IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> [NEWS] Test Nintendo Switch de Bloodstained : Ritual of the Night, comme au bon vieux temps
La Rédaction
posté Dimanche 14 Juillet 2019, 22:35
Message #1


Geek master :D
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 5 861
Inscrit : Mercredi 07 Décembre 2005
Membre no 2 042



NEWS: Test Nintendo Switch de Bloodstained : Ritual of the Night, comme au bon vieux temps


Copié, transcendé, exploité jusqu'à la lie, le genre Metroidvania demeure un style de jeu particulièrement mis en avant ces dernières années, allant de pair avec l'évolution à grande échelle du jeu indépendant. C'est notamm...


Voir l'article complet :[NEWS]Test Nintendo Switch de Bloodstained : Ritual of the Night, comme au bon vieux temps!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 14 Juillet 2019, 22:35
Message #2


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 796
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Je suis dessus depuis une grosse semaine (même si je le délaisse un peu à cause de DQB2 et de quelques passages par le nouveau Super Mario Maker), et c'est vrai que la version Switch n'est pas reluisante voire catastrophique par moments mais malgré tout, quel putain de kiff !
punk.gif punk.gif punk.gif
Du coup je suis d'accord avec le verdict, surtout si on considère qu'il concerne spécifiquement la version Switch, mais pas du tout avec le propos voulant que le jeu, appartenant au sous-genre bien établi des Igavania, serait vieillot et aurait à pâlir face à des productions plus modernes.
Alors peut être que je n'ai pas joué à assez de Metroidvanias pour avoir pu trouver un palliatif efficace aux Igavanias dont je suis personnellement en gros manque depuis une bonne dizaine d'années, mais même si des jeux qualifiés de Metroidvanias ont proposé des choses excellentes depuis, je pense que cette variante précise à encore tout à fait sa place dans le paysage vidéoludique actuel et qu'elle reste parfaitement pertinente de nos jours.
Hollow Knight par exemple, que j'adore et que je considère comme un sommet du genre, propose malgré tout quelque chose d'assez différent pour ne pas me satisfaire si j'ai envie de me faire un "Igavania". Il n'a pas du tout la même approche du loot ou du level design ou du gameplay et ne parlons même pas de son ambiance mélancolique pesante face au kitch gothique exubérant de Castlevania/Bloodstained. Bref, c'est pas du tout la même chose.

Alors certes, Bloodstained est assez peu original. Son évolution par rapport à la duologie Sorrow est de nature incrémentale (je ne parle que de ceux là parce que je considère que le découpage en sous-zones des Metroidvanias en général (coucou Shantae, Coucou Xeodrifter ...) est au mieux une petite erreur de parcours et au pire une grosse connerie motivée par la flemme).
Mais j'estime que dans le cadre du retour d'un (sous)genre, la mise à jour technique et l'introduction d'un nouvel univers que je trouve tout à fait intéressant suffit très largement à "justifier" l'existence du jeu sans invoquer le trip nostalgique.
C'est pour moi le retour d'un proposition vidéoludique précise qui faisait défaut au paysage actuel, et je ne vois vraiment pas en quoi elle aurait vieilli.
C'est comme un Roller Coaster Tycoon, un Sim City ou un Age of Empires. Si on nous reproduisait la formule des années 2000 sans trop y changer grand chose en dehors des mises à jour techniques de rigueur, il n'y aurait pas de raison de considérer ça comme un "trip nostaligique" vu que ce qui est sorti depuis n'arrive objectivement pas à la hauteur de ce qui se faisait à l'époque ou a exploré d'autres concepts et dévié assez des épisodes fondateurs pour ne pas les remplacer.

Ce message a été modifié par R.Z. - Dimanche 14 Juillet 2019, 22:46.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Lundi 15 Juillet 2019, 11:06
Message #3


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 457
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



C'est sûr que si tu définis un sous-genre autour d'une série bien spécifique, tu peux toujours lui trouver un intérêt et une pertinence, quelque soit l'époque. Sauf que tu le dis toi-même : tu aimes Bloostained parce qu'il te propose un truc que tu n'avais pas vu depuis des années, mais tu reconnais qu'il est assez peu original et qu'en tant que Metroidvania, Hollow Knight est potentiellement meilleur. Du coup, je trouve que ton argumentation va justement plutôt dans le sens d'un trip nostalgique auquel tu serais sensible. Ce qui n'est absolument pas un problème en soi. Ce genre de trip est en effet une justification tout à fait valable pour qu’un jeu existe. Et c’est d’ailleurs souvent l’un des moteurs du financement participatif : pouvoir goûter de nouveau à des expériences disparues. Je dirais même que parfois, cela apporte un vent de fraîcheur salvateur à certains genres.

