IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

258 Pages V  « < 256 257 258  
Reply to this topicStart new topic
> Vos jeux du moment, le retour du topic terrible
Xeen
posté Vendredi 05 Avril 2019, 09:19
Message #5141


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 413
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Citation (CooLJeDi @ mercredi 03 avril 2019, 18:43) *
Kingdom Hearts 3 : Bon je n'en suis qu'au début (je viens de finir le second monde) et en gros c'est vraiment très bon. En 4K on note quand même un frame rate assez chaotique, obligé de passer le jeu en 1080p par la console pour obtenir un rendu certes bien plus stable mais pas totalement optimal (bon après les KH n'ont jamais été des références à ce niveau). Sinon les combats m'ont l'air très facile via l'abus de supers pouvoirs en tout genre, du coup on passe plus de temps à invoquer des trucs dans tous les sens qu'à réellement combattre les monstres, à voir si ça ne gâche pas le côté beat-em-all du titre...Après graphiquement, c'est splendide, vraiment.


KH3 est surtout très propre visuellement. Ce qui est impressionnant, ce sont les scènes reprises des films et animé: il n'y a quasiment aucune différence entre la séquence de film et sa transposition en jeu. A part pour Pirate des Caraïbes où on voit la différence entre acteurs réels et modélisations, il est souvent quasiment impossible de faire la différence.

Mais pour le reste. Oui, c'est joli, c'est beau, mais ce n'est pas non plus impressionnant. D'autant qu'à part le premier monde et celui de Pirate des Caraïbes, on est plus finalement dans une logique couloir ou environnement en arène façon FFXIII.

J'ai franchement pas été convaincu par cet épisode (pour moi, c'est une des plus mauvais épisode, en plus d'être un titre peu intéressant intrinsèquement).

- Un manque de mondes flagrant;

- Cet aspect couloir plus prononcé, à part des mondes comme Olympus ou La reine des neiges. Seul Pirates des Caraïbes est une sorte de véritable open world ;

- Le fait que le jeu se rapproche plus d'un BTA avec aucune difficulté (certes, l'aspect aventure était de moins en moins présent au fil des épisodes, mais là, c'est encore plus flagrant)

- Du fait de mondes plus grands, on ressent encore plus l'abscence de PNJs, que la partie aventure est en retrait;

Et surtout, un scénar OSEF. Les histoires des mondes Disney, quand elles sont tirées des films ou animés, sont encore moins bien traités qu'auparavant. Et celles inventées sont inintéressantes. Mais le plus problématique, c'est qu'à part les dernières heures de jeu qui servent à quelque chose (et encore, rien de phénoménal, les rebondissements étaient totalement prévisibles), on progresse dans un scénario qui ne sert absolument à rien.

En fait, limite, Square aurait pu faire se contenter de faire un film/cinématique d'1H ou 2H sans gameplay (genre KH Back Cover), cela serait revenu au même.

Le problème, c'est qu'une fois le jeu terminé, on se dit "on a attendu tant d'année, on s'est farci une chiée de spin off assez importants, pour ça".

Disons que le jeu fait plus épisode spin off qu'épisode canonique en termes de richesse de contenus, de rythme. Il est clairement inférieur à KH1 et KH2.

Ceci-dit, KH3 s'inscrit bien dans la logique initiale :il fallait se débarrasser de cet épisode pour ENFIN en finir avec l'arc Xehanort (depuis KH1 donc) qui s'était étiré en longueur et devenait trop encombrant, chiant au fil du temps (et qui scénaristiquement, devenait du grand n'importe quoi). Un jeu qui est une sorte de mal nécessaire.

Effectivement, le prochain arc, lui risque d'être être beaucoup plus intéressant (en lien principalement avec l'épisode mobile KH Chi, KH Back Cover), vu les enjeux de la fin, des séquences post crédit et cachée de KH3.

Ce message a été modifié par Xeen - Vendredi 05 Avril 2019, 09:25.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
CooLJeDi
posté Vendredi 05 Avril 2019, 11:30
Message #5142


PDG Koh-Lanta chez Nintendo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 4 987
Inscrit : Jeudi 26 Octobre 2006
Lieu : Archipel de Sibu
Membre no 3 365



De toutes façons le scénario de KH, ça fait belle lurette que j'ai fais une croix dessus (depuis le 2 je pense damnerd.gif), j'avais un peu raccroché les wagons sur l'épisode 3DS mais j'ai tout oublié depuis. En continuant ma game, j'en arrive toujours au même défaut rédhibitoire pour moi : quel putain de bordel les combats. J'aimerai presque un mode de jeu où l'on puisse désactiver toutes les aides à la con : partenaires + manèges + familier, l'écran pop pour lancer une super attaque toutes les 10 secondes.

