IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

50 Pages V  « < 48 49 50  
Reply to this topicStart new topic
> Le film de la semaine
Zegema
posté Dimanche 09 Avril 2017, 00:50
Message #981


Break your fuckin' face tonight
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 407
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Metz
Membre no 60



Le pont des espions: Spielberg repart encore dans de l'historique, avec la Guerre Froide cette fois. L'histoire vraie d'un mec qui procède à un échange d'espions avec les Russes. Tom Hanks est nickel, c'est tendu, ça se suit très bien et c'est bien filmé. Impeccable. 3/5

Moana: Alors ça s'appelle Vaiana chez nous, parce qu'il paraît que Moana, c'était le nom d'une pornstar italienne des 90s. Bon. C'était chouette, mignon, et bien rythmé. C'est cool de voir une légende du pacifique enfin racontée, parce que personne n'en parle jamais. 3/5

Alliés: C'est du Robert Zemeckis et ... j'en attendais mieux. Brad Pitt est un peu pataud là-dedans, Marion Cotillard est correcte, mais dans le genre, préférez Gone Girl, qui avait mis un peu la baffe à tout le monde. Bref, c'est agréable, mais pas transcendant. 2/5

Creed: Bon, je m'attendais pas vraiment à voir Rocky dedans, je pensais que ça allait partir dans quelque chose d'un peu nouveau. Mais on ne tue finalement pas le père aussi finalement, et c'est peut-être un peu le tort du film. Les acteurs sont bien, ceci dit. 3/5

Passengers: Le pitch est cool, mais c'est un peu lent. Des gens n'ont pas aimé à cause du fait que ça manque d'action. Ca ne m'a pas manqué, mais ça s'essoufle vraiment aux deux tiers du film. 3/5

Inferno: Un des plus mauvais films de Ron Howard, et un des plus mauvais blockbusters de 2016. C'est niais, chiant, pas crédible, mal filmé, coupé au couteau, et insipide. 0/5

Les animaux fantastiques: Un gloubiboulga de légendes du monde d'Harry Porter mises bout à bout sans véritable sens. J'ai rien compris au scénario, ni pourquoi on s'embarquait là-dedans. Dire qu'ils veulent faire cinq films en tout. Et que David Yates arrête de réaliser, il est mauvais. 1/5

Jack Reacher: Never go back : J'ai rien à dire sur Tom Cruise, qui est toujours impeccable. Mais le scénario et son déroulement auraient très pu convenir à un épisode lambda de NCIS. C'est pas terrible au final. 1/5

Doctor Strange: Bon, alors les considérations mystico-zen peuvent rebuter, mais bon, si tu adhères au principe de 'suspension consentie de l'incrédulité', ça passe. Benedict Cumberbatch est cool dans le rôle, Mads Mikkelsen est un vrai méchant, et ça se prend pas au sérieux au final. Un bon ajout dans le MCU. 3/5

Divergente 3: "Coucou! Au fait, on va dire qu'on va regarder ce qu'il y a au-delà du mur, mais on vous prévient pas, parce que c'est un peu ridicule. Bisous!" 0/5

Hardcore Henry: Un FPM (First Person Movie), filmé à la GoPro, qui avait tout pour se casser méchamment la gueule ... et qui te met une grosse mandale parce qu'en fait, ça claque. Tour de force technique, mais réussite admirable. 4/5
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Vendredi 26 Mai 2017, 21:43
Message #982


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 392
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



J'ai vu Alien Covenant aujourd'hui.

Ben c'est pas gégé.
J'avais une plutôt bonne impression de Prometheus contrairement à la majorité des gens, donc je dois être bon public, mais là j'ai vraiment pas accroché.
Le film est mal rythmé (pas de le sens où c'est chiant mais plutôt qu'il n'y a aucun moment de respiration une fois que ça commence à partir en vrille), le suspense à peine présent (tout est tellement téléphoné que même les jump-scare ne font pas sursauter), le scénario est tiré par les cheveux et les actions des personnages (des personnages sur lesquels le film ne s'attarde presque pas d'ailleurs) rarement logiques.

