IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

267 Pages V  « < 264 265 266 267 >  
Reply to this topicStart new topic
> Vos jeux du moment, le retour du topic terrible
R.Z.
posté Lundi 23 Décembre 2019, 12:11
Message #5301


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Tiens, c'est marrant, j'ai un peu le même problème avec DQXIS que Suliven avec Persona 5.
Outre ce que je pense et que j'ai déjà dit du gameplay, j'aurais volontier effacé 50% du jeu tant je m'y suis fait chier. Mais c'est surtout le début qui aurait mérité des coupes, sur la fin ça a plus de peps et d'intérêt, je veux vraiment voir où ça va alors que j'en ai ras-le-cul du jeu d'autre part.
C'est un peu bizarre parce que DQVII qui prend aussi bien son temps pour démarrer et qui est encore plus démesuré en terme de contenu reste mon JRPG préféré, mais je pense qu'outre ses mini-scénarios mieux écrits c'est les sytèmes annexes (jobs et donjons aléatoires) qui font qu'on a envie de jouer même quand il y a des moments un peu plats dans la quête.
Il y a peut être aussi le fait que je suis du genre à vouloir lire tous les dialogues qui transforme parfois les rebondissements en vraie corvée. Je sais que Xeen arrive à se contenter de l'essentiel, mais perso j'ai toujours peur de rater des perles en me concentrant sur les évènements principaux du coup je refait le tour des villages quand il se passe quelque chose et c'est souvent pesant.

Sinon je considère que les fins multiples sur les jeux longs et les VN sont des purges, du coup P5R me ferait plutôt peur (heureusement n'ayant pas de PS4 je suis peu concerné leo.png ). Quand il faut se retaper des dialogues je me sens perdu dès que j'en saute trop, et j'ai beaucoup de mal à rejouer des jeux avec des choix à faire type VN en connaissant l'aboutissement de certaines situations. En dehors des jeux où tout est visible sur une sauvegarde, c'est vraiment des features qui ne m'intéressent qu'en théorie et dont je ne profite jamais, même pour des jeux que j'adore (ma pauvre tentative de run neutre sur SMT IV avortée après des dizaines d'heures, ma tentative de voir d'autres fins que la hache sur 999, mon second run de Tokyo Dark qui ne dure pourtant que 5 heures ... cryingsmiley.gif ).
Et qu'on ne me parle pas de sauvegardes multiples à gérer. puke.gif

Ce message a été modifié par R.Z. - Lundi 23 Décembre 2019, 12:14.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ziell
posté Jeudi 09 Janvier 2020, 02:46
Message #5302


Suicidal schizo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 995
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Paris
Membre no 66



Je viens de finir Ni No Kuni mais-sur-Switch, commencé en novembre.

Malgré le côté répétitif des combats (scoop ! c'est un JRPG), j'ai trouvé l'aventure agréable et l'univers (visuel et sonore) charmant.

Je l'ai fini en 50 heures dont peut-être 4-5 heures à grinder —peut-être un peu trop, le jeu m'a semblé très facile mais ça tombe bien, je n'étais pas là pour le challenge. J'aurais aimé qu'il dure 10 heures de moins et en même temps, je ne me suis jamais vraiment ennuyé en traversant ces 3 moyennes-et-grandes villes, ces 2 villes plus petites et ces quelques donjons, dont j'ai beaucoup apprécié le faible nombre et le format très court, pour ne pas casser l'aventure.
Au final les critiques sur le caractère répétitif du jeu me paraissent excessives, ce qui n'ôte rien au fait que le système de combat, bien que bon, aurait gagné à avoir un peu plus de profondeur. J'espère que pour la version remasterisée sur PS4, ils ont inclus un accélérateur de combats et surtout, une meilleure IA : celle des coéquipiers est parfois catastrophique dans la version d'origine, surtout dans la première moitié de l'aventure.

Ce qui m'a le plus surpris finalement, c'est que jusqu'aux 3/4 du jeu j'ai trouvé le scénario très léger, classique et prévisible (comme un film Disney en gros), pour finalement découvrir que le dernier quart contenait 80% du scénario, assez l'alambiqué comme dans un vrai film de Ghibli. Ça me semble du coup trop rushé pour permettre de s'attacher réellement aux personnages qui restent globalement peu approfondis, de même que les interactions ultra limitée dans Motorville empêchent de créer un réel sentiment d'appartenance à ce monde, ce qui est dommage étant donné que la dualité des deux mondes est la base même du jeu, totalement sous-exploitée côté Motorville.

Pour finir : quand je parle de ce que j'aimerais voir dans les Zelda 3D je dis toujours "avoir 4-5 villes aussi remplies que Mercant'île ou Bourg-Clocher dans le jeu". En jouant à NNK, j'ai vu en Carabas et Al-Malmeuh la ville bien remplie, enchanteuse et bourrée de quêtes que j'aimerais voir dans Zelda. Ajoutez-y l'ambiance, l'humour et le type de quêtes de Majora's Mask et de BotW et je serai comblé...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Slayne
posté Jeudi 23 Janvier 2020, 14:09
Message #5303


Gniouf niéééé gnuef
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 471
Inscrit : Samedi 15 Mars 2003
Lieu : Lausanne, Vaud
Membre no 18



Quelqu'un a testé Indivisible ?
Visuellement je le trouve bien classe mais les avis sont divergent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Vendredi 24 Janvier 2020, 16:46
Message #5304


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Je ne peux rien dire sur Indivisible, désolé.