La j'en suis au monde de Toy's Story, sympa le côté miniaturisé dmais bon, jamais accroché l'univers de Toy's Story (j'avais soigneusement évité d'acheter le jeu sur SNES). J'espère arriver vite à des mondes un peu plus sympa car pour le moment Hercule, ben ça fait 100 fois qu'on se le tape et clairement l'intrigue est à chier, pareil la ville j'ai rien contre elle mais putain depuis le 2 on se la bouffe dans chaque épisode, j'en ai clairement une overdose avec la putain de scène où ils se bouffent des glaces sur le clocher qu'on voit à chaque épisode mario.gif



--------------------
Nintendo --->
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Vendredi 05 Avril 2019, 12:03
Message #5143


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 413
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Citation (CooLJeDi @ vendredi 05 avril 2019, 12:30) *
De toutes façons le scénario de KH, ça fait belle lurette que j'ai fais une croix dessus (depuis le 2 je pense damnerd.gif), j'avais un peu raccroché les wagons sur l'épisode 3DS mais j'ai tout oublié depuis. En continuant ma game, j'en arrive toujours au même défaut rédhibitoire pour moi : quel putain de bordel les combats. J'aimerai presque un mode de jeu où l'on puisse désactiver toutes les aides à la con : partenaires + manèges + familier, l'écran pop pour lancer une super attaque toutes les 10 secondes.

La j'en suis au monde de Toy's Story, sympa le côté miniaturisé dmais bon, jamais accroché l'univers de Toy's Story (j'avais soigneusement évité d'acheter le jeu sur SNES). J'espère arriver vite à des mondes un peu plus sympa car pour le moment Hercule, ben ça fait 100 fois qu'on se le tape et clairement l'intrigue est à chier, pareil la ville j'ai rien contre elle mais putain depuis le 2 on se la bouffe dans chaque épisode, j'en ai clairement une overdose avec la putain de scène où ils se bouffent des glaces sur le clocher qu'on voit à chaque épisode mario.gif


C'st le souci, les mondes sont peu intéressants et sous-exploités. On est loin de KH2 en regard de ce qui avait été fait sur Twilight Town, l'étrange Noêl de Monsieur Jack, Tron, etc.


Sinon terminé également Devil May Cry 5 mon impression reste la même que lorsque je l'avais commencé. Cela fait le taf, mais à part ça, rien de spécial. Je comprends peut être rien à la série, parce qu'apparemment, il est désormais considéré comme le meilleur épisode.

Globalement, sur de nombreux aspects, je le trouve très inférieur au reboot, que ce soit par rapport à l’esthétique générale, au gameplay, à la qualité d'écriture du scénario ou le traitement des personnages.

DMC5 m'a fait penser à un jeu pour fanboys, une sorte de DMC3-bis (jeu qui était jusqu'à présent considéré comme le meilleur) avec éléments piqués par ci par là au reboot. Cela se ressent sur les environnements/progressions. Les deux épisodes commencent dans des environnements urbains, pour ensuite se dérouler dans une immense structure (la tour pour le 3, l'intérieur d'un arbre géant avec une esthétique HP Giger pour le 5). Si, dans DMC 5, on a davantage d'environnements urbains, mais beaucoup moins varié que dans le reboot.

C'est d'ailleurs le problème de DMC5 je trouve. Autant la première moitié du jeu est plutôt pas mal finalement, autant la seconde est inintéressante. Pour celle-ci, on se farci le même environnement ad nauseaum (l'intérieur de l'arbre, d'autant que niveau technique et esthétique, il n'y a pas grand chose à en retenir); à l'exception d'un niveau, le level design des niveaux se résument plus qu'à des couloirs, soit à un combat contre des monstres ou un boss dans une arêne. Le jeu semble donc devenir au fur et à mesure plus paresseux. Et puis bon, le dernier affrontement, copy-paste complet de DMC3 et du reboot. Donc, zéro surprise de ce côté là.

Côté scénario, on est pas au niveau de la narration de ce qui avait été fait sur le reboot, même si on voit des inspirations (Nero a un côté petit con très prononcé et proche du jeune Dante du reboot). Il reste scepenant sympa mais par contre, il n'apporte quasiement rien au background de la série. Le truc le plus important et à retenir de cet épisode, c'est ce qui va être révélé à Nero sur son passé, mais bon, on se doutait bien dès DMC4 qu'il est le fils de Vergil (le fait qu'il soit capable de se servir de Yamato, l'épée de vergil), et donc le neveu de Dante.

Côté gameplay, du bon et du moins bon. Le felling DMC est toujours là, et on a effectivement la possiblité d'incarner 3 persos (Nero, Dante et V) qui ont un style de gameplay différents, avec comme d'hab la possiblité d'acheter de nouvelles compétences/mouvement à chaque fin de mission grâce aux orbes rouges accumulés au cours des noiveaux (rien de neuf sur cet apsect).

