IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

257 Pages V  « < 255 256 257  
Reply to this topicStart new topic
> Vos jeux du moment, le retour du topic terrible
Mortifuce
posté Vendredi 22 Février 2019, 09:45
Message #5121


Link d’Argent
*****

Groupe : Membres
Messages : 319
Inscrit : Mardi 20 Février 2018
Membre no 22 303



Citation (Firebrand @ jeudi 21 février 2019, 22:32) *
Ils ont simplement repris le principe de Pokémon Go, ces jeux étant censés faire le lien entre l'application mobile et les jeux console. mario.gif
Ca reste une expérience sympa mais assez one shot.
Sinon, fais des chaînes de capture pour gagner plus d'expérience, les combats ne rapportant quasiment rien.

J'essaie de faire des chaînes, ce qui contribue à l'ennui, tourner en rond pour attendre que le bon Pokémon arrive...
Je trouve ça très énervant que l'expérience de mes Pokémon dépende du bon vouloir des Pokémon sauvages à se laisser capturer.
Je viens d'avoir des Pokémon assez puissants pour battre le 3e champion d'Arène (après avoir transféré plus de 100 Pokémon au Pr Chen pour l'entraînement), ça recommence à bouger un peu, enfin des routes avec des combats pour casser la monotonie.
La route me mène à Lavanville, je me dis "la tour de Lavanville est remplie de Pokémon Spectre, il va falloir que j'entraîne un Pokémon Psy" mais non, encore une fois, j'oublie que dans cette version, les Pokémon sauvages ne se battent pas.
Si ce système d'expérience par la capture est reproduit sur les prochains épisodes, je ferai l'impasse. Au mieux ça m'ennuie, au pire ça m'énerve.
Sans parler du motion gaming omni-présent, même en mode portable avec le gyroscope très sensible, impossible de capturer des Pokémon quand on est dans le bus par exemple.

Ce message a été modifié par Mortifuce - Vendredi 22 Février 2019, 12:55.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Vendredi 22 Février 2019, 12:46
Message #5122


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 533
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



L'autre jour j'ai gagné un code pour me télécharger Reverie : Sweet as edition via l'e-shop sur Destructoid. punk.gif
Du coup j'y ai joué. laugh.gif

Pour rappeler un peu de quoi il s'agit, Reverie est un Zelda-like avec des graphismes à la Earthbound se déroulant dans un environnement inspiré de la Nouvelle-Zélande, d'abord sorti sur PSVita il me semble. Il doit coûter une grosse dizaine d'euros en temps normal mais il va aussi y avoir une édition physique disponible en exclu sur Play Asia pour ~ 24€ +FDP (code "HAMSTER" applicable) et Taxes éventuellement.
Perso j'ai été assez séduit par quelques screens et trailers et j'aurais peut être craqué pour la version physique si je ne l'avais pas gagné.

J'ai fini le jeu assez vite et je trouve le résultat mitigé. En fait le jeu en soi n'est pas mauvais, il n'y a pas grand chose à reprocher au gameplay (en dehors peut être du peu de nombre de touches pour assigner des items et de l'absurdité d'avoir lié la capacité de nager à un item à équiper), les quatre ou cinq donjons sont plutôt bons et proposent même quelques énigmes (surtout à base de blocs à pousser et autres interrupteurs) qui m'ont semblé originales et inédites pour un Zelda-like. Le jeu est néanmoins assez court et plutôt facile, mais il n'y a rien de scandaleux pour le prix.

