IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Votre Année 2020 en tant que Gamer : GOTY, coups de coeur, Déceptions etc., Alors, ces confinements ? <3
R.Z.
posté Lundi 28 Décembre 2020, 21:44
Message #1


Gniouf niéééé gnuef
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 265
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



On est un 28 Décembre au soir, l'une des années probablement les plus "spéciales" de la vie de beaucoup d'entre nous est sur le point de se terminer, j'estime qu'il est grand temps de lancer ce sujet, en espérant que plus de membres passent sur ce forum que ne le laisse penser le nombre de messages récents. whistle.gif
(Et aussi qu'ils prendront le temps de répondre)

En 2020 Nintendo n'a pas été en grande forme en ce qui concerne les annonces et les sorties mais a pourtant réalisé une de ses meilleures années du point de vue des ventes avec Animal Crossing en locomotive diesel survitaminée. La concurrence a lancé de nouvelles consoles dont les plus gros atouts semblent être leur rétrocompatibilité, les titres exclusifs marquants ne se bousculant pas au portillon (faute à un stock de machines insuffisant ?). Sony a néanmoins sorti quelques grosses cartouches sur PS4 cette année et Microsoft a probablement aussi fait quelque chose (?). Mais bon, c'était pas une année fofolle à mon avis, loin de ce à quoi je m'attends pour une année de lancement de consoles.
Du côté des joueurs certains semblent n'avoir jamais eu autant de temps pour jouer, d'autres semblent au contraire n'avoir jamais eu aussi peu de temps, de budget et peut être tout simplement pas la tête à ces conneries, et il y en a aussi pour qui ça n'aura pas changé grand chose, au fond.

Enfin bref, quel qu'ait été votre situation du point de vue de votre pratique du jeu vidéo, venez la partager !
Fates le comme vous voulez, faites un top 100 ou un top 2 ou pas de classement du tout, élisez un GOTY ou trois, écrivez de longs paragraphes ou faites une courte liste, mettez un lien vers votre vidéo You Tube traitant déjà du sujet (coucou Suliven coucou.gif ), venez parler de votre vie de joueur ou passez juste dire bonjour en parlant d'un jeu pour la forme, histoire de.

Bon, allez, je montre l'exemple, mais vous faites comme vous voulez !


__88____888_____8__ nerdcar.gif ___888___88___888__



Je fais partie de ceux pour qui le coronavirus n'aura pas changé grand chose, en dehors des courses hebdomadaires et des promenades du chien devenues particulièrement stressantes.
En faisant ma petite recherche sur le topic des jeux du moments, j'ai été surpris du nombre de jeux que j'ai pu m'envoyer cette année, dans sa première moitié principalement. Situation finalement analogue à l'année dernière ou j'avais fait un découverte similaire. Je me souvenais à peine d'avoir joué à un bon nombre d'entre eux, ou pensais que c'était bien plus vieux.

Cette année (sur Switch), j'ai donc joué à tout ça :

Into the Breach (vaguement fini mais pas accroché)
Picto Quest
Picross : Lord of the Nazarick
Deadly Premonition Origins
New Super Lucky's Tale
Lines XL (abandonné en cours de route)
YIIK : A Postmodern RPG
Destiny Connect : Tick Tock Travelers
Serial Cleaner (pas du tout fini)
Katamari Damacy : Reroll
Pikuniku
La Mulana (bien entamé mais jamais fini)
Iconoclasts
Undertale
Deltarune ch.1
Fractured Minds
A Hat in Time
The First Tree
Xenoblade : Definitive Edition
The Touryst
Paper Mario : The Origami King
Picross S3
Ai : The Somnium Files
Paratopic
Donut County
Wide Ocean Big Jacket
A Short Hike
Mario+Lapins Crétins : Kingdom Battle : Donkey Kong Adventure
Ys Origin (juste fini une fois)
Super Mario 3D All-Stars
Hotshot Racing (en cours, mais pas accroché)
Atelier Ryza : EverDarkness and the Secret Hideout
Hyrule Warriors : Age of Calamity (en cours)


Contrairement aux années précedentes je n'ai pas envie de me limiter à ce qui serait sorti cette année, du coup voici un top-10 général :

10 : Super Mario 3D All-Stars : Oui, oui, c'est un portage paresseux, reste que les autres jeux de plateforme 3D auxquels j'ai joué cette année n'arrivent pas à inquiéter Super Mario 64 et Super Mario Sunshine (Galaxy par contre, je ne le porte pas dans mon cœur), du coup ouais, il a sa place ici.

9 : La Mulana : J'ai adoré, mais même avec les wiki je n'ai pas réussi à en voir le bout, le jeu m'a eu à l'usure. Ça reste une tuerie.

8 : YIIK : A Postmodern RPG : Malgré une montagne de défauts ce jeu fait partie des productions indés qui m'auront le plus marqué dans ma vie de joueur. C'est souvent moisi, mais c'est fait avec les tripes et il en ressort un caractère tout à fait original que je n'ai vu dans aucun autre jeu. Xeen avait raison.

7 : Undertale : Il est un peu bas dans le classement, peut être parce que sa réalisation minimaliste le pénalise ou peut être parce que je savais à quoi m'attendre en y jouant vu que c'est une vieillerie. Ça reste un classique à faire absolument.

6 : Xenoblade Chronicles : Definitive Edition : Ça a été pour moi l'occasion d'enfin finir cette légende du JRPG. L'édition est certainement définitive. J'ai été assez déçu par le nouveau chapitre et le jeu traîne un peu trop en longueur. mais ça reste hyper solide tout de même.

5 : Ai : The Somnium Files : Il y a quelques défauts qui rendent le jeu un peu difficile à recommander à tout un chacun, mais ça fait longtemps que je ne m'étais pas à ce point trouvé pris par l'histoire et les personnages d'un VN.

4 : Deadly Premonition : Origins : Jeu aussi bancal qu'il est culte. Pas grand chose à redire. La version Switch est techniquement peu gâtée, renforçant le côté authentique de l'expérience. smurf.gif

3 : Paper Mario : The Origami King : Un spin-off de Mario avec des airs de superproduction. L'histoire est très plaisante, la musique est top, il n'y a que ses combats génériques parfois un peu soûlants qui font tâche, ça et le côté finalement anecdotique de sa conclusion (tout redevient comme si rien ne s'était passé).

2 : Atelier Ryza : EverDarkness and the Secret Hideout : J'ai tout simplement adoré. Histoire classique mais convaincante, gameplay efficace, réalisation du tonnerre malgré un certain manque d'ambition inhérent au genre. Le jeu est certes un peu long à démarrer et ses combats demandent une bonne dose d'abnégation pour y être à l'aise, mais ça n'a pas pour autant gâché l'expérience, j'ai juste aimé "vivre" dans le monde dépeint par ce jeu.