Le problème est cependant le suivant. Le jeu est composé de 20 niveaux et la plupart sont attribués à un personnage spécifique. Le souci, c'est que les aptitudes de certains héros ne se dévérouillent que tardivement dans l'aventure, genre Nero pour lequel on découvre un nouveau style de jeu... lors de l'affrontement final.

Au final, on profite réellement de DMC5, de tous les persos, de toutes les possiblités offertes en termes de coups qu'une fois le jeu terminé, en le recommençant à des niveaux de difficulté plus élevés que ceux proposés au départ.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Samedi 06 Avril 2019, 21:37
Message #5144


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 591
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



'Chier, j'arrive plus à lâcher Hyrule Warriors (definitive edition). cryingsmiley.gif
Je trouve qu'ils ont quand même vachement bien répartiles armes, costumes et persos à travers les modes de jeu. Il n'y a plus de ces cartes du mode aventure qui ne servent pas à grand chose ou de persos sans contenu pertinent et presque tout le monde a droit à sa petite heure de gloire en mode légende.
Les seuls trucs qui m'agacent un petit peu c'est la gestion de plusieurs persos, la mobilité accrue avec les statues de hibou et la surmultiplication des objets alors que c'est vraiment chiant de passer de l'un à l'autre dans le feu de l'action. J'aimais bien le côté optimisation de trajectoire dans l'original, là avec la difficulté revue pour les nouvelles options de mobilité avec des missions simultanées aux quatre coins on passe beaucoup de temps à jouer les généraux et à switcher entre les persos. Comme dans FE Warriors je trouve que ça casse un peu la transe, mais au moins les persos de HW arrivent assez bien à se survivre tout seuls donc on peut les ignorer quand ça nous arrange sans la pression du triangle d'armes et de la permadeath.
Enfin bon, quoiqu'il en soit ça a l'air vraiment ultime dans le genre, pour moi gros fan de Zelda en tout cas.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mortifuce
posté Lundi 08 Avril 2019, 11:36
Message #5145


Link d’Argent
*****

Groupe : Membres
Messages : 329
Inscrit : Mardi 20 Février 2018
Membre no 22 303



Petite routine pour le mois d'avril.
Octopath Travelers pendant les transports. Belles musiques, beaux paysages, personnages attachants, mais pas sûr que le jeu reste gravé dans ma mémoire.
Les chapitres sont vraiment trop nettement découpés, mettant en avant la mécanique du jeu : début du chapitre, utilisation de la capacité du personnage concerné, traversée d'un petit chemin où on peut trouver des monstres, on trouve le grand méchant, blablabla, grosse baston, on clôt le chapitre.
Les petites saynètes où l'on peut faire discuter 2 personnages n'apportent pas grand-chose, on ne sent pas les personnages proches les uns des autres, juste des compagnons de route.
Mais bon, je compte bien aller jusqu'au bout quand même. S'il y a un 2e opus, j'espère qu'il y aura des améliorations concernant les liens entre les personnages.

Le soir, un peu de Kirby Star Allies. C'est un jeu facile, ce serait idiot de ne pas le terminer.

Le week-end, un peu de Hyrule Warriors avec ma fille. Histoire de continuer les cartes, car effectivement il y a toujours quelque chose à faire dans ce jeu, et bizarrement, on ne s'ennuie jamais.

Ce week-end, je me suis remis à Red Dead Redemption II, jeu auquel je n'avais pas touché depuis les vacances de Noël. Mais pourquoi ? Pourquoi ai-je boudé ce jeu si longtemps ? Ah oui, peut-être parce que j'avais plein de boulot et que j'étais crevé le soir mrgreen.gif
Je n'en suis qu'au début, plein de choses à faire, plein de paysages à découvrir smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Lundi 15 Avril 2019, 13:22
Message #5146


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 591
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Bon, finalement en une grosse semaine intensive sur Hyrule Warriors definitive edition je suis arrivé à un point où j'arrive à lâcher le jeu sans trop de regrets.

J'ai débloqué tous les personnages et la plupart des armes (de niveau 1, hein) ayant fini le mode légende, récupéré tous les éléments essentiels de la première carte du mode aventure et picoré sur les autres pour en extraire les personnages notamment.
En dehors des grosses baisses de framerate, du pop up d'éléments de décor souvent abusé et de quelques problèmes de cohérence et de "planification", c'est quand même très très positif.
Par rapport à mon expérience sur l'original sur WiiU, j'ai presque eu l'impression de jouer à une suite. J'imagine que c'est par contre quasiment identique à la version 3DS. Dans le mode aventure même on a rapidement accès à des missions bonus avec Linkle et la possibilité de jouer plusieurs personnages sur la même carte et de se téléporter change assez fondamentalement le déroulement des missions.
Et puis le côté "allez, encore une petite partie" est toujours présent grâce au mode Aventure et ses missions courtes mais souvent intenses et intéressantes.