Le gros problème à mon sens c'est surtout que le jeu manque de folie, ce qu'on attend en général d'un jeu grimé à la Earthbound. L'histoire a beau tourner autour d'une légende qui induit quelques scènes vaguement trippantes, proposer quelques ennemis/personnages farfelus et quelques blagues tournant autour des symboles de la Nouvelle-Zélande, on reste quand même globalement dans un contexte naïvement terre-à-terre. Le héros traverse des décors tous très classiques et se bat surtout contre des spécimens agressifs de la faune local à coup de batte de cricket et de jouets divers.
Autre petit défaut, la séquence de jeu, à peu près linéaire, avance un peu au pif sans vrai fil rouge à suivre et reposant sur des évènements qu'on rencontre au gré de l'exploration sans qu'il y ait de vraie logique derrière. Il y a une carte sur laquelle s'affiche l'emplacement du prochain donjon, donc on se doute bien qu'il faut chercher dans le coin, mais c'est vraiment tout ce qui nous pousse vers les lieux permettant d'avancer.
Ce n'est pas un gros problème l'île étant relativement petite mais je n'ai jamais vraiment eu l'impression de vivre une aventure cohérente avec un objectif.

On notera qu'il y a aussi une "grande" quête secondaire à base de plumes à collecter, ce qui est bien le seul élément pouvant pousser à revisiter les zones qui sont autrement à usage unique. La plupart sont assez évidentes à trouver mais il m'en manquait quand même une ou deux après avoir fini le jeu, ce qui m'a d'ailleurs un peu étonné. J'avoue que je n'avais pas spécialement envie de retourner fouiller l'île après avoir fini le jeu, je verrais peut être avec une soluce.
Il y a aussi un donjon bonus post-game basé sur des salles faisant arènes de combat. Là aussi j'ai laissé tomber parce qu'avec mon stick moisi il arrive souvent à mon personnage de foncer sur les ennemis et de se prendre des dommages et sur la longueur ça complique les choses.

En bref Reverie est un petit Zelda-like sympa et plutôt bien fini avec des donjons réussis mais très court et manquant cruellement d'originalité. On peut envisager l'achat si on est en manque de jeux du genre mais il y a certainement mieux ailleurs. Reste qu'en promo à moins de dix euros le rapport qualité-prix serait plutôt bon.

-
-

Sinon je me suis aussi pris YumeNikki : Dream diary qui a été disponible hier.
J'y ai passé quelques heures et pour l'instant je suis assez convaincu.
Par rapport au mythique jeu d'origine il y a quelques zones zones qui sont devenues des séquences linéaires à vague tendance survival horror, mais l'exploration libre d'environnements surréalistes aux objectifs cryptiques subsiste dans d'autres et je trouve que l'esprit général est sauf malgré le passage à la 3D. En gros le côté "fait maison sur RPG Maker" a été à mon avis plutôt bien traduit en "fait maison sur Unity", et c'est bien ce qui compte.

Ce message a été modifié par R.Z. - Vendredi 22 Février 2019, 12:49.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 24 Février 2019, 17:39
Message #5123


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 618
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Tales of Vesperia
Verdict : un peu déçu... allez hop ça va vite comme ça !
Dans les détails on se retrouve devant un bon vieux JRPG à l'ancienne avec un système de combat hérité des précédents Tales of qui tente de moderniser l'ensemble mais avec une approche parfois bancale. Très clairement les combats de ce Tales of sont remplis de plein de petits trucs agaçants (les limites mal expliquées surtout niveau 3 et 4, les alliés qui deviennent très génant à te péter sans cesse tes combo .... )
Sur du combat "temps réel" Xenoblade 2 est laaaaaargement au dessus
A partir de 20h de jeu les ennemis deviennent des sac à PV (avec des combats tournant autour des 45 sec) bref c'est long et chi*** ... Le pire étant que sur certains donjons avec un approche "labyrinhte / non linéaire" on se retrouve à tourner en rond et s'enchainer des combats par dizaines ... car bien que les mobs soit visible sur la map on est très (trop) souvent obligés de les combattre

2 points positifs quand même :
- la technique : c'est exactement ce que j'attend d'un jeu Switch : beau, propre, fluide... parfait ! Bien sur c'est pas "ouf" comme un Red Dead 2, mais je trouve sa technique très bien adaptée à la Switch
- Yuri Lowell : le protagoniste principal... une vraie réussite (les autres membres de la team valent le détour aussi) avec en parallèle du scénario principal une vraie question morale qui se pose vis à vis de ses "meurtres" (même si ce thème est bien trop expédié sur la fin.. voir carément mis de côté)