Il reste une ambiance sympa et un visuel que j'ai trouvé plutôt réussi, mais on n'est clairement pas dans le haut du panier de ce que la licence a pu proposer par le passé.
Au final le film semble être surtout une sorte de sparadrap qui essaye de faire coller les évènements de Prometheus au reste de la série sans trop se soucier de la qualité du film en soi.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Zegema
posté Mardi 25 Juillet 2017, 22:31
Message #983


Break your fuckin' face tonight
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 407
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Metz
Membre no 60



Jane Got a Gun: Et c'est à peu près tout ce qu'il y a à en dire. Mais c'est regardable. 2/5

Casablanca : Je ne l'avais jamais vu, et c'est un mal réparé. Ca n'a pas vieilli tant que ça, surtout quand tu as des acteurs qui sont aussi investis et crédibles. 4/5

Tomorrowland : Putain, c'était trop long. Ca aurait pu être beaucoup plus chouette si on avait raccourci le tout, et surtout si on arrêtait d'évoquer le futur comme si c'était encore le futur des années 60. 1/5

Joy : je craignais un peu le pire, que ça fasse vraiment trop cliché de la 'self-made woman qui réussit son rêve américain', mais c'est finalement pas une mauvaise surprise, puisque tout le cheminement jusqu'à la réussite est évoqué assez dignement, sans en faire trop de caisses. 3/5

Demolition : "Bonjour, je m'appelle Jake Gyllenhall et je cherche à jour tous les types de sociopathes de la Terre". Pari plutôt réussi dans celui-là, même si c'est bizarre. 3/5

Jackie : Natalie Portman force beaucoup trop. 2/5

Kubo : par ceux qui avaient fait Coraline. C'est super chouette et super drôle. Mention spéciale au scarabée, qui m'a rappelé le Kronk dans Kuzco smile.gif 4/5

Hail Caesar : J'ai. Absolument. Rien. Compris. Et c'était pas drôle. 0/5

Miss Peregrine : c'est pas le meilleur Tim Burton, et ça s'emballe plutôt à la fin. 2/5

There will be blood : Daniel Day Lewis en prospecteur d'or noir, c'est pas mal. Mais j'ai pas compris pourquoi on allait s'embarquer dans une histoire de religion. 3/5

Assassin's Creed : Non. 0/5

Arrival (Premier contact) : Alors on m'a expliqué la fin, et j'avoue que j'ai un peu mieux cerné. Mais c'est un peu capillotracté. Reste que c'est assez captivant, puisque bien réalisé et prenant. 3/5

Star Trek Beyond : scénarisé par Simon Pegg, ça reste quand même un épisode pour rien. 2/5

John Wick 1 et 2 : ptdr.gif Ah, ça fait plaisir du gunfight bourrin sans cervelle qui défouraille. Mais certaines scènes sont soit trop longues, soit too much. Mais c'était cool. 4/5

Popstar (Never stop never stopping) : Même pitch que Fatal Bazooka. Sauf que Fatal, c'était mieux. C'est vous dire le niveau. C'est dommage, parce que j'aime beaucoup ce que fait The Lonely Island d'habitude. 1/5

Deepwater Horizon : film catastrophe extrêmement bien réalisé, rigoureux, et techniquement nickel. Bien aimé. 4/5

The founder : Qui montre comment les frères McDonald's ont inventé leur système, et qu'ils se sont bien fait enculer par la suite. Michael Keaton est impeccable. 4/5

Lego Batman : non mais non, c'était bien dans Lego Movie, mais là, ça sert à rien. Ca commence à m'énerver l'invasion Lego, comme dans les jeux vidéo, d'ailleurs. Faites le vrai film (ou le vrai JV), mais ne nous foutez pas de Lego là-dedans. Ou créez votre propre truc. 2/5
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ziell
posté Dimanche 30 Juillet 2017, 20:03
Message #984


Suicidal schizo
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 724
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Paris
Membre no 66



À noter que le réalisateur des John Wick s'apprête à sortir son pendant féminin, Atomic Blonde. Espérons que ça soit à la hauteur car JW2 ne m'a pas déçu.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Draco
posté Jeudi 03 Août 2017, 15:33
Message #985


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 294
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



J'ai aussi adoré les deux John Wick, du film d'action pur et dur ca fait du bien ! Sinon j'ai également vu Valérian, j'ai plutot apprécié en comparaison des tas de pop corn movie américain tout aussi chers. Après le scenario est pas fantastique, c'est trop vite expédié, peu de rebondissements mais... putain qu'est-ce qu'elle est bonne cette Delevingne damnerd.gif damnerd.gif