De mon côté j'ai enfin fini DQXIS après environ 110 heures de jeu.
Finalement je suis mort une fois dans le dernier donjon, contre des ennemis "lambda" (2 jerkules et un plus petit truc, ils m'ont décimé mon équipe sans que je puisse faire grand chose), par contre le boss de fin et co. c'était du nanan comme d'hab. huh.gif
Finalement ma mauvaise impression persiste, je me suis quand même bien fait chier globalement.
Et je plains les joueurs de la version de base, je viens de comprendre que les mini-chapitres intermédiaires avec les différents persos étaient une exclu Switch et ils sont pour moi parmi les rares moments forts du jeu.
Il y a plein de questions qui restent en suspens sur l'univers du jeu et j'imagine que le post-game pourrait y répondre, mais là j'en ai vraiment ras-le-cul et je vais garder ça pour plus tard, peut être. Désolé Véro (oui, je me suis spoilé quelques trucs).
6,5/10
(mais je suis de mauvaise humeur)

À côté de ça j'ai entamé YIIK : A postmodern RPG qui était en promo sur l'e-shop dernièrement, et je trouve ça vraiment sympa.
Il y a des problèmes, pas mal d'éléments qui font très amateur, un système de combat pas très bien pensé semble-t-il, des dialogues globalement ratés (sensation de se retrouver devant un projet RPG maker de lycéen), mais il y a aussi beaucoup de choses positives et les défauts donnent au jeu un côté très personnel, on l'impression de voyager dans la tête de l'auteur du jeu.
J'aime beaucoup pour l'instant.

J'ai aussi commencé à jouer à Deadly Premonition Origins, et je trouve ça génial, malgré la tonne de défauts là aussi.

Bon, sinon, des avis sur Indivisible ? damnerd.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 26 Janvier 2020, 09:03
Message #5305


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 777
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



110 H sur DQXI sans faire le post game ?? fear2.gif généralement quand je m'ennuie sur un rpg j'ai tendance à le rusher pas y passer 2 fois plus de temps que nécessaire smile.gif

De mon côté je suis sur Tokyo Mirage Session et globalement tout va bien. Ca sent le jeu fait avec peu de moyen / ambition, mais l'univers très particulier fonctionne bien chez moi ! Le système d'évolution des perso et l'impact sur les combats est excellent aussi je trouve.

Je suis pas encore au point de le comparer avec Persona 5, mais seulement sur l'aspect combat je trouve Tokyo Mirage session laaaaargement au dessus en proposant quelque chose de bien plus varié avec des options de gameplay qui s'additionnent plus on avance dans l'aventure.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 26 Janvier 2020, 13:01
Message #5306


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Suliven @ dimanche 26 janvier 2020, 09:03) *
110 H sur DQXI sans faire le post game ?? fear2.gif généralement quand je m'ennuie sur un rpg j'ai tendance à le rusher pas y passer 2 fois plus de temps que nécessaire smile.gif


Ben je suis très souvent largement au dessus des temps de jeux évalués pour les JRPGs.
Je prends le temps de parler à quasiment tous les NPC (plusieurs fois s'il s'est passé quelque chose depuis ma dernière visite) et d'explorer les zones à fond, et je ne saurais pas y jouer autrement sans être horriblement frustré.
D'ailleurs j'aurais plutôt tendance à abandonner un jeu plutôt qu'à le rusher s'il me saoule vraiment de trop.
Par ailleurs j'ai une certaine aversion pour les sorts de téléportation même si j'y ai quand même recours quand un jeu commence à me gaver (assez souvent dans ce DQ du coup).
Mais en général c'est plutôt des trucs qui sont en faveur des jeux auxquels je joue, j'apprécie le côté "voyage", immersion dans l'univers etc.
Mais ça permet peut être de comprendre pourquoi le côté rétrograde de DQ et de ses murs invisibles m'a autant emmerdé, tout comme la débilité de Cetacea alors que je m'attendais à enfin avoir un moyen de transport efficace (ce qui ne s'applique que pour la version 3D semble-t-il ???)
Dans le cas de DQ j'ai tenu bon parce que les personnages étaient vraiment géniaux et que je voulais au moins arriver à la fin du gros de l'aventure, mais je continue à ne pas en penser du bien. Quoiqu'il en soit je n'ai pas du tout l'impression d'avoir beaucoup allongé mon temps de jeu en dehors de quelques heures de casino et un peu de loot de points brillant en retraversant certaines zones. Je ne conçois pas de faire ce jeu en moins de temps.

Citation (Suliven @ dimanche 26 janvier 2020, 09:03) *
De mon côté je suis sur Tokyo Mirage Session et globalement tout va bien. Ca sent le jeu fait avec peu de moyen / ambition, mais l'univers très particulier fonctionne bien chez moi ! Le système d'évolution des perso et l'impact sur les combats est excellent aussi je trouve.

Je suis pas encore au point de le comparer avec Persona 5, mais seulement sur l'aspect combat je trouve Tokyo Mirage session laaaaargement au dessus en proposant quelque chose de bien plus varié avec des options de gameplay qui s'additionnent plus on avance dans l'aventure.


Zut, j'ai vraiment envie d'y rejouer, surtout que je ne l'avais pas fini, mais vu tous les jeux "inédits" qui traînent sur mon étagère j'ai du mal à me l'autoriser.

Ce message a été modifié par R.Z. - Dimanche 26 Janvier 2020, 13:10.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 26 Janvier 2020, 15:28
Message #5307


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 777
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Citation (R.Z. @ dimanche 26 janvier 2020, 13:01) *
Dans le cas de DQ j'ai tenu bon parce que les personnages étaient vraiment géniaux et que je voulais au moins arriver à la fin du gros de l'aventure, mais je continue à ne pas en penser du bien. Quoiqu'il en soit je n'ai pas du tout l'impression d'avoir beaucoup allongé mon temps de jeu en dehors de quelques heures de casino et un peu de loot de points brillant en retraversant certaines zones. Je ne conçois pas de faire ce jeu en moins de temps.


Je comprend bien... mon soucis avec le manque de temps et l'envie de jouer à pleins de jeux j'ai un peu la tendance inverse et souvent rusher plus que de raison certains jeux
J'ai souvent envie de platiner les jeux mais avec l'optique d'y aller le plus vite possible (TP, skip dialogue ...)




Citation (R.Z. @ dimanche 26 janvier 2020, 13:01) *
Zut, j'ai vraiment envie d'y rejouer, surtout que je ne l'avais pas fini, mais vu tous les jeux "inédits" qui traînent sur mon étagère j'ai du mal à me l'autoriser.