Dans les défauts de "planification" il y a notamment des redondances dans le déblocage de personnages et d'armes entre le mode légende et aventure, toujours un horrible déficit de matériaux provenant des effrois qui apparaissent finalement dans très peu de missions et sont nécessaires à l'évolution de nombreux personnages au point qu'il "faut" les farmer sur une longue mission du mode aventure (ce qui est assez impardonnable vu que c'était déjà le cas dans la version de base) et enfin le mode MyFairy potentiellement chronophage mais aussi complètement anecdotique et qui fait "rajout" de dernière minute autant dans ses fonctions que dans son aspect. D'ailleurs j'ai trouvé ma première fée sur la toute fin de ma partie, j'ai dû sauter le tuto explacant comment les récupérer (elles sont cachées dans des pots lambda dans certaines bases) et je n'ai vraiment essayé d'en trouver une qu'après être retombé sur ce tuto pendant un écran de chargement. Le truc embêtant c'est qu'il y a beaucoup d'éléments à récupérer dans les missions qui ne sont débloqués qu'en ayant au moins une fée, c'est dommage que sa récupération ne soit pas incluse dans le mode légende ou dans une mission obligatoire.

En conclusion , je dirais que c'est quand même une version ultime très complète qui vaut largement le coup et le coût du repassage à la caisse pour ceux qui n'y auraient joué que sur WiiU.

edit du 16/04 :
Sinon je me suis aussi lancé dans Yoshi's Crafted World.
Malgré un challenge plutôt relevé pour le 100%, je dois dire que je suis plutôt déçu, même s'il y a beaucoup d'idées marrantes je m'emmerde un peu, l'aspect plateforme en a pris un coup. Contrairement à Woolly World je trouve que ça reste un petit jeu assez moyen.

Ce message a été modifié par R.Z. - Mardi 16 Avril 2019, 16:33.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ziell
posté Dimanche 21 Avril 2019, 01:24
Message #5147


Suicidal schizo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 960
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Paris
Membre no 66



Mes derniers jeux depuis février :

Flashback 25th Anniversary (Switch)
Madeleine de Proust aux animations et l'univers indémodables. Impossible d'être réellement objectif sur cette tuerie mais pour moi, le jeu reste intéressant même aujourd'hui, une fois le saut maîtrisé (pas évident, certaines combinaisons de touches ne sont absolument pas naturelles à la manette). J'ai bien entendu désactivé l'option de lissage, en revanche certaines des retouches (sonores notamment) de ce remaster n'étaient finalement pas à jeter.
Me reste plus qu'à aller voter pour Bermuda Syndrome sur GoG pour compléter le tableau du platformer cinématique punk.gif

Little Nightmares (Switch)
Sympa, une ambiance unique malgré une petite poignée de passages sur lesquels je me suis arraché les cheveux à cause de la faible lisibilité de certains environnements, voire parfois à cause de la maniabilité qui ne pardonne pas ; dommage car le jeu n'a ni les moyens ni (surtout) l'ambition d'être un vrai jeu de plateforme, donc ça casse parfois le rythme. Malgré une durée de vie juste comme il faut, j'ai trouvé certains tableaux un tantinet longuets, mais dans l'ensemble le jeu est assez varié et vaut le détour. En revanche, une fois le jeu principal plié, j'ai fini le premier des 3 DLC, et malgré son originalité offrir la perspective d'un enfant "ordinaire" sur le navire, donc destiné à finir en rôti il ne m'a pas convaincu de me motiver à boucler les suivants, donc à priori je m'arrêterai là.

Prey (One X)
Il y a plein de choses que j'ai appréciées dans ce jeu, mais l'accent sur l'action et l'arbre de compétences m'a un peu déconnecté de l'univers SF. Finalement je crois qu'on m'avait un peu survendu le jeu, et que je me suis retrouvé avec un FPS dans un univers et des thématiques spatiales que j'adore, alourdi par des idées visuelles et de gameplay au départ ambitieuses, à l'arrivée pas extraordinaires. Je pense notamment :
- au texturing des Typhons, assez ratée (le comble), et des environnements parfois splendides mais souvent pas assez détaillés, pas assez crédibles (et l'aspect "fouille" pas très intéressant) ;
- au côté RPG qui amène beaucoup de quêtes Fedex (ennuyeuses) dans une station spatiale qu'on devrait parcourir avec prudence ;
- à l'arbre de compétences qui ne m'a pas excité plus que ça (je n'ai pas trouvé les pouvoirs psy Typhons intéressants ou simples d'emploi donc j'en ai peu utilisé) ;
- à l'histoire intéressante mais alourdie, par des tonnes d'histoires secondaires souvent sans intérêt et qui partent dans trop de direction, ça fait beaucoup de lecture et d'écoute (j'avais eu exactement le même problème avec les Dishonored, et l'exacte même déception à leur sujet) ;
- à la mise en scène grandiose du début (souvenirs des HL), qu'on ne retrouve pas par la suite.
Bref, j'avais envie d'adorer le jeu, au final j'ai juste passé un bon moment, que j'aurais souhaité 5 ou 10 heures moins long. Au final, il m'a surtout donné envie de me refaire Dead Space 1 (ou sa suite) (ou d'attendre un remaster 8K 120fps, voilà un jeu qui le mérite nomdediousse...)