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Jeudi 03 Août 2017, 20:51
Message #986


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 9 405
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270



Citation (Draco @ jeudi 03 août 2017, 16:33) *
putain qu'est-ce qu'elle est bonne cette Delevingne damnerd.gif damnerd.gif



--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Zegema
posté Jeudi 03 Août 2017, 22:04
Message #987


Break your fuckin' face tonight
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 407
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Metz
Membre no 60



Alien Covenant : Ridley Scott fait encore mumuse avec les jouets de son passé. Mais n'en produit qu'une sombre merde infâme qui réduit en cendres toute la mythologie d'Alien. Qu'il aille bien se faire foutre, parce que ce qu'il a pondu est honteux. Les acteurs sont TOUS mauvais (Fassbender est une véritable planche), il n'y a aucun suspense, le scénario est en roue libre, l'empathie envers l'équipage inexistant, et les monstres inoffensifs (c'est gore, mais jamais flippant). Une véritable purge, indigne des 4 premiers Alien, et qui ne mérite que du mépris. Scott peut continuer à faire sa trilogie s'il a envie, plus personne n'en a rien à foutre. 0000000/5
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chozo
posté Vendredi 04 Août 2017, 10:33
Message #988


Etudiant à Kyoto
*

Groupe : Membres
Messages : 30
Inscrit : Mercredi 08 Février 2017
Lieu : Schiltigheim
Membre no 18 852



La planète des singes supremacy.

Pour une fois que la traduction française d'un titre est plus adéquate que le titre original (War of Planet of the Apes). Car ce n'est en aucun cas la guerre qui est prépondérante, mais bien la redéfinition de l'échelle des espèces et la suprématie des singes qui évoluent au contraire des humains qui régressent pour mieux disparaître. D'une rare intelligence de traitement pour un blockbuster, la trilogie (en attendant une suite) s'achève de la meilleure des manières, avec un film aux fonds philosophiques bien plus mis en avant que la guerre elle-même, réduite à deux grosses scènes d'action. Très bien réalisé et surtout avec un travail des effets spéciaux hallucinants (des singes rendus plus crédibles que les humains eux-mêmes), le film compenses quelques facilités scénaristiques (la poupée, le singe comic releaf qui fait le lien, l'évasion) par une maîtrise du sujet de bout en bout et un lien presque immédiat au film historique. Du grand art.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Dimanche 06 Août 2017, 19:39
Message #989


ND Award
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 392
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



J'ai vu Valérian et la cité des mille planètes.

J'ai passé un très bon moment.
N'ayant qu'une connaissance très superficielle des BDs je ne suis pas fichu de dire si c'est fidèle au matériau d'origine, même si des quelques albums que j'ai lu le flirt entre Valérian et Laureline me semblait un peu moins proéminent, quand même.
Sinon ça en met plein les yeux, c'est inventif et le scénario sans être d'une grande complexité porte bien le film.
Un très bon divertissement tout public, à mon avis ça vaut le coup de le voir.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xeen
posté Lundi 21 Août 2017, 17:59
Message #990


Rainbow Mario
***************

Groupe : Membres
Messages : 1 254
Inscrit : Mercredi 20 Août 2008
Lieu : Montpellier
Membre no 8 103



Non, le film Valerian n'est pas fidèle, c'est même un massacre.

Franchement, et même s'il prend certaines libertés, l'animé franco-japonais est bien plus dans l'esprit de la BD.

Déjà, rien que le fait que Laureline soit blonde indique déjà que le film est parti pour chier complètement. Et la scène où elle est à califourchon sur Valerian au début du film est le signe qu'il n'y a plus rien a en espérer par la suite.

Delevigne, rien qu'elle fait que le film est un naufrage total. Déjà que je ne vois pas ce qu'on lui trouve physiquement, c'est une actrice de merde. En plus d'être complètement monolithique / inexpressive, son caractère blasé au possible est aux antipodes du caractère de Laureline. Idem pour Valerian devenu ici une espèce de bogoss dark, l'acteur incarnant mal lui aussi le personnage.

