né en 1980 à Champanges, en Haute-Savoie. Passionné par l’écriture depuis l’enfance, il rédige ses premiers romans à l’âge de 8 ans. Après ses études, il déménage à Lyon où il devient scénariste et entreprend la conception d’une saga ayant pour thème les zombies. Attiré par le rôle de l’Eglise dans l’Histoire, par l’ésotérisme et grand amateurs de culture geek, il mêle dans ses écrits les centres d’intérêts qui le motivent. dede



leo.png ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Genesis
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 17:03
Message #4


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 1
Inscrit : Samedi 10 Novembre 2012
Membre no 13 639



Bonjour, je souhaiterais participer s'il vous plaît. Merci.
Est-ce que ce livre est sur les '' Zombies '' au sens vaudou du terme ou au sens cinématographique ? smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoodoo
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 17:41
Message #5


Glory to Arstotzka!
**************

Groupe : Membres
Messages : 1 066
Inscrit : Mardi 02 Mai 2006
Membre no 2 291



Je souhaiterais participer aussi, mais j'ai pas de questions damnerd.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
delonge1821
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 17:54
Message #6


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 1
Inscrit : Mercredi 28 Novembre 2012
Membre no 13 848



Bonjour, je souhaiterais participer au concours mario.gif

La couverture de ton livre m'intrigue, pourquoi avoir choisi une belle cote de boeuf ? eek2.gif

Merci pour ta reponse et je te souhaite un trés gros succés mrgreen.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Timinou
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 18:06
Message #7


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 809
Inscrit : Dimanche 29 Octobre 2006
Membre no 3 391



Oh bah moi aussi, j'aimerais bien participer.

Même si bon, les zombies ça fait peur. damnerd.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hiper-tofu
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 18:21
Message #8


Développeur software
***

Groupe : Membres
Messages : 90
Inscrit : Dimanche 03 Juin 2012
Lieu : France
Membre no 13 556



J'ai déjà lu des livres sur les zombies type "Apocalypse zombie" http://goo.gl/erYde ou Mon zombie et moi http://goo.gl/dVBgn, j'aimerais savoir si tu les as déjà lus ?

Je participer, Merci tongue.gif


--------------------
Je suis avant tout fan du studio français Ankama et dans un deuxième temps de Nintendo ^^
3DS : 4296-3040-7026 -- WiiU : Hiper-tofu -- Twitter : @hipertofu
Go to the top of the page
 
+Quote Post
navilink
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 18:31
Message #9


Link de Bronze
**

Groupe : Membres
Messages : 56
Inscrit : Vendredi 22 Octobre 2004
Lieu : Galfingue
Membre no 935



Adorant toute la thématique du zombie, je souhaite participer au concours bien évidemment ! J'avais adoré le livre de Max Brooks "Guide de survie en territoire zombie", je suis sûr que celui-ci me plaira aussi!

Une question, inspirée par un épisode de The Big Bang Theory : zombie, momie, même combat ? nerd.gif


--------------------
"La pluie de tes sarcasmes glisse sur le sol ciré de mon indifférence" - Capitaine Linebeck
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Artemus
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 18:54
Message #10


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 20
Inscrit : Samedi 29 Octobre 2011
Membre no 13 328




Pour Timshu: merci pour tes compliments ^^
-"Pour toi Jérôme, tu te vois aussi doué que Max Brooks ou tu te vois complètement différent delui, nouvelle visioon de ta part ?" : Je ne sais pas si je suis aussi doué que Max Brooks, dans le sens où on ne joue pas sur la même catégorie. Brooks est bien plus sérieux dans ses écrits, moi... y a quand même des Chevaliers du Zodiaques quoi... mrgreen.gif
- "Comment envisages-tu de ton point de vue de survivre à un monde complètement dévasté par ce virus ? Je parle bien sûr en réel": en se préparant à l'avance. En prévision d'une hypthetique catatrophe, j'ai un sac à dos dédié uniquement à la survie. Dans un monde de zombie: l'entraide, je pense, est la voie.