Niveau nouveauté, de ce que j'ai compris, il n'y a pas de quoi repasser à la caisse. C'est surtout des outils de confort permettant de fluidifier la progression... et je pense que c'est vraiment une bonne chose. Je joue en "normal" et ça pique quand même pas mal (surtout les boss et les savage encounter).
Le nouveau donjon, totalement optionnel ne sert qu'a ça d’ailleurs (et apporter quelques costumes)

Niveau nouveau jeu... j'ai a Plague Tale qui traine dans mon compte steam (merci les solde d'hiver) et DQ builders 2 qui doit m'etre livré la semaine prochaine (merci les soldes C discount, d'ailleur j'invite tout le monde à y jeter un oeil il y a quelques titres en version boite à un prix plus que sympa comme DQ builder 2 à 30 €, MArvel ultimate allaince à 25 €, Scribblenauts à 5 €, Wolfenstein 2 à 18 € ....)

Ce message a été modifié par Suliven - Dimanche 26 Janvier 2020, 15:34.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Mardi 28 Janvier 2020, 13:13
Message #5308


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 10 531
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Suliven @ dimanche 26 janvier 2020, 15:28) *
Je joue en "normal" et ça pique quand même pas mal (surtout les boss et les savage encounter).


Ah ? Pourtant TMS est plutôt accessible pour un MegaTen. Perso, en mode difficile, je n'ai guère rencontré de résistance.
A part en effet contre quelques boss et les savage encounters, mais c'est un peu le principe.

Sinon, pour les combats de TMS largement plus variés, je ne trouve pas. Le système de Skills est très intéressant, mais les affrontements restent globalement proches de ce qui se fait dans les Persona. C'est surtout l'évolution des persos est un peu différente. Par contre, en termes d'options de gameplay qui s'additionnent, il y en a tout autant dans P5.

Au passage, le test de TMS arrive bientôt. mario.gif


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Mardi 28 Janvier 2020, 14:20
Message #5309


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Sinon moi je me suis pris Picto Quest en promo et je l'ai fini assez rapidement.

Donc le principe c'est que c'est un Picross avec un petit côté RPG, ce qui se traduit par une progression (linéaire) à travers diverses zones habituelles des jeux fantasy, quelques items à acheter ou à gagner et des combats sur certaines grilles.
Dans les combats on se retrouve face à un ou plusieurs (jusqu'à trois) ennemis qui disposent chacun d'une barre de vie et d'une jauge d'attaque qui se remplit petit à petit et qui une fois pleine déclanche une attaque contre le joueur (qui dispose lui aussi d'une barre de vie).
Le joueur peut attaquer un ennemi en finissant une ligne du puzzle, ce qui a pour effet d'entamer la barre de vie d'un ennemi et de faire reculer sa jauge d'attaque. Chaque erreur de la part du joueur (remplissage d'une case vide) est sanctionnée par une attaque d'un ennemi ne dépendant pas de leur jauge d'attaque.
Le joueur peut aussi utiliser des items pour récupérer des points de vie, entraver les ennemis ou l'aider à remplir la grille.
On peut aussi parfois gagner des items en remplissant à temps certaines lignes à côté desquelles l'item apparaît temporairement.

Du coup l'idée est de faire sa grille de picross tout en gérant le ou les ennemis, et c'est plutôt sympa. Il y a un petit côté stratégique, on peut par exemple se garder certaines lignes faciles de côté pour attaquer à un moment plus opportun, décider de prendre un risque sur une case dont on n'est pas sûr pour pouvoir déjouer une attaque ennemie et bien sûr sélectionner les ennemis à attaquer en fonction de leur barre d'attaque ou de leurs points de vie restants.
Ce qui est un peu dommage c'est que ça marche surtout sur les grilles "intermédiaires". Sur les grilles faciles on n'a pas vraiment à se soucier des ennemis et sur les grilles plus difficiles on cherche surtout à arriver à une situation où on pourra remplir des lignes en jouant "normalement", et la vitesse de remplissage de la jauge d'attaque des ennemis est en général assez lente pour ne pas trop pénaliser le joueur.

Quoiqu'il en soit l'idée est très sympa et propose une alternative intéressante au Picross classique. Malheureusement c'est aussi assez court et je me dis qu'ils auraient pu aller plus loin dans le côté RPG/aventure dans les stats du héros par exemple (les ennemis ratent parfois leurs attaques, il doit y avoir un truc à faire là dessus par exemple) ou sur les quelques quêtes secondaires optionnelles proposées par des NPC qu'on "rencontre" parfois sur la carte, vraiment très basiques.
Sinon l'enrobage graphique est pas mal bien que très classique et un peu trop propre à mon goût (un effet jeu smartphone mais plutôt du haut du panier) et les musiques sont vraiment sympa, souvent planantes. On notera la présence d'Aurélien Regard dans les crédits sur les graphismes et la programmation, la "propreté" fait penser à celle de son jeu Away.

Au final c'est un jeu qui me semble intéressant mais qui ne va pas assez loin. Et pour les afficionados du Picross qui risquent d'à peine voir passer le côté RPG, le rapport quantité/prix n'est pas très intéressant par rapport aux logiciels proposés par Jupiter.

Sinon je n'ai toujours pas joué à Indivisible, mais comme personne ne dit rien je vais mettre mes trois centimes dans la "discussion" en disant que le principe de mélanger Metroidvania et combats en tour par tour me semble trop foireux sur papier pour que je m'y intéresse hors grosses soldes.

edit : Sinon je me suis mis au fameux Into the Breach.
Visiblement j'accroche vu que je continue à y jouer une fois de temps en temps quand j'ai envie d'un truc rapide, mais c'est pas le coup de cœur non plus.
J'ai été un peu désarçonné par le côté roguelite, le fait qu'on peut se pourrir complètement son run à chaque pression du bouton A, mais c'est un principe intéressant. J'emet aussi quelques doutes sur la "justice" du jeu dans le sens où on ne peut pas prévoir le premier déplacement des ennemis et où je doute que toutes les missions aient des solutions, bien que la difficulté semble quand même bien dosée en général.
Sinon je ne suis pas non plus fan de l'interface minimaliste, les menus sont cauchemardesques avec tous les boutons qui ont des fonctions différentes en fonction des situations et une lisibilité dégueu, tout ça pour économiser l'ouverture d'une nouvelle fenêtre. Sinon je trouve l'univers du jeu assez osef.
Après c'est quand même intéressant à jouer et au fil des parties on devient meilleur, reste que bon pour moi c'est un petit jeu sympa à dix balles mais pas plus.

