IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages V  < 1 2  
Reply to this topicStart new topic
> [NEWS] De nouvelles informations concernant le premier pack de DLC de The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Xeen
posté Mercredi 03 Mai 2017, 18:58
Message #21


Da Wii
**************

Groupe : Membres
Messages : 1 185
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Citation (Kayle Joriin @ mercredi 03 mai 2017, 12:42) *
Les détracteurs du système sont partis du principe que sans l'existence des DLC, ce contenu aurait forcément été inclus dans le jeu initial. Et il faut reconnaitre que certains abus ont encouragé cette croyance. Mais de manière générale rien ne le prouve, car la réalité, c'est qu'un jeu n'est jamais exhaustif. Les développeurs/éditeurs choisissent simplement quel sera son contenu à un moment donné, essentiellement pour des raisons économiques.


Mouaip, enfin, quand tu joues à Nier Automata, tu as trois lieux qui sont innaccessibles et qui te font bien comprendre qui le seront plus tard... une fois que t'auras acheté le DLC qui vient de sortir.

NiOh, idem, le côté To be Continued à la fin du jeu, et le fait qu'on t'annonce avant même la sortie du jeu 4 DCLs scénaristiques, moyen.

Gravity Rush 2, un des trous du scénario, assez important en regard du 1, en DLC.

FFXV, sans parler du côté projet cross média, des trous scénaristiques comblés avec les DLCs annoncés à l'avance.

Pour moi, cela ressemble plus à des jeux non finis. Certes, pour certains c'est des raisons économiques et de retard de développement, pour d'autres, cela ressemble quand même à du foutuage de gueule.

Après, on a aussi le coup de P5. A peine le jeu sorti au Japon qu'Atlus évoquait la version + façon P4 Golden.


Citation (Kayle Joriin @ mercredi 03 mai 2017, 12:42) *
En réalité, tout n'est qu'une question de temporalité. Si tu retires un élément d'un jeu juste avant sa sortie et que tu le propose en DLC Day One, on va te chier dessus. Si tu attends six mois, ce sera mieux perçu, car on croira que tu l'as développé entre temps. Si tu l'intègres dans une extension ou un Director's Cut, un après la sortie du jeu initial, plus grand monde ne râlera. Et si tu attends carrément deux ans et que le mets dans le deuxième épisode, personne ne viendra accuser ton premier jeu de n'avoir pas été complet. Pourtant, à la base, tu as bien volontairement retiré un élément que tu aurais pu laisser.


Je suis d'accord. Pour moi, la temporalité joue et la façon de communiquer aussi. Il y a quand même une différence entre une annonce d'extension deux ans après un jeu, parce que les mecs ont envie de donner une suite aux fans et que tu peux supposer qu'ils l'ont développé au cours des deux ans (parce qu'autrement, quelles raisons les pousserait à la garder en stock pendant tout ce temps), et une annonce plusieurs mois avant la sortie du jeu. Parce que là, tu peux te demander s'il s'agit de retard dans le développement, ou si les mecs avaient prévus cela pour te faire payer plus.

Et puis bon, te proposer 2-3 costumes à la con à 10-15 euros le jour de la sortie du jeu, ou quelques jours après, tu peux comprendre aisément pourquoi certains gueulent. Moi je m'en fous, si j'ai envie de raquer pour des DLC costumes à la con pour Tales of Berseria, je peux le faire, mais pour d'autres, c'est plus compliqué.

Citation (Kayle Joriin @ mercredi 03 mai 2017, 12:42) *
Maintenant, si tu prends la définition "qui dispose de tous les éléments nécessaires, auquel rien ne manque", tu peux considérer qu'un jeu est complet, même sans ses DLC. Dans le premier pack de BotW, je ne vois personnellement aucun élément qui aurait été nécessaire au jeu ou qu'il lui manquerait actuellement.


Certes, mais pour moi, l'un n'empêche pas l'autre. Un titre peut effectivement répondre à tes attentes, mais tu peux aussi avoir envie de le posséder dans son intégralité, même si les ajouts sont des trucs à la con, sans passer une chiée de fois la caisse.

Ce message a été modifié par Xeen - Mercredi 03 Mai 2017, 19:04.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Mercredi 03 Mai 2017, 21:48
Message #22


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 9 003
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Xeen @ mercredi 03 mai 2017, 19:58) *
Mouaip, enfin, quand tu joues à Nier Automata, tu as trois lieux qui sont innaccessibles et qui te font bien comprendre qui le seront plus tard... une fois que t'auras acheté le DLC qui vient de sortir.

NiOh, idem, le côté To be Continued à la fin du jeu, et le fait qu'on t'annonce avant même la sortie du jeu 4 DCLs scénaristiques, moyen.

Gravity Rush 2, un des trous du scénario, assez important en regard du 1, en DLC.

FFXV, sans parler du côté projet cross média, des trous scénaristiques comblés avec les DLCs annoncés à l'avance.

Pour moi, cela ressemble plus à des jeux non finis. Certes, pour certains c'est des raisons économiques et de retard de développement, pour d'autres, cela ressemble quand même à du foutuage de gueule.