De toute façon, tous les acteurs sont mauvais (même Clive Owen a l'air de se demander ce qu'il fout là, en plus d'avoir un personnage transparent au possible). Les vrais stars, ceux qui savent jouer réellement, ce sont les monstres en image de synthèse. Mention spéciale pour le transmuteur top kawaii.

Autrement, univers non respecté; background de Valérian et Laurine idem (rien sur le passé de Laureline qui est une fille venant du Moyen-Age et que Valérien rencontre au cours d'un voyage spatio-temporel) + relation entre les deux traitée ici de façon complètement WTF; personnages récurrents de l'univers présentés en dépit du bon sens, à savoir ici les 3 Shingouz (apparition abrupte, rien concernant leur relation avec V&R); scénario sans aucune surprise et vide... Encore heureux que les mecs aient pensé a expliqué le rôle du transmuteur (qui est une créature de la BD, apparaissant également dans l'animé).

Alors oui, le film est beau. Enfin, bon, passé le passage sur la planète Müle, le reste demeure quelconque. Bien qu'il ait plus de 20 ans, le 5ème Elément défonce à tout point de vue ce V&R. D'ailleurs, parfois, on dirait que Besson essaie de faire des réf à son précédent film de SF (tenue des personnages secondaires parfois similaires, la scène du cabaret -> réf à la scène avec la diva ?).

Et dire que Besson se disait tenter d'en faire d'autres. Non sérieusement, c'est bon, qu'il arrête. Ce premier film est déjà un film de trop.

Pour faire un autre V&R, faudrait carrément refaire un reboot en prenant le temps de poser correctement l'univers et les personnages.

Ce message a été modifié par Xeen - Lundi 21 Août 2017, 18:01.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Draco
posté Mardi 22 Août 2017, 21:58
Message #991


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 294
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



Citation (Chozo @ vendredi 04 août 2017, 11:33) *
La planète des singes supremacy.

Pour une fois que la traduction française d'un titre est plus adéquate que le titre original (War of Planet of the Apes). Car ce n'est en aucun cas la guerre qui est prépondérante, mais bien la redéfinition de l'échelle des espèces et la suprématie des singes qui évoluent au contraire des humains qui régressent pour mieux disparaître. D'une rare intelligence de traitement pour un blockbuster, la trilogie (en attendant une suite) s'achève de la meilleure des manières, avec un film aux fonds philosophiques bien plus mis en avant que la guerre elle-même, réduite à deux grosses scènes d'action. Très bien réalisé et surtout avec un travail des effets spéciaux hallucinants (des singes rendus plus crédibles que les humains eux-mêmes), le film compenses quelques facilités scénaristiques (la poupée, le singe comic releaf qui fait le lien, l'évasion) par une maîtrise du sujet de bout en bout et un lien presque immédiat au film historique. Du grand art.


Idem, un très bon film, j'ai vraiment adoré ! Poétique et bien tourné, violent et passionné ! On conclut la série par un film vraiment fantastique.

Sinon pour Valérian je ne peux juger la BD ca remonte à bien trop longtemps pour moi, autant je suis un spécialiste de Tintin ou d'Asterix autant je ne le suis pas du tout pour Valérian du coup j'ai apprécié le film même si l'histoire est vite expédiée, peu de rebondissements et qu'il manque indéniablement quelque chose qui l'empêche d'être plus qu'un moment sympa !


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Kayle Joriin
posté Mardi 22 Août 2017, 23:04
Message #992


La faucheuse de ND
Icône de groupe

Groupe : Staff ND
Messages : 9 405
Inscrit : Vendredi 08 Juin 2007
Lieu : Dans ton Cul
Membre no 5 270





--------------------


Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi... (Philippe Ragueneau)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Zegema
posté Lundi 30 Octobre 2017, 00:02
Message #993


Break your fuckin' face tonight
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 8 407
Inscrit : Dimanche 16 Mars 2003
Lieu : Metz
Membre no 60



Attention c'est parti, gros rattrapage.