Par contre la gamine pirate.. bienheureux les possesseurs de Xbox 360 à ne pas avoir eu à la supporter ! Autant son scénario est sympa (avec un final tout aussi touchant que WTF niveau cohérence), autant le personnage dans le groupe sert à rien. Ses interventions n'apporte rien aux différents dialogues... on dirait un vieux gars bourré au coin d'un bar qui refait le monde.

Bref clairerement déçu de ce qui était présenté comme "le meilleur" des Tales of. Je l'ai quand même fini (près de 45h) en me forçant un peu sur les 15 dernières heures.


la démo de Trials
Très sympa, plutôt joli et fluide (même si on a toujours de grain assez crado hérité des adaptations de jeux PS4)... je n'ai jamais fait de Trials mais le peu que j'en ai vu m'a vraiment tenté


Wargroove
Nouveau jeu lancé après avoir finis tales of Vesperia, donc pas beaucoup joué jusque là (j'en suis à 5 ou 6 missions) mais un excellent feeling ! Jusque là j'accroche et je comprend pas trop ceux qui critiquent l'aspect trop difficile du jeu dès ses premières missions.... Alors oui très rapidement on se retrouve sur des missions qui se finissent en 15-20 tours mais jusque là j'ai jamais vraiment senti le danger...

Ce message a été modifié par Suliven - Dimanche 24 Février 2019, 17:40.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Dimanche 24 Février 2019, 17:45
Message #5124


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 318
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Suliven @ dimanche 24 février 2019, 17:39) *
Jusque là j'accroche et je comprend pas trop ceux qui critiquent l'aspect trop difficile du jeu dès ses premières missions.... Alors oui très rapidement on se retrouve sur des missions qui se finissent en 15-20 tours mais jusque là j'ai jamais vraiment senti le danger...

C'est parce que t'es un PGM. mario.gif


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 24 Février 2019, 21:16
Message #5125


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 618
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Citation (Kayle Joriin @ dimanche 24 février 2019, 17:45) *
Citation (Suliven @ dimanche 24 février 2019, 17:39) *
Jusque là j'accroche et je comprend pas trop ceux qui critiquent l'aspect trop difficile du jeu dès ses premières missions.... Alors oui très rapidement on se retrouve sur des missions qui se finissent en 15-20 tours mais jusque là j'ai jamais vraiment senti le danger...

C'est parce que t'es un PGM. mario.gif


mouais damnerd.gif j'aurais pas cette prétention, même si le 4x est un des rares domaines du JV où je suis pas trop mauvais whistle.gif (je m'étais fait la même réflexion à l'époque de Mario & Lapins) enfin même si ce n'est pas un vrai 4X j'applique toujours la même stratégie : défense jusqu'au moment où j'ai des tonnes d'unités pour être sur de raser l'adversaire.... même si ce jeu impose quand même pas mal de mouvements empéchant de rester bien au chaud dans so coin de map.
J'avais d'ailleurs zappé que ND avait publié un test à son sujet et au final je me retrouve plus dans le "Quelques missions un peu longues et laborieuses" où par moment tout est fait pour faire trainer le combat.
Enfin j'en suis loin d'en avoir vu le bout mrgreen.gif
Enfait ma grosse surprise sur Wargroove c'est que.... le personnage principal est une femme... j'ai toujours cru que c'était un mec fear2.gif

Ce message a été modifié par Suliven - Dimanche 24 Février 2019, 21:17.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Dimanche 24 Février 2019, 21:37
Message #5126


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 318
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Suliven @ dimanche 24 février 2019, 21:16) *
Enfait ma grosse surprise sur Wargroove c'est que.... le personnage principal est une femme... j'ai toujours cru que c'était un mec fear2.gif