Pour Ziel! Je crois que c'est une faute de frappe smileJap.gif
Pour Genesis: Plus cinémathographique, même si le deuxième a inspiré le premier.
Pour Yoodoo: un petit effort, merde ! Alex Kidd était perséverant ptdr.gif
Pour Delonge1821: au départ, ce devait être le portrait de Van Gogh zombifié, mais l'éditeur a refusé. La photo artistique d'un steak collait bien avec le titre. Voilou.
Pour Hyper-Tofu: Non, j'ai lu très peu de livres de zombies, justement pour ne pas m'en inspirer involontairement.
Pour Timinou: Pose une question, je te prie ^^
Pour Navilink (haaaa Zelda): Pas même combat pour moi. Déja au niveau de l'ambiance, les oeuvres sur les momies se situent plus dans les années 30 avec ce qui compte comme archélogues. Dans les zombies, on joue plus sur la survie. Paradoxalement, l'épisode 3 de mon livre se passe avec des archeologues dans les années 30. Putain ! Même combat en fait !!!!


Ce message a été modifié par Artemus - Jeudi 06 Décembre 2012, 19:06.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
CooLJeDi
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 19:25
Message #11


PDG Koh-Lanta chez Nintendo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 5 000
Inscrit : Jeudi 26 Octobre 2006
Lieu : Archipel de Sibu
Membre no 3 365



Question : une côte de boeuf n'aurait-il pas été plus pertinent comme choix qu'une côte de porc, qui est une viande blanche ?

Sinon je te souhaite plein de succès et de surfer sur la vague du succès de Walking Dead.


--------------------
Nintendo --->
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Firebrand
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 19:48
Message #12


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 740
Inscrit : Jeudi 08 Avril 2004
Lieu : Unys
Membre no 492



Ce n'est en tout cas sans doute pas une tranche de zombi: elle a l'air un peu trop fraîche pour cela. tongue.gif

Sinon, vu que l'histoire n'a pas trop l'air de se prendre au sérieux, le livre se lit mieux sobre ou en étant bourré? boire.gif biggrin.gif Non, parce qu'un film comme Zombiland devient plus drôle avec un coup dans le médaillon. mrgreen.gif

Bonne chance pour les ventes sinon. smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Timinou
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 21:13
Message #13


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 809
Inscrit : Dimanche 29 Octobre 2006
Membre no 3 391



Bon, bah une question : D'où t'es venu l'envie d'écrire à propos de zombies?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoodoo
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 21:41
Message #14


Glory to Arstotzka!
**************

Groupe : Membres
Messages : 1 066
Inscrit : Mardi 02 Mai 2006
Membre no 2 291



Okay, tu as gagné. Si tu devais recommander une oeuvre (film, JV, livre, etc) sur les zombies, ce serait quoi ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gorepheus
posté Jeudi 06 Décembre 2012, 21:58
Message #15


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 1
Inscrit : Jeudi 06 Décembre 2012
Lieu : Tours
Membre no 14 558



Eh bien je participe ! J'ai vu de la lumière et des zombies alors je suis entré wink.gif
J'aurais bien une question ou deux pour l'auteur par contre, le monde de l'écriture m’intéressant beaucoup.

Tout d'abord, combien de temps cela à pris d'écrire ce roman? Quels ont été les passages les plus problématiques a écrire (Sans spoiler bien sur ^^) ?

Et surtout ce que j'aimerais savoir c'est comment faire pour reste motivé jusqu'au bout? je sais que pour ma part je n'arrive jamais a finir d'écrire une histoire.