Katana ZERO (Switch)
Hotline Miami X Hyperlight Drifter X Celeste ? Le gameplay est simple et repose sur trois principes : la capacité à ralentir le temps (pour une durée limitée), une roulade-esquive et un coup de sabre (avec temps de recharge). Le résultat est très fun, maniable et défoulant (pas assez gore à mon goût, ça manque de membres qui se détachent). Jamais insurmontable, aucun tableau ne m'a pris plus de 5 ou 10 minutes, et le jeu se boucle ainsi en une (petite) demi-douzaine d'heures. J'apprécie notamment le fait que la proposition mette beaucoup en avant le pouvoir temporel mais qu'au final, le jeu soit amusant avec ou sans l'utiliser (le challenge est alors plus corsé). Quelques bémols cependant :
- lorsqu'on ralentit le temps, l'action devient peu lisible, la faute à des effets visuels inutiles
- la petite astuce narrative décorant le côté "die & retry" du jeu est sympathique (en gros : quand vous mourrez, le héros commente "Non, ça ne marchera pas..." et rembobine la scène, et si vous bouclez le tableau dans les temps, il commente "Ça devrait fonctionner" et vous repasse la scène en "temps réel", c'est-à-dire sans représenter au ralenti les moments où vous avez fait appel à votre pouvoir temporel). Ça ne sort pas de nulle part, cela s'insère dans l'histoire, ça c'est bien. Malheureusement, le replay n'a aucun intérêt car ils en effacent les ralentis liés au pouvoir, mais pas les petits ralentissements occasionnés par chaque coup de sabre ; du coup, pour moi l'effet blitzkrief attendu est complètement raté.
- l'histoire est prenante, la narration et même l'univers sont très inspirés de Hotline Miami en bien, tout en se démarquant avec goût ; en revanche, le jeu se conclut sur une fausse-fin appelant à un DLC ; si c'est payant, je trouve ça assez limite, mais j'imagine qu'ils attendent de voir les ventes pour se décider sur cela.

À part ça j'ai commencé God of War sur PS4 Pro, c'est absolument magnifique (pour une fois osef du mode Performance, le rendu en 2160p checkerboard tabasse) mais après 5-6 heures de jeu, pas non plus palpitant. Il faut que je m'accroche, mais la RPGisation des compétences de Kratos ainsi que le côté très dirigiste et la disparition du saut nuisent pas mal au dynamisme que j'appréciais dans la série. Le jeu a au moins un mérite : le superbe thème Memories of Mother du père McReary m'a enfin convaincu de me refaire BSG aime2.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Dimanche 21 Avril 2019, 08:21
Message #5148


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 413
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Citation (Ziell @ dimanche 21 avril 2019, 02:24) *
Katana ZERO (Switch)
Hotline Miami X Hyperlight Drifter X Celeste ? Le gameplay est simple et repose sur trois principes : la capacité à ralentir le temps (pour une durée limitée), une roulade-esquive et un coup de sabre (avec temps de recharge). Le résultat est très fun, maniable et défoulant (pas assez gore à mon goût, ça manque de membres qui se détachent). Jamais insurmontable, aucun tableau ne m'a pris plus de 5 ou 10 minutes, et le jeu se boucle ainsi en une (petite) demi-douzaine d'heures. J'apprécie notamment le fait que la proposition mette beaucoup en avant le pouvoir temporel mais qu'au final, le jeu soit amusant avec ou sans l'utiliser (le challenge est alors plus corsé). Quelques bémols cependant :
- lorsqu'on ralentit le temps, l'action devient peu lisible, la faute à des effets visuels inutiles
- la petite astuce narrative décorant le côté "die & retry" du jeu est sympathique (en gros : quand vous mourrez, le héros commente "Non, ça ne marchera pas..." et rembobine la scène, et si vous bouclez le tableau dans les temps, il commente "Ça devrait fonctionner" et vous repasse la scène en "temps réel", c'est-à-dire sans représenter au ralenti les moments où vous avez fait appel à votre pouvoir temporel). Ça ne sort pas de nulle part, cela s'insère dans l'histoire, ça c'est bien. Malheureusement, le replay n'a aucun intérêt car ils en effacent les ralentis liés au pouvoir, mais pas les petits ralentissements occasionnés par chaque coup de sabre ; du coup, pour moi l'effet blitzkrief attendu est complètement raté.
- l'histoire est prenante, la narration et même l'univers sont très inspirés de Hotline Miami en bien, tout en se démarquant avec goût ; en revanche, le jeu se conclut sur une fausse-fin appelant à un DLC ; si c'est payant, je trouve ça assez limite, mais j'imagine qu'ils attendent de voir les ventes pour se décider sur cela.



