IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> [Resident Evil] Roman participatif, Venez écrire un bout de l'histoire !
Draco
posté Jeudi 26 Mai 2016, 11:31
Message #1


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 497
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



Le principe est simple, on choisit un thème (cette fois ce sera sur l'univers Resident Evil) et on doit écrire chacun entre 5 et 30 lignes une suite à l'histoire. Je met donc un début que je viens d'écrire, et le second devra écrire une suite crédible de maximum 30 lignes et minimum 5 lignes, le troisième fera de même etc etc... jusqu'à ce que nous ayons, s'il y a assez de motivés et de plumes, un roman complet mrgreen.gif

Quand quelqu'un souhaite prendre la suite il met rapidement un post "JE CONTINUE" afin d'éviter un doublon et s'engage dans les 24h maximum à poster cette suite.

==========================================================

Resident Evil : Les coulisses du mal

Le crépuscule qui tombe sur ma chambre noire, fait s'accentuer les airs malsains des rideaux bleutés. Mon père est dans le hall d'entrée, assis sur sa vieille chaise de bois, il écrit un rapport mystérieux pour la société avec laquelle il travaille. Il ne me parle pas beaucoup de ses activités, mais j'ai trouvé voilà quelques semaines un mystérieux logo, griffonné sur un vieux morceau de papier. C'était très léger, mais j'ai pu y apercevoir un nom, Umbrella. C'est vrai que depuis quelque temps papa a changé, il ne rit plus comme avant. Ma vieille lampe de chevet arrive tout juste à me laisser assez de clarté pour lire le document que j'ai pris dans la mallette qu'avait oublié de verrouiller mon père. J'y lis des choses horribles. En sachant ce qui se passe, je ne peux plus dormir. Je ne dois pas dormir.

C'est pourtant vrai, mais terriblement obscur. Je n'ai pas les éléments nécessaires pour savoir sur quoi travaille mon père, mais je le saurai bientôt. Umbrella Corporation vient de le convoquer et après discussion, l'a convié à établir ses appartements avec moi dans leur mystérieux local. Père ne sait pas encore où est localisé l'endroit où nous vivrons désormais, mais mes demandes répétées semblent l'agacer. Voici maintenant 3 jours que nous sommes arrivés... mais je ne sais toujours pas. Nous l'ignorons, car Umbrella désire cacher à ses propres scientifiques l'endroit où ils travaillent. Ils ont dit à père que c'était pour éviter l'espionnage industriel. Ma peur vire à l'angoisse. Je n'aurai jamais dû lire ces documents, je savais et j'y suis pourtant allé, mais... pouvais-je refuser ? Me voici au coeur de quelque chose de bien plus sombre que mes plus grands cauchemars.

Voici 13 semaines que je suis là et je vois de moins en moins mon père. Umbrella commence à se méfier de mes petites fouilles nocturnes, mais je les ai pourtant entendus l'autre soir. Ils criaient. C'était horrible... vivrais-je assez longtemps pour savoir ce qui se trame réellement ? J'ai pourtant mis mon père au courant, mais il semble distant... de plus en plus distant. Je sais que mes jours sont désormais comptés. Je n'arrive plus à voir les enfants des autres scientifiques, me voilà seul. Mon tour est proche et j'entends désormais au pied de mon lit des cris de plus en plus angoissants. Mon dieu, priez pour moi... je les entends qui viennent me chercher...


A CONTINUER....


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bayocorneillita
posté Vendredi 27 Mai 2016, 00:07
Message #2


Entré chez R&D Nintendo
******

Groupe : Membres
Messages : 432
Inscrit : Samedi 25 Juillet 2015
Lieu : Galaxie d'Andromède, près du centre.
Membre no 17 930



JE CONTINUE

================================================================================
======================================================================


Semaine 14, journée X. -Je perds mes repères, baigné dans cette lumière artificielle, mes nuits sont courtes... Je m'épuise, je cauchemarde et je m'éveille de nouveau face à ces murs de bétons... Pardonnez ma confusion.-


Aujourd'hui, ils sont encore venus me chercher, ma seule sortie quotidienne; "formalité de quarantaine" selon leurs dires! Ils scrutent mes dents, palpent le moindre centimètre carré de peau et récoltent mes cheveux tels des trésors. Comme si l'alopécie était devenue la norme et moi l'exception.

Lors du trajet retour, je passe régulièrement devant cette pièce aux parois épaisses de plexiglas et dans laquelle j'aperçois ce siège sanglé. Et en ce jour, je n'ai pu me retenir de poser cette question à l'un de mes plus fidèles accompagnateurs:
"Père, la chaise est-elle destinée aux morts?"
Sa tête se tourna machinalement vers la source du bruit, son regard vide croisa le mien sans opérer un seul battement de cils... On aurait dit qu'il avait déjà basculé de l'autre côté. Cependant, son silence fut à lui-seul une partie de réponse. Un indice me permettait pourtant de savoir à qui l'assise était réservée; trois petites étoiles au sein d'un logo, qui en garnissant élégamment le dossier me confirmaient la présence de S.T.A.R.S dans ce mausolée.

En effet j'en avais déjà croisé auparavant, lors d'un bref passage à la morgue, pour aider le légiste à porter les cadavres dès mon arrivée au complexe. Baptême du feu pour les fils de la science sans nul doute...
Ils étaient tous prostrés, figés par le temps, l'épiderme desséché en plus.