1 : Hyrule Warriors : Age of Calamity : J'y joue encore, et je dirais même que jusque là je le trouve pas terrible sur son côté musô, le combat étant très agréable mais l'aspect stratégique ayant été complètement mis de côté. Par contre retourner dans Hyrule, se battre aux côtés des champions et d'Impa, et de Zelda, et d'autres, voir l'histoire (même si elle est ce qu'elle est) racontée dans des cinématiques enfin convaincantes ... quel gros kiff. C'est définitivement le jeu auquel j'ai le plus accroché cette année. Après s'il est au sommet de la liste c'est aussi que Nintendo n'a pas exactement sorti beaucoup de grosses cartouches cette année.


Le top 6 spécial indés, parce qu'il y en a eu beaucoup cette année :

6 : Wide Ocean, Big Jacket : Un Week-end virtuel avec les jeunes d'une famille virtuelle. Si vous êtes en manque de camping, c'est très convaincant.

5 : Deltarune ch.1 : C'est un peu comme Undertale mais en plus classique et d'autant plus ... prenant ?

4 : A Short Hike : Un autre Week-end virtuel, mais plutôt en solo.

3 : A Hat in Time : La question se pose, s'agit-il vraiment d'un indé ? En tout cas il a raté de peu le top 10, à cause d'un plombier, alors c'est bien qu'il ait sa place ici.

2 : YIIK : A Postmodern RPG : Voir plus haut

1 : Undertale : Voir plus haut, mais juste en dessous de YIIK


Jeu à sauver de la poubelle, mention spéciale, recommandation en dépit du bon sens :

-Destiny Connect : Tick Tock Travelers : Le jeu qui n'a pas eu droit au budget qu'il aurait mérité, qui rayonne de potentiel mais qui finit en gros gâchis sans aucune chance de rédemption. C'est dommage, mais on peut toujours y jeter un œil et espérer que quelqu'un fasse un jour quelque chose de similaire en mieux.


Les petites déceptions de l'année, non classées :

-Hotshot Racing : le gameplay fait le job. Graphiquement ça aurait pu être vachement bien avec un vrai parti pris, mais c'est juste quelconque avec un DA finalement oubliable. Les personnages sont antipathiques, aussi. J'ai pas tellement aimé.

-Into The Breach : J'aurais aimé aimer plus, mais en fait bof. Et puis c'est pour embêter les mega-fans qui traînent sur ce forum. aime2.gif

-Picto Quest : C'est du Picross alors ça passe. Reste qu'entre le contenu limité et le concept pas assez poussé malgré un gros potentiel, finalement c'est oubliable.


Les jeux auxquels j'aurais vraiment voulu jouer cette année, mais non :

-Deadly Premonition 2 : A Blessing in Disquise

-Catherine : Full Body

-Cadence of Hyrule etc.

-TMS#FE

-Void Terrarium

-Collection of Mana/Trials of Mana

-Pikmin 3 : Deluxe (Relais colis a perdu ma copie, la Fnac m'a remboursé sans me demander mon avis)


Les jeux qui n'étaient pas pour moi :

-Animal Crossing : New Horizon : J'étais hypé pourtant, mais à l'idée d'un jeu auquel je devrais jouer régulièrement tout au long de l'année sous peine de rater des trucs, j'ai eu des flashbacks de Pokémon Shuffle alors j'ai annulé ma précommande.

-Hades : Comment dire, je déteste la vue isométrique que propose le jeu et les graphismes qui en résultent et le fait d'enchaîner des salles "au lieu" d'explorer des labyrinthes élimine le principal élément qui m'intéresse dans les rogue-like d'habitude. Il est tout à fait possible que je me le prenne en promo à moins de dix euros dans deux ans et que j'en fasse mon GOTY, mais là, non, ça ne m'attire pas.

Et voilà ! Encore une fois, vous faites comme vous voulez pour le format !

Ce message a été modifié par R.Z. - Lundi 28 Décembre 2020, 23:57.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bayocorneillita
posté Samedi 02 Janvier 2021, 01:38
Message #2


Mad Conker
*******

Groupe : Membres
Messages : 459
Inscrit : Samedi 25 Juillet 2015
Lieu : Galaxie d'Andromède, près du centre.
Membre no 17 930



Citation (R.Z. @ lundi 28 décembre 2020, 21:44) *
... en espérant que plus de membres passent sur ce forum que ne le laisse penser le nombre de messages récents. whistle.gif

Hello!
Ce forum va devenir comme une version encore plus nébuleuse du dark web, où il faudra d'abord passer un coup de plumeau pour apercevoir la serrure, puis y insérer une clé spéciale (de décryptage).

"disqus m'a tuer" Erreurs volontaires sur nombres de mots (ou de maux). Langage cryptique relatif à l'avenir du forum.

--------------------------- leo.png ---------------------------

Mon année de joueur a été à mon effigie: monomaniaque. Il faut dire que le contexte économique n'était pas favorable dans tous les sens du terme.
Il y a bien quelques jeux sortis ces derniers mois auxquels je souhaiterais jouer, mais les critiques et autres paramètres m'ont un peu échaudé. Ainsi, j'attendrai une baisse de prix pour:

- Sakuna qui mérite sans doute une percée dans son univers façon Studio Ghibli et pour en apprendre davantage sur les rizières (si on peut joindre l'utile à l'agréable rébarbatif).
- Fényx, qui malgré des emprunts évidents semble être de bonne facture.
- Et éventuellement Doom eternal (s'ils daignent le porter sur cartouche 64Go damnerd.gif) pour finir de me convaincre que ce jeu n'évolue pas avec son temps et que je me suis fait dupé une fois de plus...

--------------------------- leo.png ---------------------------

Maintenant, pour les jeux véritablement parcourus, la liste sera courte comme le préambule le laissait deviner ...

1 - X.C. definitive edition. Mon GOTY de cette année 2020 qui l'était déjà en 2011 laugh.gif
Bien sûr il y a la petite déception d'un faux remaster Hd, mais en opposition à un Dragon quest 11 qui lui est plus récent; ça reste toujours aussi solide et enchanteur. Parfois, j'ai l'impression que les environnements ont été composés comme des tableaux et l'alliage aux somptueuses musiques vient parfaire le tout (c'est mon Louvre à moi).
J'avais également oublié à quel point les cutscenes pouvaient être punchy et encore agréable à suivre en dépit des années.
Le point le plus positif est la gestion des menus qui a été sacrément simplifiée; c'est bien vu et inespéré car on passe pas mal de temps à trouver la bonne combinaison armure/arme + cristaux d'ether.

1.1 Future connected Concernant l'aventure additionnelle, de mon côté c'était relativement une bonne expérience bien qu'assez brève. Ils ont su conserver le magnétisme originel tout en y apportant des nouveautés dans les attaques et upgrades. Certes dans l'esthétique de "l'épaule", on peut voir les prémices d'un Primordia, mais ça s'arrête là car les designers ont fait un travail remarquable... celui qui arrive à Gran Dell comprend tout de suite. Les petits clins d’œil aux fans de LOTR sont également bienvenus.