Du coup, pas besoin que j'en parle vu que c'est déjà fait. Autre titre sorti le même jour que KZ mais pas sur Switch, et plus dans la veine de HM niveau gameplay : God's Trigger.

Testé la version Switch de Cuphead pour voir sa gueule, mais pas la peine que je m'étende dessus non plus. Je pense qu'il y en aura d'autres ici qui le feront.

Autrement, parmi le titres sortis depuis le début d'année, quelques titres intéressants/de qualité. Vu par contre qu'il s'agit de portages de jeux il y a un an ou deux ans, pas la peine non plus que je disserte. Il doit certainement vu leur âge y avoir quelque part des tests dispos. D'autant que pour certains, je ne connais pas la qualité du portage Switch vu que fait sur autre support.

Puzzle Game : Tardy;

Aventure / Visual novel : Red String Club

Shoot'em up : Anger Force Reloaded;

(J)RPG : Doom & Destiny ; Legrand Legacy.

Ce message a été modifié par Xeen - Dimanche 21 Avril 2019, 08:42.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Dimanche 21 Avril 2019, 13:34
Message #5149


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 628
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Citation (Ziell @ dimanche 21 avril 2019, 02:24) *
Little Nightmares (Switch)
Sympa, une ambiance unique malgré une petite poignée de passages sur lesquels je me suis arraché les cheveux à cause de la faible lisibilité de certains environnements, voire parfois à cause de la maniabilité qui ne pardonne pas ; dommage car le jeu n'a ni les moyens ni (surtout) l'ambition d'être un vrai jeu de plateforme, donc ça casse parfois le rythme. Malgré une durée de vie juste comme il faut, j'ai trouvé certains tableaux un tantinet longuets, mais dans l'ensemble le jeu est assez varié et vaut le détour. En revanche, une fois le jeu principal plié, j'ai fini le premier des 3 DLC, et malgré son originalité offrir la perspective d'un enfant "ordinaire" sur le navire, donc destiné à finir en rôti il ne m'a pas convaincu de me motiver à boucler les suivants, donc à priori je m'arrêterai là.


Si tu as le courage va jusqu'au bout du 3ème dlc, la fin vaut vraiment le voyage!
Même si j'avoue que ces 3 dlc (qui s'enchaînent, c'est la même histoire) sont loin d'être passionnant ca s'arrange en avançant.

Bref essaie de le finir, quitte à le bâcler avec une soluce sur le genoux smile.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 21 Avril 2019, 16:12
Message #5150


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 591
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Au passage, je crois que quelqu'un ici était un peu intéressé par Lumo, je l'ai vu passer en promo à 9,99 sur l'e-shop en allant me payer Joker et activer mon code pour Trüberbrook il y a quelques jours, ça vaut vraiment le coup à mon avis, Reste que je ne sais pas si la promo dure encore.

Sinon concernant Yoshi ça s'améliore par la suite et je suis étonné de voir à quel point certains défis optionnels sont éxigeants (il est très très rare que j'arrive à tout trouver/réussir à la première traversée).
En tout cas il y a vraiment énormément d'idées qui sont explorées selon la formule habituelle 1 idée de gameplay = 1 niveau mais la liberté assez énorme offerte par le concept 2D/3D, arrière plan/1er plan fait qu'il y a une très grosse variété et que même quelques éléments recyclés des précédents épisodes sont rafraîchis.
Par contre la formule fait quand même souvent la part belle à la recherche et les passages de pure plate-forme épique sont assez rares même s'ils existent. On peut ne pas adhérer.

Ce message a été modifié par R.Z. - Dimanche 21 Avril 2019, 16:12.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Lundi 22 Avril 2019, 18:20
Message #5151


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 628
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



Voici mes 2 jeux du moment... mais c'est clairement le jour et la nuit

Yoshi crafted World : ça va être rapide : je suis très déçu.

Déjà, c'est frustrant de ne pas pouvoir basculer dans le monde "à l'envers" à n'importe quel moment... limite on dirait un terrible downgrade de gameplay car cette feature semblait bien présente sur le trailer de l'E3 2017... et puis au final ils ont du galérer avec (ce qui expliquerai d'ailleur le retard qu'a subit le titre)
Au final le monde "à l'envers" se limite à la chasse aux poochy, activité annexe totalement dispensable... et j'ai eu autant de fun sur ces monde à l'envers que sur les circuit mirroir de MK8... ouais c'est marrant, parfois inventifs... mais ça ne sert à rien.
Au chapitre des autres trucs un peu moisi : la musique... sérieusement? le même morceau qu'on nous ressort jusqu'à la nausée (à quelques rares exceptions près) ? A quel moment ils ont pensé que c'était une bonne idée??