Voila smile.gif j'espère que je pourrais bientôt poser mes mains sur ce superbe roman, bonne chance a tous !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ddepretz
posté Vendredi 07 Décembre 2012, 00:26
Message #16


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 2
Inscrit : Lundi 11 Juin 2007
Membre no 5 281



Le theme du roman me fait avoir un regain de nostalgie en me remémorant des livres que je lisais ado...
Les éditions fleuve noir et les collections shadowrun, Warhammer ou encore vampire.
Du coup je jetterai bien un oeil sur ce roman wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Draco
posté Vendredi 07 Décembre 2012, 00:43
Message #17


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 517
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



Moi je serai intéressé pour que ce cher Artemus nous mette ici les deux ou trois premières pages de son roman non qu'en pensez-vous ? Faut lui mettre la pression mrgreen.gif mrgreen.gif


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Artemus
posté Vendredi 07 Décembre 2012, 07:42
Message #18


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 20
Inscrit : Samedi 29 Octobre 2011
Membre no 13 328



Pardonnez mes réponses tardives mes enfants, mais je suis depuis bientôt 3 mois un heureux papa, donc un homme qui à besoin de sommeil

.-CoolJedi : « Question : une côte de boeuf n'aurait-il pas été plus pertinent comme choix qu'une côte de porc, qui est une viande blanche ? »Alors là, tu me poses une colle. Ce qui m’a fait dire oui pour l’illustration, c’est que la pièce de viande ressemble à une langue.

- Firebrand : « isnon, vu que l'histoire n'a pas trop l'air de se prendre au sérieux, le livre se lit mieux sobre ou en étant bourré? Non, parce qu'un film comme Zombiland devient plus drôle avec un coup dans le médaillon. »Alors non, je te déconseille de le lire bourré. Un film peut se permettre d’être bu…heu, vu, avec des grammes, mais suivre un bouquin est plus dure. Ou alors il faudra que je fasse une version audio. Après, j’aime bien picoler (comme tu as pu le voir si tu as suivi mes podcasts), et quelques paragraphes n’ont pas été écrit à jeun.

- Timinou : « Bon, bah une question : D'où t'es venu l'envie d'écrire à propos de zombies? »C’est une très bonne question ! Pour te dire, je ne m’en souviens plus très bien. Comme tous mes livres, j’ai du me lever un matin avec une idée que j’ai cru bonne et j’ai développé. Après, c’est un thème que j’affectionne au cinoche, et pour être franc, je pensais être original en écrivant sur les zombies… jusqu’à ce que je découvre qu’il y avait déjà de la concurrence.

Voodoo : « Okay, tu as gagné. Si tu devais recommander une oeuvre (film, JV, livre, etc) sur les zombies, ce serait quoi ? »Je ne vais pas être original, mais en film, je suis accro aux films de romero, mais ceux des années 80, où le zombie était un vecteur à charge des travers de la société de consommation. Maintenant, les films de mort-vivants surfent plus sur une mode. En livre, j’ai bien aimé « Zombie Island » qui se rapproche un peu de ce que je fais. Et n’oublions pas l’excellent Resident Evil Rebirth, sur cette bonne vieille Gamecube.

- Gorepheus : « tout d'abord, combien de temps cela à pris d'écrire ce roman? Quels ont été les passages les plus problématiques a écrire (Sans spoiler bien sur ^^) ?Et surtout ce que j'aimerais savoir c'est comment faire pour reste motivé jusqu'au bout? je sais que pour ma part je n'arrive jamais a finir d'écrire une histoire. »Le roman a été écrit en un an, à savoir que je bosse toujours sur deux romans à la fois (je me suis déjà autopublié, cherche « Zarret Krivonis » sur Google). Donc, bout à bout, en réalité, j’ai du mettre six mois pour l’écrire.Aucun passage ne m’a posé de difficulté dans l’absolu, car je travaille avec des plans assez détaillés, l’histoire est concu en amont de A à Z. Les jours où ça ne sortait pas, et bien je bossais sur mon autre roman ou sur un scénario de BD.La motivation ? Et bien quand tu tiens ton bouquin en main, tu as la plus belle des récompenses. Je vois que tu écris, et si je peux te donner un conseil, permet-moi de te dire ceci : il vaut mieux écrire une demi-heure chaque jours que quatre heures le week end. La régularité est la clef ! Après pour les pages blanches, je ne suis pas de bon conseil car je n’ai jamais eu cette maladie de l’écrivain

- Ddepretz : Haaa ! fleuve Noir ! Que de souvenirs ! Pour tout te dire, j’étais en contact avec eux pour ce roman, mais ça a foiré (c’était de ma faute)

Draco : Je vais voir ça. Au passage, merci à Nintendo-Difference pour cette vitrine, je vous kiffe les gars !