En reproche, je n'aurais sans doute pas mis deux nopons en personnages jouables aux côtés de Shulk et Melia, la déception se renforçant quand on remarque entre les lignes qu'une certaine Tyrea avait été envisagée en P.J.
De plus, l'idée d'un Alcamoth en ruine est terrible niveau atmosphère mais il faut admettre que c'est mal exploité au regard de la grandeur des lieux. Il n'y a finalement pas grand chose à faire en dehors des combats et peu de secrets pour les collectionneurs.


Plus globalement, pour l'adaptation du jeu, je suis assez décontenancé car on dirait que chacun a travaillé dans son coin sans réelle concertation. Il suffit de voir la différence de traitement des personnages. Du visage de Shulk à celui de Riki par exemple, idem aussi au sein d'un même corps; tête bien faite sur corps polygoné flou...
Déçu aussi que certaines animations n'aient pas été retravaillées comme la démarche ridicule de Melia et bien d'autres.

Pourquoi n'allouent-ils pas un budget plus conséquent pour un jeu aussi culte (et là c'est Nintendo qui se fout de nous)? En sachant que les ventes allaient être dopées grâce à X.C.2 et Torna. Une part de responsabilité aussi aux nouvelles méthodes de Monolith qui semble vouloir éviter les heures supp.
Enfin, on se consolera en se disant que nous avons à faire à l'ultime version.
So i


2. Mon deuxième GOTY (et oui je triche) est le même que l'année précédente. Le retour de la charade. Huummm charade!
Non plus sérieusement c'est F.E. 3 houses et je me fiche qu'il ne soit pas sorti en 2020 . Aussi excellent que sa technique peut être rebutante, même si le jeu n'est pas foncièrement laid.
Je ne suis pas tout-à-fait le cœur de cible de ce type de jeu au tour par tour, mais j'adhère toujours autant à cette mouture à la re-jouabilité tip-top.

3.Mention honorable: The touryst.
Je me suis procuré ce petit jeu dans un moment d’égarement estival et j'ai été agréablement surpris. J'avais des doutes sur la D.A. que je trouve systématique ces derniers temps. A savoir la mode du cubisme, mais c'était sans compter sur le potentiel des développeurs. J'ai toujours autant de mal à croire comment une si petite équipe arrive à faire des jeux aussi plaisants et optimisés à la fois (il n'y a pratiquement aucun temps de chargement entre les différentes zones). Ce melting-pot des genres a su maintenir mon intérêt pendant plusieurs heures sans but ouvertement défini. Ils se payent même le luxe d'une mise en abyme de la culture shin'en. Par contre, il faut impérativement qu'ils embauchent un ou plusieurs musiciens!

4.Mention pas vraiment honorable voire déshonorable: Everspace.
Un jeu de shoot spatial avec de partis pris plutôt pénibles, j'étais pourtant optimiste à l'achat. En effet, la destruction du vaisseau vous fait recommencer inexorablement au tout début, peu importe les pseudo-niveaux traversés (comme un Zombi u en pire). Vous conservez les différentes optimisations effectuées, mais le fait que les zones sont générées aléatoirement + une I.A ennemie mal-calibrée rendent les parties synonymes de calvaire. Le jeu offre heureusement de beaux visuels et la possibilité de rester statique pour appréhender les endroits étroits (intérieurs d'astéroïdes et autres carlingues à l'abandon) qui parfois peuvent vous sauver la mise; ça n'est cependant pas suffisant pour rééquilibrer le tout.

On sent aussi les errances d'un portage switch non-prévu, les loadings sont excessivement longs pour le peu d'éléments affichés (on reste dans le vide spatial après tout...). De plus, le jeu cherche constamment à se connecter à internet sans prévenir, occasionnant de nombreux freezes si celle-ci n'est pas connectée au réseau. Pas vraiment idéal en mode portable. Je dois admettre qu'il s'agit d'une cartouche importée, je ne sais pas si cela a une incidence; ça ne devrait de toute façon pas arriver.

En l'état, sans M.A.J. pratique, je pense qu'il vaut mieux éviter son achat. Sauf si vous êtes un rêveur contemplatif ou adepte de transe hypnotique.

--------------------------- leo.png ---------------------------

Voilà pour mon année moisie et réchauffée de joueur!
J'espère que de vrais joueurs (contrairement à moi) passeront par ici pour exposer leur année bien remplie.

P.S.: J'ai utilisé l’émoticône leo.png pour qu'il puisse continuer à vivre dignement.
#SAUVEZ-LEO
#LEOTHON Envoyez vos dons à Draco (beaucoup d'argent). smile.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Koobiac
posté Lundi 04 Janvier 2021, 14:49
Message #3


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 911
Inscrit : Dimanche 09 Avril 2006
Lieu : South Park (Colorado)
Membre no 2 253



Tout de même 12 jeux joués et terminés (sur XBOX ONE) sur l'année 2020 et aucun sorti dans l'année damnerd.gif

TOP RETROGAMING ph34r.gif

1/ Dark Souls III : pas au niveau du 1 (level design et difficulté) mais bien mieux que le 2 aime2.gif aime2.gif aime2.gif
2/ This War of Mine: The Little Ones : un jeu sur la guerre, les gens qui la subissent et les choses qu'elle les pousse à faire. Des défauts (répétitif, manque de contenu...) mais j'ai adoré aime2.gif aime2.gif
3/ A Plague Tale: Innocence : très bonne surprise, l'histoire, les décors, l'ambiance même si trop simple et sans rejouabilité aime2.gif
----------------
4/ NieR: Automata BECOME AS GODS Edition : fini toutes les fins. C'est moche, la run 2 est répétive, les combats avec 9S cassent le rythme (piratage) mais l'enchainement des fins et des point de vus sont très bien amenés et même si j'ai dû aller lire quelques blogs pour tout comprendre j'ai beaucoup aimé
5/ Child of Light : très bonne surprise mais manque de challenge (comme souvent malheureusement)
6/ Ori and the Blind Forest: Definitive Edition : je m'attendais à mieux mais j'ai bien aimé
7/ Wolfenstein II: The New Colossus : c'est fendard, c'est bourrin et c'est complètement barré. Un bon kiff d'une quinzaine d'heure
8/ Shantae and the Pirate's Curse : bonne surprise, surtout le côté speedrun du titre
-------------
9/ Wonder Boy: The Dragon's Trap : dans le même genre que Shantae mais beaucoup moins bien finalement alors que sur le papier il me tentait plus
10/ Darksiders : j'avais testé 2-3 heures en 2011 et j'avais trouvé ça horrible, finalement le confinement m'a fait relancer le jeu et ça passe
11/ A Boy and His Blob : très décu, ça a très mal vieilli
12/ Thronebreaker: The Witcher Tales : c'est beau mais c'est tout. C'est trop long, trop simple et il faut aimer les jeux de cartes. Pour ma part le jeu est simplement sauvé par le fait qu’il raconte une partie de l'histoire du sorceleur

Ce message a été modifié par Koobiac - Lundi 04 Janvier 2021, 14:55.