Il n’empêche qu’on peut se poser la question, sinon de la pertinence, au moins du positionnement d’un jeu comme Bloodstained à une époque où les Metroidvania n’ont jamais été aussi nombreux et variés. A fortiori, lorsqu’on considère que ce foisonnement est en partie dû au relatif manque d’ambition dont ont pu faire preuve les IGAvania, qui, pendant une dizaine d’années, se sont contentés de faire évoluer la formule de Symphony of the Night de manière incrémentale, mais sans véritablement la sublimer. Le paradoxe étant que plus de 20 ans après, SotN est encore pour beaucoup le meilleur Castlevania de la période Igarashi.

Soit dit en passant, vu que tu sembles à cheval sur la catégorisation des expériences, les Shantae ne sont pas à proprement parler des Metroidvania. Les deux premiers épisodes sont plus proches des Wonder Boy / Monster World, Pirate's Curse tend vers le Metroid-like, quant à Half-Genie Hero, j'avoue que j'ai du mal à lui coller une étiquette (hormis un classique action/plates-formes). Du coup, critiquer leur découpage en sous-zones (qui reste un choix de level-design tout à fait légitime) au regard de ce que tu attends du genre, ce n'est peut-être pas très pertinent. Car si les IGAvania ont droit à leur propre sous-genre les mettant à l'abri des comparaisons, les Shantae devrait au minimum bénéficier de la même immunité vu qu'ils ne font même pas réellement partie du genre.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Lundi 15 Juillet 2019, 15:16
Message #4


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 796
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 12:06) *
C'est sûr que si tu définis un sous-genre autour d'une série bien spécifique, tu peux toujours lui trouver un intérêt et une pertinence, quelque soit l'époque. Sauf que tu le dis toi-même : tu aimes Bloostained parce qu'il te propose un truc que tu n'avais pas vu depuis des années, mais tu reconnais qu'il est assez peu original et qu'en tant que Metroidvania, Hollow Knight est potentiellement meilleur. Du coup, je trouve que ton argumentation va justement plutôt dans le sens d'un trip nostalgique auquel tu serais sensible. Ce qui n'est absolument pas un problème en soi. Ce genre de trip est en effet une justification tout à fait valable pour qu’un jeu existe. Et c’est d’ailleurs souvent l’un des moteurs du financement participatif : pouvoir goûter de nouveau à des expériences disparues. Je dirais même que parfois, cela apporte un vent de fraîcheur salvateur à certains genres.

Il n’empêche qu’on peut se poser la question, sinon de la pertinence, au moins du positionnement d’un jeu comme Bloodstained à une époque où les Metroidvania n’ont jamais été aussi nombreux et variés.

C'est sûr qu'il y a une nostalgie pour un type de jeux précis et une formule précise qui joue et qui a en effet été très mise en avant notamment dans la campagne Kickstarter. Si je ne l'avais pas connue avant je ne serais pas convaincu de sa pertinence, certes.

Concernant la question du genre de jeux, c'est vrai que le terme "Igavania" a tendance à cibler quelque chose de très précis et de limité à une série et un producteur/directeur jusque là. C'est peut être ce terme qui pose problème.
Après pour moi ça reste assez clair dans ce qui constitue un jeu de ce type, à savoir un Metroidvania avec des éléments de hack&slash que sont la progression type JRPG et l'importance du loot.
Maintenant qu'on en parle il est vrai que je considère personnellement qu'on peut quasiment faire entrer UnEpic et Dark Souls dans cette catégorie, même si ces derniers vont plus lorgner du côté du WRPG.
Reste que l'offre est plus que limitée à mon avis.

Mais mon message venait surtout du fait que je ne suis pas du tout d'accord qu'on dise que le jeu soit vieillot dans son gameplay comme l'implique le test, je ne vois aucun élément qui fasse particulièrement daté.

Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 12:06) *
A fortiori, lorsqu’on considère que ce foisonnement est en partie dû au relatif manque d’ambition dont ont pu faire preuve les IGAvania, qui, pendant une dizaine d’années, se sont contentés de faire évoluer la formule de Symphony of the Night de manière incrémentale, mais sans véritablement la sublimer. Le paradoxe étant que plus de 20 ans après, SotN est encore pour beaucoup le meilleur Castlevania de la période Igarashi.