Ce message a été modifié par R.Z. - Mercredi 05 Février 2020, 12:51.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 09 Février 2020, 13:07
Message #5310


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 777
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Tokyo mirage session # FE

Je viens de finir la petite exclusivité de la Switch de janvier (si on omet sa version Wii U qui a de se vendre à 8 exemplaires en France).
Sur ce début d'année, Nintendo joue vraiment "petit bras" avec ce qui est probablement l'exclue Wii U la moins forte de son catalogue et puis en février... que dale (bon ok, un A.C. en mars et ça repart)
En débarquant sur ce jeu avec une expérience encore toute fraiche sur Persona 5, j'étais moyennement rassuré.

Pour faire simple (avis purement subjectif ^^) TMS est moins bon que P5 en tout point :
- l'histoire est peu intéressante et ne démarre vraiment qu'à l'avant dernier chapitre.
- rien d'exceptionnel au niveau des personnages... au contraire on est proche de caricatures vraiment pas inspiré
- les donjons sont moins inspiré
- le monde "réel" à base de quète pour percer en tant qu'artiste c'est bien sympa mais largement inférier à P5 avec son école et ses quartiers.
- l'amélioration des stats "sociales" qui se fait par le biais de mini quêtes assez amusantes reste très inférieurs aux interactions sociale de P5 avec sa multitudes de liens à renforcer.
- Tous les combats de TMS se font dans la même arène.... oui ça fait bizare

Il n'y a que le système de combat que je mettrai à égalité : orignal, bien pensé et facile d’accès dans TMS, bien plus technique dans P5 avec la gestion des persona (invocation, acquisition et tout ce qui tourne autour du système de guillotine)

Oui mais...
P5 était pour moi horriblement long et a commencé à me tomber des mains au bout de 50h de jeu (soit à mi chemin). Aussi génial soit il je lui reproche de trop user ses système afin d'allonger artificiellement sa durée de vie (les dialogues qui reviennent 20 fois pour dire toujours la même chose, les donjons qui usent trop souvent du même gimmick, les chapitres peu utile ...)
TMS est moins bon en tout point mais à le bon gout de ne pas trop tirer sur la corde (40h et c'est plié), il n'y a qu'au bout d'une trentaine d'heures où on doit se retaper 2 donjons déjà visité... c'est moyen, en dehors de ça je ne me suis pas ennuyé.
Le côté "Idol" est sympathique et plus globalement le 2nd degré omniprésent très "à la cool" du jeu est rafraîchissant.

Au niveau censure.... rien de bien gênant. Je me suis bien renseigné sur la version originale et je suis content au final d'avoir éviter certaines choses assez douteuses du genre :
- le clip de Kiria "reincarnation" où elle chante en string.... J'ai vraiment aimé ce passage sur la version "censuré" alors que la version original m'aurait clairement fait sortir de l'ambiance en me focalisant sur un "WTF ???"
- dans la version "censuré", au début au moins la frontière entre Idole et prostitué semble faible... c'est déjà assez bizarre dans cette version, pas besoin d'avoir plus graveleux.
Bon par contre il y a des censures totalement stupide comme le clip de Tsubasa en robe de marié où ils ont effacé un mini décolleté... ouais c'est un peu extrême là.
Globalement je reste archi contre toute forme de censure qui obligatoirement dénature l'oeuvre proposé par les développeur.... mais si cette censure peut me permettre de mieux vivre l'expérience proposé par le jeu... alors pourquoi pas.

Enfin à la question : pour un fan de Fire Emblem ça vaut le coup... pas vraiment : l'univers de Fire Emblem est totalement absent sur 90% du jeu (les mirage des héros soit disant tiré de la saga Fire Emblem sont plus un pretexte qu'autre chose)
Par contre les derniers 10% du jeu... oui l'univers de FE est bien mis en avant et justifie l'utilisation de cette licence.

Bref un bon petit Jrpg sans prétention, pas mémorable non plus.

Ce message a été modifié par Suliven - Dimanche 09 Février 2020, 13:09.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 16 Février 2020, 19:33
Message #5311


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Tiens, histoire de poster un truc à un moment ou à un autre, après le très court Picto Quest je me suis pris Picross : Lord of the Nazarick, parce que c'était en promo aussi.
D'emblée on remarque que le contenu est digne d'un "vrai" Picross épisodique.
Ce qui change par rapport aux épisodes classiques c'est le découpage du contenu du jeu qui est assigné à des personnages différents issus du show dont je ne savais quasiment rien avant de commencer. On "incarne" monsieur squelette (Ainz trucmuche de son nom complet) qui fait venir ses différents subordonnés pour se remémorer les événements qui l'ont conduit à devenir le maître du monde ou un truc du genre. Donc quand on "commence" avec un perso il y a une sorte de petite intro, et quand on a fini tous les puzzles de base (9 par perso) ça raconte une partie de l'histoire plus en détail. C'était plutôt sympa à découvrir même (voire surtout ?) pour quelqu'un qui ne connaît rien au show.
Du coup compléter tous les puzzles donne moins l'impression de se taper une liste et c'est beaucoup plus agréable que l'expérience que j'ai eue avec Picross S.
Après il y a des épreuves supplémentaires sous forme de clip Picross (une grosse image à reconstituer avec plein de petites) et, assez grosse nouveauté sympa me semble-t-il, des grilles de Picross en couleur qui obligent à se défaire d'anciens réflexes et à introduire des nouveaux raisonnements. Ça rafraîchit pas mal l'expérience au moins le temps d'acquérir de nouveaux réflexes (pour l'instant je ne les ai pas acquis alors je galère leo.png , et ça j'aime bien). Compléter ces défis optionnels permet d'obtenir une sorte de médaille d'or sur l'écran de sélection des personnages, ça fera son petit effet aux "complétionnistes". Sinon les Mega Picross reviennent en variante sur les puzzle de base, par contre là il me semble que ça ne donne rien.