--------------------

Citation (Koobiac @ vendredi 14 septembre 2012, 14:44) *
"un petit bayonetta 2 exclu Wii U et c'est parti" (7 jours avant l'annonce officielle :pacorabanne:)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Firebrand
posté Lundi 04 Janvier 2021, 22:09
Message #4


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 795
Inscrit : Jeudi 08 Avril 2004
Lieu : Unys
Membre no 492



Voilà les jeux auxquels j’ai joué en 2020, sans aucun classement.

Mortal Kombat XL et Mortal Kombat 11 (PS4) : Je passe rapidement dessus ne les ayant faits que pour leur mode histoire, et un peu de Krypte (système sympa au passage). J’ai préféré le système de jeu du 10 personnellement.


Pokémon Donjon Mystère : Equipe de Secours DX (Switch) : une revisite du tout premier PDM avec des mécaniques de jeu dépoussiérées : il en avait vraiment besoin. Agréable à jouer avec des pics de difficultés mieux dosés que dans l’original. Il y a beaucoup de post-game, mais je n’y ai pas trop touché.


Spyro Reignited Trilogy (PS4): Une recréation d’une série de jeux qui a marqué les joueurs de la première PlayStation. On retrouve la même jouabilité et c’est un peu là où le bât blesse : la caméra qui était acceptable aux débuts de la 3D ne l’est plus aujourd’hui. On est tellement dans le cul de Spyro qu’on pourrait lui lécher le cloaque ! Non, je n’ai pas essayé. smurf.gif Vraiment gênant pour les séquences à grande vitesse où on a aucune visibilité.
Sinon, le jeux sont plutôt bons. Une quinzaine d’heures chacun pour les deux premiers, une trentaine pour le troisième pour les finir à fond. En fait, 30h pour le 3, ça semble finalement beaucoup le jeu s’étirant un peu trop. Il s’essaie à des jouabilités nouvelles avec des persos annexes, mais ce n’est pas nécessairement réussi. Ou le skate pour la jouer cool, ça correspond à l’époque. Sympa 5mn, mais dispensable.
Spyro correspond à ce qu’il y avait de mieux en plateforme sur PS1 (il n’y avait pas trop le choix de toute façon)… mais il souffre vraiment de la comparaison avec ce qu’il y avait en face : Mario. Mario 64 les explose totalement, même le troisième sorti largement après. Sans même regarder des jeux sortis ultérieurement sur N64. J’avais entendu quelqu’un dire que les Spyro étaient de mauvais Mario. Ben, je suis assez d’accord en fait, sans que ça en fasse de mauvais jeux, loin de là.


Luigi’s Mansion 3 (Switch) : Un excellent opus qui rapproche ce qui a été fait entre le premier et le deuxième. Néanmoins, les étages supérieures deviennent thématiques et du coup plus proches des niveaux du second opus. Je préfère l’organisation du premier et sa cohérence, mais ça permet évidemment moins de variété.
Les secrets sont vraiment très agréables à chercher. Coup de gueule par contre, les trésors trouvés ne compte pas dans le score final ! Du coup je me suis emmerdé à payer pour des indices pour trouver certains secrets (pas envie d’y passer 50h), et au final j’ai eu un score de merde.
J’ai expérimenté un peu le multijoueur qui semble très sympa. Mais vu que j’avais d’autres jeux qui attendaient derrière, je n’ai pas trop creusé la question.


Trials of Mana (PS4) : J’avais commencé l’original en émulation il y a bien longtemps, mais je n’étais pas allé très loin. On sent que c’est un jeu à l’ancienne, mais ça ne me dérange pas vu que le style SNES m’est déjà bien connu. Un titre très agréable à faire mais je n’ai fait qu’une partie des personnages par manque de temps, car un gros morceau m’attendait déjà…


Xenoblade Chronicles : Definitive Edition (Switch) : Tout simplement un incontournable de la Switch. Le refaire dans de meilleures conditions que sur Wii a vraiment été un plaisir. Je l’ai d’ailleurs davantage complété que l’original car j’ai fait toutes les quêtes secondaires et le sociogramme. Les seules choses que je n’ai pas touchées ce sont les monstres niveau 120 : il fallait farmer encore et encore les gemmes. 120h, c’était déjà pas mal… je n’en avais juste pas envie.
J’ai eu du mal avec les remixs musicaux au départ. J’ai fait grosso modo la première partie du jeu avec les musiques d’origine et la seconde avec les nouveaux arrangements.


Animal Crossing : New Horizon (Switch) : Qu’en dire? Probablement mon jeu de l’année en regard du temps passé dessus? Je dois tourner autour des 600 heures actuellement, j’y joue quotidiennement.
Chaque nouvel opus apporte sa dose de confort supplémentaire, celui-ci n’y échappe pas. Et c’est sans doute pour cela qu’on recommence une énième fois à améliorer sa maison, remplir son musée, etc….
Un inventaire enfin généreux (on arrive toujours à la remplir à fond, et on manque toujours de place mais plus on en donne plus on en a besoin : c’est sans fin !), la terraformation qui permet de faire un terrain jeu à son goût. L’artisanat est intéressant, mais en contrepartie on a perdu beaucoup de séries de meubles déjà faite : ça m’a un peu perdu pour décorer ma maison car j’avais mes habitudes.
On garde enfin ses habitants comme on le souhaite ! Ils ne partent que si on les y encourage, il n’y a rien d’automatique. C’est plus facile pour avoir les habitants de ses rêves… même si faire partir ceux qu’on ne veut pas est du coup assez compliqué. Et on a peu de visites au camping. Le jeu a tendance à favoriser les cartes amiibo pour la facilité… sauf qu’elles ne sont plus en vente depuis longtemps !
Tout n’est pas rose non plus avec une gestion de jeu service pas franchement optimale. Le jeu-service est une des plaies du jeu vidéo, mais c’est comme ça : des éléments de jeux qui devraient être là depuis le début sont apparus tardivement ou manquent toujours à l’appel. On n’a toujours pas d’Hyper Nook et la petite boutique actuelle est bien étroite. Racine et Blaise avaient une présence permanente dans New Leaf après avoir suffisamment avancé dans le jeu, ils ne sont qu’itinérants dans New Horizons. Les rêves des villes, apparus trop tardivement dans une version dégradée par rapport à New Leaf. Le dernier patch a apporté les rêvent à visiter aléatoirement, mais c’est toujours moins bien fait que dans New Leaf qui avait la fonction dès le jour 1! Et que dire de Rounard qui ne passe que bien trop rarement ! Par contre, il a beaucoup plus d’objets authentiques. Un rééquilibrage ?