Sur cette question, je ne sais pas si on peut dire que les Castlevania ont connu un destin vraiment favorable avant leur reboot/extinction.
J'ai tendance à penser que les Igavania ont plutôt dépéri pour être restés coincés sur console portable (j'essayerais bien les Castlevania PS2 d'ailleurs pour voir où se situait le problème). Je ne sais pas ce qu'il est au final des chiffres de vente et de la réception du public, personnellement je n'ai vraiment vu que des gens assez enthousiastes à chaque sortie (enfin, en dehors d'un certain KJ mrgreen.gif ), en dehors des questions cosmétiques sur les deux premiers épisodes DS.

Enfin concernant SotN, je n'ai pas non plus vu beaucoup d'arguments valables concernant sa supériorité. Parmis ceux qui le mettent sur un piédestal j'ai surtout vu beaucoup de gens qui n'avaient pas joué aux épisodes portables parce qu'ils étaient sur console portable et quelques énergumènes qui appréciaient surtout qu'il y ait marqué Playstation sur la boîte.
Personnellement je ne peux pas en juger objectivement non plus, vu que je n'y ait jamais joué parce qu'il n'y avait pas marqué Nintendo sur la boîte mario.gif (faute de support adéquat donc).

Reste que n'ayant pas un échantillon satisfaisant de l'opinion publique sur les Igavanias à l'époque où les jeux sortaient régulièrement je ne partage pas ton constat vu que mon expérience personnelle (et certes subjective) ne le valide pas.


Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 12:06) *
Soit dit en passant, vu que tu sembles à cheval sur la catégorisation des expériences, les Shantae ne sont pas à proprement parler des Metroidvania. Les deux premiers épisodes sont plus proches des Wonder Boy / Monster World, Pirate's Curse tend vers le Metroid-like, quant à Half-Genie Hero, j'avoue que j'ai du mal à lui coller une étiquette (hormis un classique action/plates-formes). Du coup, critiquer leur découpage en sous-zones (qui reste un choix de level-design tout à fait légitime) au regard de ce que tu attends du genre, ce n'est peut-être pas très pertinent. Car si les IGAvania ont droit à leur propre sous-genre les mettant à l'abri des comparaisons, les Shantae devrait au minimum bénéficier de la même immunité vu qu'ils ne font même pas réellement partie du genre.


De Wonder Boy je ne connais vraiment que le remake de Dragon's Trap.
Pour moi son originalité vient de zones un peu plus étendues que la moyenne mais je n'ai personnellement aucun problème à le classer dans le genre Metroidvania, même si la série précède largement la naissance du terme.
Concernant Shantae, le dernier me semble en effet être une exception, mais concernant Pirate's Curse, je le vois plus pencher du côté Metroidvania pour son LD que WB pour peu qu'on fasse la distinction. Le premier allait probablement plus du côté WB, encore que, par rapport à Dragon's trap je le trouve assez différent, beaucoup plus ouvert. Enfin je n'ai jamais joué au second.

Après je reste contre le découpage en zones non-connectées quoiqu'il arrive, mais je veux bien admettre que ce n'est jamais que ma petite opinion.

Ce message a été modifié par R.Z. - Lundi 15 Juillet 2019, 15:25.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Lundi 15 Juillet 2019, 17:40
Message #5


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 457
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 16:16) *
Enfin concernant SotN, je n'ai pas non plus vu beaucoup d'arguments valables concernant sa supériorité.

D'un autre côté, si tu n'as pas joué à Symphony of the Night, je ne vois pas comment tu peux juger de la validité des arguments en sa faveur. unsure.gif
Quant au fait d'avoir un échantillon satisfaisant, il suffit de jeter un œil sur le net. Que ce soit dans les classements des meilleurs Castlevania, sur les sites de fan ou dans les agrégateurs comme Metacritic.

Mon constat se base là-dessus ET sur mon expérience personnelle vu que j'ai été totalement accro aux IGAvania de Symphony of the Night à Order of Ecclesia. Sauf qu'au bout de sept épisodes à proposer plus ou moins la même chose sans atteindre le niveau de l'épisode fondateur (ou rarement), bah j'étais presque content que la série passe à autre chose avec Lords of Shadow (qui a déjà neuf ans mine de rien).