Enfin bref, c'est cool et globalement plus intéressant que les Picross de base, je recommande.

edit : après avoir fini tous les puzzle dont les mega picross avec les aides désactivées j'en suis à 40h de jeu et+

Sinon à part ça je continue à bien m'amuser sur Deadly Premonition et YIIK, mais je ne pense pas en voir la fin rapidement.

Ce message a été modifié par R.Z. - Samedi 22 Février 2020, 15:00.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Lundi 24 Février 2020, 18:53
Message #5312


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Bon, sinon, j'ai craqué pour Lines XL, ma curiosité a eu raison de moi avec la promo de lancement et puis vu que j'ai fini tous mes picross ... 0.99€ au lieu de 1.99€, je ne me suis pas exactement ruiné.

Donc c'est un puzzle game dont le principe est de relier des points numérotés disposés sur une grille entre eux, tout en prenant soin de remplir entièrement la grille avec les lignes. Ça a l'air simple au départ mais ça peut devenir assez compliqué me semble-t-il, il faut faire attention aux point qu'on risque d'isoler, on fait des contournements, des colimaçons et autres zig-zags.
Sur le principe du jeu en soi, on peut ne pas adhérer car contrairement à des Sudoku et autres Picross les solutions se trouvent plus à travers des itérations que par la logique, même si avec l'habitude on peut repérer certaines configurations particulières et faire quelques déductions, il n'y a pas de progression constante et définitive. La difficulté me semble très aléatoire, il peut y avoir des gros casse-tête aux côtés de grilles évidentes. Il y a aussi le remplissage de la grille qui peut poser problème, dans le sens où c'est un peu chiant de passer par toutes les cases sur les plus grandes grilles et que c'est pas forcément passionant de faire des zig-zag, surtout si on doit les recommancer parce-qu'on n'a pas réussi à remplir toutes les cases.

Et dans le cas de ce jeu en particulier, il y a aussi pas mal de problèmes d'ergonomie qui rendent la résolution des puzzles parfois un peu pénibles et qui sont difficilement pardonnables vu qu'il s'agit de la troisième itération du jeu sur la console.
La présentation est hyper minimaliste, il y a un menu de sélection des puzzle (500 quand même), les puzzle en soi et rien d'autre. Le jeu ne comporte pas une ligne de texte en dehors du logo de l'éditeur et du titre, pas de tuto et surtout pas le moindre menu d'options, ce qui est vraiment regrettable. On est donc coincé avec les bruitages et la musique qui pourraient taper sur les nerfs de certains même s'ils sont assez discrets et passe-partout, des fonds d'écran fixes, abstraits et aléatoires changeant à chaque re-démarrage d'un puzzle, ce que je trouve personnellement un peu perturbant pour la mémoire visuelle qui sert pas mal quand on redémarre un puzzle et enfin et surtout une configuration des commandes très perfectible.
Sur les contrôles, première grosse et mauvaise surprise, le tactile n'est pas du tout géré alors que le jeu a l'air d'être fait pour (les grilles sont d'une taille tout à fait adaptée à des gros doigts sur un écran tactile pas hyper précis et je crois bien que c'est aussi sorti sur mobile). Sinon ça se passe avec le stick/la "croix" pour faire naviguer un curseur sur la grille et deux boutons, un pour activer/désactiver un point et commencer à dessiner une ligne et le bouton start pour revenir au menu. L'autre mauvaise surprise c'est que ce tout ça n'est pas très ergonomique. La réglage de la sensibilité du stick fait faire beaucoup de mauvaises manœuvres, jouer à la "croix" requiert beaucoup de pressions, et l'activation/désactivation des points n'est ni évidente ni bien représentée visuellement, en essayant de repartir d'un point je me retrouve souvent surpris d'être en train de tracer une ligne.
Mais bon, on finit par se faire aux commandes et au final ce n'est pas un défaut rédhibitoire, c'est juste que ça aurait pu être mieux ou configurable.

Enfin pour en revenir au visuel, la présentation est certes sobre mais pas forcément réussie non plus. Il me semble que certaines versions précédentes du jeu étaient plus sexy et les arrières plans, des images abstraites et fixes, sont franchement quelconques voire parfois laids.

En conclusion, je trouve que ce Lines XL est une proposition intéressante mais qui souffre d'un manque de finition et d'options vraiment décevant pour une troisième itération. Le jeu est sauvé par un bon rapport qualité/quantité prix, mais c'est surtout parce que le dit prix est minuscule. C'est vraiment dommage car avec un menu d'options et quelques ajustements on aurait vraiment pu le qualifier de jeu de qualité et un prix à 5-6 € aurait été tout à fait envisageable.