The great wall: Matt Damon sur la Grande Muraille de Chine, du temps de sa splendeur. Contre des monstres parait-il légendaires en Asie (ou alors j'ai pas bien compris). C'est pas génial. 1/5

Monster Trucks : il devait sortir fin 2015, puis courant 2016, et est sorti en catimini fin 2016 je crois. L'histoire d'un intra-terrestre (oui oui) tout flasque, qui ne se déplace que dans du pétrole, et qui trouve refuge ... dans un bon gros V8 d'un pickup. Le pitch est complètement barré, mais j'en avais absolument rien à foutre, parce qu'on prend pas le spectateur pour un gros crétin pendant le film. Bref, c'est rigolo, ça peut se regarder avec des gosses, et on rigole gentiment. 3/5

Sully : le pilote qui a amerri dans l'Hudson River à cause de moteurs défaillants. Un film mineur d'Eastwood, mais ça se laisse regarder. 2/5

Trainspotting 2 : mais à quoi ça sert d'en faire un deuxième pour ressortir le même traitement misérabiliste, sans rien dire d'autre ? 1/5

La la land : certains adorent, d'autres détestent, mais c'est pas grave : j'ai beaucoup aimé. On s'en fout que ce soient pas des danseurs professionnels, qu'ils se déplacent comme des patates, etc. C'est très chouette au niveau mise en scène, et c'est entraînant. La fin est très jolie. 3/5

Galaxy Quest : ça fait des années que je voulais le voir. Et putain, tu te marres du début à la fin. L'histoire du cast d'une série TV imaginaire type Star Strek, qui enchaîne les conventions alors que la série n'intéresse plus, et qui se trouve au milieu d'un conflit interstellaire. C'est très con, et fun. 3/5

LA Confidential : oui, il a 20 ans, mais vu qu'il traite du LA des années 50, ça vieillit pas. Et les acteurs sont tous très bons. 3/5

Logan : j'en attendais peut-être un poil trop, vu la bande-annonce de taré. Ca reste 'juste' bon, sans atteindre des sommets. 3/5

Le monde de Dory : Pixar, arrête de rajouter des suites à tes films, ils sont tous très inférieurs aux originaux. Qu'est-ce qu'on en a à foutre d'un parc/aquarium alors qu'on nous offrait l'océan dans le premier ? C'est rigolo parce qu'on aime les personnages, mais honnêtement, c'est pas plus de 2/5.

Will Hunting : encore un rattrapage. Et je regrette pas, c'est un bien cool 4/5 mérité.

Fast and furious 8 : ok, plus rien à foutre d'être cohérent, on part en roule libre complet pour abrutis. Exceptions : Jason Statham et Dwayne Johnson, qui méritent d'avoir un film entier avec leur bromance. 1/5

Jennifer's Body : film d'horreur mineur, mais avec une Megan Fox crédible (au contraire de ses autres films, où elle est beaucoup plus bimbo). J'ai plutôt bien aimé. 3/5

American Beauty : l'indé US comme on les aime. Des acteurs tous excellents. 4/5

Kong: Skull Island : mieux que le Kong interminable de Peter Jackson, mais un poil trop brouillon quand même au regard des enjeux (on s'en fout un peu beaucoup quand même de ce qu'il peut arriver aux acteurs). Sans plus. 2/5

Ghost in the Shell : Alors. Alors. Ca part pas trop mal, je fais l'effort d'être bon public, mais le film souffre deux choses horribles : passer complètement outre le propos de l'original (pardon, mais c'est ce qu'on retient, bordel de merde), et résoudre les trente dernières minutes en salopant les personnages originaux. Moralité: ne jamais s'attaquer à des monuments si on a pas quelque chose de solide derrière. 1/5

The lost city of Z : un explorateur anglais début XXème pense avoir trouvé la piste des ruines d'une cité antique en Amérique du Sud. J'ai rien à dire sur les acteurs, la mise en scène, la musique etc. Mais ça souffre d'un manque évident de rythme passée la moitié du film. Et ça m'a gêné pour essayer de rester dans le truc. 3/5 quand même, mais c'est un peu gâché, et c'est dommage.

The danish girl : Ou l'histoire de la transformation d'un des premiers trans connus dans le monde moderne. Touchant, mais pas au point d'être renversant. Alicia Vikander reste par contre impeccable dans n'importe lequel de ses films, c'est impressionant. 2/5

Silence : Martin Scorsese revient sur les traces des tentatives de christianisation du Japon médiéval du 16ème siècle par des missionaires portugais. Très prenant au début du film, un peu moins sur la fin. Mais bon, 4/5 sans les mains.