Ce message a été modifié par Artemus - Vendredi 07 Décembre 2012, 07:44.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Artemus
posté Vendredi 07 Décembre 2012, 09:18
Message #19


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 20
Inscrit : Samedi 29 Octobre 2011
Membre no 13 328



Voici quelques pages pour patienter. A ce soir, les enfants, je vais aller bosser pour le fisc.

Mario Vercetti se présentait comme le plus grand connard que la Terre n’ait jamais porté, mais la bonne nouvelle était qu’il en avait conscience. Et surtout qu’il n’en avait rien à foutre ! De magouilles en arnaques, d’arnaques en magouilles, il avait mis de côté pas mal d’argent pour monter sa propre maison de production, son rêve d’enfance.
Son premier film, Dracula contre les X-Men, fut un bide retentissant. Non seulement il n’avait fait que cinquante entrées (en plus dans de petits cinémas de merde), mais comble de malchance, il fut peu de temps après attaqué en justice par Marvel Comics. Et il perdit…
Résigné, il changea complètement de registre et se lança dans l’industrie pornographique, fleurissante à l’époque. Pour des budgets dérisoires, avec des scénarii tenant sur un Post-it, il fit fortune en filmant des filles de l’Est. Sa renommée devint rapidement internationale et Mario prit la troisième place des producteurs de X français en termes de chiffre d’affaires. Mais tout ça, c’était avant l’arrivée en masse d’Internet dans chaque foyer…
Depuis peu, il n’était plus le cinéaste applaudi par la presse spécialisée, sa côte de popularité était au plus bas. Il n’avait pas su capter l’arrivée des nouvelles technologies, en bon crétin qu’il était. Mais bon Dieu, pourquoi avait-il accepté de mettre en scène un space-opéra porno ? Ça lui avait coûté les yeux de la tête et le film était déjà sur le web avant même sa diffusion en DVD ! S’il tenait ce fils de pute de scénariste qui l’avait abordé un matin avec son torchon de trente pages…
Mario, à l’évocation de son passé glorieux, brisa en deux le stylo qu’il tenait entre ses doigts boudinés. Dans le bureau de la direction de Vercetti Production, SON BUREAU, il était en train de se prendre une sacrée engueulade par son comptable et les actionnaires principaux, ses deux frangins. Seule Super Pipa, la blonde platine siliconée et nouvelle égérie des studios, le soutenait. Mais Mario aurait préféré qu’elle ferme sa gueule, pour une fois.
– Mais heuuu, continua Super Pipa en posant son doigt sur son menton, moi je trouve que Monsieur Mario est un excellent filmeur de film. Et il me trouve toujours des bôôôô mecs…
« Putain, qu’elle est conne ! » se dit Mario. Mais il ne l’avait pas embauché pour le nombre de connexions qui s’effectuaient dans son cerveau.
Ezio, le frère aîné des Vercetti, se pinça le haut du nez avec le pouce et l’index. Lui aussi trouvait Pipa véritablement limitée, mais étant donné que c’était elle qui générait le plus de revenus actuellement, il hésitait toujours à l’envoyer chier. D’autant plus qu’elle n’avait fait aucune histoire quant au contrat d’exclusivité que la production lui avait fait signer auparavant…
– Merci Pipa, dit Ezio du bout des lèvres, mais il faut que tu comprennes que le studio est dans la merde ! Mario a mal géré nos productions, et il n’est pas assez… précautionneux. Un petit malin de la boîte qui presse nos DVD, a posté sur le net, avant sa sortie, Le Guide du Baiseur Intergalactique. Résultat, tout le monde le télécharge et on ne touche rien…
– On n’est pas loin de la faillite, reprit Luigi, le benjamin de la fratrie. J’ai vu les chiffres que nous a donnés Albert, et je peux vous assurer que le budget pour le prochain film sera plus que serré…