Espèce de binaire ! nerd.gif
Sinon, la difficulté n'est globalement pas insurmontable, mais il y a des pics un peu étranges lors de certaines missions.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
manire
posté Vendredi 01 Mars 2019, 14:24
Message #5127


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 7
Inscrit : Dimanche 08 Mars 2015
Membre no 17 893



Tales of Vesperia n'est peut-être pas un titre parfait, ni une partition parfaite, mais c'est amusant, engageant et tout ce que je veux vraiment dans un RPG. Les graphismes sont superbes, les personnages sont intéressants et le jeu est tout simplement très amusant à jouer.

------------------
ShowBox Tutuapp Mobdro


Ce message a été modifié par manire - Lundi 04 Mars 2019, 16:54.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Jeudi 07 Mars 2019, 19:48
Message #5128


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 618
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Juste pour dire que j'ai achété Trials sur l'eshop... déjà c'est loin d'être aussi moche techniquement qu'annoncé, la démo suffit largement à s'en rendre compte. Aussi je ne trouve aps que les temps de chargement soient si honteux ! peut être parceque la version Switch est sensiblement plus légère (8 go) que les autres plateforme (22 go)...
Sinon le gameplay très fun, pour le moment j'accroche bien !

A noter une particularité : le jeu est vraiment pas cher ! 25€ day one pour un jeu Ubi Soft relativement ambitieux (ok c'est pas le prochain assassins creed) c'est plutôt sympa ! Je m'attendais vraiment à le trouver à 50 €/... c'est d'ailleur cet argument qui m'a fait craquer (je cherchais un jeu sur l'eshop ayant finis Wargroove ... et hop !)


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sabidbol
posté Vendredi 15 Mars 2019, 16:25
Message #5129


Rainbow Mario
***************

Groupe : Membres
Messages : 1 371
Inscrit : Lundi 06 Décembre 2004
Membre no 1 121



Bon ben les gars, je joue à pas mal de jeux en parallèle mais là depuis hier j'ai chopé Baba is You...ben c'est une petite claque hyper addictive !
Si vous aimez les jeux originaux, différents, malins et surtout, les jeux casse-tête, vous pouvez y aller les noeils fermés !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Vendredi 15 Mars 2019, 17:22
Message #5130


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 318
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Sabidbol @ vendredi 15 mars 2019, 16:25) *
vous pouvez y aller les noeils fermés !

T'abuses ! C'est pas si moche que ça. damnerd.gif


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Vendredi 15 Mars 2019, 23:43
Message #5131


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 533
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Moi je joue surtout à Valkyria Chronicles en ce moment.
C'est vachement bien, même si cette saleté de jeu a planté sur la cinématique à la fin de la mission où on affronte Jaeger.
C'était ma seconde tentative, j'étais super content de la finir en huit petits tours ... "the software has closed because of an error".
AAAAARG !!! taz.gif

D'ailleurs ce n'est pas la première fois que ça arrive, j'ai l'impression que ça merde systématiquement après 3-4 missions (Sauf que jusque là le jeu avait la délicatesse de planter sur des chapitres sans gameplay).
Enfin bref, si vous y jouez sur Switch, pensez à l'éteindre de temps en temps. damnerd.gif

Ce message a été modifié par R.Z. - Samedi 16 Mars 2019, 00:03.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Samedi 16 Mars 2019, 07:25
Message #5132


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 618
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Citation (R.Z. @ vendredi 15 mars 2019, 23:43) *
Moi je joue surtout à Valkyria Chronicles en ce moment.
C'est vachement bien, même si cette saleté de jeu a planté sur la cinématique à la fin de la mission où on affronte Jaeger.


EN parlant de Valkyria je viens de voir que le 4 est proposé à -50% sur l'eshop.
A noter aussi que la démo du dernier Monster boy est enfin disponible smile.gif
Bref je vais sans doute prendre l'un des 2 en attentant Yoshi...