Going in style : encore un Zach Braff, qui fait un film de braquage ... avec des vieux. C'est très honnêtement réalisé, ça ne cherche pas plus, les acteurs sont tous charmants, et c'est un bon 3/5.

Come and find me : tu vois 'The gone girl' ? Ça aurait pu être aussi bien. Mais ça se perd un peu trop en route. Bien dommage, les acteurs sont chouettes. 2/5

Pour une poignée de dollars : j'avais jamais vu, voilà, mal réparé. Ca a 50 ans, et on devrait le montrer sous la torture à tous les réalisateurs de film d'action actuels pour qu'ils comprennent comment composer un plan, comment cadrer des acteurs, comment faire un montage, parce que, bordel de foutredieu de planche à cul, ça défonce. 5/5

The hateful eight : oui c'est très long. Mais merde, c'est toujours fun à mater tellement Tarantino se masturbe dans la manière qu'il a d'emmener les gens où il veut. 4/5

Quelques dollars de plus : même topo que plus haut. 5/5

Les gardiens de la galaxie 2 : oui, l'alchimie entre les personnages marche. Oui, ils sont plutôt drôles. Oui, c'est assez joli. Mais ... c'est un scénario assez faible quand même. 3/5

King Arthur : Guy Ritchie salope la légende arthurienne avec du gros caca. 1/5

La momie : oui, Tom Cruise est crédible dans chacun de ses films. Sauf qu'ici, c'est très mauvais. Continuez à regarder ceux avec Brendan Fraser, au moins c'est drôle. 1/5

Wonder Woman : Gal Gadot est impeccable. 3/5

Transformers : The last knight : non mais merde, les mecs, arrêtez quoi... 1/5

Pirates of the carribbean : Dead men tell no tale : j'ai eu peur au début et .... ben ça se laisse plutôt bien se regarder. Mieux que le précédent, en tout cas. 2/5

Le secret des poignards volants : charmant, mais peu emballant. Reste la technique irréprochable. 2/5

Williams : j'aime le sport auto, donc si tu n'aimes pas, tu auras du mal. Très bon documentaire sur la vie de Frank Williams. C'est un peu décousu (ça occulte quasiment tout ce qui se passe après son accident, en 86, quand même), mais ça respire la passion quand même. Respect. 4/5

War of the planet of the apes : Ah ben merde, c'est très très bon. Depuis quand on arrive à faire des singes en VFX aussi bien réalisés qu'on en oublie qu'ils existent, et qu'ils arrivent à émouvoir ? J'aurais mis un très bon 5/5 mérité (vraiment hein, c'était chouette), mais ça aurait tellement été mieux avec 30 min de moins. 4/5 donc.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Myaah
posté Mercredi 01 Novembre 2017, 08:47
Message #994


Mamie Momifiée
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 2 827
Inscrit : Samedi 15 Mars 2003
Lieu : Région Parisienne
Membre no 36



Youhouhou, j'ai réussi à aller au cinéma dernièrement et à regarder même quelques films !

Thor Ragnarok : Bien fun ! Un film de héros super coloré, pop, pas d'histoire d'amour, de l'autodérision ! J'ai passé un super moment en 3D et Dolby !

Wonderwoman : Bon, ben à côté, il se prend très au sérieux et c'est super bleu-gris de partout, et il y a quelques longueurs malgré tout. Ceci dit, l'actrice jouant Diane est impeccable ! Bon, le fait que ça se passe durant la seconde guerre mondiale n'aide pas non plus à me plonger dedans, j'ai une overdose de cette période...

Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar : mmm.. Je ne sais pas, j'ai beaucoup moins accroché. Peut-être parce qu'au bout du 5e épisode, on a plus l'impression de regarder une parodie de Pirates des Caraïbes. Il serait peut-être temps de faire évoluer le personnage de Jack Sparrow. Enfin oui, voilà parodique.... J'avais vraiment beaucoup plus apprécié le 4 qui avait cet air d'aventures du tout premier. Là, on avait un mix entre la suite du 3 et un essai de partons à l'aventure, mais ça ne prend pas tellement.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post

50 Pages V  « < 48 49 50
Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : vendredi 17 novembre 2017, 23:39