Après, même en retirant SotN de la balance, on ne peut pas dire que la série se soit réinventée d'épisode en épisode sur consoles de Nintendo.

Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 16:16) *
De Wonder Boy je ne connais vraiment que le remake de Dragon's Trap.
Pour moi son originalité vient de zones un peu plus étendues que la moyenne mais je n'ai personnellement aucun problème à le classer dans le genre Metroidvania, même si la série précède largement la naissance du terme.

Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on veut foutre tout et n'importe quoi dans la case Metroidvania, alors qu'à la base, ça désigne la formule de Symphony of the Night et de ses suites (avec notamment leur dimension RPG). On essaye même désormais d'y mettre des jeux a posteriori, comme les anciens Metroid et Castlevania, alors qu'ils n'avaient alors pas grand chose à voir.

Concernant les Wonder Boy, c'est justement le level design et l'équilibre des phases de gameplay qui font la différence avec les Metroidvania. Normal, puisqu'il s'agit justement d'une série antérieure à l'établissement du genre. D'ailleurs, si j'utilise le terme de Metroid-like pour Pirate's Curse, ce n'est pas anodin. C'est le terme que les développeurs eux-même avaient utilisé. Et dans les faits, c'est en effet plus un Metroid-like qu'un Metroidvania. Et c'est sans doute le cas de pas mal d'autres titres.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Lundi 15 Juillet 2019, 19:02
Message #6


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 796
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 18:40) *
Quant au fait d'avoir un échantillon satisfaisant, il suffit de jeter un œil sur le net. Que ce soit dans les classements des meilleurs Castlevania, sur les sites de fan ou dans les agrégateurs comme Metacritic.

Ben justement c'est assez serré de ce que je peux voir entre SotN et Aria of Sorrow dans les classements.
Et SotN a beau être à deux points au dessus de Circle of the Moon et Aria of Sorrow sur Metacritic, il faut aussi voir que son Metascore est principalement constitué de notes de magazines papier qui avaient pour habitude de noter sur une échelle de 90 à 100 ...

Par contre c'est sûr qu'il y a un relatif désamour pour les épisodes DS. Tout ce que je peux dire c'est que ce ne sont pas mes préférés non plus.

Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 18:40) *
Mon constat se base là-dessus ET sur mon expérience personnelle vu que j'ai été totalement accro aux IGAvania de Symphony of the Night à Order of Ecclesia. Sauf qu'au bout de sept épisodes à proposer plus ou moins la même chose sans atteindre le niveau de l'épisode fondateur (ou rarement), bah j'étais presque content que la série passe à autre chose avec Lords of Shadow (qui a déjà neuf ans mine de rien).

Après, même en retirant SotN de la balance, on ne peut pas dire que la série se soit réinventée d'épisode en épisode sur consoles de Nintendo.


Certes, et à en croire ces fameux classements et Metacritic, plus ça s'éloigne de la formule de base (notamment en séparant les zones de jeu ... whistle.gif ), moins c'est bon ...
Citation (Kayle Joriin @ lundi 15 juillet 2019, 18:40) *
Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 16:16) *
De Wonder Boy je ne connais vraiment que le remake de Dragon's Trap.
Pour moi son originalité vient de zones un peu plus étendues que la moyenne mais je n'ai personnellement aucun problème à le classer dans le genre Metroidvania, même si la série précède largement la naissance du terme.

Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on veut foutre tout et n'importe quoi dans la case Metroidvania, alors qu'à la base, ça désigne la formule de Symphony of the Night et de ses suites (avec notamment leur dimension RPG). On essaye même désormais d'y mettre des jeux a posteriori, comme les anciens Metroid et Castlevania, alors qu'ils n'avaient alors pas grand chose à voir.

Concernant les Wonder Boy, c'est justement le level design et l'équilibre des phases de gameplay qui font la différence avec les Metroidvania. Normal, puisqu'il s'agit justement d'une série antérieure à l'établissement du genre. D'ailleurs, si j'utilise le terme de Metroid-like pour Pirate's Curse, ce n'est pas anodin. C'est le terme que les développeurs eux-même avaient utilisé. Et dans les faits, c'est en effet plus un Metroid-like qu'un Metroidvania. Et c'est sans doute le cas de pas mal d'autres titres.