Ce message a été modifié par R.Z. - Mardi 25 Février 2020, 20:21.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sabidbol
posté Mardi 25 Février 2020, 20:57
Message #5313


Rainbow Mario
***************

Groupe : Membres
Messages : 1 391
Inscrit : Lundi 06 Décembre 2004
Membre no 1 121



Citation (R.Z. @ mardi 28 janvier 2020, 14:20) *
edit : Sinon je me suis mis au fameux Into the Breach.
Visiblement j'accroche vu que je continue à y jouer une fois de temps en temps quand j'ai envie d'un truc rapide, mais c'est pas le coup de cœur non plus.
J'ai été un peu désarçonné par le côté roguelite, le fait qu'on peut se pourrir complètement son run à chaque pression du bouton A, mais c'est un principe intéressant. J'emet aussi quelques doutes sur la "justice" du jeu dans le sens où on ne peut pas prévoir le premier déplacement des ennemis et où je doute que toutes les missions aient des solutions, bien que la difficulté semble quand même bien dosée en général.
Sinon je ne suis pas non plus fan de l'interface minimaliste, les menus sont cauchemardesques avec tous les boutons qui ont des fonctions différentes en fonction des situations et une lisibilité dégueu, tout ça pour économiser l'ouverture d'une nouvelle fenêtre. Sinon je trouve l'univers du jeu assez osef.
Après c'est quand même intéressant à jouer et au fil des parties on devient meilleur, reste que bon pour moi c'est un petit jeu sympa à dix balles mais pas plus.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mortifuce
posté Lundi 02 Mars 2020, 16:59
Message #5314


Entré chez R&D Nintendo
******

Groupe : Membres
Messages : 407
Inscrit : Mardi 20 Février 2018
Membre no 22 303



Après avoir bloqué sur DQ XIs, j'ai décidé de le mettre de côté pour jouer à Pokémon Bouclier (mieux vaut tard que jamais).
Très déçu par Let's Go, j'avais un peu peur de ce nouvel épisode... Et je suis agréablement surpris.
Bon, ça reste un Pokémon classique... Mais justement, c'est un Pokémon comme je les aime.
L'arrivée de Pokémon Home m'a aussi donné envie de remplir le Pokédex et j'ai hâte d'avoir le DLC.
Sur le point de finir l'histoire, et je sais que je ne suis pas près de lâcher le jeu car j'ai encore quelques centaines de Pokémon à capturer tongue.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Mercredi 04 Mars 2020, 20:59
Message #5315


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



J'ai à peu près fini ma partie de Deadly Premonition Origins sur Switch, alors je voulais en parler.

J'imagine que tout le monde est à peu près au courant de ce qu'est ce jeu, à savoir une sorte de gros hommage à Twin Peaks mêlant exploration d'une petite ville américaine du nom de Greenvale en monde ouvert et temps réel un peu bancale et phases de TPS/Survival horror tout à fait bancales. On incarne principalement un certain Francis York Morgan, agent du FBI spécialisé dans les meurtres de jeunes femmes, qui passe son temps à parler à un certain Zack qui n'a l'air d'exister que dans sa tête et qui va enquêter sur un meurtre ayant eu lieu à Greenvale avec l'aide de la police locale. Je ne vais pas m'étendre plus que ça vu que je crois que ça a déjà été fait.

Concernant cette version Switch sous-titrée Origins, il paraît que c'est une sorte de best-of de la version de base (XBOX360) et de la version Director's Cut (PS3 et PC), qui avaient chacune des qualités et des défauts. N'ayant joué à aucune des deux je ne saurais dire ce qu'il en est.
Ce que je peux en dire c'est qu'en mode portable le jeu aliase comme un cochon et ralentit méchamment dès qu'on fait un petit peu de vitesse au volant de sa voiture, à fortiori en centre-ville. Étrangement, même si l'image est souvent immonde en extérieur (style YsVIII), vu la D.A. réaliste et la simplicité des décors (il y a énormément de zones où on pourrait se croire sur PS2), je ne me suis pas trouvé gêné outre mesure, ou en tout cas je n'ai pas eu l'impression de perdre grand chose.
Pour une troisième version il me semble regrettable de ne pas avoir apporté quelques modifications à la carte in-game qui est une horreur avec laquelle il faut constamment se battre pour arriver à trouver quoi que ce soit. Il y a aussi un autre point qui m'a énormément chagriné c'est qu'il est impossible de sauvegarder pendant qu'on rejoue un chapitre, donc si on a accompli une mission ou trouvé une carte ou une arme rare, on est obligé de se taper tout le chapitre (avec parfois ces passages "survival" chiantissimes agrémentés de courses-poursuites avec le tueur) avant de pouvoir "valider" son exploit une fois le chapitre terminé. Une circonstance aggravante est qu'il arrive au jeu de planter. J'ai cru détecter un problème avec Wesley l'armurier le jeu m'ayant lâché à deux reprises en sortant de chez lui pendant l'écran de chargement, mais j'ai aussi eu droit à des plantages à d'autres endroits dont un pendant que je roulais sous la pluie. Enfin bref, le post-game (en dehors de l'épilogue) peut vraiment virer au cauchemar.
J'avais prévu de faire toutes les mission et de récupérer toutes les cartes, mais je sens que je vais m'en tenir à faire la cuisine avec Emily (je m'en voudrais de ranger le jeu sans avoir fait ça) parce que même avec une soluce sous la main le jeu se montre retors si on ne fait pas ces choses là du premier coup.

Plus généralement, les gros défauts qui font aussi dans un certain sens le charme du jeu, comme le système de visée moisi, la physique moisie, la conduite moisie, les animations moisies, les quelques musiques pas toujours heureuses réutilisées ad-nauseam ainsi que le découpage souvent agaçant des chapitres et de l'emploi du temps (peu favorable pour faire les quêtes secondaire alors que vu le nombre de jours qu'affiche le compteur à la fin on devrait avoir largement le temps de se balader) sont toujours bien présents et ils pèsent toujours aussi peu face à l’attrait de l'enquête et de la petite vie des habitants de Greenvale.

Personnellement j'ai vraiment adoré le jeu malgré tous ces défauts, l'ambiance est tout à fait géniale et je me suis profondément attaché aux personnages alors que dieu sait si la tête de Francis York Morgan ne me revenait pas au départ. Une fois l'enquête finie je me suis surpris à traîner et traîner en ville pendant l'épilogue, m'accrochant à chaque once de contenu supplémentaire tellement je n'avais pas envie d'en partir malgré la tristesse du lieu après les événements du jeu.