Et puis le truc qui tache : le manque d'idée flagrant sur la plupart des niveaux ! Je trouve que Yoshi se rapproche beaucoup de Donkey Kong (difficulté mise à part) mais il est a des années lumières de Tropical Freeze en terme d'inventivité ! Alors bien sur chaque niveau à son idée, idée qui ne sera jamais trop recyclée mais souvent l'idée est pas assez forte pour rendre le stage interessant.
Surtout que parfois ces bonnes idées sont totalement torpillées par un Yoshi qui peut voler non-stop (même en mode normal !) : oui, même en "normal" on peut survoler certaines zones dangeureuse sans problème.

Et pour finir : les fleurs qui ne servent à rien. Que le jeu soit facile, soit. Mais pourquoi en rushant les monde je trouve assez de fleur pour arriver au bout?? ils auraient pu nous pousser un peu plus à la recherche des fleurs quand même !


Des trucs à sauver... techniquement c'est joli. Le jeu est très facile mais le challenge se retrouve bien dans l'idée de le faire à 100% et il y a quand même bien quelques niveaux à sauver. Les boss sont plutôt correct et la cinématique que les précède est bien fun. Le simili speedrun pour la chasse aux Poochy est bien pensé aussi

C'est sans doute un jeu parfais en duo parent / enfant, mais en solo, pour un vieux comme moi, ça ne vaut pas grand chose

(2nb jeu à venir)

Ce message a été modifié par Suliven - Lundi 22 Avril 2019, 18:51.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ziell
posté Lundi 22 Avril 2019, 18:41
Message #5152


Suicidal schizo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 960
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Paris
Membre no 66



Le second jeu n'a pas l'air de t'avoir beaucoup marqué damnerd.gif

C'est noté pour Little Nightmares, je vais me motiver à finir les 2 derniers DLC, merci pour le conseil ! (et gare à toi si je m'ennuie)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Suliven
posté Lundi 22 Avril 2019, 18:50
Message #5153


Hardcore Gamer
****************

Groupe : Membres
Messages : 1 628
Inscrit : Samedi 08 Mars 2003
Membre no 7



yep le premier message est parti un peu trop vite tongue.gif
J'espère ne pas me planter avec Little Nightmare damnerd.gif

Voici la suite :
Hellblade Senua Sacrifice : oh my god !
J'ai été scotché par ce jeu comme rarement, il va bien au delà de tout ce que je pouvais imaginer.
Déjà c'est beau... même wahou... bon ok c'est le plus beau jeu de la switch... ok c'est presque du rendu PS4. Et non je n'en fait pas trop, c'est juste hallucinant ce qu'ils ont réussi à faire !
Attention néanmoins, comme pour le test de Hob que je viens de lire sur ND : le mode portable joue énormément avec la résolution dynamique... et souvent ça devient flou... hyper fluide, mais bien trop flou pour être considéré comme un jeu sublime.
C'est en mode TV que ce jeu est sublime : la fluidité est moins exemplaire qu'en mode portable mais ça reste largement assez fluide.
Le miracle se produit avec quelques artifices, comme le fait que ça ne soit pas un monde ouvert mais le miracle a bien lieu.

C'est aussi un jeu moderne, avec des temps de chagerments presque invisible (souvent planqué derrière des ouvertures de portes, des dialogues ...). pour moi n'ayant pas de PS4 ni un PC performant, j'ai clairement franchi un génération avec ce titre
Sans oublier les transitions impeccable jeu / cinématique en image de synthèse... c'est bien simple : les transitions il n'y en a pas.. c'est fluide, naturel... wahou.

Et puis cette ambiance... au casque c'est quand même quelque chose avec toutes ces voix qui ne cesse de hanter Senua... car oui Senua est bonne pour l'asile, elle est complètement aliéné mais elle en demeure néanmoins très attachante. Quand elle souffre, on souffre pour elle. Quand elle pleure on est triste....