Ben l'usage actuel (à en croire Wikipedia) c'est d'utiliser le terme Metroidvania pour désigner un jeu à la progression inspirée de Super Metroid et de Castlevania SotN (grande zone de jeu interconnectée où on peut accéder à de nouvelles zones en récupérant de nouveaux pouvoirs permettant de se déplacer différemment), donc ça regroupe énormément de jeux, et je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas être rétroactif.
Si on a commencé à utiliser le terme Igavania, il me semble qu'au delà de l'ego du monsieur c'est pour (re)créer une distinction entre les Castlevania et le genre en général.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Mardi 16 Juillet 2019, 16:26
Message #7


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 457
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 20:02) *
Et SotN a beau être à deux points au dessus de Circle of the Moon et Aria of Sorrow sur Metacritic, il faut aussi voir que son Metascore est principalement constitué de notes de magazines papier qui avaient pour habitude de noter sur une échelle de 90 à 100 ...

Regarde aussi les scores utilisateurs.

Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 20:02) *
et je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas être rétroactif.

Peut-être parce que les jeux antérieurs à Symphony of the Night, voire même à Super Metroid, ne risquent pas de s'en être inspirés ?
Aujourd'hui le terme est à la mode et on veut lui donner une légitimité en y rattachant artificiellement d'anciens jeux, mais c'est comme dire que Wolfenstein 3D était un Doom-like.
On peut considérer que les Monster World sont des proto-Metroidvania ou des "Metroidvania avant l'heure", mais du coup, ils n'en ont pas forcément toutes les caractéristiques modernes.

Citation (R.Z. @ lundi 15 juillet 2019, 20:02) *
Si on a commencé à utiliser le terme Igavania, il me semble qu'au delà de l'ego du monsieur c'est pour (re)créer une distinction entre les Castlevania et le genre en général.

C'est aussi pour distinguer, au sein des Catlevania, ceux qui utilisent la formule de SotN. Pour certains, les deux termes sont toutefois équivalents et lorsqu'il n'y a pas d'éléments RPG, on est plutôt sur un Metroid-like. Car finalement, c'est tout ce qu'à réellement apporté Symphony of the Night.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Mercredi 17 Juillet 2019, 12:52
Message #8


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 796
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Kayle Joriin @ mardi 16 juillet 2019, 17:26) *
Peut-être parce que les jeux antérieurs à Symphony of the Night, voire même à Super Metroid, ne risquent pas de s'en être inspirés ?
Aujourd'hui le terme est à la mode et on veut lui donner une légitimité en y rattachant artificiellement d'anciens jeux, mais c'est comme dire que Wolfenstein 3D était un Doom-like.
On peut considérer que les Monster World sont des proto-Metroidvania ou des "Metroidvania avant l'heure", mais du coup, ils n'en ont pas forcément toutes les caractéristiques modernes.


Tu trouverais vraiment ça problématique de qualifier Wolfenstein 3D de Doom-like ??? huh.gif

Pour moi le like est là pour constater une ressemblance pas pour décréter une inspiration ou une anteriorité. Si le jeu le plus connu du genre n'est pas le tout premier tant pis. En général ça appelle une petite phrase d'explication, mais je ne vois pas trop le souci.

De toute façon les termes avec des titres de jeux dedans sont de plus en plus délaissés, mais comme la classification des jeux est loin d'être une discipline académique, l'usage reste roi.

Ce message a été modifié par R.Z. - Mercredi 17 Juillet 2019, 12:55.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Jeudi 18 Juillet 2019, 16:38
Message #9


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 457
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (R.Z. @ mercredi 17 juillet 2019, 13:52) *
Tu trouverais vraiment ça problématique de qualifier Wolfenstein 3D de Doom-like ??? huh.gif

Je trouve surtout que c'est un non-sens. A fortiori quand il existe des termes plus adaptés.


Citation (R.Z. @ mercredi 17 juillet 2019, 13:52) *
De toute façon les termes avec des titres de jeux dedans sont de plus en plus délaissés

Comme Metroidvania, tu veux dire ? damnerd.gif

Après, très sincèrement, je me fous un peu que, par facilité, on qualifie de Metroidvania des jeux comme Wonder Boy ou Blaster Master, car ils en ont en effet certaines caractéristiques. Même si, sorti de la formule de SotN, je trouve que le terme perd de son sens, car la partie "vania" n'est plus vraiment pertinente. Ce qui me pose plus problème, et c'est à ça que je réagissais à la base, c'est quand on critique un jeu qui n'est pas un pur Metroidvania parce qu'il ne respecte pas certains codes du genre.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : jeudi 22 août 2019, 00:06