Mais quand je regagnais ma chambre, ou devrais-je dire ma "cellule", ces images quittaient momentanément mon esprit. J'observais alors les couloirs, guettant les alertes sporadiques qui les laissaient déserts assez longtemps.
Elles me permettaient ainsi d'aller approfondir ma quête de vérité. Chose que je fis cette fois-là en lorgnant du côté de l'armurerie; j'avais découvert une véritable petite trouvaille, un canif qui était logé dans un orifice de bazooka et que j'ai saisi. Une troisième jambe, car des prothèses étaient également attachées en plus des armes aux grilles de protection, me barra alors le passage. Elle semblait animée...


================================================================================
======================================================================


...TO BE CONTINUED...


Ce message a été modifié par Bayocorneillita - Vendredi 27 Mai 2016, 01:03.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
R.Z.
posté Vendredi 27 Mai 2016, 00:28
Message #3


Terroriste expert ès détournements
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages : 3 632
Inscrit : Lundi 25 Février 2013
Membre no 17 428



Citation (Bayocorneillita @ vendredi 27 mai 2016, 01:07) *
"Père, la chaise est-elle destinée aux morts?"



ptdr.gif

J'vous laisse, je suis pas assez calé en Resident Evil pour contribuer.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bayocorneillita
posté Samedi 28 Mai 2016, 00:07
Message #4


Entré chez R&D Nintendo
******

Groupe : Membres
Messages : 432
Inscrit : Samedi 25 Juillet 2015
Lieu : Galaxie d'Andromède, près du centre.
Membre no 17 930



SUITE

================================================================================
======================================================================


Semaine 14, journée triple X. -Ils étaient là-bas eux aussi, envoyés au front, tous mordus de macchabées ambulants. Ils ont vécu l'horreur. Ici, il ne s'agit pas de témoins qu'on auditionne sur une chaise, ici ce ne sont que des cobayes. Juste des cobayes.-


CRIS==> "Léon, Léon, Léon...!!! <==CRIS
Les paupières entrouvertes, je me réveille au son de ces cris incessants! Toujours au même endroit, dans cette prison bétonnée. Je me souviens d'avoir trébuché; était-ce réel?
Ces membres synthétiques ne pouvaient que l'être; cette texture de peau était si douce...

CRIS==> "Léon, Léon, Léon, Léon...!!! <==CRIS
Le pas hésitant, je me rapproche doucement de la porte de ma cellule et jette un œil au travers de la petite lucarne vitrée. C'est lui, le "Peacock", les gardes ont
coutume de l'appeler ainsi lors de ses absences. Le visage cramoisi à moitié dissimulé derrière ses lunettes noires il arpente les corridors, arborant fièrement son manteau fait de plumes tout en continuant d'invectiver ces sous-fifres de scientifiques.
Un excentrique parmi tant d'autres... lui dit qu'il ne supporte pas la fourrure.
Il ramène les fioles, comme c'est le cas depuis chaque jour passé ici; les rats de laboratoire ne semblent toujours pas savoir où est passé cet individu dont il scande le nom.

CRIS==> "Léon, Léon, Léon...!!! <==CRIS
Je change, mes vêtements deviennent trop petits, si bien qu'il m'est impossible de boutonner ma chemise correctement. Mes cheveux, mes ongles, tout a considérablement grandi. Ce Peacock en est-il le responsable?
Être méprisable, jadis mentor de Wesker. On raconte qu'il l'aurait éduqué à grands coups de seringues. Mais Peacock n'a pas toujours était un modèle d'assiduité pour son fils de substitution.
En effet, bien qu'il a quasiment écoulé les stocks de vaccins anti-grippe A à lui tout seul (en se les injectant dans son propre organisme); il a toujours refusé de s'administrer celui contre la grippe du poulet pour une raison qui nous échappe encore...
Mais je suis à présent fiévreux et des questions embrument encore plus mes pensées, telles que celles-ci:

"Qui est ce mystérieux Léon?"
"Ce Peacock est-il son Némésis?"
"Ira-t-il jusqu'au bout pour le retrouver?"
"Est-ce que son ramage se rapporte à son plumage?"

Tant de zones d'ombre qu'il me reste à éclaircir. Oooh et cette peau si douce... ----Confusion suite à la fièvre---

HURLEMENTS==> "Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon, Léon...!!! <==HURLEMENTS


================================================================================
======================================================================


...TO BE CONTINUED...


Ce message a été modifié par Bayocorneillita - Samedi 28 Mai 2016, 01:04.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Draco
posté Samedi 28 Mai 2016, 00:30
Message #5


King of Aquilonia
Icône de groupe

Groupe : Administrateurs
Messages : 13 497
Inscrit : Lundi 10 Mars 2003
Lieu : Marseille
Membre no 8



Pas mal, pas mal mrgreen.gif Allez les gens, des gars pour cette suite haute en hurlements ? punk.gif punk.gif


--------------------


"Sache, Ô Prince, qu'entre l'époque où les océans ont englouti l'Atlantide et ses cités étincelantes, et l'avènement des fils d'Aryas, il fut un âge de légende où de lumineux royaumes s'étendaient sur le monde tels des manteaux bleus sous les étoiles.
La Némédie, Ophir, la Brythunie, l'Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux cheveux noirs et ses mystérieuses tours arachnéennes. Zingara et sa chevalerie, Koth, accolé aux terres pastorales de Shem, la Stygie aux sépultures gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers portaient de la soie et de l'or. Mais le plus fier de tous les royaumes était l'Aquilonie, qui régnait en maître sur l'ouest fabuleux. Alors vécut Conan, le Cimmérien, aux cheveux noirs, au regard sombre, épée au poing, voleur, pillard, guerrier, aux mélancolies titanesques, aux joies colossales, pour fouler du pied les trônes les plus nobles sous sa sandale."
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : dimanche 26 mai 2019, 22:15