Final Fantasy VII Remake (PS4) : N’étant pas du tout un fan de l’original, j’attendais ce jeu pour voir si j’allais mieux apprécier cet épisode mis sur un piédestal. Eh bien oui et non. La réalisation est magnifique, la jouabilité, loin de l’original est agréable… mais c’est devenu un putain de couloir avec une liberté de mouvement plus que limitée. Ca passait mieux dans FFXIII. Vu que le jeu se passe entièrement sur Midgar, il a fallu allonger la sauce et rajouter du lore. Mais du coup, beaucoup de choses sont inutilement délayées, il y a des rajouts à l’utilité discutable. Ca a tendance à être lourd parfois. Franchement, il m’a surtout donné envie de réessayer l’original dans une version plus digeste.
Je le critique beaucoup, mais je m’amuse néanmoins bien dessus paradoxalement. Je suis sur le mode difficile où je me casse les dents sur un boss, j’ai monté mes matérias, mais je n’ai pas encore retenté de le vaincre.


DLC de Pokémon Epée et Pokémon Bouclier : Je ne m’y suis pas investi pleinement mais suffisamment pour voir qu’ils ne s’adressent pas à tout le monde. Les casuals qui ne font que l’histoire ne trouveront que 2 extensions sympathiques mais dispensables vendues à un prix assez élevé. Mais dans Pokémon, ce qui compte sont les détails : les stratèges et les chasseurs de chromatiques y trouveront beaucoup plus leur compte : l’accès à d’anciens Pokémon, des nouveaux objets vraiment intéressants, de nouvelles capacités, des améliorations pour gigamaxer, certains Pokémon moins rares à trouver… ça en fait d’excellentes extensions mais qui ne s’adressent vraiment qu’à un public restreint : les hardcores. Les autres, vous pouvez passer votre chemin.


Double Dragon Neon (PS3) : En fin d’année, ND a publié une news sur le port Switch de ce jeu sorti il y a déjà longtemps sur d’anciennes plateformes. Ca m’a donné envie de réécouter sa fabuleuse OST… qui m’a donné envie de rejouer au jeu. Je l’avais depuis 2012 sur ma PS3, je ne l’avais d’ailleurs pas terminé. C’est maintenant chose faite après avoir bourré le jeu. Pour moi, un des meilleurs de la série avec Double Dragon II : The Revenge sur NES, Super Double Dragon sur SNES et Double Dragon Advance sur GBA (et l’original en arcade qui a été le début de tout). Il y a une vraie courbe de progression et on s’amuse beaucoup à faire voltiger ses adversaires avec des juggles aériens. Apparemment c'est encore pire en jouant à deux. Le jeu compte énormément sur son système d’esquive qui permet d’avoir des coups beaucoup plus puissants que normalement. Le jeu a un côté RPG avec des cassettes audio à collecter pour améliorer ses statistiques ou avoir des coups spéciaux. Il y a le choix même si en réalité certains tirent tellement mieux leur épingle du jeu qu’on n’utilisera plus qu’eux.
Je regrette juste qu'il n'y ait pas de jeu en ligne. J'aurais franchement bien essayé de jouer en oopération.
Le jeu est allégrement une parodie des années 80 avec beaucoup d’humour, n’hésitant pas à se moquer de lui-même. On va dans l’espace, on combat un clone de Skeletor (apparemment c’est la vraie voix de la version américaine du personnage !), un clône de Mega Man, des zombies… brefs, un vaste foutoir aux couleurs flashy. Et une OST qui déchire avec des chansons qui aurait très bien pu sortir dans les années 80. Mention spéciale au générique de fin à se pisser dessus. J’ai adoré !


Sur le trône :

Ben ouais, c’est un endroit idéal pour certains jeux. smurf.gif Ca s’est passé exclusivement sur 3DS.

Wario Ware Gold : Acheté pour une bouché de pain, c’est du Wario Ware pur jus avec quelques jeux inédits mais surtout des anciens. On peut néanmoins toucher à des jeux de Wario Ware Twisted jamais sorti en Europe. C’est rapide, c’est fun… c’est Wario Ware. Je ne l’ai pas bourré jusqu’au bout, ça viendra peut-être.

Super Metroid : Est-il utile de le présenter ? Il faisait partie de la bordée de jeux « ambassadeurs » suite à la baisse de prix de la 3DS si vous vous souvenez. Il était donc depuis longtemps sur ma console. A la grande époque sur SNES, je le finissais à 100% en mois de 3 heures. Mais ça c’était avant. Je me rappelle de la trame globale, mais les détails se sont effacés avec le temps.

Mario VS Donkey Kong: Tipping Stars: Il me semble que lorsqu’on achetait la version WiiU, on avait celle sur 3DS gratuitement. Un bon p’tit jeu de réflexion que je n’avais pas terminé. Commencé et abandonné il y a longtemps, j’ai repris l’ensemble des niveaux pour me remettre dans le bain. Le jeu montre clairement qu’il y a 8 mondes, mais le générique de fin apparait brutalement une fois qu’on a terminé le sixième. Les deux autres mondes sont des mondes « extra ». Ca ne change pas grand-chose, ce n’est pas comme s’il y avait la moindre once de scénario (ou alors s’il y en a un, il doit tenir sur un grain de riz).
Le but est de conduire Mario et sa troupe vers la porte de sortie à travers différents puzzles de plateformes et de mécanismes. Il y a un système de score en ramassant des pièces sur le tableau et en faisant un bon temps. Chaque niveau peut rapporter 3 étoiles. Le jeu avait une dimension communautaire avec une création de niveaux à partager. Les étoiles devaient servir à récompenser les créations appréciées… enfin, je le suppose car le service n’existe plus ! Donc du coup, je fais juste le score pour avoir le trophée or sur les niveaux.
Classique mais assez bien fichu. Certains niveaux sont assez retors et les mécanismes de jeu sont renouvelés. J’aime bien !

Ce message a été modifié par Firebrand - Lundi 04 Janvier 2021, 22:10.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Jeudi 07 Janvier 2021, 18:04
Message #5


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 514
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Le top 3

1 - Cyberpunk 2077, même si j'y joue sur PS4 fat. Certes, il y a un paquet de bugs, mais c'est quand même un Deus-Ex like méchamment boosté, avec à de nombreux moments des choix scénaristiques ou des actions qui vont avoir un réel impact sur le scénario, l'accès ou non des quêtes annexes scénarisées, les différentes fins, etc. Pour le coup, cela fait penser un peu, même en termes de mise en scène, à des jeux style Life is Strange. Par contre, c'est un titre qu'il ne faut pas rusher, et sur lequel il faut prendre son temps si on ne veut pas louper une chiée de truc. Effectivement, le scénario principal est court (10H à 12H), mais il faut plus le voir comme une mission. D'une certaine manière, le "vrai scénario", c'est la mission principale + l'ensemble des quêtes annexes scénarisées (et il y en a pléthore). Pas mal de site ou de joueurs disent que la durée de vie à 40H-50H. Cependant, par rapport au temps que j'ai passé dessus (je l'ai presque terminé complètement en termes de possiblité avec un avatar masculin), un run "propre" et complet tient plus dans les 100H - 120H.