Et donc en conclusion je recommande sans réserve le jeu, peut être pas forcément dans cette version vu que j'imagine que sur PC il y a moyen de trouver de quoi le faire tourner un peu mieux et le rendre un peu moins moche, mais pourquoi pas sachant qu'elle ne me semble pas catastrophique non plus (ou du moins que je n'ai pas rencontré d'aspects vraiment gênants avant le post-game). Il est complètement bancal, il faut peut être s'accrocher un peu le temps que ça démarre, mais je n'imagine pas un joueur digne de ce nom passer à côté pour si peu.

edit : Il semble que la version Switch ait le contenu de la version de base avec quelques améliorations graphiques. Director's cut pourrait donc être un choix plus judicieux pour jouer à ce jeu.

edit 2 : Finalement j'ai fait toutes les missions annexes et récupéré toutes les cartes, principalement parce qu'à peu près tout le reste est une promenade de santé en comparaison de la cuisine avec Emily. Je trouve que ça valait le coup néanmoins, les missions annexes sont vraiment intéressantes et permettent d'en apprendre plus sur les personnages secondaires.
Ma Switch affiche 50+h de jeu pour ce quasi 100% (il me manque des armes spéciales, notamment celle qu'on rate définitivement si on n'a pas trouvé tous les os avant de se les faire piquer par Willie le dalmatien. un conseil pour ceux qui voudraient se mettre au jeu : récupérez tous les os dès le premier jour avant de faire quoi que ce soit d'autre, même si ça paraît chiant).

Ah, et aussi 8,5/10, et un tampon "culte".

Ce message a été modifié par R.Z. - Vendredi 13 Mars 2020, 19:46.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Dimanche 08 Mars 2020, 11:35
Message #5316


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 483
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Je suis actuellement sur Persona 5 Scramble / P5 2
S'il y a des questions le concernant.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 08 Mars 2020, 12:50
Message #5317


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Xeen @ dimanche 08 mars 2020, 11:35) *
Je suis actuellement sur Persona 5 Scramble / P5 2
S'il y a des questions le concernant.


J'ai cru comprendre qu'il est difficile d'apprécier le jeu si on n'a pas joué à P5, ton avis ?

Sinon niveau gameplay pur, c'est vraiment différent des musô de base ? Est-ce qu'il y a des choses (à débloquer par exemple) qui donnent envie d'avancer hors histoire ? Y-a-t-il des modes de jeu intéressants hors du mode principal (du genre le mode aventure de Hyrule Warriors ou le truc avec les îles dans le troisième One Piece) ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Dimanche 08 Mars 2020, 17:27
Message #5318


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 483
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Citation (R.Z. @ dimanche 08 mars 2020, 12:50) *
J'ai cru comprendre qu'il est difficile d'apprécier le jeu si on n'a pas joué à P5, ton avis ?


P5S a véritablement évolué depuis sa première annonce. C'est d'ailleurs cette évolution qui faisait que je l'attendais pas mal, alors que la proposition initiale ne me branchait pas des masses.

De simple spin-off, on est passé à une vraie suite. C'est la raison pour laquelle, même dans les trailers, il est estampillé timidement Persona5 2. C'est d'ailleurs, en termes de logique scénaristique, plus une suite de P5 Royal que du P5 d'origine. Même s'il s'agit d'une nouvelle aventure (encore que...), une très grosse partie du background reste liée au premier épisode. Sauf qu'il n'y a aucun rappel le concernant. Atlus part du principe que tu as fait P5 ou P5 Royal.
Par exemple, Joker et sa team sont confrontés à des versions plus évoluées des "Palaces" : les Jails. Sauf que le scénario se contente de t'expliquer quelle est la différence entre un Jail et un Palace. Il ne revient pas sur ce qu'est un Palace. De même, il n'y aucun rappel sur ce qu'est un shadow, sur ce qui a pu se passer dans P5, sur la manière dont les héros se sont rencontrés...

Bien sûr, cela reste jouable si tu n'a pas fait le précédent, mais bon, t'apprécieras quand même beaucoup moins le scénar. Après, je pense que P5S est surtout destiné à des fanboys comme moi. Je vois mal ceux qui ont trouvé le premier sympa sans plus accrocher à celui-là.


Citation (R.Z. @ dimanche 08 mars 2020, 12:50) *
Sinon niveau gameplay pur, c'est vraiment différent des musô de base ? Est-ce qu'il y a des choses (à débloquer par exemple) qui donnent envie d'avancer hors histoire ? Y-a-t-il des modes de jeu intéressants hors du mode principal (du genre le mode aventure de Hyrule Warriors ou le truc avec les îles dans le troisième One Piece) ?


P5S n'est pas un muso en réalité.
C'est un vrai Persona, mais avec une dimension action pour les affrontements aléatoires contre les ennemis dans les donjons, puis les boss.

En fait, il faut que tu imagines P5, avec une esthétique toujours aussi arty, mais avec un système de vie lycéenne très simplifié; et pour lequel, lorsque tu es dans les Palaces/Jail, et lorsque tu croises et tacles un ennemi dans le donjon, le système ne consiste plus à du combat au tour par tour, mais à combattre une chiée d'ennemis dans une arène fermée comme dans un muso. Quelque part, je trouve que cela ressemble à un mix entre P5 et Kingdom hearts. Il y a pas mal de passages plateforme aussi (2D et 3D).

Ah oui, malgré la dimension action, le jeu reste un Persona. Cela veut donc dire énormément de dialogue, qui peuvent durer très longtemps. Comme dans P5 en fait.

Les combats muso se déroulent sur le principe des règles de P5. On a un groupe de 4 persos (sur 10 au total, avec deux nouveaux persos : Sophie et Wolf) qui possèdent chacun leur panoplie de coups /combos corps à corps (faut bien donner du corps à l'aspect BTA), utilisent des armes à feu pour le combat à distance ou affaiblir les ennemis volants... et évidemment, l'utilisation des Persona, avec Joker qui bien sûr peut en avoir une tripotée à disposition. Tu retrouves ensuite tous les principes de P5 : les weakness, les one more time, les combos, les Baton Touch (en switchant d'un perso à l'autre), les showtimes, les espèce de fatalités. Je vais pas décrire comment tout cela fonctionne parce que sans visuel, ce serait incompréhensible. A noter qu'il faut un temps d'adaptation pour comprendre les subtilités et commencer à faire de belles choses.