Après, on a aussi le coup de P5. A peine le jeu sorti au Japon qu'Atlus évoquait la version + façon P4 Golden.

Je n'ai pas dit qu'il n'y avait parfois pas des abus. Certains jouent en effet beaucoup avec ce système. Mais d'un autre côté, les trois lieux de Nier Automata accessibles via des DLC, ils auraient pu ne jamais été présents dans le jeu. Le scénario de NiOh aurait pu s'arrêter au même endroit et tu aurais dû attendre NiOh 2 pour connaitre la suite. Quant à GR2 et FFXV, ils auraient pu être "lacunaires" même sans DLC (quoique là, ça me semble quand même plus vicelard).

D'ailleurs quand je parle de raisons économiques, ce n'est uniquement vis-à-vis des retards, mais aussi tout simplement des coûts de développement. Surtout au regard des prix des jeux qui n'ont quasiment pas bougé depuis des décennies. Même si un jeu à un contenu énorme et à couté très cher à développer, tu ne vas pas le vendre d'emblée à 100 €. Donc les développeurs/éditeurs trouvent un moyen de rentrer dans leurs frais. L'alternative, ce serait de faire comme avant : sortir des versions "fixes" et garder le contenu non inclus pour une suite. Même si on avait l'impression de moins se faire avoir, je ne suis pas convaincu qu'on y gagnait davantage.

Citation (Xeen @ mercredi 03 mai 2017, 19:58) *
Je suis d'accord. Pour moi, la temporalité joue et la façon de communiquer aussi. Il y a quand même une différence entre une annonce d'extension deux ans après un jeu, parce que les mecs ont envie de donner une suite aux fans et que tu peux supposer qu'ils l'ont développé au cours des deux ans (parce qu'autrement, quelles raisons les pousserait à la garder en stock pendant tout ce temps), et une annonce plusieurs mois avant la sortie du jeu. Parce que là, tu peux te demander s'il s'agit de retard dans le développement, ou si les mecs avaient prévus cela pour te faire payer plus.

Sauf que tout cela est très artificiel, au final. On instaure arbitrairement un "délai minimum" à partir duquel on "autorise" les développeurs à nous proposer du nouveau contenu sans que cela nous offusque. C'est un peu con.

Quand tu joues à une extension ou à une suite, tu n'as aucun moyen de savoir si ce qu'on te propose, tu n'aurais pas pu l'avoir dans le jeu originel. Quant à la raison qui pousserait les développeurs à garder du contenu pendant longtemps, elle est simple. C'est le fait de vouloir valoriser financièrement ce contenu du mieux possible.

En fait, ce qu'on oublie, c'est que le développement d'un jeu vidéo, notamment dans les grosses boites, cela fonctionne en "mode projet". On recherche donc à atteindre un objectif dans des délais donnés et avec des ressources plus ou moins fixées. Chercher l'exhaustivité dans un tel mode de fonctionnement, c'est faire de la surqualité. Et ce n'est pas viable. Avant, on fonctionnait par projets qui étaient des jeux à part entière, au contenu fixe. Désormais, on peut optimiser l'utilisation des équipes de développement en menant des petits projets secondaires/parallèles portant sur des DLCs. Ce qui permet au passage de faire vivre un jeu après sa sortie et renforcer les ventes sur la durée. Le moment où cela devient gênant, c'est surtout lorsque les DLCs deviennent des sous-tâches et non plus des projets indépendants.

Citation (Xeen @ mercredi 03 mai 2017, 19:58) *
Et puis bon, te proposer 2-3 costumes à la con à 10-15 euros le jour de la sortie du jeu, ou quelques jours après, tu peux comprendre aisément pourquoi certains gueulent. Moi je m'en fous, si j'ai envie de raquer pour des DLC costumes à la con pour Tales of Berseria, je peux le faire, mais pour d'autres, c'est plus compliqué.

Non seulement, je m'en fous (comme toi), mais honnêtement, je ne vois même pas pourquoi les gens gueulent. Ce sont ces trois costumes à la con qui vont les empêcher d’apprécier le jeu ?

Citation (Xeen @ mercredi 03 mai 2017, 19:58) *
Citation (Kayle Joriin @ mercredi 03 mai 2017, 12:42) *
Maintenant, si tu prends la définition "qui dispose de tous les éléments nécessaires, auquel rien ne manque", tu peux considérer qu'un jeu est complet, même sans ses DLC. Dans le premier pack de BotW, je ne vois personnellement aucun élément qui aurait été nécessaire au jeu ou qu'il lui manquerait actuellement.


Certes, mais pour moi, l'un n'empêche pas l'autre. Un titre peut effectivement répondre à tes attentes, mais tu peux aussi avoir envie de le posséder dans son intégralité, même si les ajouts sont des trucs à la con, sans passer une chiée de fois la caisse.

Oui, enfin on peut passer du "jeu complet" au "jeu dans son intégralité", cela reste le même raisonnement.


--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V  < 1 2
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : samedi 27 mai 2017, 14:49