Albert le comptable, un homme aussi insipide que son costume gris et sa cravate noire, releva ses lunettes sur son nez et se racla la gorge :
– Ils ont raison, Mario. Sans vouloir paraphraser Ezio, le studio est dans la merde !
Mario tapa du poing sur la table, agacé d’être l’accusé dans un tribunal monté à la va-vite.
– Tout est toujours catastrophique avec vous, Albert ! Si je devais serrer les fesses à chaque fois que VOUS avez un pet de travers, je serais pas prêt d’aller poser une pêche ! Et je vous signale au passage que je n’y suis pour rien si un petit con a foutu notre film en ligne.
– Il n’y a pas que ça ! pesta Luigi. Tu gère la boîte comme un demeuré. Je te rappelle que notre frère et moi-même avons placé des billes dans Vercetti Production. On t’a laissé le lead car on te faisait confiance.
– Regarde-moi ça, tête de con ! hurla Ezio en balançant un classeur au visage de Mario. Tu as acheté avec NOTRE thune des choses inimaginables ! Avions-nous réellement besoin de soixante barils de peinture bleue ?
– C’était pour le remake d’Abraquemart ! répondit Mario sur le même ton. Et même sans lunettes 3D, le film s’annonçait excellent. C’est sûr que si vous me mettez des bâtons dans les trous…
– Et les quarante bouteilles d’alcool accompagnées de son lot de trois cents verres à pied ? demanda sèchement Luigi. C’est pour un remake de Gainsbourg ???
– How I fuck your mother, répliqua l’accusé. J’avais prévu de faire un semblant de bar à la Manhattan. Comme dans la série.
L’assemblée fixait à présent le désigné coupable tel un futur guillotiné. Sauf Super Pipa qui cherchait toujours à comprendre la signification du mot « paraphraser ». Puis Ezio se leva de sa chaise et pointa du bout des doigts le cadet de la famille :
– Mario ! Je te rappelle ce qu’on avait convenu au départ. Tu ne détiens que quarante-neuf pour cent du capital de la boîte, aussi tu es en minorité. Luigi et moi avons décidé que tu prendrais des vacances forcées pour deux semaines.
– Mais attend, supplia Mario, tu ne peux pas me faire ça…
– Barre-toi loin d’ici ! déclara Ezio. On va gérer l’affaire pendant ce temps.
Mario lança un regard noir à l’ensemble de son tribunal. Il se leva de sa chaise, en silence, dans une tension presque palpable. Il était presque heureux que Pipa lui fasse au revoir de la main.
Il se dirigea vers la porte du bureau lorsque Luigi l’interpella une dernière fois :
– On ferme le studio ce soir et on revient dans trois jours. D’ici là, j’espère que tu auras nettoyé les chiottes. Y a du restant de chinois sur les bords.
– Et mes vacances forcées ?
– Une fois les chiottes lavés…
Mario claqua la porte, descendit les escaliers et quitta l’immeuble sordide qui longeait un périphérique quelconque en banlieue parisienne. « Fils de pute » maugréa-t-il en crachant par terre, oubliant momentanément qu’Ezio, Luigi et lui-même avaient la même mère.
Mario, comme notifié plus haut, était un connard. Et s’il était un connard, il agirait en tant que tel…
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Firebrand
posté Vendredi 07 Décembre 2012, 14:18
Message #20


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 740
Inscrit : Jeudi 08 Avril 2004
Lieu : Unys
Membre no 492



Mario et Luigi... Ezio... OMG... ptdr.gif

Maintenant, j'en suis sûr: si tout le bouquin est sur le même ton, avec un ou deux verres dans le cornet (en restant suffisamment propre pour ne pas à choisir lequel des 2 livres devant soi il faut lire, hein) on doit se pisser dessus de rire. mrgreen.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : samedi 24 août 2019, 08:59