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
quackshot
posté Samedi 16 Mars 2019, 12:52
Message #5133


Terroriste expert ès "Ooooold ! Dick !"
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 6 310
Inscrit : Samedi 15 Mars 2003
Lieu : Nord de quéqu'part
Membre no 15



Au taf, je joue à DoA6.
Je galère et je me fais ramasser la me collègue qui les a tous dosés, mais au final je trouve le jeu super rafraîchissant dans son approche du combat. J'ai toujours un peu eu du mal avec les doa par rapport à d'autres jeux de baston, mais au final c'est vraiment que la philosophie de jeu est différente. Et là j'apprends, donc j'accroche plus.

À la maison, j'ai réinstallé le vive sur ma bécane qui commence à faire tourner les jeux VR un peu comme une panda monte les côtes...
Et je joue à sairento en ce moment. En gros c'est un arena fig hter qui mélange du superhot, du parcours, du beat'em up, du tir etc. Avec un système de loadout
En gros t'es un cyber ninja dans un tokyo du futur qui dézingue les méchants qui attaquent la ville et menacent ton clan, avec des fins, des sabre (laser ou non) des uzis, du backflip, du wallride et du bullet time.

Au début c'est galère à manier mais plus on avance plus ça se fait naturellement. Je trouve ça cool.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Aujourd'hui, 19:39
Message #5134


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 533
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Bon alors du coup j'en ai à peu près fini avec Valkyria Chronicles premier du nom.
Comme je crois que presque tout le monde ici y a déjà joué je ne vais pas m'étaler sur la description, juste laisser quelques impressions.

Globalement c'est excellent, je considère le jeu comme une évolution idéale de Fire Emblem adaptée à un univers et des plateformes plus modernes.
J'y retrouve mes aspects préférés de la série de Nintendo, à savoir les personnages uniques, le perma-death (je préfère largement la version light proposée par le jeu de Sega), une histoire prenante et tragique (ce qui est loin d'être le cas de tous les FE) et un gameplay qui force à jouer stratégiquement pour bien s'en sortir.
Je peux certes lui trouver quelques défauts comme une IA souvent débile, une difficulté limitée dans la campagne principale pour peu qu'on développe son équipe et le fait que le jeu met du temps à décoller, mais c'est bien peu de choses par rapport aux qualités du jeu.
Pendant les premières heures j'avoue que je me suis un peu fait chier, que les personnages m'ont semblé plutôt niais (même si le jeu avait le bon goût de montrer que la guerre c'est moche dès le départ et ce malgré beaucoup de scènes tendant vers la colo de vacances) et que j'avais du mal avec son histoire alternative. Les Suisses-Estoniens contre l'empire Germano-Russe et la persécution des techno-juifs ça m'a semblé peu intéressant voire carrément maladroit jusqu'à ce que le jeu offre enfin un aperçu complet de son univers dans sa seconde moitié et mette fin de cette manière aux comparaisons inévitables avec l'histoire Européenne réelle.
Autre truc qui m'a un peu embêté c'est la gestion du post-game. Devoir refaire tout le jeu dans des conditions quasi-identiques avant de pouvoir rejouer librement les missions m'a fait abandonner le truc, mais j'aurais probablement persévéré si je n'avais pas d'autres trucs à jouer.
J'ai rien à redire à part ça.

Enfin bref, j'ai adoré le jeu. Pour moi c'est une réussite sur presque tous les plans.

---

Sinon, j'ai aussi à peu près fini Yume Nikki : Dream Diary.

Le bilan est mitigé, il n'est pas aussi intéressant que l'original, mais je pense que ça reste une proposition décente dans la catégorie "jeu trippant/WTF".
Il ne faut surtout pas y aller en espérant "jouer à Yume Nikki mais en vraie 3D". A partir de là, si on le prend comme son propre truc on peut passer un assez bon moment. Reste que vu le contenu et la qualité, au delà de 12-13€, c'est un peu cher pour ce que c'est.