2 - Final Fantasy VII Remake (PS4). J'ai fait l'original à l'époque où il est sorti sur PSX japonaise. J'aime beaucoup cette nouvelle proposition, et le fait qu'il ne s'agisse pas que d'un bête remake avec amélioration graphique. Le fait que l'histoire prenne son temps, présente davantage de lore est pour moi positif. Une chose que j'aimerais est que Square propose d'ailleurs un scénario global qui ne corresponde plus à l'intrigue du FF VII original, histoire de surprendre. La force de ce remake est de m'avoir fait aimer des personnages comme Aerith ou Barret, alors que je ne les appréciais pas forcément à l'éopque. Après, le fait qu'il s'agisse d'un RPG couloir ne me gêne pas dans la mesure où la partie de Midgar était déjà très linéaire à l'origine.
Après, je dois dire que j'ai eu tout ce que j'attendais de FF7 remake. A vrai dire, Midgar était le passage que j'avais le plus apprécié dans le jeu d'origine. Disons que quelque part, si pour x raisons on ne devait pas avoir la suite, cela ne me gènerait pas fondamentalement, ayant pu faire le passage que je souhaitais voir "remaké".

3- Ghostrunner (version PS4). Un très bon titre de découpage en sabre et de parcours cyberpunk. Par contre, c'est du die and retry et le jeu demande de sacrés réflexes. Donc, très bon dans son genre, mais pas à destination de tous. Je l'ai fait sur PS4 et si je trouve que le portage est de qualité quelque part, je me dis que pour le coup, en termes de jouabilité, il vaut certainement mieux être sur PC.


Les autres gros titres 2020 d'intérêt :

- Doom Eternal

- Persona 5 S (ou Persona 5-2), PS4 version japonaise. Voir la description que j'avais donné dans les jeux du moment.

- Captain Tsubasa (version PS4). Je dirais que cela a été pour moi la bonne surprise de l'année. Plutôt propre et fun pour un jeu de foot arcade avec des aspects gesiton / RPG (première fois que je fais un jeu de foot d'ailleurs).

- Hades (Switch), même si j'ai très largement préféré le précédent jeu de Supergiant Games, Pyre. C'est pas tant la répétitivité d'hades qui me dérange, mais plutôt le faible nombre d'environnements traversés (4 "donjons" au total, c'est plutôt léger je trouve).



Les remakes intéressants

+ The Wonderful 101 ;

+Trials of Mana, mais ce titre a quand même vieilli que ce soit en termes de variété d'environnements, de narration, etc.

+ Xenoblade Chronicles 1. Là aussi, par certains côtés, et malgré la refonte graphique, je trouve que le titre a vieilli en termes de proposition d'open world, de variété dans le déroulement des quêtes annexes, etc. Si à l'époque, quand j'avais testé ici la version japonaise sur Wii, je lui avais mis 19/20, notamment parce qu'en plus techniquement cela assurait pas mal pour de la Wii, je dirais que je lui mettrais aujourd'hui 15/20, peut être 16/20 mais grand max.

+Sam and Max season 1 - Telltale Archives



L'OVNI de l'année

Le prix de l'OVNI pour cette année revient au puzzle game Infini, disponible sur Switch et Steam. Très bon titre (mais pas évident), avec 10 mondes offrant véritablement chacun des variantes en termes de gameplay. Par contre, que ce soit en termes de gameplay, de scnéario, d'univers, c'est vraiment très barré / perché, et cela plaira vraiment pas à tout le monde.

https://www.youtube.com/watch?v=MVHY2nq6rGk



Les titres mignons / poétiques

Spiritfarer ;

The Last Campfire.



Les portages de jeux non récents sur Switch en 2020

The Eternal Castle Remake ;

Gibbous - A Cthulhu Adventure (cette version Switch était par contre buggée à un moment donné avec la non possiblité de faire des sauvegardes manuelles, seule la sauvegarde automatique fonctionne. Je ne sais pas s'il y a eu de correctif depuis).



Pour les localisations de 2020

Sakura Wars ;

13 Sentinels Aegis Rim (une descrption du jeu se trouve dans les "jeux du moments").

Tous deux sur PS4. les deux faisaient partie de mon top 3 de l'année dernière si je me souviens bien



Les "mouaifs / titres moyens" de l'année

- Hajimari no Kiseki (voir rubrique jeux du moments)

- Deadly Premonition 2, très inférieur au premier volet, voire mauvais (voir également la même rubrique).

- Fairy Tail. Gust a foiré et c'est dommage. C'est vraiment con parce qu'en termes de graphisme, d'animation, d'ost, c'est très respectueux du manga et de l'animé. Et en termes de gamaplay, c'est également bon. C'est ces qualités qui font que le jeu reste sympathique à faire pour le fan, et qu'on arrive à accrocher, à rentrer dedans. Parce que voilà, le titre est trop répétitif et devient chiant, la faute au faible nombre d'environnements, qui sont d'ailleurs peu variés; la quasi-totalité des quêtes annexes qui consistent à tuer des monstres; les arcs qui racontés trop rapidement. Si Gust avait davantage pris du temps pour développer ce titre, on aurait eu droit à une adaptation vraiment mastoc.


Plus mauvais jeu de l'année

Cloudpunk. Déjà, le jeu a subi un downgrade très violent entre PC et console. Mais indépendamment de cela, la répétitivité des actions à réaliser et la façon dont est narrée l'histoire (malgré de bonnes thématiques) font qu'on a l'impression de ne pas se sentir impliqué. Pendant toute la durée du titre, j'ai trouvé cela plat, mou, ennuyeux au possible.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Jeudi 21 Janvier 2021, 10:40
Message #6


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 865
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Ok j'ai un peu la honte d'être passé à côté de ce topic surtout qu'il me tenais à cœur chaque année dry.gif

Mes "awards" sans forcément faire de classement

Mes grosses claques de l'année

Hades (Switch)
Je suis forcé de démarrer avec lui, c'est mon jeu de l'année sur Switch.
Je suis toujours réticent avant d'attaquer un rogue lite. Ils sont souvent trop punitif et j'abandonne rapidement (Crypt of the Necrodancer, Wizard of Legend...). Mais quand il y a un bon équilibre comme Dead Cell je suis accro...
Et bien Hades est de ce côté !
J'aurai aimé lui consacrer plus de temps.... j'ai du y jouer entre 20 et 30 heures pour finir une première run et je me suis arrêté là mais je me rend bien compte de l'immense étendue de jeu qui attend le joueur après la 1ère run.
Que ça soit gameplay, musique, chara design et surtout scénario (un truc totalement absent de la plupart des Rogue...) tout est quasi parfait dans ce titre !