Parfois, les affrontements manquent de punch, avec une impression de frapper de vide. Mais c'est souvent compensé par un enrobage très stylish style DMC dans les mouvements des protagonistes, l'utilisation d'éléments de décor (genre les héros se servant des lampadaires dans les rues comme barres de pole dance).
Et surtout, une BO qui envoie du lourd. Pas mal de musiques sont repris de P5. Mais quand on se bat avec en fond un morceaux inédit tel que celui dans le lien ci-dessous (qui n'est même pas un thème de boss).

https://www.youtube.com/watch?v=Xtyy5GHKWIw

Ben, ça défonce.

Pour les Persona de Joker, il n'y a plus de phase de négoce pour les recruter. A la fin de certains affrontement, et selon une certaine probabilité, on en récupère de nouveaux. La Velvet Room est toujours là pour la fusion des Persona. Le principe reste inchangé mais il est simplifié. Désormais, outre les traditionnels points d'XP, les persona peuvent être augmenter en expérience grâce à des "Persona Point", qu'on acquiert en possédant un nouveau Persona (même si on possède déjà le dit Persona, on récupère des poinst quand même), en leur faisant quitter l'équipe, etc. Les PP sont donc un moyen de les monter en puissance rapidement. Par contre, A-RPG oblige, il y a moins de Persona dans cet épisode.

Pour finir, la partie aventure est toujours découpée en jour (période correspondant aux vacances d'été, fin juillet et août), sauf que ceux-ci défilent scénaristiquement. Donc contrairement à P5 où un jour s'écoule lorsqu'on va et quitte un Palace, là ce n'est plus le cas. On peut aller dans les Jails autant de fois qu'on veut par jour.
Même s'il n'y a plus de système lycéen, P5S possède un système social : le Band system. En gros, on augmente une jauge de différente manière : en parlant aux autres membres du groupe et en répondant correctement à des questions; en se battant contre des ennemis puissants ; en cuisinant pour eux ; en accomplissant des quêtes annexes. Une fois que la jauge monte en niveau, on acquiert des "bands points" qu'on dépense pour : augmenter ses stats de façon permanente ; augmenter la puissance des sorts des Peronsa de manière générale ; gagner plus d'XP, d'argent et d'objets à la fin des combats; probabilité plus élevées de récupérer des Persona ; etc.

Outre le scénario principal, arrivé à un certain moment du 2nd donjon, il est possible d'accomplir des quêtes annexes. Cela peut consister à jouer les coursiers pour des PNJs, acheter des objets spécifiques, tuer x monstre dans le Jail. A noter qu'il est possible de revenir dans les Jails déjà terminés (on ne peut pas tout débloquer du premier coup).

Par contre, le jeu est découpé en "chapitres" dans le sens où les Phantom Thieves parcourent durant leur vacance d'été plusieurs régions du Japon et se posent dans plusieurs villes/villages. Si on peut revenir dans les précédents Jails, ce n'est pas le cas des villes. Donc, les quêtes annexes propres à une ville peuvent être ratées si on ne prend pas garde.

Chose amusante, pour l'anecdote, P5 S reprend l'idée qui aurait du être celle du véritable P5, avant qu'Atlus parte dans le trip gentlemen cambrioleur. A l'origine, il était question pour P5 d'une sorte d'année scolaire "culturelle" pendant laquelle les lycéens devaient voyager à travers les régions du Japon, ou dans différents pays du monde (je ne sais plus). Quelque part, P5 S, c'est une sorte de retour au source.

Ce message a été modifié par Xeen - Dimanche 08 Mars 2020, 17:30.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 08 Mars 2020, 19:06
Message #5319


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 051
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Merci pour ce retour hyper complet.

Bon, bon, bon ... ben je vais définitivement attendre un éventuel portage de P5 sur Switch avant de m'intéresser à P5S. mrgreen.gif
Comment ça jamais ? leo.png

Ce message a été modifié par R.Z. - Dimanche 08 Mars 2020, 19:07.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Lundi 09 Mars 2020, 18:36
Message #5320


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 777
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Merci aussi pour le retour sur persona 5 S
Petite inquiétude encore sur la grosse dose de blabla... on verra !

Sinon de mon côté j'ai finis DQ builder 2.... et encore une fois je suis assez mitigé sur ce jeu.
Le principal problème de RZ concernant la limitation du nombre d'habitant sur l'île de l'éveil ne m'a par vraiment impacté... étant donné que les 20 dernières heures de jeu ont été une purge pour moi et une fois finis je n'ai pas eu envie d'y retoucher

J'ai donc passé 75h sur ce jeu... dont 25 de trop.
Je dois faire un blocage sur les jeux de plus de 50 h en ce moment... c'est souvent mon seul critique et généralement je m'ennuie au-delà.

Bref j'ai passé un excellent moment jusqu'à l'île prison. Tout fonctionne bien en particulier tout ce qui touche à la construction et au développement du personnage de Malroth.
Jusque-là c'est pour moi un excellent jeu, j'ai même pris beaucoup de plaisir à faire les petites îles annexes, à faire un max d'objectif sur les tablettes de l'île de l'éveil...

Et puis l'île prison... 2 grosse heures de purge.
Et la 3ème île... le scénario global décolle (et c'est tant mieux) mais j'ai pas accroché.
La dernière île... j'y était plus.. malgré une vraie envie de boucler l'histoire.


Bref une très bon jeu entaché d'un gros problème de rythme... mais bon je crois que les jeux trop long c'est pas mon truc en ce moment.

J'ai donc lancé ensuite à Plague Tale.... durée de vue de 10h + coronavirus = le jeu parfait pour moi en ce moment !




--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post

267 Pages V  « < 264 265 266 267 >
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : lundi 30 mars 2020, 17:41