---

Enfin je me suis lancé dans The Caligula Effect : Overdose.

Je suis loin de pouvoir donner un avis définitif dessus vu que j'ai à peine dépassé les 15 heures de jeu, mais j'aimerais quand même signaler que le titre prend son temps avant de dévoiler son potentiel et qu'il faut s'accrocher au début mais qu'il semble que ça puisse valoir le coup.

Les dix premières heures ont été une douche froide, entre la réalisation d'un autre temps (visages inanimés, beaucoup de modèles et textures semblant sortir de l'aire 128 bits contrastant vilainement avec la mise en scène se voulant pêchue), l'écriture médiocre (personnages peu intéressants et clichés au départ, doublage japonais donnant trop souvent dans les aigus) et des systèmes laissant entrevoir des défauts de conception assez énormes et prenant leur temps avant de dévoiler leur intérêt.
Le pire a été quand je me suis rendu compte que le jeu bazardait absolument tous les dialogues lambda avec les NPC (y compris les membres de son équipe) sous forme de fragments aléatoires entrecoupés d'une ellipse temporelle. Vu le nombre de dialogues qu'il faut se taper (trois dialogues dénués d'intérêt de suite [une absurdité complète] pour débloquer certaines possibilités, heureusement qu'on peut les sauter) pour avancer dans le sociogramme démesuré rempli de clones qui fait office de "quête secondaire principale", c'en était presque insultant.
Concernant ce fameux sociogramme, une myriade de petits défauts le ferait passer, durant les premières heures, pour l'idée la plus débile jamais vue dans un JRPG. Il apparaît alors comme une chasse au NPC rendue particulièrement pénible par le nombre de ces derniers, leur côté osef (des dizaines de clones se distinguant uniquement par leur nom ne laissant entrevoir un petit peu de personnalité vaguement distincte (là aussi il y a des clones) qu'après leur avoir parlé trois fois), leur mobilité constante et l'incapacité du héros du jeu à effectuer des mouvements précis (surprise, le personnage ne se déplace qu'en courant lmaosmiley.gif ). Enfin bref, c'est super chiant, on sait que c'est important alors on joue le jeu, mais il faut attendre la seconde moitié du deuxième "chapitre" du jeu avant de pouvoir s'attaquer aux quêtes liées au système à proprement parler et donc de commencer à y percevoir une once d'intérêt. Même là le truc reste une sorte de foutoir désorganisé mais on peut commencer à se prendre au jeu.
On pourrait aussi parler du système de combat très intéressant au départ (Un truc basé sur une frise d'action à la Grandia 2 avec possibilité d'ajuster le timing etc.) qui commence à devenir une usine à gaz dès qu'il faut gérer plus d'un personnage vu les restrictions qu'il y a sur la façon d'entrer les commandes (chaque personnage a droit à trois commandes à la suite, impossible de revenir à un personnage avec lequel on a fini, certaines actions qui s'emboîtent étrangement ...). La difficulté même en mode hard étant anecdotique, il faut pas mal de bonne volonté pour essayer d'apprivoiser le truc, surtout quand on atteint les quatre personnages dans l'équipe. Mais quand on arrive à faire un bel enchaînement contre des ennemis un peu résistants c'est kiffant.

J'étais prêt à laisser tomber après cinq heures mais mon fétiche pour les donjons tarabiscotés m'a poussé à continuer un peu et je trouve que le jeu commence vraiment à décoller après un (long) moment avec des décors, des thèmes abordés et des systèmes de jeux assez intéressants.
Enfin bref, tout ça pour dire que si on veut goûter à l'effet Caligula, il faut quand même pas mal s'accrocher.

Ce message a été modifié par R.Z. - Aujourd'hui, 20:46.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

257 Pages V  « < 255 256 257
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : dimanche 24 mars 2019, 21:14