Mais un jeu beau mettant en scène la psychose de son héroine avait pour moi un énorme "warning" : ça va être chiant. Ca n'aurait pas été le premier jeuqui mise tout sur son ambiance mais qui s'avère chiant au final... et bien non ! Il y a un vrai gameplay derrière tout ça !
Les (nombreuses) énigmes à base de forme sont toujours très agréable à faire et très très bien pensé... elles permettent de poser le jeu entre 2 moment de combats bien épiques avec tout le panel d'un jeu bourrin qui va bien : esquive, parade, coup puissant, coup faible, coup de pied pour déséquilibrer ... et viendra s'ajouter à tout ceci, assez rapidement, l'activation d'un "mirroir" venant affaiblir les ennemis.
Globalement les combats sont simple.... MAIS l'idée génial est d'avoir inclus une perma death hyper stressante ! Senua a le bras droit corrupu... à chaque mort la corruption s'étend et quand la corrumption atteint la tête c'est game over avec l'obligation (annoncée, je n'ai pas testé tongue.gif) de redémarrer le jeu à 0.
Bref c'est flippant car on comprend assez vite que l'echec ne pourra pas être répété indéfiniment.
Au niveau gameplay le jeu se permet même de nous imposer près de 2 heures de gameplay (au milieu, le scénario le justifie bien) sans le moindre combat... et ça se passe très bien ! pas de lassitude on fait juste face à une avalanche de bonnes idées.

Bref Hellblade est déjà mon jeu de l'année.... j'espère que d'autres viendront le détroner mais à ce niveau j'ai que Celeste qui m'avait fait autant d'effet l'année dernière

Ce message a été modifié par Suliven - Lundi 22 Avril 2019, 18:52.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mortifuce
posté Mardi 23 Avril 2019, 09:09
Message #5154


Link d’Argent
*****

Groupe : Membres
Messages : 329
Inscrit : Mardi 20 Février 2018
Membre no 22 303



Citation (Suliven @ lundi 22 avril 2019, 19:20) *
Au chapitre des autres trucs un peu moisi : la musique... sérieusement? le même morceau qu'on nous ressort jusqu'à la nausée (à quelques rares exceptions près) ? A quel moment ils ont pensé que c'était une bonne idée??

J'hésitais à prendre ce jeu... Merci de m'avoir convaincu de ne pas le faire. La musique a déjà prouvé sa capacité à faire saigner des oreilles dans la démo. Si on l'entend tout au long du jeu, c'est niet pour moi.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Mardi 23 Avril 2019, 10:32
Message #5155


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 591
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Perso je ne suis pas vraiment d'accord avec Suliven sur la gravité des défauts de ce Yoshi, même s'il en a certainement beaucoup.

Passé la première fournée de niveaux effectivement chiante j'ai très souvent été surpris par les bonnes idées souvent originales autour desquelles ils tournent, je n'ai vraiment pas eu l'impression d'une redite par rapport à d'autres jeux/épisodes ou d'une faiblesse quelconque.
Pour les fleurs j'ai été obligé de vraiment torcher quelques mondes pour avoir accès à tous les niveaux post-game, même s'il est vrai qu'on peut s'en sortir avec environ 60% des fleurs en général (jusqu'à débloquer l'espèce de boss rush featuring Kamek que je n'ai pas complété pour le moment, je crois qu'il n'y a rien d'autre et j'ai pas vraiment calculé, c'est à vue de pif).

Pour le côté retournement de niveau, j'ai été plutôt soulagé en fait que ce soit devenu à ce point optionnel parce que ça avait l'air foireux dès le début. L'idée de refaire la totalité des niveaux d'un côté puis de l'autre ne se tenait pas et faute d'avoir réussi à en faire quelque chose de vraiment dynamique dans le déroulement des niveaux, je trouve que c'est mieux comme ça.
Si on pouvait vraiment passer d'un côté à l'autre à tout moment ça aurait risqué, à mon avis, d'accentuer encore un des plus gros défauts du jeu voire de la série à savoir la dichotomie entre le mode visée et la plateforme qui est encore accentué ici par la possibilité de viser des objets au premier plan et en arrière plan. Déjà qu'on passe un peu trop de temps à "scanner" le décor, là ça aurait vraiment tué le rythme.

Je trouve aussi que le jeu a quelques problèmes de cohérence. Le rendu "texturisé peluche" des personnages ne colle pas trop avec le reste à mon avis. Il y a des objets qui sont ou non shootables selon le tableau. Les chasses aux objets qui demandent de revisiter plusieurs fois certains niveaux pour juste rechercher une seule cible sont lourdingues aussi. Et surtout la difficulté, qui selon moi vient surtout de cette dichotomie plateforme/visée, est vraiment inégale et très fluctuante.
Mais je trouve que ça pèse peu par rapport aux idées que ce soit de gameplay ou thématiques qui m'ont souvent surpris et vraiment fait aimer le jeu à partir de l'embranchement.

Par contre c'est sûr que la musique, on ne peut rien faire contre, mais perso je la supporte plutôt bien. mario.gif
En fait je l'ai à peine vu passer sauf dans le niveau de la mine, où j'ai été enchanté par son côté déglinguo.

Ce message a été modifié par R.Z. - Mardi 23 Avril 2019, 10:33.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

258 Pages V  « < 256 257 258
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : jeudi 25 avril 2019, 10:52