Cyberpunk 2077 (PC)
Approche douloureuse avec ce titre.
Lancé day one dans un climat où tout le monde crachait dessus... j'ai été assez vite refroidi. Provocateur sans raison avec des god qui trainent n'importe où et aussi la customisation hyper poussé du sexe du personnage alors qu'on ne peut strictement rien customiser sur sa morphologie...
Et des tonnes de bugs génant comme des arbres visible à des centaine de mètres à travers les buiding.
Heureusement en même pas une semaine les versions 1.03 et 1.04 ont viré les défauts les plus gênant et j'ai découvert un jeu complètement fou.
J'ai adoré me promener dans cette ville, parfois sans aucun objectif. Juste voir les immeubles, la vie des habitants... ces tonnes de détails complètement fou...
Et je suis rentré dans le scénario en vivant certains moments inoubliables en particulier sur les quètes annexes (la dernière avec Judy en plongé sous marine... wahou)
Ok il reste des bugs, oui il est sorti sans doute trop tôt... mais il surpasse tout ce que j'avi vu depuis pas mal de temps malgré tout.


Doom Eternal (PC puis Switch)
Grosse claque sur PC quand je l'ai fait cet été, j'ai eu aucun mal à le refaire sur Switch lors de sa sortie en novembre.
J'ai adoré Doom 2016, et pour moi Eternal est un cran au dessus... c'est Doom 2016 version ++.
Tout est plus grand, plus beau, plus brutal, plus nerveux .... et quelques ajouts hyper bien pensé comme le grappin.
La question après ce genre de jeu est de se dire "est ce possible de faire encore mieux" ?
Bref un jeu vraiment excellent et un portage Switch miraculeux

Hyrule Warrios l'Ere du Fléau (Switch)
J'en attendais pas grand chose... je suis pas fan de muso et je voyais ça comme une grosse dose de fan service pour les joueurs en manque de breath of the Wild (comme moi)
Et j'ai adoré... au point de vouloir défendre ce jeu envers et contre tout.... ça manque sans doute d'objectivité mais je trouve qu'il réussi tout ce qu'il entreprend.... et tant pis pour les quelques soucis de framerate presque invisible pour moi la plupart du temps à part sur la dernière mission et à quelques moments où il y a des conditions météo qui font souffrir le jeu comme la pluie ou la brume.
C'est devenu pour moi un indispensable Switch tout simplement.


Les mentions spéciales
Immortals Fenyx Rising (Switch)
Pareil que pour Hyrule Warriors... j'avais que peu d'espoir et pourtant j'ai vraiment bien aimé ma balade dans ce jeu.
Alors oui c'est du Ubi Soft
Oui il y a pas mal de truc pompé à Botw
Mais au final je trouve qu'il a son propre style et sa proposition est vraiment intéressante
A priori il s'est pas très bien vendu et ça me désole un peu, pour une fois qu'Ubi a tenté d'innover avec une proposition intéressante, je suis un peu déçu pour eux.

Ori and the will of the Whisp (PC)
Un peu hors sujet car fait uniquement sur PC lors de sa sortie en mars.... mais de ce que j'ai vu de la version Switch c'est juste hallucinant en terme de portage.
J'adore les Metroidvania et c'est de loin mon Metroidvania de l'année. Le premier Ori était déjà excellent, celui-ci arrive à pousser la formule encore plus loin

Tokyo Mirage Session (Switch)
Le jeu WTF du début d'année que je n'avais pas fait sur Wii U.... et j'ai vraiment bien aimé.
Toute les histoire autour de la prétendu censure autour de ce jeu sont un non problème pour moi, il est très bien comme ça et sa proposition est plutôt originale dans le monde du JRPG.
Je n'ai même pas indiqué #FE dans le titre, tant le crossover avec Fire Emblem est anecdotique .... mais ça reste un très bon jeu surtout au niveau des combats / gameplay et de la progression des personnages

Control (Switch-cloud)
Encore un jeu dingue. jai été surpris de voir l'immense boulot crée autour de son univers. Un travail énorme pour crée une histoire autour de ce jeu et poser ainsi une ambiance très particulière.
Mention spéciale au gameplay des combats, la télékinésie est vraiment sympa à jouer et plutôt innovante.
bref une belle surprise.. je l'ai lancé pour voir comment tournait le cloud sur Switch et finalement j'ai été très agréablement surpris par la qualité du jeu.

Les "c'était vraiment pas mal"
Sans trop de détail :
- Trials of Mana (Switch): hyper classique mais il m'a donné envie de le platiner donc le système de jeu a bien fonctionné sur moi
- Xenoblade DE (Switch) : 3ème fois que je le refais, c'est plus trop une surprise mais il arrive enfin sur un support qui lui donne un niveau technique correct. Et contrairement a pas mal de monde j'ai bien aimé le contenu additionnel Futur Connected
- Paper Mario origami King (Switch) : pour moi il est sauvé par son écriture et quelques idées vraiment sympa. Finalement j'ai bien aimé ce jeu mais je trouve qu'il faut arrêter avec ce concept et passer à autre chose...
- Persona 5 (pas royal) (PS NOW / PC) : c'est pas un de mes tops de l'année... et je sais que c'est purement personnel. Trop de blabla pour moi, cette façon de répéter 20 fois la même chose m'ont rendu la 2nd moitié du jeu assez difficile. Trop long aussi... mais à côté de ça, un jeu vraiment dingue avec une histoire et des personnages excellents.

Les "Mouif / déceptions"
- La compil Mario 3D All Stars (Switch)... pour moi il n'y a que Galaxy qui sauve l'ensemble. Mario 64 a vachement vieilli quand même s'il a assurément bien moins vieilli que tous les jeux 3D de l'époque.
Et Sunshine... j'y arrive toujours pas
- Ghost of a tale (Switch) : j'ai voulu essayer de voir ce que donnait ce jeu sur Switch : l'aventure reste sympa mais le style "Pixar" du jeu sur PC/PS4 a totalement disparu ici, la Switch étant trop limité techniquement.
bref un bon jeu mais à faire sur PC de préférence
- Gears tactics (gamepass PC) :j'ai entendu énormément de bien sur ce jeu... et là j'ai du mal. Oui par bien des aspects il est excellent, mais les missions sont tout le temps les mêmes ! Et obligé de faire des tonnes de missions annexe présentant aucun interet pour avancer dans la trame principale.
- Minecraft Donjon (gamepass PC) : même pas fini... je sais pas pourquoi mais à chaque fois que j'y ai joué je me suis profondément ennuyé.

Bref une bonne année !!!! même si je m'étonne à inclure que très peu de jeux indés... j'ai pas l'impression que c'est une mauvaise année pour les indés pourtant, mais ils m'ont moins attiré très clairement.
Hades sauve clairement la partie Indé qui aurait été assez ridicule pour moi cette année.
Nintendo de son côté a pas fait grand chose : j'ai pas joué à Animal Crossing donc ça aide pas, j'en attend plus pour 2021 !!!


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mortifuce
posté Aujourd'hui, 11:27
Message #7


Mad Conker
*******

Groupe : Membres
Messages : 457
Inscrit : Mardi 20 Février 2018
Membre no 22 303



Répondre aux jeux de l'année, c'est comme souhaiter la bonne année, tant qu'on est encore en janvier ce n'est pas trop tard mrgreen.gif

Comme tout le monde, année spéciale, donc façon de jouer spéciale.
Pour ma part, les conséquences du / de la covid, c'est du télétravail depuis le mois de mars, donc plus mes 2 heures de transports (et par conséquent de jeu) quotidiennes.
Ça ne m'a pas empêché de passer quelques bons moments. Je ne vais pas forcément faire un classement de mes jeu préférés, simplement ceux auxquels j'ai le plus joué.

On commence avec "le jeu du confinement" : Animal Crossing (Switch). Je n'avais pas joué à ce jeu depuis le premier sur DS, ça m'a fait plaisir de retrouver l'atmosphère mignonnette de ce jeu, mais mon intérêt s'est vite envolé. J'ai joué quelques temps pendant Halloween, pendant Noël, histoire de décorer un peu l'île, mais en-dehors de ça, même si je suis loin d'avoir tous les plans de bricolage, d'avoir les 5 étoiles, je ne me jette pas sur le jeu. J'y passais un peu de temps tous les jours pendant une période, mais plus maintenant. J'imagine que j'aurai un petit regain d'intérêt pour la prochaine mise à jour.

J'ai acheté peu de temps après Final Fantasy VII Remake (PS4). Je n'avais pas beaucoup joué au jeu d'origine (je me souviens avoir à peine dépassé le chapitre du premier réacteur), c'était donc la totale découverte pour moi. La PS4 étant ce qu'elle est, une console de salon qui squatte la télé, je n'y ai pas consacré le temps que je voudrais, je n'ai pas terminé le jeu, et ne connaissant pas l'histoire, je ne saurais pas dire à quel point j'ai progressé.

Il y a quand même un jeu auquel j'ai décidé de m'accrocher sur PS4 : Spider-Man, que j'ai terminé. J'ai passé un très bon moment, et je relance quelques fois le jeu, rien que pour le plaisir de me balancer entre les buildings. SI un jour j'arrive à obtenir la PS5, je ferai sans doute partie des pigeons qui reprendront le jeu version PS5 avec le DLC.

J'ai aussi terminé Assassin's Creed III (Switch), qui a joué avec mes nerfs. Très énervant de devoir repasser certaines séquences plusieurs dizaines de fois, mais très gratifiant une fois que j'y étais parvenu. J'ai essayé d'autres épisodes sur PC mais je ne m'y suis pas beaucoup attardé, surtout par manque de temps.

Streets of Rage 4 (Switch), un jeu que j'attendais depuis longtemps, je ne suis pas déçu. Qu'on me donne un DLC (car d'autres personnages méritent d'être débloqués), donnez-moi une suite (car cet épisode est un digne descendant de la trilogie culte), je suis preneur à 1000 %.

Paper Mario: The Origami King (Switch), un jeu sympa pour l'été, mais que j'ai rapidement mis dans le tiroir après l'avoir terminé. Est-ce que j'y reviendrai un jour pour tenter le 100% ? Peut-être. L'ambiance est sympa, les personnages sont mignons (du Paper Mario quoi), y retourner n'est pas désagréable.

Pour continuer dans la série Mario : Super Mario 3D All-Stars (Switch). Je n'ai jamais vraiment joué à ces trois jeux, donc je l'ai pris sans avoir l'impression de m'être fait avoir, au niveau du prix ou du portage. Sans surprise, Super Mario Galaxy est le plus facile à prendre en main, donc c'est celui auquel j'ai le plus joué, sans l'avoir fini pour autant. Je prends quand même du plaisir à jouer aux autres, qui sont cultes !

Oddworld: New 'n' Tasty (Switch). J'ai toujours adoré ce jeu sans jamais avoir vraiment pris le temps d'y jouer. C'est chose faite avec cette version Switch. J'ai terminé le jeu et c'était du plaisir du début à la fin. Mon prochain must-have : Soulstorm sur PS5.

Le meilleur pour la fin : Hyrule Warriors: L'Ère du Fléau (Switch). L'annonce du jeu en septembre était la meilleure nouvelle de l'année, j'ai suivi son actualité avec ferveur, j'ai débattu, théorisé avec des fans, jusqu'à ce qu'ils aillent plus vite que moi et commencent à spoiler le jeu. De mon côté j'ai pris mon temps, j'ai même fait une grosse pause à Noël, et je reprends à peine le jeu aujourd'hui. Un vrai plaisir de retrouver les personnages de BotW. L'histoire est ce qu'elle est, mais le jeu a le mérite de se distinguer de son aîné avec ses graphismes, sa musique, ses cinématiques.

Je sais que j'avais écrit "le meilleur pour la fin", mais un petit dernier quand même : Shadow of the Tomb Raider (PC), que j'ai terminé il y a quelques jours. J'ai donc terminé la trilogie, c'était très bon. Vivement le prochain !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Slayne
posté Aujourd'hui, 14:12
Message #8


Gniouf niéééé gnuef
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 475
Inscrit : Samedi 15 Mars 2003
Lieu : Lausanne, Vaud
Membre no 18



Je suis surpris que personne n'en ait parlé alors j'y vais de mon petit commentaire.
Ghost of Tsushima : Je l'ai longtemps ignoré car les tests étaient bon mais sans plus et j'en ai un peu marre des open world générique à la Assassin Creed. Au final je me suis laissé tenté après avoir lu le test de Canard PC et surtout l'enthousiasme de xserv ... et j'ai vraiment accroché.
Techniquement il est pas incroyable mais la direction artistique est très réussi, la gestion de la lumière aux différentes heures de la journée est sublime. L'histoire n'est pas méga originale mais l'ambiance japon fait le job, il y a quand même quelques surprises. Ca reste beaucoup moins lourd et fade à suivre qu'un Assassin Creed (et son lore lourdingue).
Niveau gameplay il a aussi plein de qualité. Les combats sont complets, avec assez de techniques et d'approches pour pas s'ennuyer. Niveau durée de vie il y a de quoi faire entre 30h et 50h, 30 si on rush l'histoire principale. J'y ai joué en japonais sous titré, les doublages étaient bons.
J'ai joué au casque pour profiter de la musique aussi, très agréable (et ça me permettait de pas entendre le bruit d'avion de la PS4 damnerd.gif )
Bref très bonne surprise.

Je le met dans mon TOP 3 2020 aux côtés de Hadès et Half Life Alyx.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : mardi 26 janvier 2021, 15:46